English

Script .2

Script

Au cours des dernières semaines, nos partenaires de radiodiffusion nous ont envoyé leurs questions les plus pressantes sur le COVID-19. Pour y répondre, nous avons créé cette foire aux questions (FAQ), en nous appuyant sur des autorités réputées et des sources d’information vérifiées telles que l’Organisation mondiale de la Santé.

Voici les réponses à certaines de vos questions récurrentes sur le COVID-19.

Avertissement : Cette ressource ne remplace pas les conseils d’un professionnel de la santé. Si vous avez des questions spécifiques sur votre bien-être, contactez immédiatement votre autorité sanitaire locale.

Informations de base

 
Qu’est-ce que le COVID-19?
Selon l’Organisation mondiale de la Santé, le COVID-19 est une maladie infectieuse causée par un virus nouvellement découvert. Il appartient à la famille des coronavirus, qui comprend le rhume.

Pourquoi l’appelle-t-on COVID-19?
Le nom COVID-19 vient de « Coronavirus » et « disease » (mot anglais signifiant « maladie »), qui sont abrégés en COVID. Le chiffre 19 a été ajouté pour indiquer que le nouveau virus a été découvert en 2019. COVID-19 est aussi communément appelé le coronavirus, le nouveau coronavirus (c’est-à-dire celui qui vient d’être découvert), et SARS-CoV-2, son nom scientifique.

D’où vient le COVID-19?
Le COVID-19 a été détecté pour la première fois à Wuhan, en Chine, où il semblait provenir d’un animal. Depuis, des chercheurs ont mené des études qui confirment que le virus est naturel et n’a pas été créé en laboratoire.

Pourquoi l’épidémie actuelle de COVID-19 est-elle appelée « pandémie »?
En mars 2020, le COVID-19 a été déclaré pandémie par l’Organisation mondiale de la Santé parce qu’il touche un nombre exceptionnellement élevé de personnes sur une grande partie du globe.

Est-ce que tous les pays sont touchés par le COVID-19?
Des personnes ont été infectées et sont mortes des suites du COVID-19 dans environ 200 pays du monde, dont plus de 40 pays africains. Pour obtenir des informations actualisées sur le nombre de cas de COVID-19 dans chaque pays et les statistiques correspondantes, consultez le lien : https://www.worldometers.info/coronavirus/#countries.

Pourquoi le COVID-19 est-il dangereux?
Ce virus est dangereux, car il se propage assez facilement et peut avoir des conséquences graves sur la santé.

Quelle est la différence entre le COVID-19 et le SRAS?
Le virus qui a provoqué le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) appartient à la même famille de coronavirus que le COVID-19. Il est plus difficile de propager le virus qui cause le SRAS, mais les maladies découlant du SRAS sont généralement plus graves.

Transmission et facteurs de risque

 
Comment le COVID-19 se propage-t-il?
Le COVID-19 se propage par des gouttelettes qui sont expulsées dans l’air lorsqu’une personne infectée tousse, éternue ou expire. Les personnes peuvent être infectées en entrant en contact avec ces gouttelettes dans l’air ou en touchant les surfaces sur lesquelles les gouttelettes atterrissent. Le mode de propagation le plus courant du COVID-19 est d’une personne à une autre.

Combien de temps les gouttelettes causant le COVID-19 peuvent-elles survivre sur des surfaces?
Les scientifiques pensent que les gouttelettes causant une infection au COVID-19 peuvent survivre sur du carton pendant moins de 24 heures et sur du plastique ou de l’acier inoxydable pendant deux ou trois jours. Pour prévenir la transmission à partir de surfaces fréquemment touchées, il faut nettoyer régulièrement les surfaces avec de l’eau et du savon ou un nettoyant à base de détergent.

Quelles sont les personnes les plus exposées au COVID-19?
Les personnes les plus vulnérables au COVID-19 sont les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies préexistantes telles que le diabète, l’hypertension, les problèmes cardiaques et le cancer, qui limitent la réponse de leur système immunitaire. Des facteurs socioéconomiques, tels que la pauvreté, augmentent également le risque d’infection au COVID-19, en partie à cause du manque de ressources pour assurer une hygiène adéquate. Les femmes sont plus à risque parce que ce sont elles en général qui prennent soin des membres malades de leur famille ou de leur communauté et parce qu’elles représentent une forte majorité des agents de santé.

Existe-t-il un groupe sanguin plus à risque pour le COVID-19?
Les scientifiques qui étudient cette question n’ont pas trouvé de lien précis entre le groupe sanguin et l’infection au COVID-19.

Est-il vrai que le COVID-19 ne tue que les personnes âgées?
Les personnes âgées sont plus susceptibles de devenir gravement malades et de mourir lorsqu’elles sont infectées par le COVID-19. Mais les personnes de tout âge, y compris les jeunes, peuvent être infectées, tomber gravement malades et mourir du COVID-19. Les femmes et d’autres groupes vulnérables peuvent être moins enclins à prendre la décision de se faire soigner et avoir moins de moyens pour s’offrir des soins médicaux, deux facteurs qui augmentent le risque.

Transmission : Mythes et faits

 
Les animaux domestiques peuvent-ils être infectés par le COVID-19 et transmettre le virus à l’homme?
Les tests ont montré qu’un très petit nombre d’animaux domestiques ont été infectés par le COVID-19. Mais rien ne prouve que le COVID-19 puisse se transmettre des animaux aux humains.

Puis-je être infecté par le COVID-19 par une piqûre de moustique?
Non. Rien ne prouve que les piqûres de moustiques puissent transmettre le virus à l’homme.

Puis-je être infecté par le COVID-19 lors de rapports sexuels?
Comme pour les autres formes de contact physique, le fait d’être à moins d’un mètre d’une personne infectée par le COVID-19 présente un risque d’infection.

Puis-je être infecté par le COVID-19 par la technologie 5G?
Non. Les virus ne peuvent pas se propager sur un réseau ni par les ondes de la radio ou de la télévision. Le COVID-19 se transmet d’un être humain infecté à un autre.

Comprendre les symptômes

 
Quels sont les symptômes du COVID-19?
Les principaux symptômes sont la fièvre, la toux, la fatigue et la difficulté à respirer.

Qu’est-ce qu’une difficulté à respirer?
L’essoufflement est une sensation inattendue d’essoufflement. Mais il est important de se rappeler que ce n’est qu’un des symptômes courants du COVID-19. Si vous avez des difficultés à respirer sans autres symptômes du COVID-19, votre maladie pourrait être liée à un autre problème de santé. Si les difficultés respiratoires persistent, appelez votre autorité sanitaire locale.

Quelle température est considérée comme normale pour une personne en bonne santé?
La température normale d’une personne en bonne santé se situe entre 36 et 37 degrés Celsius environ.

À quel moment les personnes infectées par le COVID-19 commencent-elles à présenter des symptômes?
Le délai moyen entre l’infection et l’apparition des symptômes est de cinq à sept jours. Dans une petite minorité de cas, cette période peut aller jusqu’à 14 jours. Un faible pourcentage de personnes ne présentant jamais de symptômes.

Comment puis-je savoir si je suis atteint du COVID-19 et non d’un rhume ou d’une grippe?
La seule façon de déterminer positivement si vous êtes atteint du COVID-19 est de passer un examen médical. Mais si vous présentez les symptômes du COVID-19, à savoir la fièvre, la toux, la fatigue, des difficultés respiratoires, vous devez vous isoler pendant 14 jours.

Si j’ai des symptômes, dois-je me rendre à l’hôpital ou appeler d’abord?
Appelez toujours avant d’aller à l’hôpital. Les dispositions spécifiques prises pour soigner les personnes présentant des symptômes du COVID-19 et la capacité des systèmes de santé locaux varient d’un pays à l’autre, voire dans un même pays.

Recommandations pour rester en sécurité et en bonne santé

 
Comment puis-je me protéger contre le COVID-19?
Lavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon ou avec un désinfectant à base d’alcool, restez à au moins un mètre des personnes extérieures à votre famille et évitez de vous toucher le nez, la bouche, les yeux et les oreilles.

Pourquoi est-il important de se laver les mains à l’eau et au savon?
Le savon est nécessaire pour tuer le COVID-19. Un désinfectant contenant au moins 60 % d’alcool peut également être utilisé pour tuer le COVID-19 sur les mains.

Qu’est-ce que l’auto-isolation?
Selon l’Organisation mondiale de la Santé, les personnes qui présentent des symptômes du COVID-19 doivent s’isoler pendant 14 jours, si elles ont été en contact avec une personne qui est ou pourrait être infectée par le COVID-19, ou si une autorité de santé publique leur a demandé de s’isoler. L’auto-isolement signifie rester à la maison et éviter les lieux publics pour éviter d’infecter les autres.

Comment s’auto-isoler?
Les personnes qui s’auto-isolent doivent rester chez elles et maintenir au moins un mètre de distance entre elles et les autres, y compris les membres de leur famille, et surveiller les symptômes. S’il n’est pas possible de rester dans une chambre séparée et d’utiliser des toilettes séparées, placez les lits à au moins un mètre l’un de l’autre. Nettoyez régulièrement les surfaces fréquemment touchées avec de l’eau et du savon ou un nettoyant à base de détergent. Évitez de partager avec d’autres personnes des objets personnels tels que des brosses à dents, des ustensiles de cuisine et des serviettes.

Continuez à suivre les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé pour rester en sécurité et en bonne santé. Lavez-vous souvent les mains avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant à base d’alcool. Couvrez votre nez et votre bouche avec votre coude lorsque vous toussez ou éternuez.

Traitements : Mythes et réalités

 
Existe-t-il un traitement ou un remède pour le COVID-19?
Non. Il n’y a pas de traitement ou de remède pour le COVID-19. Les personnes qui présentent des symptômes doivent s’isoler pour éviter d’infecter les autres. Il n’existe aucune preuve que l’un des éléments suivants puisse traiter, guérir ou prévenir le COVID-19:

  • Vaccins contre la grippe
  • Alcool
  • Soupe au piment
  • La vitamine C
  • Sel, ail ou citron
  • Boissons chaudes telles que le thé noir
  • Des vêtements chauds
  • Températures chaudes ou exposition au soleil
  • Bains chauds
  • Hydroxychloroquine
  • Pulvérisation d’alcool ou de chlore sur le corps
  • Boire des désinfectants
  • Faire des inhalations par le nez et la bouche
  • Sèche-mains
  • Lampes de désinfection aux ultraviolets
  • Antibiotiques
  • Vaccins contre la pneumonie

Existe-t-il un vaccin contre le COVID-19?
Pas encore. Les scientifiques essaient de développer un vaccin, mais pensent qu’il faudra attendre au moins 12 à 18 mois. Le COVID-19 est un fait entièrement nouveau pour le domaine de la médecine. La découverte d’un remède, qui dans ce cas pourrait être un vaccin, nécessite des recherches scientifiques minutieuses et à long terme.

Masques faciaux et gants

 
Quand dois-je porter un masque facial?
Selon l’Organisation mondiale de la Santé, toute personne présentant des symptômes associés au COVID-19 ou ayant été testée positive au COVID-19 peut porter un masque pour éviter de transmettre le virus à d’autres personnes. Les personnes en bonne santé qui s’occupent de personnes infectées par le COVID-19 peuvent porter un masque facial pour minimiser le risque d’infection.

Quel type de masque facial dois-je porter?
Les masques médicaux N-95 doivent être réservés aux travailleurs de la santé. Tous les autres peuvent porter un masque facial chirurgical jetable à usage unique ou un masque facial réutilisable en tissu.

Comment utiliser un masque facial en toute sécurité?
Avant de mettre un masque facial, lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes. Fixez le masque derrière votre tête ou vos oreilles de manière à ce qu’il couvre complètement votre bouche et votre nez. Sur les côtés, il doit être bien ajusté contre le visage. Ne touchez jamais à un masque lorsque vous le portez et ne réutilisez pas les masques jetables.

Lorsqu’un masque jetable devient humide ou sale, jetez-le dans un sac ou une poubelle immédiatement après l’avoir enlevé, et fermez le sac ou la poubelle. Lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes avant de mettre un masque sec et propre.

Les personnes qui portent un masque doivent continuer à se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon, maintenir une distance d’au moins un mètre entre elles et les autres et éviter de se toucher le nez, la bouche, les yeux et les oreilles.

Puis-je laver et réutiliser un masque facial?
Les masques N-95 et les masques chirurgicaux jetables ne peuvent pas être réutilisés. Les masques en tissu peuvent être réutilisés et doivent être régulièrement lavés à l’eau et au savon, puis soigneusement séchés avant d’être portés à nouveau.

Dois-je porter des gants?
L’Organisation mondiale de la Santé ne recommande pas au citoyen moyen de porter des gants. Se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes ou utiliser un désinfectant à base d’alcool est le moyen le plus efficace d’éviter l’infection à partir des surfaces fréquemment touchées.

Si vous choisissez de porter des gants, continuez à vous laver les mains régulièrement et évitez de vous toucher le nez, la bouche, les yeux et les oreilles.

Un masque facial et des gants me protégeront-ils contre le COVID-19?
Rien ne garantit que le port d’un masque facial ou de gants préviendra l’infection. Les équipements de protection individuelle tels que les masques sont plus efficaces lorsque d’autres mesures préventives telles que le lavage des mains et la distanciation physique sont respectées.

Comprendre la guérison

 
Pendant combien de temps une personne infectée par le COVID-19 est-elle contagieuse?
Les personnes infectées par le COVID-19 peuvent être contagieuses avant de commencer à présenter des symptômes. Il est possible que des personnes continuent à être contagieuses même après avoir cessé d’avoir des symptômes associés au COVID-19. Les scientifiques étudient encore la durée de cette période. Avant de sortir de l’auto-isolement, consultez votre autorité sanitaire locale.

Après avoir quitté l’auto-isolement, il est important de continuer à suivre les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé pour rester en sécurité et en bonne santé. Lavez-vous souvent les mains à l’eau et au savon ou avec un désinfectant à base d’alcool, restez à au moins un mètre des personnes extérieures à votre famille et évitez de vous toucher le nez, la bouche, les yeux et les oreilles.

Il faut combien de temps pour se remettre du COVID-19?
Les personnes souffrant de cas légers de COVID-19 se rétablissent généralement en deux à trois semaines. Les cas plus graves peuvent durer jusqu’à six semaines ou plus.

Une personne qui s’est remise de COVID-19 peut-elle être infectée si elle est à nouveau exposée à la maladie?
Les scientifiques sont en train d’étudier la question, mais n’ont pas encore établi si une réinfection est possible ou non.

Une personne qui ne présente pas de symptômes peut-elle être porteuse du COVID-19?
Oui, il est possible qu’une personne ne présentant pas de symptômes soit porteuse du COVID-19.

Grossesse, paludisme et problèmes de santé antérieurs

 
Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le COVID-19 à leur bébé avant la naissance?
Les scientifiques continuent d’étudier cette question. Jusqu’à présent, rien ne prouve qu’une femme enceinte puisse transmettre le COVID-19 à son bébé avant la naissance.

Les femmes enceintes infectées par le COVID-19 doivent-elles allaiter?
À l’heure actuelle, rien ne prouve que le COVID-19 puisse se transmettre aux bébés par le lait maternel. Mais, comme d’autres formes de contact, l’allaitement présente un risque d’infection si la mère est infectée par le COVID-19 en raison du contact physique étroit entre une mère qui allaite et son bébé. Les scientifiques recommandent aux mères infectées par le COVID-19 de se laver les mains avec de l’eau et du savon avant d’allaiter et de porter un masque sur le nez et la bouche pendant l’allaitement. Si cela n’est pas possible, laissez une personne qui n’est pas infectée par le COVID-19 nourrir le bébé.

Les femmes enceintes doivent-elles continuer à se rendre à l’hôpital pour des soins prénataux?
Les visites prénatales sont importantes pour assurer la santé de la mère et du fœtus. Cependant, en raison du COVID-19, de nombreux obstétriciens augmentent l’intervalle entre les visites ou encouragent les femmes enceintes à appeler l’hôpital. Si vous avez des inquiétudes concernant votre propre santé ou celle de votre bébé, appelez votre agent de santé local.

Dois-je continuer à aller à l’hôpital pour recevoir des médicaments contre le paludisme ou le VIH?
Pour l’instant, il est préférable d’appeler avant de se rendre à l’hôpital pour quelque raison que ce soit. Demandez à vos agents de santé locaux comment gérer tout problème de santé pendant cette période.

Répercussions plus générales du COVID-19

 
Puis-je aller travailler?
L’Organisation mondiale de la Santé recommande de rester à la maison autant que possible pour éviter les risques d’infection. Pour obtenir des informations spécifiques à votre pays, consultez les directives de vos autorités locales et nationales.

Comment le COVID-19 affectera-t-il l’agriculture?
Le COVID-19 peut avoir de graves répercussions sur un ensemble de personnes et de types d’activités dans l’agriculture. Tout d’abord, les effets des restrictions relatives au fait de rester à la maison limiteront probablement la quantité et les types de denrées alimentaires produites et vendues. Pour rester en sécurité, les agriculteurs doivent maintenir une distance d’au moins un mètre entre eux et les autres lorsqu’ils travaillent dans les champs et pratiquer une hygiène adéquate, telle que se laver régulièrement les mains. Les restrictions mises en place pour lutter contre COVID-19 auront un impact sur les producteurs, les vendeurs et les autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, mais à des degrés divers.

Au fur et à mesure que les impacts sur l’agriculture et l’alimentation deviendront plus évidents, les agriculteurs et les autres devront probablement modifier leurs pratiques. En plus des directives de l’Organisation mondiale de la Santé, suivez les recommandations nationales pour rester en sécurité et en bonne santé.

Le COVID-19 affecte-t-il les femmes de manière différente ?

 
Les femmes courent un risque accru d’être infectées par le COVID-19 parce qu’elles sont le plus souvent chargées de prendre soin des membres malades de leur famille et de leur communauté, et parce qu’elles représentent la majorité des travailleurs de la santé.

Dans les situations d’urgence, la charge de travail des femmes peut augmenter. Elles doivent travailler et s’occuper des enfants d’âge scolaire pendant la fermeture des écoles et des services de garde d’enfants, et prendre soin des personnes malades. En tant qu’agentes santé, elles peuvent travailler plus longtemps, tout en restant en grande partie responsables des tâches ménagères.

On observe un taux accru de violence sexiste, y compris de violence conjugale, pendant les crises, alors que les services de protection peuvent être interrompus et que les restrictions de mouvement et les politiques de « rester chez soi » peuvent créer des environnements familiaux plus dangereux pour les femmes exposées à la violence domestique.

Les répercussions économiques du COVID-19 peuvent être disproportionnées pour les femmes. Par exemple, la perte d’un emploi peut conduire à des décisions telles que la non-scolarisation des filles ou le mariage des enfants.

Les services de santé essentiels pour les femmes, y compris les soins de santé sexuelle et reproductive, peuvent être touchés en cas de crise, ce qui pourrait entraîner une augmentation des effets négatifs sur la santé et de la mortalité lors de l’accouchement.

En savoir plus

 
Où puis-je trouver plus d’informations sur le COVID-19?
Vous pouvez trouver des informations fiables et actualisées sur le site Web de l’Organisation mondiale de la Santé à l’adresse suivante : https://www.who.int/health-topics/coronavirus

Comment puis-je éviter les fausses nouvelles et les informations erronées sur le COVID-19?
Lorsque vous effectuez des recherches et rédigez des rapports sur le COVID-19, utilisez des informations provenant d’organisations fiables telles que l’Organisation mondiale de la Santé. Vérifiez toujours la date de la source pour vous assurer que l’information est à jour. Si vous n’êtes pas sûr de l’information, vérifiez à nouveau l’information provenant d’une autre source. Pour plus d’informations sur la vérification des faits et, plus particulièrement, sur la vérification des informations concernant le COVID-19, consultez le site : https://fr.africacheck.org/reports/dossier-tous-nos-articles-sur-le-coronavirus-en-un-click/

Information Sources

BBC, 2020. Coronavirus: les réponses aux questions fréquentes sur le Covid-19. https://www.bbc.com/afrique/monde-52429044

Centers for Disease Control and Prevention, 2020. Clinical Questions about COVID-19: Questions and Answers. https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/faq.html

Centers for Disease Control and Prevention, 2020. Discontinuation of Isolation for Persons with COVID-19 Not in Healthcare Settings (Interim Guidance). https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/hcp/disposition-in-home-patients.html

Colpron, S., 2020. La vieilesse, pas le seul facteur du risque. La Presse. https://www.lapresse.ca/covid-19/202005/02/01-5271908-la-vieillesse-pas-le-seul-facteur-de-risque.php

Durand, A., Breteau, P., et al, 2020. Coronavirus : immunité, traitements, tests, incubation, les réponses aux questions que vous nous avez posées. Le Monde. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/04/10/immunite-traitements-tests-incubation-les-reponses-aux-questions-que-vous-nous-avez-posees_6036251_4355770.html

Farid, H., 2020. Intimacy, sex, and COVID-19. Harvard Health Publishing. https://www.health.harvard.edu/blog/intimacy-sex-and-covid-19-2020041519550

Farid, H., et Memon, B., 2020. Pregnant and worried about the new coronavirus? Harvard Health Publishing. https://www.health.harvard.edu/blog/pregnant-and-worried-about-the-new-coronavirus-2020031619212#q2

Harvard Health Publishing, 2020. COVID-19 basics. https://www.health.harvard.edu/diseases-and-conditions/covid-19-basics

Organisation mondiale de la Santé, 2020. Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : conseils au grand public – En finir avec les idées reçues. https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters

Organisation mondiale de la Santé, 2020. Nouveau coronavirus (2019-nCov) : conseils au grand public – Quand et comment utiliser un masque? https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/when-and-how-to-use-masks

Organisation mondiale de la Santé, 2020. Maladie à coronavirus 2019 : questions-réponses. https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/q-a-coronaviruses

Universite Laval, 2020. Questions et réponses au sujet de la COVID-19. https://nouvelles.ulaval.ca/societe/questions-et-reponses-au-sujet-de-la-covid-19-4f83e7ed8181b21ffb6931e48bbe0eb5

Wenham, C., Smith, J., et Morgan, R., on behalf of the Gender and COVID-19 Working Group, 2020. COVID-19: the gendered impacts of the outbreak. The Lancet: Vol 395. https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)30526-2/fulltext