English

Script .1

Script

Partie A: Informations de base sur COVID-19

Téléchargez l’affiche(PDF)

1. Comment le virus se transmet-il d’une personne à une autre

Les gens contractent la maladie de COVID-19 auprès d’autres qui ont le virus. La maladie se propage par le biais de gouttelettes qui s’échappent lorsque les personnes infectées toussent, éternuent ou expirent. Ces gouttelettes peuvent être inhalées par les personnes qui se trouvent à côté ou se déposer sur les objets et les surfaces qui se trouvent à côté. Lorsque les gens inhalent les gouttelettes ou touchent des objets ou des surfaces contaminés, puis se touchent les yeux, le nez ou la bouche, elles peuvent être infectées. C’est pourquoi il est important de rester à plus d’un mètre d’une personne malade. La majorité des pays ont instauré des politiques de distanciation qui stipulent que, pour se protéger au maximum de la propagation du virus du COVID-19, les individus doivent garder au moins un mètre entre eux, sauf s’ils sont en famille.

2. Symptômes de l’infection

Les symptômes les plus courants du COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et la toux sèche. Ils sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes ne présentent aucun symptôme et ne se sentent pas malades. Beaucoup de gens (environ 80 %) guérissent sans avoir reçu des soins particuliers. Près d’une personne sur six tombe gravement malade. Les personnes âgées et les personnes ayant de problèmes de santé tels que les problèmes cardiaques, le diabète et l’hypertension artérielle sont plus susceptibles de tomber gravement malades. Les personnes qui ont de la fièvre, qui toussent et qui ont de la difficulté à respirer doivent demander une aide médicale.

3. Mesures préventives

Laver régulièrement les mains. Lavez-vous les mains régulièrement et bien pendant au moins 20 secondes avec du savon et de l’eau ou un rince-main à base d’alcool. Pourquoi? Laver les mains avec du savon et de l’eau ou un rince-main à base d’alcool tue les virus présents sur vos mains.

Maintenir une distanciation sociale / physique. Gardez au moins une distance d’un mètre entre vous et toute personne qui tousse ou éternue. Pourquoi? Lorsque quelqu’un tousse ou éternue, de gouttelettes s’échappent de son nez ou sa bouche. Ces gouttelettes peuvent contenir le virus. Si vous êtes trop proche de la personne, vous pouvez respirer ces gouttelettes. La majeure partie des pays a instauré des politiques de distanciation qui stipulent que, pour se protéger au maximum de la propagation du virus du COVID-19, les individus doivent garder au moins un mètre entre eux, sauf s’ils sont en famille.

Éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Pourquoi? Les mains touchent plusieurs surfaces et peuvent ramasser des virus. Une fois contaminées, vos mains peuvent transférer le virus dans les yeux, le nez ou la bouche. De là, il peut pénétrer dans votre corps et vous rendre malade.

Pratiquer une bonne hygiène respiratoire. Lorsque vous toussez ou éternuez, couvrez-vous la bouche et le nez en pliant votre coude ou avec un tissu. Jetez immédiatement le tissu utilisé. Pourquoi? Les gouttelettes propagent le virus. En pratiquant une bonne hygiène respiratoire, vous pouvez protéger votre entourage du COVID-19 et d’autres virus comme ceux du rhume et de la grippe.

Si vous êtes fiévreux, toussez et respirez difficilement, demandez rapidement une aide médicale. Restez à la maison si vous ne vous sentez pas bien. Demandez une aide médicale et appelez à l’avance. Suivez les directives de vos autorités sanitaires locales. Pourquoi? Les autorités nationales et locales ont les plus récentes informations sur la situation dans votre région. Appeler à l’avance permet à votre prestataire de soins de santé de vous orienter rapidement vers le bon centre de santé. Cela vous protègera et empêchera la propagation du COVID-19.

Utiliser les moyens de salutation sécuritaires. Pour éviter le COVID-19, il est plus prudent d’éviter le contact physique lors des salutations. Vous pouvez vous saluer de façon sécuritaire en vous faisant signe de la main, par un hochement de la tête ou en faisant la révérence.

 

Partie B: Conseils aux diffuseurs: rester en bonne santé tout en continuant de travailler

Téléchargez l’affiche

1. Travailler à distance. Dans la mesure du possible, effectuez les interviews et les réunions d’équipe sur WhatsApp ou au téléphone.

2. Si vous êtes obligé de réaliser une interview face à face, respectez la distanciation sociale. Accrochez votre microphone à un long bâton pour selfie ou une perche. De plus, tenez-vous suivant un angle par rapport aux personnes interviewées plutôt qu’en face d’elle. S’il est impossible de respecter la distanciation physique, songez à annuler l’interview.

3. Désinfectez-vous, ainsi que votre équipement.Désinfectez-vous les mains avant d’entrer dans le studio ou d’utiliser les équipements comme les microphones, les bureaux, les ordinateurs, les chaises et les locaux de bureau. Nettoyez les tables d’harmonie après chaque émission. Désinfectez avec du savon ou une solution à base d’alcool, y compris du gel ou des lingettes. N’oubliez pas de nettoyer votre téléphone!

4. Prenez soin de votre santé mentale. Même pour les journalistes les plus expérimentés, il peut être psychologiquement difficile de réaliser des reportages sur le COVID-19. La direction de la station doit régulièrement vérifier comment son personnel s’en sort et lui donner des orientations et un appui. Prenez régulièrement des pauses et prêtez attention à votre niveau d’énergie et de fatigue, en vous rappelant qu’une personne est plus susceptible de commettre des erreurs au niveau de l’hygiène lorsqu’elle est fatiguée.

5. Ne laissez pas traîner le matériel lorsque vous êtes en mission. Stockez-le dans une boîte rigide. Il est plus facile de nettoyer et laver une boîte rigide. Mettez tout le matériel dans la boîte lorsque vous ne l’utilisez pas, et fermez-la.

6. Lorsque vous allez en mission, assurez-vous de mettre et de retirer de façon sécuritaire l’équipement de protection, dont les gants jetables, les masques, les tabliers, les vêtements ou les combinaisons de protection, ainsi que les couvre-chaussures jetables. Le risque de contamination est élevé, par conséquent, prenez ces mesures au sérieux. En cas de doute, demandez conseil aux experts et formez-vous avant d’aller en mission.

7. Songez à rester éloigné des personnes malades. Même si les hôpitaux et les centres santé peuvent être les « lieux où les vraies choses se passent », pensez à ne pas vous y rendre pour préserver votre santé et votre sécurité. Peut-être que vous pourriez couvrir d’autres nouvelles relatives au COVID-19. Cela présuppose, entre autres, éviter les centres de santé, les centres de dépistage, les morgues, les camps de réfugiés, les zones en quarantaine, les zones urbaines densément peuplées ou les maisons de personnes malades.

8. Soyez très prudent lorsque vous interagissez avec les personnes âgées et celles qui souffrent d’une maladie sous-jacente. Ces groupes de personnes sont très vulnérables au COVID-19. Par conséquent, vous pouvez choisir de réaliser vos interviews au téléphone ou par WhatsApp. Si vous faites vous-même partie d’une de ces catégories, vous pouvez décider qu’il est plus sécuritaire de rester à la maison.

9. Élaborez des plans avec vos collègues et votre famille. Discutez des plans de l’équipe de votre direction pour voir s’ils doivent vous aider ou vous appuyez si vous tombez malade pendant une mission. N’oubliez pas que vous devriez peut-être vous isoler ou que vous pouvez être mis en quarantaine ou confiné pendant une période prolongée.

 

Partie C: La vérité à propos des mythes, de la désinformation et des fausses nouvelles relatives au COVID-19.

 

1. Pour l’instant, aucun médicament spécifique n’a été trouvé pour prévenir ou traiter le COVID-19. Les personnes infectées doivent recevoir les soins appropriés pour soulager et traiter les symptômes. Les personnes gravement malades doivent bénéficier des soins appropriés. Certains traitements spécifiques sont en cours d’analyse et seront testés au moyen d’essais cliniques.

2. La chloroquine n’est pas un remède contre le COVID-19. La chloroquine est utilisée pour soigner le paludisme, et est à l’essai pour soigner le COVID-19. Mais ce n’est pas un remède, et les expérimentations se poursuivent. Soyez prudent : il y a déjà eu des cas d’intoxication à la chloroquine.

3. Il y a une fausse rumeur selon laquelle « le sang africain et la peau noire résistent au COVID-19. » Il n’existe aucune preuve scientifique pour étayer cela. Et plusieurs Africains font partie des personnes infectées par le COVID-19.

4. Vous ne pouvez pas contracter le COVID-19 en ayant un contact avec des animaux. Il y a des rumeurs qui circulent selon lesquelles les volailles et d’autres animaux d’élevage peuvent transmettre le COVID-19 aux humains. Ces rumeurs sont fausses. Il n’y a aucune preuve qui indique qu’un animal quelconque peut transmettre le COVID-19 aux humains. Les infections humaines se transmettent d’une personne à l’autre ou lors d’un contact avec des surfaces contaminées.

5. L’alcool NE vous protège pas contre le COVID-19 et peut être dangereux. Le seul alcool que l’Organisation mondiale de la Santé recommande contre le COVID-19 est le nettoyant pour main à base d’alcool. En fait, une consommation fréquente ou excessive d’alcool vous expose à plus de problèmes de santé comme le cancer et les lésions de foie entre autres.

6. Un vaccin pourrait être prêt dans quelques mois. 7. Les vaccins contre la pneumonie NE vous protègeront pas contre le COVID-19. Le COVID-19 est un virus tout à fait nouveau et différent qu’il lui faut son propre vaccin. Les chercheurs essaient de développer un vaccin.

8. Les antibiotiques NE sont pas efficaces pour la prévention et le traitement du COVID-19. Les antibiotiques ne sont pas efficaces contre les virus, mais seulement contre les bactéries. Le COVID-19 est un virus et il ne faut pas utiliser d’antibiotiques pour le prévenir ou le soigner. Cependant, si vous êtes hospitalisé à cause du COVID-19, il est possible que vous receviez des antibiotiques pour d’autres infections.

9. Il existe de fausses rumeurs selon lesquelles certaines substances peuvent guérir ou empêcher d’être infecté par le COVID-19. Il s’agit entre autres de boire un mélange de citron et de bicarbonate, respirer la vapeur de pelures d’orange ou de citron bouillies, consommer des aliments alcalins et se gargariser avec de l’eau additionnée de sel ou de vinaigre. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, la façon d’empêcher le virus de se propager c’est de vous laver fréquemment les mains, maintenir une distance d’au moins un mètre entre vous et une personne qui éternue ou tousse, d’éviter de vous toucher le visage et de vous couvrir la bouche et le nez avec le coude ou un tissu quand vous toussez ou éternuez.

10. Vous exposez au soleil ou à des températures supérieures à 25 degrés NE prévient pas le COVID-19.Vous pouvez être infecté par le COVID-19 quel que soit le degré d’ensoleillement ou la chaleur qu’il fait. Les pays où il fait chaud ont signalé plusieurs cas d’infection au COVID-19. Pour vous protéger, assurez-vous de bien vous laver fréquemment les mains et d’éviter de vous toucher les yeux, la bouche et le nez.

11. Il y a une fausse rumeur selon laquelle « une activité sexuelle régulière tue le COVID-19. » Comme toutes les autres formes de contacts, l’activité sexuelle peut être un facteur de risque d’infection.

12. Une douche chaude ou l’utilisation d’un sèche-mains chaud NE vous empêchera pas de contracter le COVID-19. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, certains remèdes peuvent aider à soulager les symptômes du COVID-19, mais il n’y a aucune preuve qu’un médicament moderne ou une activité peut prévenir ou guérir la maladie.

13. Consommer l’ail NE contribuera pas à prévenir le COVID-19. L’ail est un aliment sain qui peut avoir des propriétés antimicrobiennes. Cependant, aucune preuve ne démontre que la consommation d’ail peut protéger les gens contre le COVID-19.

14. Le COVID-19 NE transmet pas par les piqûres de moustiques. Il n’existe aucune preuve selon laquelle le COVID-19 peut être transmis par les moustiques. Le COVID-19 se propage par le biais les gouttelettes provenant d’une personne qui tousse ou éternue, ou les gouttelettes de salive ou de sécrétions du nez.

15. Les réseaux mobiles 5G NE propagent pas le COVID-19. Les virus ne se promènent pas sur les ondes radio ou les réseaux mobiles. Le COVID-19 se propage dans plusieurs pays qui n’ont pas de réseaux mobiles 5G.

16. Être capable de retenir votre souffle pendant 10 secondes ou plus sans tousser ou vous sentir inconfortable NE signifie pas que vous n’avez pas le COVID-19. L’Organisation mondiale de la Santé conseille aux personnes atteintes du COVID-19 de rester chez elles et de demander une aide médicale en contactant leurs autorités sanitaires locales. La meilleure façon de confirmer si vous avez le virus COVID-19 est de faire des analyses. Vous ne pouvez pas le confirmer par cet exercice respiratoire qui pourrait être dangereux.

 

Partie D: Quelques données utiles sur le mode d’action du COVID-19

Téléchargez l’affiche

Vous POUVEZ guérir du COVID-19. Contracter le COVID-19 NE signifie pas que vous l’aurez pour toute la vie. La majorité des personnes qui contractent le COVID-19 guérit et leur organisme élimine le virus. Si vous contractez la maladie, assurez-vous de traiter vos symptômes. Si vous toussez, avez de la fièvre et respirez difficilement, demandez rapidement une aide médicale, mais appelez d’abord votre centre de santé. Beaucoup de malades guérissent en suivant un traitement.

Le COVID-19 ne touche pas que les personnes âgées. Il touche les personnes de tous âges. Les personnes âgées et les personnes ayant des problèmes de santé tels que les maladies cardiaques, l’asthme, le diabète et l’hypertension artérielle semblent être plus à risque de souffrir gravement du COVID-19. L’Organisation mondiale de la Santé conseille aux personnes de tous âges de se protéger du virus, par exemple, en pratiquant une bonne hygiène des mains et respiratoire.

Pour contracter le COVID-19 il faut être resté avec une personne infectée pendant 10 minutes. C’est faux. On peut être infecté en très peu de temps ou en contractant le virus au contact de surfaces contaminées.

Lorsque vous n’avez pas d’eau potable, une eau légèrement sale peut être efficace contre le COVID-19 à condition que vous utilisiez du savon lorsque vous vous lavez les mains.

Information Sources

Africa Check. https://fr.africacheck.org/

Broom, Fiona. “Slightly dirty water ‘still ok’ against coronavirus.” SciDev.Net. 20 March 2020. https://www.scidev.net/global/water/news/slightly-dirty-water-still-ok-against-coronavirus.html

Committee to Protect Journalists. “Avis de sécurité du CPJ : couverture de la pandémie de coronavirus.” 10 https://cpj.org/fr/2020/03/avis-de-securite-du-cpj-couverture-de-lepidemie-de.php

Organisation Mondiale de la Santé. “Nouveau coronavirus (2019-nCoV) : conseils au grand public – En finir avec les idées reçues” https://www.who.int/fr/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019/advice-for-public/myth-busters