English

Script .9

Script

Le bambou a de multiples usages. Il peut servir pour le transport de l’eau, comme matériau de construction, et pour combattre l’érosion sur les rives des fleuves. Malgré tout, il n’y a pas beaucoup d’agriculteurs qui le cultivent. Il pousse à l’état sauvage. La plupart des espèces de bambous produisent des pousses à partir des tiges souterraines appelées rhizomes. Ces pousses deviennent des troncs qui poussent en hauteur.

Si vous envisagez de planter des bambous, il y a un certain nombre de choses à prendre en considération. Le meilleur moment pour planter des bambous est durant la saison des pluies. Choisissez des boutures matures mais qui n’ont pas plus de trois ans. Chaque bouture doit avoir trois gros noeuds. Vous obtiendrez les meilleurs résultats en prenant des boutures au milieu du tronc. Enlevez les pousses et les branches inutiles avec un couteau tranchant, puis coupez les extrémités en biais. Si vous devez entreposer les boutures avant de les planter, trempez-les le long des berges des rivières ou des ruisseaux. Recouvrez-les avec des feuilles fraîches de bananier ou de gliricidia pour les empêcher de flétrir.

Culture directe

Le choix de l’endroit où planter est très important. Choisissez un endroit humide et sablonneux de préférence près d’une source d’eau, comme la berge d’une rivière. Les agriculteurs plantent habituellement les bambous sur les flancs de montagnes, ou sur des endroits où poussent les plantes à racines à moitié sauvages, comme les plantes grimpantes à bulbes ou les ignames, car les bambous ont beaucoup de chances de survie sur des endroits fertiles et humides.

Les différentes méthodes de culture varient selon ce que vous plantez. Si vous plantez des boutures fraîches, plantez deux boutures qui ont des pousses en biais dans un trou. Faites un trou profond de 6 à 20 centimètres, assez profond pour que la terre soit humide au fond. Mettez des racines de plantes et des feuilles séchées autour de la base de la bouture que l’on vient de planter pour le protéger et pour protéger le sol. Une pousse va germer sur chaque noeud. Mettez un “chapeau” d’argile fraîche sur l’extrémité coupée du bambou sans recouvrir le trou. Le “chapeau” agira comme désinfectant. Souvenez-vous : si le sol est collant, ajoutez-y du sable.

Boutures en pot

Vous pouvez aussi planter des boutures dans des boîtes de métal, des pots ou des sacs en plastique avant de les transplanter dans un champ. Assurez-vous d’avoir de la terre très humide ou de la boue lorsque vous plantez dans une boîte, un pot ou un sac en plastique. Après avoir planté la bouture, mettez plus de boue ou des feuilles de bananier sous forme de paillis autour de la base. Arrosez les boutures en pot régulièrement.

Transplanter les boutures en pot

Lorsque vos boutures en pot ont des racines, vous pouvez les transplanter à l’endroit où vous voulez qu’ils poussent en permanence. La meilleure saison pour transplanter est la saison des pluies. Les boutures doivent avoir de 50 centimètres à 1 mètre de haut et six mois à un an d’âge. Plantez les boutures dans un sol humide pour empêcher les racines de se dessécher.

Commencez par creuser un trou dont la grosseur sera adaptée à la taille de la bouture. Recouvrez les boutures ayant des racines avec des feuilles de bananier ou un sac en plastique en les transplantant vers le site définitif. Enlevez les feuilles de bananier ou le sac en plastique et séparez les racines. Mettez la bouture dans le trou, remplissez le trou de terre et égalisez bien la base. Mettez de l’herbe ou des feuilles autour de la base de la bouture pour garder l’humidité dans le sol. Espacez vos boutures de 7 à 10 mètres.

Acknowledgements

  • Ce texte a été écrit par Mr. Amando Capati Dayrit, Anplon Foundation for Sustainable Development, Quezon City, the Philippines.