English

Script 68.4

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Les émissions de radio peuvent encourager les agriculteurs à explorer des idées en vue de créer de nouvelles entreprises. Vous pouvez diffuser des interviews ou des histoires portant sur des agriculteurs de la région qui cultivent de nouvelles récoltes; élèvent de nouveaux types de bétail; élèvent et soignent les abeilles; cultivent des plantes médicinales ou ajoutent de la valeur aux produits de la ferme en transformant les aliments. Vous pourriez même créer une série spéciale d’interviews auprès d’agriculteurs novateurs de la région qui font des expériences dans le but de créer de nouvelles entreprises.

Le texte suivant est adapté d’une interview radiophonique diffusée par un partenaire du Réseau de Radios Rurales des Pays en Développement, Radio Classic FM, au Ghana. Au cours de l’interview, l’invité discute de l’expérience qu’il a acquise grâce à une nouvelle entreprise – la culture des champignons. La culture des champignons est un bon exemple d’une pratique agricole qui n’exige pas un investissement important et qui fournit un revenu supplémentaire. Le texte peut être adapté pour mieux répondre aux besoins de vos auditeurs ou vous pouvez l’utiliser comme tel. Vous pouvez aussi l’utiliser comme exemple quand vous interviewez des agriculteurs de la région.

Script

Personnages

Kwabena Agyei:
animateur de radio
Owusu Bempa:
directeur, Complexe de culture des champignons Bempa

M. KWABENA AGYEI
– Nous vous souhaitons de nouveau la bienvenue à la série portant sur l’innovation dans le domaine de l’agriculture et sur les réussites. Au cours de nos dernières émissions, nous avons entendu parler d’expériences effectuées dans des parcelles d’essais, de partage d’innovations et d’une méthode venant de l’Afrique visant à remettre des substances nutritives dans le sol. L’émission d’aujourd’hui traite du sujet suivant : explorer de nouvelles idées pour gagner un revenu supplémentaire. Un grand nombre d’agriculteurs s’intéressent aux nouvelles récoltes qui donnent des profits inattendus. Un exemple de ces récoltes : les champignons. Pour nous aider à en savoir plus long sur la façon de cultiver les champignons, nous avons aujourd’hui un invité spécial. M. Bempa est directeur du Complexe de culture des champignons Bempa. M. Bempa, bienvenue à l’émission.

M. OWUSU BEMPA
– Merci. C’est un plaisir d’être ici.

AGYEI
– M. Bempa, vous pouvez peut-être nous dire pourquoi vous avez commencé à cultiver les champignons.

BEMPA
– Oui, certainement. J’ai commencé, il y a plusieurs années, quand on m’a demandé de participer à un atelier destiné aux jeunes. Le thème de l’atelier : aider les jeunes gens à s’assumer en devenant autonomes et en apprenant un métier. On nous a appris toutes sortes de choses – couture, fabrication de savon et apiculture. Mais ce qui m’a vraiment intéressé, ce fut la culture des champignons.

AGYEI
– Et votre intérêt est devenu une entreprise.

BEMPA
– Oui. J’ai commencé un petit projet en cultivant des champignons chez moi. Et c’est devenu Complexe de culture des champignons Bempa.

AGYEI
– Sensationnel! Vous avez commencé à cultiver à la maison et maintenant c’est tout un complexe. C’est merveilleux! Mais comment avez-vous fait? Dites-nous, est-ce que cela coûte cher? Que devons-nous avoir en main pour commencer?

BEMPA
– Il est facile de se procurer ce dont vous avez besoin pour cultiver les champignons… et c’est bon marché. Vous avez besoin de sciure, d’eau et de bois à brûler. Vous avez aussi besoin de spores de champignons – les spores sont comme les graines.

AGYEI
– Il est facile de trouver de la sciure, de l’eau et du bois à brûler. Mais où pourrions-nous trouver des spores de champignons?

BEMPA
– Vous devez d’abord acheter les spores. Mais par la suite, vous obtenez les spores des champignons dans votre ferme.

AGYEI
– D’accord. Nous avons maintenant la sciure, l’eau, le bois à brûler et les spores. Que fait-on de toutes ces choses?

BEMPA
– Eh bien! Je ne vous donnerai pas tous les détails. Mais pour vous donner une idée – vous mêlez d’abord la sciure et l’eau. Vous chauffez le mélange sur un feu. Quand le mélange atteint la texture désirée, vous le retirez du feu et vous le laissez refroidir. Vous traitez ensuite la sciure et les spores. Vous mettez le tout dans un sac. Puis vous attendez.

AGYEI
– En combien de temps les champignons seront-ils prêts?

BEMPA
– Vous devez attendre plusieurs mois avant que poussent les champignons. Comme je vous l’ai dit, il y a d’autres détails que vous devez savoir – mais si vos auditeurs sont intéressés, je leur propose d’obtenir plus de renseignements d’une personne qui cultive les champignons et qui a de l’expérience. Mais je peux vous dire qu’une fois qu’ils sont prêts, vous mangerez des champignons pendant trois ou quatre mois.

AGYEI
– Les gens achètent-ils les champignons?

BEMPA
– Oui. De nos jours, certaines personnes utilisent les champignons pour remplacer la viande. Les ventes de champignons sont donc phénoménales!

AGYEI
– Cela veut dire que vous êtes riche!

BEMPA
– Eh bien! Pas vraiment, mais je gagne plus d’argent que je n’en gagnais auparavant.

AGYEI
– Notre émission est malheureusement terminée. M. Bempa, merci de nous avoir rendu visite. À bientôt.

BEMPA
– Ce fut un plaisir.

PAUSE MUSICALE (5 secondes).

AGYEI
– Vous avez entendu comment notre invité, M. Bempa, qui s’intéressait aux champignons, a transformé son intérêt en entreprise rentable. Avez-vous une idée qui pourrait germer et devenir une entreprise? Si oui, que devrez-vous faire pour y arriver? Au cours de notre prochaine émission, nous parlerons à un agriculteur qui fait des expériences dans une autre entreprise agricole : _____ (nom de la nouvelle entreprise). Merci d’avoir été à l’écoute aujourd’hui.

Acknowledgements

Collaboration : Kwabena Agyei, partenaire du Réseau de Radios Rurales des Pays en Développement et directeur de la programmation, Radio Classic FM, C. P. 28, Techiman, Brong Ahafo, Ghana.

Révision : Chris Reij, Centre de coopération internationale, Vrije Universiteit, Amsterdam, Pays-Bas.