English

Script 62.7

Notes to broadcasters

Le virus VIH/sida affecte les foyers en milieu rural de plusieurs façons. Les gens deviennent malades ou meurent provoquant une pénurie de main-d’œuvre pour les travaux de la ferme de sorte qu’il devient difficile de produire une alimentation suffisante pour nourrir la famille. Les connaissances et coutumes traditionnelles offrent des façons utiles et créatives pour résoudre ces problèmes. Ce texte décrit une de ces traditions qui nous vient du Zimbabwe, un pays situé dans le sud de l’Afrique. Plusieurs de ces pratiques traditionnelles impliquent le partage des ressources et l’entraide mutuelle en ces périodes de nécessité. Parlez à vos auditeurs de ces pratiques traditionnelles qui permettraient de contourner ce problème du manque de main-d’œuvre. Interviewez en particulier des gens âgés, des leaders traditionnels. Demandez-leur si à leur avis les vieilles traditions peuvent toujours s’appliquer aujourd’hui. Si non, quelles sont ces pratiques qui pourraient être adaptées aux situations actuelles? Ce texte peut être diffusé tel qu’il est ici présenté. Il peut aussi servir de modèle pour votre propre émission portant sur les stratégies locales pour faire face à ce genre de problèmes.

Sur le même thème, voici d’autres idées pour votre programmation:

  • Le partage des tâches: comment les gens de votre communauté s’entraident-ils en ces temps de crise?
  • Les pratiques traditionnelles de fermage: un jardin produit des aliments pour vos enfants.
  • L’élevage de quelques petits animaux (cochons, lapins, poules, abeilles) peut accroître la sécurité alimentaire de votre famille.
  • Un jardin forestier vous apportent des combustibles, du fourrage, des fruits et des médicaments.

Script

INTRODUIRE DE LA MUSIQUE.

L’animateur:
Le sida affecte les communautés de différentes façons. Les gens atteints du VIH/sida peuvent ne plus être en mesure de travailler. Les parents éprouvent de la difficulté à nourrir leurs enfants. L’émission d’aujourd’hui porte sur une vieille tradition villageoise qui aide les gens à confronter certains de ces problèmes.

SUPPRIMER GRADUELLEMENT LA MUSIQUE.


Le Zimbabwe est pays situé dans le sud de l’Afrique. Il existe une tradition dans ce pays que l’on appelle «zunde ramambo». Selon cette tradition, le chef du village réserve une parcelle de terre et celle-ci est précisément appelée «zunde ramambo», ce qui signifie le «grenier du chef». Plusieurs membres du village cultivent ensemble cette parcelle de terre aux fins de production de céréales et autres cultures. Une fois les cultures récoltées, elles sont entreposées dans un grenier spécial placé sous la surveillance du leader traditionnel du village.

Les fruits de ces récoltes sont ensuite distribués aux orphelins, aux gens âgés, aux personnes malades, handicapées et aux autres membres de la communauté qui sont dans le besoin. Le chef supervise la distribution. Cette tradition du «zunde ramambo» demeure une bonne façon d’assurer une alimentation à ceux qui ne sont plus capables de la produire pour eux-mêmes.

Il s’agit d’une vieille tradition, mais néanmoins fort utile. En fait, elle n’était plus pratiquée depuis fort longtemps. Quelques sages chefs l’ont réintroduite pour aider les membres de leurs communautés à la suite de plusieurs périodes de sécheresse. L’unité de nutrition du ministère de la Santé a reconnu le potentiel du «zunde ramambo» et a aidé à répandre cette information auprès de tous les leaders traditionnels lors de réunions et de sessions d’étude. Il y a maintenant plusieurs «zunde ramambo» au Zimbabwe. Les leaders traditionnels reconnaissent eux-mêmes que cette pratique pourrait soutenir leurs communautés touchées par les ravages du sida augmentant le nombre de veuves et d’orphelins.

Cette méthode communautaire de fermage et d’entreposage est utile de plus d’une façon. Le sida détruit souvent les familles emportant les mères et les pères dans la fleur de l’âge. Au Zimbabwe, plusieurs enfants ont perdu leurs parents. Amis et parents voulaient garder ces enfants dans leurs villages plutôt que de les envoyer dans des orphelinats. En utilisant le système du «zunde ramambo», ils ont pu alimenter ces enfants et les garder au sein de leurs communautés.

INTRODUIRE LA MUSIQUE ET LA MAINTENIR A FAIBLE VOLUME PENDANT QUE L’ANIMATEUR PARLE.

Existe-t-il de vieilles traditions ou de façons de cultiver et d’entreposer des aliments qui pourraient aider les membres démunis de notre propre communauté? Nous avons aussi des gens sages et des leaders respectés. Nous devrions penser et s’enquérir auprès d’eux des façons d’utiliser les vieilles traditions pour aider notre population.

SUPPRIMER LA MUSIQUE.

Abordons la discussion sur ce sujet. Je vous invite à me contacter ici à la station de radio, pour faire part de vos idées au sujet des traditions locales qui sont utiles. Est bienvenue quelque idée qui puisse nous alimenter et ainsi prendre soin de notre population. Parlons-en davantage. A la prochaine! Je suis votre animateur, __________.

Acknowledgements

Contribution: Vijay Cuddeford, Toronto, Canada.

Révision: Julia Tagwireyi, coordinatrice, secrétariat intérimaire, Conseil pour l’Alimentation et la Nutrition, Harare, Zimbabwe.

Traduit de l’anglais par André Dionne, Lingua Inc.

Information Sources

Conversations avec le Chef Mangwende, membre du Parlement du Zimbabwe, P.O. Box CY 298 Causeway, Harare, Zimbabwe.

Conversations avec Julia Tagwireyi, Secrétariat intérimaire, Conseil de l’Alimentation et de la Nutrition, Ministère des Finances et du Développement économique, P.O. Box 7705, Harare, Zimbabwe.
Courrier électronique: juliatag@mweb.co.zw

‘Zimbabwe: Elderly people suffering in silence’, par Margaret Chinowaita, The Zimbabwe Standard, le 6 février 2000.
Site Internet: http://www.afrika.no/index/update/archives/2000February07.shtml

‘The smallholder agricultural sector’s response to HIV/AIDS’, par Gladys Mutangadura. Sexual Health Exchange, Numéro. 2000-3, 2000.
Site Internet: http://www.kit.nl/information_services/exchange_content/html/2000_3_the_smallholders.htm

‘Remembrance of Things Past’, par Alan Berg, New & Noteworthy in Nutrition, Numéro 29, le 30 septembre, 1997. World Bank Group.
Site Internet: http://www.worldbank.org/html/extdr/hnp/nutrition/nnn/nnn29.htm

‘Community Based Orphan Care Program: Zimbabwe’s Approach’, par Neddy Matshalaga., Africa Notes, Octobre 2000. Site Internet: http://www.einaudi.cornell.edu/africa/notes/October2000.pdf