English

Script 43.6

Script

Personnages :

Adam
(joueur de foot dont le frère est infecté par le VIH)

L’entraîneur

Le professeur

Gordon:
Membre de l’équipe des Tigres

Sidney:
Membre de l’équipe des Tigres

La mère d’Adam

Les Tigres
‑ Equipe locale / Equipe d’Adam

Bandits:
Equipe visiteuse

Le narrateur

SCÈNE : ENTRAÎNEMENT AU FOOT DANS LA COUR DE L’ÉCOLE

 

L’entraîneur:
(FAISANT FONCTIONNER SON SIFFLET) :

Tout le monde autour de moi. Samedi nous allons gagner le match. Pour gagner, il faudra jouer en équipe. Où est Adam aujourd’hui? Je ne l’ai pas vu.

 

(LES GARS MURMURENT, D’AUTRES RIENT)

 

Gordon:
Je ne crois pas qu’il viendra avant longtemps. Son frère est malade et…de toutes façons, bon débarras.

 

Entraîneur:
Je ne savais pas cela.

 

(LES JOUEURS RIENT)

 

 

(TRANSITION MUSICALE)

 

PLUS TARD DANS LA JOURNÉE,

L’ENTRAÎNEUR S’ENTRETIENT AVEC LE PROFESSEUR D’ADAM

 

Entraîneur:
J’ai entendu dire que le frère d’Adam est malade.

 

Professeur:
Oui, c’est vrai. C’est une situation difficile pour toute la famille, et c’est la raison pour laquelle Adam va être absent un bon moment.

 

 

Entraîneur:
Qu’est ce qui ne va pas ?

 

Professeur:
Le frère d’Adam a le Sida.

 

Entraîneur:
(CHOQUÉ) Le Sida! Personne ne me l’a dit. Cela doit être dur pour Adam.

 

Professeur:
Je suis inquiet de voir que les garçons sont méchants envers Adam à cause de ce qui arrive à son frère. Ils ne comprennent pas le virus. Cela leur fait peur.

 

(MESSAGE SUR LA MUSIQUE # 2) : Les gens ont peur de ce qu’ils ne comprennent pas. Renseignez‑vous sur le Sida !

 

L’ENTRAÎNEUR SE REND CHEZ ADAM

La mère d’Adam:
Bonjour, comment allez‑vous?

 

Entraîneur:
Bien, je vous remercie et vous‑même? je viens voir Adam.

La mère d’Adam:
Il va être content de vous voir. Il parle de foot toute la journée.

 

Entraîneur:
Comment va son frère ? J’étais désolé en apprenant la nouvelle.

 

La mère:
Il est un peu fatigué mais son moral est au beau fixe. Nous ne perdons pas espoir. Cela aide d’avoir des pensées positives et de demeurer optimiste.

 

Entraîneur:
Adam nous manque.

.

La mère:
Je pense que vous lui manquez aussi, ainsi que toute l’équipe mais ce qui lui manque le plus est le fait de ne pas s’entraîner. Adam a été profondément blessé par le comportement des gars de l’équipe.

 

(message sur la musique # 3):
Le VIH se transmet par le sang, le sperme et les liquides vaginaux. Vous pouvez être infecté par le VIH uniquement en ayant des relations sexuelles non protégées avec une personne infectée, et en partageant des aiguilles sales pour s’injecter de la drogue. Vous pouvez aussi attraper le VIH par du sang contaminé à la suite d’une transfusion sanguine ou de produits du sang. Une mère infectée au VIH peut aussi transmettre le virus à son enfant avant ou pendant l’accouchement.

 

 

 

L’ENTRAÎNEUR REND VISITE À ADAM

Entraîneur:
J’ai parlé à ta mère. Elle m’a dit que tu parles souvent de foot et que cela te manque de ne pas jouer avec l’équipe.

 

Adam:
Les autres m’ont dit qu’ils n’avaient pas besoin de moi pour le grand match. Entraîneur Si le coeur t’en dit, nous voulons tous que tu joues.

 

Adam:
Ma famille doit vivre avec le Sida qu’on le veuille ou non. Pourquoi les autres ne peuvent‑ils pas comprendre cela ? Jouer au foot m’aide à oublier et à avoir moins de peine. Au moins pour quelques heures. Pourquoi est ce que les gars de l’équipe me haïssent ? Ce n’est pas de ma faute si mon frère est malade.

 

Entraîneur:
Ecoute‑moi, ile ne te haïssent pas, ils ont peur, tout simplement. Ils ne savent pas que tu ne représentes pas un danger pour eux.

 

Adam:
Pourquoi ne comprennent‑ils pas ?

 

(message sur la musique # 4):
Le VIH ne peut se transmettre par contact accidentel.

LE JOUR SUIVANT L’ENTRAÎNEMENT AU FOOT

 

Entraîneur:
(s’entretenant avec les gars de l’équipe)

C’est possible qu’Adam joue avec l’équipe samedi.

 

Gordon:
Je ne veux pas être sur le même terrain qu’Adam. Comment pouvez‑vous le laisser jouer ? Et s’il se blesse et se met à saigner?

 

Entraîneur:
Je vous ai déjà dit qu’on ne peut attraper le Sida en jouant avec lui, même s’il était infecté. Et il ne peut être infecté simplement en vivant avec son frère.

 

Gordon:
Je m’en fous. Je ne prends pas de risques. S’il joue, je ne joue pas. Je m’en vais!

 

Entraîneur:
S’il y a quelqu’un d’autre qui est d’accord avec lui, qu’il le suive! Mais souvenez‑vous que c’est l’équipe avant tout! et Adam est un des nôtres. C’est malheureux ce qui arrive à sa famille. Nous n’avons pas à aggraver les choses.

 

(message sur la musique #5) :
On ne peut attraper le Sida en jouant avec, en touchant ou en prenant dans ses bras une personne infectée.

LE GRAND MATCH (BRUIT DE FOULE)

Entraîneur:
Faites le maximum et tout ira bien.

 

Narrateur:
Aujourd’hui les Tigres affrontent les Bandits pour le Championnat. Une minute après le début du match, un joueur des Tigres se blesse et doit quitter le terrain.

 

Entraîneur:
Adam, je veux que tu joues.

 

Narrateur:
Le match se poursuit. Les Bandits ont marqué deux buts pendant la première mi‑temps. Les Tigres ne se passent pas bien la balle. C’est la fin de la première mi‑temps.

 

Entraîneur:
Il faut se passer la balle.

 

Sidney:
(GROMMELLE À UN CO‑ÉQUIPIER)

C’est facile à dire. Il ne doit pas jouer avec Adam, lui.

 

Narrateur:
La deuxième mi‑temps va commencer. Adam, des Tigres, prend la balle à un défenseur des Bandits. Il passe à son camarade Sidney. Adam demande la balle. Sidney ne répond pas. Puis il tire. Le gardien de but des Bandits arrête le tir.

 

Adam:
Pourquoi tu n’as pas passé la balle?

 

Sidney:
Ne me parle pas!

 

Entraîneur:
Faites passer cette balle les gars!

 

Narrateur:
Adam vole le ballon à un adversaire Bandit. Il est dans l’axe du but , tire et marque ! L’autre équipe mène toujours 2‑1.

 

Entraîneur:
Bien joué Adam!

 

Adam:
Merci. On y va les gars!

 

Narrateur:
Plus tard, Sidney, des Tigres bloque un tir et descend le long de la ligne de touche vers le but des Bandits. Il tire dans le cadre. Le gardien de but des Bandits repousse la balle. Elle atterrit dans les pieds d’Adam qui la met dans les filets adverses. Match nul 2 partout. Il reste peu de temps. Le jeu reprend et Gordon des Tigres contrôle la balle. Il repère Adam qui court vers les filets adverses. Adam crie pour avoir la balle. Gordon hésite, puis passe la balle à Adam qui se présente devant les buts et tire. Le gardien des Bandits touche la balle mais elle est trop puissante et pénètre dans les buts. C’est le coup de sifflet final. Les Tigres ont gagné 3 à 2.

 

Entraîneur:
Adam tu as très bien joué.

 

Adam:
Merci.

 

Gordon:
Bon tir, Adam!

 

Adam:
Belle passe, Gordon!

 

Gordon:
Je suis désolé pour ton frère. Je crois que nous n’avons rien compris.

 

Adam:
Je suis simplement heureux que nous ayons gagné.

 

(message final/message sur la musique # 6):
Les gens qui vivent avec le VIH/Sida et leurs familles ont besoin d’encouragements et de soutien, et non pas de mépris et de préjugés.

Acknowledgements

Ce texte a été écrit par Isaac Rashid, Hamilton, Canada. Il a été revu et corrigé par Iain McLellan, Consultant en Communications, Montréal, Canada.

Information Sources

  • “Magic’s Formula for Living with HIV”, Time Magazine, Vol 147, No. 7, Février 12, 1996. Time Canada Ltd., Toronto, Canada.
  • AIDS Affected Children, Bulletin of the Taskforce, Vol.1, No. 1, Spring, 1995. Interagency Coalition on AIDS and Development (ICAD), Ottawa, Canada.
  • When someone you know has AIDS: A practical guide, Leonard J. Martelli avec Fran D. Peltz, Crc, 1987. Crown Publishers, New York, NY, USA.