English

Script 29.10

Notes to broadcasters

Contenu : La déforestation entraîne la sécheresse et les inondations. Alors vous pouvez aider à réduire les dégâts de la sécheresse et des inondations en plantant et en protégeant des arbres, et en utilisant moins de bois pour la cuisson.

Script

La sécheresse et les inondations font habituellement partie de la vie de nombreux agriculteurs. Vous ne pouvez pas empêcher de telles catastrophes naturelles tout seul. Mais vous pouvez réduire les dégâts qu’ils provoquent si vous plantez des arbres et les protégez .

Dans de nombreuses régions du monde, les arbres sont coupés plus vite qu’ils ne sont replantés. Les gens abattent les arbres pour construire des maisons, pour défricher la terre pour la culture, pour en faire un combustible pour la cuisson ou le chauffage, ou pour la vente.

Mais les arbres vivants donnent de l’ombre et contribuent à maintenir une climat tempéré. Ils aident à purifier l’air. Et ils protègent la terre en gardant l’eau de pluie dans le sol, pour que le moins de sol possible soit brûlé par le soleil. Leurs racines maintiennent aussi le sol en place.

Les arbres réduisent les dégâts causés par la sécheresse et les inondations:
Même si la sécheresse est une catastrophe naturelle, elle peut être provoquée et aggravée par la déforestation. S’il n’y a pas assez d’arbres autour, les inondations s’aggraveront aussi.

Pendant une sécheresse, le temps devient très sec. Il y a plus de vent, de tourbillons de poussière, les sources d’eau s’assèchent, et des plantes du désert comme les broussailles vont pousser.

Ces signes inquiétants, qui annoncent la sécheresse sont familiers pour les agriculteurs de plusieurs régions du monde.

Parce qu’il y a si peu d’eau, les plantes et l’herbe meurent. Les animaux qui, normalement, mangent ces plantes et cette herbe, sont obligés de se nourrir des arbustes et des arbres qui restent. Pendant ce temps, les gens continuent d’abattre des arbres pour avoir le combustible dont ils ont besoin pour la cuisson.

Sans les arbustes et les arbres, il ne reste rien pour maintenir le sol en place. Il n’y a rien pour protéger le sol de la chaleur du soleil, alors l’eau qui se trouve dans le sol s’assèche rapidement. Le vent va charrier le sol sec et poussiéreux. La sécheresse s’aggrave.

Pendant une inondation, il y a trop d’eau au lieu de trop peu. Mais les dégâts provoqués par les inondations vont aussi empirer s’il ne reste pas assez d’arbres. Pendant une inondation, les arbres absorbent une partie de l’eau et ralentissent l’écoulement de l’eau de pluie. Leurs racines écartent le sol et laissent entrer l’eau pour ne pas qu’elle s’écoule en surface. Si la plupart des arbres sont coupés, ou si les animaux les détruisent en les broutant un peu trop, plus rien de recouvre le sol. Sans les arbres, rien ne ralentit une inondation.

Alors les inondations et les sécheresses ne sont pas uniquement provoquées par trop ou trop peu d’eau. L’absence d’arbres créée aussi les sécheresses et les inondations. Le problème, c’est qu’il y a beaucoup de bonnes raisons d’utiliser les arbres. Les gens ont besoin de bois pour se chauffer ou faire la cuisine. Et les animaux en ont besoin pour se nourrir. Alors, comment pouvez-vous protéger les arbres, et -en même temps- les utiliser comme combustible et nourriture pour les animaux ?

Protégez les arbres:
La première chose à faire pour protéger les arbres est de garder vos animaux dans des enclos, surtout si vous commencez à remarquer des signes de sécheresse. Nourrissez les animaux et donnez-leur de l’eau vous-même. Ils ne pourront pas brouter en liberté s’ils sont enfermés, et ils ne détruiront pas les plantes.

Utilisez moins de bois de chauffe:
Les arbres sont aussi abattus et utilisés comme combustible. Que pouvez-vous faire quand vous avez besoin de combustible, mais ne voulez pas couper des arbres ?

Une solution consiste à utiliser des briquettes comme combustible. Vous pouvez faire une briquette en mettant ensemble deux parts de poussière de charbon, deux parts de petites branches coupées, et une part de fumier séché. Pressez le mélange ensemble pour en faire un petit paquet. Aucun de ces matériaux ne brûle bien tout seul, mais quand ils sont mélangés ensemble, ils brûlent presque aussi bien que le charbon.

Dans plusieurs régions du monde, les gens construisent des foyers pour la cuisson dans des fourneaux d’argile. Mais certains fourneaux d’argile sont plus efficaces que d’autres. Autrement dit, certains consomment moins de combustible pour fournir la même quantité de chaleur. En vous servant d’un fourneau qui a besoin de moins de combustible, vous sauvez aussi des arbres.

Il existe d’autres façons de réduire la quantité de bois dont vous aurez besoin pour la cuisson. Vous pouvez vous assurer que votre bois est bien sec.

Fendez-le en morceaux fins et longs pour qu’il donne plus de chaleur en brûlant. Ne mettez pas beaucoup de bois en même temps dans le fourneau, mais ajoutez un morceau à la fois. Votre fourneau cuira mieux et produira moins de fumée. Surveillez aussi votre feu pour être sûr qu’il ne brûle pas inutilement. Mettez des couvercles à vos chaudrons pour garder la chaleur à l’intérieur. Et si vous cuisez votre nourriture à feu doux, elle va se mettre à cuire presque aussi vite qu’avec un grand feu, mais cela consommera moins de combustible.

Assurez-vous de faire la cuisine dans un endroit où il n’y a pas trop de vent. Et quand vous avez fini, c’est une bonne idée de récupérer les morceaux de bois à moitié consumés dans le fourneau et les mettre de côté pour la prochaine cuisson. Vous pouvez aussi utiliser le reste de chaleur dans votre fourneau, quand le combustible a fini de brûler, pour pré-cuire le prochain plat ou faire du thé.

Enfin, si vous pouvez partager un feu de cuisson ou un four avec plusieurs familles, vous sauverez encore plus d’arbres.

Plantez des arbres:
Planter des arbres maintenant est une autre façon de résoudre le problème, et d’aider à réduire les dégâts de la sécheresse et des inondations. Non seulement les arbres vont protéger la terre, mais ils pourront aussi vous donner de la nourriture en temps de sécheresse. C’est parce que leurs racines vont loin en profondeur dans la terre et y trouvent de l’eau, même quand il n’y a pas beaucoup de pluie, alors ils peuvent survivre même lorsque les autres plantes meurent.

De nombreuses espèces d’arbres peuvent vous donner de la nourriture et protéger le sol. Le cocotier, l’arbre à pain, le tulipier, le galip, le talis, l’okari, l’aila, le neem, le pondanus, le goyavier, le loulau et le manguier ne sont que quelques exemples. Certains arbres, comme le baobab, le tamarinier, et le musau sont particulièrement résistants et peuvent survivre dans des conditions de sécheresse extrême.

Habituellement, il faut plusieurs années pour que les fruits d’un arbre mûrissent. Alors, planter des arbres c’est faire des projets pour l’avenir. Les arbres que vous plantez maintenant aideront à protéger la terre des sécheresses et des inondations, et vous donneront de la nourriture pour les années à venir.

Planter des arbres ne doit pas être le travail d’une seule personne. Vous pouvez mettre tous vos voisins à contribution. Plantez des arbres sur des lotissements inutilisés du village, ou à côté des routes et des rivières. Plus il y aura d’arbres, plus vous aurez une meilleure protection contre la sécheresse et les inondations.

Acknowledgements

Ce texte a été produit dans le cadre d’un projet de recherche sur la préparation aux catastrophes naturelles et la réduction de leurs effets, projet financé par le Fond de Reconstruction et de Réhabilitation du Conseil Canadien pour la Coopération Internationale. Il a été préparé par Irene Jackson, une étudiante à l’Institut Polytechnique Ryerson de Toronto. Il comprend également des informations provenant de Save our trees (Sauvons nos arbres), une publication préparée et envoyée par l’intermédiaire  du Réseau par la Participante Zubaida Khalid du Pakistan.