Français

Script 51.4

Script

Beaucoup de gens savent que les plantes peuvent servir à traiter les maladies des humains. Mais savez-vous que les plantes médicinales peuvent aussi servir à soigner les bêtes? Il y a peut-être des plantes qui poussent dans votre jardin, ou le long des routes, et qui peuvent être utilisées pour soigner le bétail. Les blessures, les brûlures, les maux d’estomac, et beaucoup d’autres maladies sont simples à traiter lorsque vous savez quelles plantes utiliser.
Les médicaments dont vous avez besoin sont tout près de vous.

Chada Nyarucha est instructeur au Centre de Permaculture de Fambidzanai au Zimbabwe. Il utilise toutes sortes de plantes pour soigner les animaux malades. Par exemple, il recommande l’aloès pour éliminer les mouches, soulager et guérir les brûlures de la peau ou les blessures. Les plantes d’aloès ont des feuilles charnues avec des épines qui poussent ensemble à partir de la base de la plante. Elles sont remplies d’un jus amer. L’aloès soulage et guérit les peaux blessées sans irritation. M. Nyarucha dit que la préparation de l’aloès pour soigner le bétail est simple. Pressez la chair ou le jus laiteux de l’aloès directement sur la blessure ou la brûlure de l’animal. Ce traitement peut être répété aussi souvent que nécessaire jusqu’à ce que la peau soit guérie.

****** [MUSIQUE OU EFFETS SONORES] ******

Connaissez-vous le baobab (Andansonia digitata)? Si vous vivez en Afrique, vous le connaissez probablement. Il pousse bien dans les régions désertiques d’Afrique et a un large tronc et des branches épaisses et tordues. Ce que vous ignorez peut être c’est que les feuilles de baobab peuvent-être utilisées comme médicament pour le bétail, surtout pour les chèvres, les moutons et les boeufs. M. Nyarucha utilise les feuilles de baobab pour prévenir les piqûres d’insectes, pour traiter les blessures et réduire la douleur quand les bêtes mettent bas.

Il y a de nombreuses autres plantes locales que vous pouvez utiliser pour traiter les maladies des animaux. M. Nyarucha utilise également la stramoine (Datura stramonium), Tephrosia, Sesbania, l’huile de ricin (Ricinus communis), et l’armoise (Artemisia absinthium) pour traiter avec succès des animaux malades.

Demandez aux guérisseurs de votre communauté quelles sont les plantes qui peuvent être utilisées comme médicaments. Il est important de savoir exactement quelle plante utiliser et comment l’utiliser. Prenez vous-même en charge la santé de votre bétail!

Acknowledgements

Ce texte a été écrit par George Kuffa, Coordonnateur, Réseau d’informations pour l’agriculture de l’Afrique de l’Est et du Sud, Harare, Zimbabwe. Il est basé sur une entrevue avec Chada Nyarucha, Instructeur, Centre de Permaculture de Fambidzanai, Harare, Zimbabwe.

Information Sources

“Animal health,” dans Footsteps, No 34, mars 1998, 16 pages. Tearfund, 83 Market Place, South Cave, Brough, East Yorkshire, HU152AS, Royaume-Uni.

Resource book on sustainable agriculture for the uplands, Mindanao Baptist Rural Life Center, 1990, International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines.

Paraveterinary medicine in Asia: An information kit on traditional health care practices, 1996. International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines.

Ethnoveterinary medicine in Kenya: A field manual of traditional animal health care practices, 1996. International Institute of Rural Reconstruction and Intermediate Technology, Kenya, 22 Chiromo Access Road, PO BOX 29493, Nairobi, Kenya.