English

Script .5

Notes to broadcasters

L’aviculture est une entreprise rentable au Kenya en raison de la forte demande pour les œufs et la viande de poulet, surtout dans les régions urbaines. Maints petits exploitants agricoles se sont lancés dans cette activité. Mais ils font face à des défis comme les coûts élevés de la nourriture et la qualité médiocre et fluctuante des aliments, ce qui entraîne en fin de compte une diminution de la production.

Pour compléter leur revenu, les aviculteurs peuvent garder des pondeuses et vendre les œufs ou bien vendre des poussins âgés d’un jour ou plus. George Mbatha, agriculteur dans l’est du Kenya, a inventé une innovation que les aviculteurs peuvent utiliser pour faire éclore jusqu’à 600 poussins en 21 jours.

M. Mbatha fabrique un incubateur d’œufs chauffé au kérosène qui peut être utilisé par les agriculteurs n’ayant pas accès à l’électricité. Il est enthousiaste quand il parle de ses incubateurs parce qu’il connaît les avantages énormes que cela confère à un aviculteur, étant né dans une ferme et ayant lui-même été élevé par un petit aviculteur.

À la fin du texte, M. Mbatha mentionne que son incubateur d’œufs coûte entre 500 et 700 dollars américains. Il précise également que les agriculteurs peuvent construire un incubateur eux-mêmes. Même si nous ne vous donnons pas les instructions pour construire l’incubateur de M. Mbatha, les ressources citées à la fin du texte fournissent le mode d’emploi, étape par étape, pour construire un incubateur alimenté au kérosène. Vous pourriez envisager de diffuser une émission qui donne ces instructions comme suivi aux émissions basées sur ce texte.

Le présent texte repose sur des entrevues réelles. Vous pourriez vous en inspirer pour faire des recherches et rédiger un texte sur un sujet semblable dans votre région. Ou encore vous pourriez choisir de produire ce texte dans votre station en utilisant des voix d’acteurs pour représenter les gens qui parlent. Si tel est le cas, veuillez vous assurer de prévenir votre auditoire, au début de l’émission, que les voix sont celles d’acteurs et non pas des personnes initialement impliquées dans les entrevues.

Script

MONTÉE DE L’INDICATIF MUSICAL PUIS FONDU ENCHAÎNÉ SOUS LA VOIX DE L’ANIMATRICE

ANIMATRICE:
Imaginez… un incubateur d’œufs alimenté au kérosène qui peut incuber jusqu’à 600 œufs en 21 jours! C’est vrai! Et c’est ce que nous allons apprendre aujourd’hui même!

MONTÉE DE L’INDICATIF MUSICAL PUIS FONDU ENCHAÎNÉ SOUS LA VOIX DE L’ANIMATRICE

ANIMATRICE:
Bonjour et bienvenue à l’émission Farmer to Farmer. Au micro votre animatrice Winnie Onyimbo. Au cours de l’émission d’aujourd’hui, nous allons nous renseigner sur un incubateur d’œufs qui peut faire éclore jusqu’à 600 œufs. Cette invention a été réalisée par un agriculteur du nom de George Mbatha. Il possède une ferme à Kitengela, dans l’est du Kenya, et il est également avec moi en studio aujourd’hui. George a vendu cet incubateur à quelques aviculteurs. L’un d’eux est Fredrick Kiarie, un enseignant retraité. J’ai visité la ferme de M.Kiarie à Nakuru pour savoir comment il se sert de l’incubateur.

EFFETS SONORES:
BRUITS DE POULETS. FONDU ENCHAÎNÉ ET MAINTIEN DURANT LA CONVERSATION

FRED:
Lorsque j’ai pris ma retraite, j’ai décidé de me lancer en agriculture. J’ai donc parlé à quelqu’un qui possède le savoir-faire pour construire cet incubateur. Il est venu me rendre visite et nous en avons fabriqué un. Nous avons commencé avec une centaine d’œufs. Jusqu’à présent, les premiers poussins éclos se portent très bien. Ils ont tous survécu pendant 21 jours. Je vends les poussins à l’âge d’un jour et je gagne de l’argent pour la maison et pour acheter de la nourriture pour mes vaches.

EFFETS SONORES:
DISPARITION DES BRUITS DE POULETS

ANIMATRICE:
Nous avons là un agriculteur tout à fait heureux. Comme je le mentionnais, George Mbatha, le concepteur de cet incubateur, est avec nous en studio aujourd’hui. Tout d’abord, George, d’où vous est venue cette idée?

GEORGE:
J’ai grandi dans une ferme. J’avais l’habitude d’aider ma mère à élever des poulets et à les vendre. C’est comme ça que nous obtenions l’argent pour les frais de scolarité et les autres produits de base. Et c’est là que j’ai commencé à m’intéresser aux poulets.

Plus tard, j’ai déménagé à Kitui, dans la région est du Kenya, où il fait chaud et sec et où il n’y a pas d’électricité. J’ai vu comment les femmes prenaient soin de leurs familles en élevant des poulets. Mais elles avaient seulement une ou deux pondeuses, qu’elles vendaient quand le besoin se faisait sentir à la maison. Je me suis alors demandé ce qui pourrait les aider à tirer le meilleur de leurs poulets? Et c’est comme ça qu’a commencé l’invention de l’incubateur au kérosène.

ANIMATRICE:
Pourquoi cet incubateur est-il si utile, alors qu’il y a de nombreux incubateurs dans le pays?

GEORGE:
Oui, il y en a, mais ils coûtent très cher et fonctionnent à l’électricité, qui n’est pas disponible dans maints foyers ruraux du Kenya. Les autres incubateurs au kérosène de fabrication maison ne peuvent incuber que 70 œufs au maximum. Les poules ne peuvent pondre qu’environ 12 œufs en 21 jours.

Mais cet incubateur au kérosène est gros. Il mesure deux mètres de long sur deux mètres de large et comporte plus de dix étagères. L’espace sur les étagères est assez grand pour accueillir et incuber entre 100 et 600 œufs. Vous pouvez décider de la quantité d’œufs que vous voulez incuber. Vous pouvez aller jusqu’à 600 si vous le faites convenablement. C’est le principal avantage de cet incubateur. Vous pouvez choisir si vous voulez plus ou moins d’œufs.

ANIMATRICE:
En quoi cette activité vous a-t-elle aidé?

GEORGE:
Je construis des incubateurs maison depuis trois ans. Au début, les agriculteurs étaient sceptiques. Il m’a fallu environ sept mois pour vendre mon premier incubateur. Maintenant, les petits exploitants agricoles locaux s’y intéressent de plus en plus, et même en Tanzanie voisine. Dans ce pays, de nombreux œufs sont produits, mais il y a peu de débouchés pour eux.

Lorsque je vivais à Kitui, j’étais employé mais je ne gagnais pas assez d’argent. Maintenant, je travaille dans l’agriculture et je complète mon revenu en fabriquant ces incubateurs. J’arrive à prendre soin de ma famille et même à économiser. J’ai aussi construit ma propre maison et je travaille encore à l’expansion de mon entreprise.

ANIMATRICE:
Avez-vous d’autres projets avec l’incubateur ou d’autres inventions?

GEORGE:
Oui, j’aimerais introduire le biodiesel pour alimenter l’incubateur car le kérosène coûte de plus en plus cher. Ce qui me passionne au sujet de cet incubateur, c’est que je peux aider les agriculteurs et surtout les agricultrices parce que, au Kenya, ce sont les femmes qui s’occupent des poulets. Et elles sont malheureusement obligées de vendre leurs poules lorsque le besoin se fait sentir à la maison. Je ne me satisfais donc pas de gagner de l’argent… Je veux rendre d’autres agriculteurs productifs et heureux.

ANIMATRICE:
Si vous nous écoutez, vous vous demandez probablement comment cet incubateur fonctionne et à quoi il ressemble. George, donnez-nous une brève description de cet incubateur.

GEORGE:
C’est un incubateur que vous pouvez utiliser dans votre cour arrière. Il n’est pas compliqué. L’extérieur ressemble à une armoire en bois. Il utilise du kérosène comme carburant pour maintenir sa chaleur. À l’intérieur, il comporte des étagères ou des plateaux alvéolés pour disposer vos œufs.

L’incubateur doit être maintenu à une température précise afin d’obtenir le maximum de poussins. La température dans l’incubateur doit toujours demeurer à 37 degrés centigrades et l’humidité doit rester à 50 pour cent. L’incubateur vient avec un thermomètre et un hygromètre qu’un agriculteur peut utiliser pour surveiller la température et l’humidité. L’incubateur est également rembourré avec des couvertures à l’intérieur, ce qui contribue à conserver sa chaleur.

ANIMATRICE:
Si la température et l’humidité sont trop élevées ou trop basses, que doit faire l’agriculteur?

GEORGE:
Les lampes au kérosène fixées au pied de l’incubateur servent à le maintenir chaud. Si la température est trop élevée, l’agriculteur peut réduire la flamme ou éteindre une des lampes. Il peut placer des assiettes plates contenant de l’eau à l’intérieur de l’incubateur pour contribuer à maintenir l’humidité. La quantité d’eau peut être réduite s’il y a trop d’humidité. Vous pouvez ajouter de l’eau dans les assiettes si l’humidité est trop basse.

EFFETS SONORES:
BRUITS DE POULETS. FONDU ENCHAÎNÉ ET MAINTIEN DURANT LA CONVERSATION

FRED:
Je peux gagner beaucoup d’argent en incubant et en vendant des poussins. Cela couvre mes dépenses et il me reste, bien sûr, un certain profit. Avec cet argent, je peux acheter de la nourriture pour mes vaches. En outre, les vaches peuvent me rapporter de l’argent avec lequel je peux acheter plus d’œufs. Je fais également pousser quelques légumes. Les poussins les mangent, puis les poules pondent des œufs et la vie continue.

EFFETS SONORES:
DISPARITION DES BRUITS DE POULETS

ANIMATRICE:
Je reviens à vous, George. Pour obtenir les meilleurs résultats, avez-vous des conseils à donner sur la façon de traiter vos œufs?

GEORGE:
Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez vous assurer que vos œufs sont propres. Vous pouvez le faire en les essuyant à de l’eau tiède. C’est également mieux s’ils ont moins de quatre jours. Après avoir mis les œufs sur le plateau alvéolé, vous devez les tourner toutes les quatre heures, jour et nuit pendant 17 jours. L’éclosion commence entre le 18e et le 21e jour.

ANIMATRICE:
Le retournement des œufs doit donc cesser avant la période d’éclosion?

GEORGE:
C’est exact.

ANIMATRICE:
Et, enfin, quel est le coût de cet incubateur?

GEORGE:
L’incubateur coûte environ 500 à 700 dollars américains à l’achat, selon la taille que vous désirez. Mais vous pouvez également le construire vous-même.

ANIMATRICE:
Merci, George, d’être venu dans notre studio aujourd’hui. (Pause) Et merci à vous de nous avoir écoutés.

MUSIQUE:
MONTÉE DE L’INDICATIF MUSICAL PUIS FONDU ENCHAÎNÉ SOUS LA VOIX DE L’ANIMATRICE.

Aujourd’hui, nous avons été renseignés sur un incubateur maison, chauffé au kérosène, qui peut incuber jusqu’à 600 œufs. Nous l’avons su de George Mbatha, l’agriculteur qui a conçu cet incubateur. Nous l’avons également appris de la bouche de Fredrick Kiarie. C’est l’un des agriculteurs qui se sert de cet incubateur avec succès et utilise ses profits pour couvrir ses besoins de base et augmenter la productivité de sa ferme.

Merci, George, d’avoir partagé cette information avec nous. Au micro votre animatrice de l’émission Farmer to Farmer, Winnie Onyimbo, qui vous dit à la semaine prochaine!

MUSIQUE:
MONTÉE DE L’INDICATIF MUSICAL, MAINTIEN PENDANT CINQ SECONDES, PUIS FONDU ENCHAÎNÉ EN SORTIE.

Acknowledgements

Rédaction : Winnie Onyimbo, Trans World Radio, Kenya.
Révision : Neil Noble, Practical Answers, Practical Action
Traduction : Jean-Luc Malherbe, Société Ardenn, Ottawa, Canada

Information Sources

Entrevues:
• George Mbatha, agriculteur à Kitengela, district de Kajiado, province de Rift Valley au Kenya, le 22 septembre 2010.
• Fredrick Kiarie, agriculteur à Nakuru, province de Rift Valley au Kenya, le 18 septembre 2010.

Agromisa Foundation, 2004. Agrodok 34 : Hatching eggs by hens or in an incubator.
Ce document fournit de nombreux détails sur les incubateurs, y compris le mode d’emploi pour que les agriculteurs puissent les construire eux-mêmes.
Lehmans, sans date. Using Lehman’s Kerosene Incubators.
http://image.lehmans.com/lehmans/Images/pdf/KeroIncubator.pdf
Des renseignements plus utiles d’un fabricant américain d’incubateurs alimentés au kérosène.