English

Script 96.1

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Bienvenue à La racine de la vie!

La présente série de courts épisodes portant sur le manioc a été réalisée à l’origine en mai 2012 pour l’initiative deFarmer Voice Radiolancée par Radios Rurales Internationales.Elle a été légèrement adaptée pour l’inclure dans le présent dossier.Cedocument contient les textes de 40 épisodes (ou AgriConseils) qui composent un feuilleton intitulé « La racine de la vie ». Pour avoir des détails sur son élaboration et sur la meilleure utilisation du feuilleton, veuillez vous reporter au manuel d’accompagnement.

Chaque épisode ou AgriConseil commence sur une nouvelle page et comporte des notes sur les effets sonores, les personnages et le lieu. Le texte possède tous les éléments nécessaires pour faciliter la production audio.

Ce feuilleton a été rédigé par AllyMhinaMjuga, traduit en anglais par Esther Mwangabula, révisé par VijayCuddeford et traduit en français par Jean-Luc Malherbe.

Vos rétroactions portant sur ce feuilleton sont les bienvenues et nous sommes également intéressés à avoir des nouvelles des stations de radio qui l’ont produit et utilisé. Veuillez communiquer avec nous par courriel à l’adresse info@farmradio.org.

 

Notes du traducteur :

Certains termes utilisés dans le présent document, notamment des noms de plantes ou de cultures, ont plusieurs appellations possibles en français selon les différents pays concernés. Des équivalents ont parfois été suggérés et sont surlignés dans le texte, mais ces suggestions ne sont pas limitatives, ni exhaustives.

 

Les stations de radio sont priées d’employer la terminologie d’usage courant dans leur région respective et de l’adapter aux besoins de leur auditoire spécifique.

 

La féminisation des termes alourdit indûment le texte français.L’emploi généralisé du masculin n’est nullement discriminatoire mais permet simplement d’alléger le texte.

 

Les animateurs et les narrateurs devront donc adapter les textes pertinents en fonction du sexe des personnes invitées à intervenir dans le cours de certains épisodes (par exemple agent ou agente, enseignant ou enseignante, etc.).

 


Manuel d’accompagnement de La racine de la vie

Introduction

La présente série de cours épisodes portant sur le manioc a été réalisée à l’origine en mai 2012 pour l’initiative Farmer Voice Radiolancée par Radios rurales Internationales. Elle a été élaborée en Tanzanie, avec l’aide de cultivateurs de manioc prospères, d’experts du manioc (chercheurs) ainsi que de rédacteurs et de spécialistes des feuilletons radiophoniques. La trame historique elle-même a été créée en fonction d’un auditoire tanzanien. Cependant, elle devrait convenir à d’autres parties de l’Afrique de l’Est et, moyennant une certaine adaptation culturelle, être également pertinente dans d’autres régions de l’Afrique.

Le feuilleton couvre tous les aspects de la production du manioc – plantation, gestion des champs, gestion des ravageurs et des maladies, récolte, transformation et commercialisation. Il donne aux auditeurs des renseignements sur toutes ces étapes d’une manière divertissante, dans le but ultime d’encourager plus de gens à cultiver, manger, transformer et vendre du manioc.

Idées de production pour les radiodiffuseurs

La racine de la vie est actuellement disponible uniquement sous forme de texte, et seulement en anglais, en français et en swahili. Cela laisse une grande latitude aux stations de radio pour utiliser les AgriConseils de façon créative en vue de maximiser l’auditoire et d’encourager les auditeurs et leurs familles à cultiver et à manger du manioc. Voici quelques suggestions sur la façon dont les stations de radio peuvent utiliser les AgriConseilsdans leur programmation :

Les AgriConseilspeuvent servir à :

  1. sensibiliser les agriculteurs qui ne cultivent pas de manioc et les encourager à faire pousser du manioc pour le vendre aussi comme culture vivrière;
  2. améliorer la connaissance du manioc chez les agriculteurs;
  3. dissiper les attitudes et/ou les croyances négatives au sujet du manioc;
  4. accroître l’acceptabilité du manioc comme culture vivrière chez les consommateurs;
  5. fournir au personnel de vulgarisation des informations (et des amorces de discussions) qui peuvent être partagées avec les agriculteurs;
  6. fournir des renseignements utiles, succincts et divertissants sur tous les aspects de la chaîne de valeur du manioc pour les décideurs, les chercheurs et les autres intervenants.

Radiodiffusion

Les AgriConseils sont écrits comme une série de courts épisodes, avec des personnages répétitifs et une histoire qui se dévoile avec chaque AgriConseil. Pour cette raison, ils sont numérotés et devraient idéalement être utilisés en ordre séquentiel (même si certaines fonctionneront comme annonces radiophoniques indépendantes). Ils sont conçus comme un feuilleton afin de générer et de maintenir l’intérêt des auditeurs de semaine en semaine. Nous voulons que les auditeurs attendent avec impatience le prochain épisode et soient intéressés par l’histoire comme ils le sont par l’information qui est présentée. Chaque épisode est conçu pour durer entre une et quatre minutes lors de sa diffusion avec son intro et son extro.

Pour générer de l’intérêt, les stations pourraient annoncer l’heure de diffusion prévue pour le premier épisode et utiliser des audioclips ou des annonces-amorces (accroches ou aguiches) pour favoriser le lancement du feuilleton.

Les épisodes des AgriConseils sont conçus pour être diffusés plusieurs fois par semaine. Idéalement, les stations diffuseront un nouvel épisode tous les jours pendant 40 jours, avec des reprises le même jour. Une autre alternative consiste à les diffuser trois fois par semaine pendant environ 13 semaines selon un calendrier publicisé. Les auditeurs en profiteront lorsque les radiodiffuseurs coordonneront la mise en ondes de la série avec le calendrier agricole.

Nous suggérons aux stations de créer un refrain et un indicatif accrocheur pour publiciser la série et annoncer le début d’un nouvel épisode. Cela avertira les auditeurs qu’un AgriConseil va arriver. Le refrain et l’indicatif peuvent servir chaque fois qu’un AgriConseilest diffusé. En outre, chaque AgriConseil pourrait être annoncé par un présentateur qui mentionne le sujet et le numéro de l’AgriConseil.

Les AgriConseils peuvent faire partie d’une émission agricole régulière de style magazine, soit avec du contenu supplémentaire portant sur le manioc, soit comme coupure ou comme lien avec un autre segment de l’émission. Autrement, ils peuvent servir durant n’importe quelle émission radiophonique ou entre des émissions radiophoniques. Lorsqu’un AgriConseil est utilisé par lui-même, il sera plus efficace si l’indicatif ou le refrain du feuilleton est joué avant le début de l’AgriConseil, et de nouveau à la fin.

Production audio

La plupart des épisodes impliquent deux à quatre personnages, si bien que la production audio aura besoin de deux, trois ou quatre voix d’acteurs. Tel que mentionné précédemment, chaque épisode devrait débuter avec le même indicatif et finir avec le même indicatif ou un différent. L’indicatif devrait être conçu pour identifier immédiatement l’épisode comme un AgriConseil et pour attirer l’attention de l’auditeur. Les stations pourraient envisager plusieurs options pour transformer les textes en montage audio :

  1. Maison de production. Embaucher une maison de production pour réaliser le feuilleton. De nombreux pays ont des maisons de production professionnelles qui font du bon travail pour donner vie à des textes écrits. Cette option peut s’avérer coûteuse mais elle garantira la qualité et la pertinence culturelle.
  2. Production interne. Les radiodiffuseurs ayant une expérience de la production pourraient trouver un groupe d’acteurs amateurs locaux pour participer au feuilleton. Une autre alternative consiste à utiliser des agriculteurs ou des experts comme voix occasionnelles dans la série, même si cette option devrait être testée pour garantir le maintien de la qualité.
  3. Diffusion par les animateursde l’émission. Certains des messages plus courts ou des refrains peuvent être séparés et diffusés par les animateurs de l’émission.

Autres utilisations

Dans la mesure du possible, il est recommandé aux stations de traduire les AgriConseils dans la langue la plus couramment utilisée par la station et ses auditeurs.

Les stations peuvent adapter la trame historique de la série des AgriConseilspour réaliser une série semblable pour d’autres cultures et d’autres chaînes de valeur. Il faudrait le faire en consultation avec des agriculteurs, des chercheurs et des agents de vulgarisation ayant la connaissance de la culture concernée.

Le financement des AgriConseils

Les AgriConseilssont courts et ne prendront pas beaucoup de temps d’antenne. Ils peuvent être diffusés dans le cadre d’émissions agricoles régulières, dans le cadre d’autres émissions ou entre des émissions. Vous pouvez donc souhaiter les offrir comme un service gratuit à vos auditeurs.

 

Cependant, ils seront populaires auprès de vos auditeurs et vous pourriez être capables d’attirer des commanditaires pour couvrir vos frais. LesAgriConseilssont trop courts pour y inclure une annonce. Toutefois, ils pourraient être « commandités par » une entreprise ou un organisme moyennant un certain montant. Par exemple, La racine de la vie pourrait « vous être diffusée par . . . » une banque locale, une compagnie de téléphones mobiles, un service de vulgarisation agricole ou une compagnie d’intrants agricoles.

Script

Sujets et formats des 40 AgriConseils sur le manioc

ÉPISODE
SUJET
FORMAT
Introduction de La racine de la vie Feuilleton
L’histoire de Mesozi Feuilleton
Présentation du manioc Feuilleton
Choisir le bon terrain pour cultiver le manioc Feuilleton
Choisir la bonne variété de manioc Feuilleton
Plantons du manioc! Refrain
Un espacement correct pour vos boutures de manioc Feuilleton
La bonne période pour planter Feuilleton
Désherbage Feuilleton
Les maladies du manioc Feuilleton
Le contrôle des maladies Feuilleton
Reconnaître les symptômes des maladies végétales Questions et réponses avec un expert agricole
Déraciner les plants malades Feuilleton
Histoire d’une réussite : un agriculteur ayant bénéficié des pratiques appropriées suivantes en matière de gestion des cultures Cas de réussite d’un agriculteur
Trouver un marché avant la récolte Feuilleton
Choisir le matériel végétal pour la saison prochaine Feuilleton
Deux façons d’entreposer du matériel végétal Feuilleton
Sélectionner et entreposer le matériel végétal Narration/ Message d’intérêt public
Comment récolter le manioc Feuilleton
Quand récolter le manioc Conversation entre deux agriculteurs
Tri et classement Feuilleton
Planter des légumineuses pour améliorer la fertilité du sol Feuilleton
Pourquoi il est important de transformer le manioc Narration/Message d’intérêt public
Comment transformer le manioc amer Feuilleton
Comment transformer le manioc sucré Feuilleton
Utiliser de la farine de manioc de haute qualité Conversation entre deux agriculteurs
Contrer les attitudes négatives à l’égard du manioc Feuilleton
Fortifier la farine de manioc avec d’autres aliments nutritifs Cas de réussite d’un agriculteur
Mélanger la farine de manioc Questions et réponses avec un expert agricole
Utiliser de la farine de manioc de haute qualité Feuilleton
Vendre des aliments fabriqués à partir de manioc brut Feuilleton
Le manioc : une panoplie d’avantages Deux présentateurs
Comment faire de la fécule de manioc Feuilleton
Utilisations de la fécule Feuilleton (ne faisant pas partie de la série)
Le manioc comme aliment du bétail Feuilleton
Tenue des registres pour les cultivateurs de manioc Feuilleton
Promouvoir vos produits du manioc Feuilleton
Comment trouver des marchés pour le manioc et les produits du manioc Feuilleton
Trouver des marchés pour votre manioc Feuilleton
Emballage approprié pour de la farine de manioc de haute qualité Feuilleton

ÉPISODE 1
DURÉ
3 MINUTES
TITRE
INTRODUCTION DE LA RACINE DE LA VIE
DISTRIBUTION
Kumdidimo et Mesozi
LIEU
DANS LE SQUARE DU MARCHÉ. À L’EXTÉRIEUR. LE SOIR.
SFX
BRUITS DU MARCHÉ
1. NARRATEUR :
Bienvenue, mes ami-e-s, à La racine de la vie … un feuilleton parlant de gens comme nous, d’hommes et de femmes qui s’efforcent de gagner leur vie et d’élever leurs enfants dans les villages de Tanzanie. Je m’appelle Akili et je suis agriculteur. J’étais agent de vulgarisation avant de prendre ma retraite dans mon village. Beaucoup de gens pensent que le manioc est une culture démodée et qu’elle n’a rien à offrir à un agriculteur moderne. Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité! Je vois du manioc depuis que je suis gamin il y a 60 ans. Et j’ai vu toutes sortes de gens intéressants qui vivaient des histoires humaines extraordinaires mais typiques. Et bon nombre d’entre eux cultivaient du manioc! Mais assez parlé de moi. Sans plus attendre, je vous invite maintenant à me suivre jusqu’à un marché de village quelque part en Tanzanie. Venez avec moi pour rencontrer Kumdidimo et Mesozi, ainsi que leurs familles et leurs amis …
1. KUMDIDIMO :
(IVRE, GÉMISSANT et GROGRANT BRUYAMMENT, DE FAÇON THÉÂTRALE et COMIQUE) Oh, pourquoi tout se ligue contre moi et tout le monde est contre moi? (IL CESSE SUBITEMENT DE GÉMIR et TOUT AUSSI SOUDAINEMENT DIT) Est-ce que c’est de la pluie que j’ai sentie? (Pause) Juste une goutte s’il vous plaît … pour sauver ma récolte de maïs. Pass’ que ma petite fille doit manger. (Pause, PUIS IL COMMENCE À GÉMIR DE NOUVEAU)
2. MESOZI :
(S’APPROCHANT DE LUI PLUTÔT TIMIDEMENT et D’UNE VOIX DOUCE) Bonjour Kumdidimo, mon voisin. Où est votre femme aujourd’hui? Je ne l’ai pas vue depuis un bon bout de temps.
3. KUMDIDIMO :
(GÉMISSANT) Bonjour Mesozi. Oh, ma femme est allée rendre visite à ses parents malades le mois dernier. Et maintenant, tout va mal … (GÉMISSANT) Pourquoi est-ce que tout me déteste? Vous voyez, même la pluie ne frappe pas à ma porte. Qu’est-ce que j’ai fait de mal? Le savez-vous? (Pause) Je suis un bon père … je suis un bon mari …
4. MESOZI :
(MALADROITEMENT) Je suis désolée. Je ne savais pas que votre femme était allée chez ses parents. (Pause) Et les pluies sont très tardives, c’est vrai. (TRÈS DOUCEMENT) Je sais ce que c’est que d’être seule à la maison.
5. KUMDIDIMO :
Ah oui, avec votre mari qui est décédé … désolé … (Pause, PUIS IL RECOMMENCE À SE PLAINDRE)Vous savez que même mes poulets ne m’aiment pas? L’un d’eux a donné un coup de bec dans ma main et m’a fait saigner ce matin. Le saviez-vous?
6. MESOZI :
Non. (MALADROITEMENT, NE SACHANT PAS QUOI DIRE) Désolée pour votre main … Comment va votre ferme?
7. KUMDIDIMO :
(EN COLÈRE) Ne vous ai-je pas dit que mon maïs ne va pas bien!! N’écoutez-vous pas, femme?
8. MESOZI :
(RAPIDEMENT et DOUCEMENT) Oh, désolée … (MAL À L’AISE avec SA COLÈRE) Parfait, je vais vous laisser seul.
9. KUMDIDIMO :
(La suppliant) Non, non, revenez, je vous en prie, et parlez-moi.
10. MESOZI :
D’accord … d’accord, je vais m’asseoir maintenant. (Pause, PUIS AVEC CALME) Alors, votre maïs ne va pas bien?
11. KUMDIDIMO :
(GÉMISSANT) Oui, mon maïs me laisse tomber …
12. MESOZI :
(OSANT À PEINE EN PARLER) Humm … si votre maïs vous laisse tomber, j’ai une bonne histoire pour vous … Mais vous ne voulez peut-être pas l’entendre?
KUMDIDIMO :
(L’INTERROMPANT) Non!! S’il vous plaît … asseyez-vous. (AVEC IMPATIENCE, COMME UN enfant) Racontez-moi votre histoire.
14. NARRATEUR :
ET NOUS COMMENÇONS DONC L’histoire DE Kumdidimo et DE Mesozi, UN RÉCIT PLEIN DE JOIE ET DE TRISTESSE, DE SUCCÈS ET D’ÉCHECS, MAIS PAR-DESSUS TOUT – UN RÉCIT SUR LE manioc!! UN RÉCIT QUI DONNE AUX agriculteurs L’information NÉCESSAIRE POUR AVOIR UNE ENTREPRISE DE manioc lucrative – oui, lucrative! MAIS CETTE information SUR LE manioc VIENT avec UNE TOUCHE DE DIVERTISSEMENT et D’humour! SOYEZ À L’ÉCOUTE DU DEUXIÈME Épisode DEMAIN!
ÉPISODE 2
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
L’HISTOIRE DE MESOZI
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
DANS LE SQUARE DU MARCHÉ. À L’EXTÉRIEUR. LE SOIR (MÊME DÉCOR QU’À L’ÉPISODE 1).
SFX
BRUITS DU MARCHÉ
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE, LA RACINE DE LA VIE. JE SUIS AKILI, VOTRE HUMBLE NARRATEUR. KUMDIDIMO A RENCONTRÉ MESOZI AU MARCHÉ HIER ET S’EST PLAINT LOURDEMENT DE LA MALCHANCE QUE SA VIE LUI A APPORTÉE. MESOZI A MENTIONNÉ QU’ELLE AVAIT UNE HISTOIRE À LUI RACONTER. KUMDIDIMO SEMBLAIT IMPATIENT DE L’ÉCOUTER. ÉCOUTONS NOUS AUSSI.
1. MESOZI :
(CALMEMENT) Vous vous souvenez peut-être que les pluies étaient aussi en retard il y a trois ans …
2. KUMDIDIMO :
(À voix haute) Ah! Nous nous souvenons tous que …
3. MESOZI :
(TOUJOURS CALMEMENT) Mon mari est mort il y a trois ans, juste avant la plantation. La famille de mon mari a presque tout pris et je me suis retrouvée à cultiver une petite parcelle de terre toute seule, avec mes filles. J’ai travaillé dur en vue de préparer mes champs pour planter le maïs. J’ai sarclé les champs à la main. J’ai semé les graines de maïs que nous avions mises de côté de l’année précédente, plus quelques autres que j’ai achetées au magasin agricole.
4. KUMDIDIMO :
(TRÈS CONTENT DE LUI EN SACHANT LA SUITE) Mais après, il n’a pas plu!
5. MESOZI :
(DOUCEMENT) Exact. J’ai attendu et attendu et attendu … (ÉMOTIVE) Je ne savais pas quoi faire! (Pause, PUIS EXCITÉE) Mais ma sœur est alors venue me rendre visite un jour et elle a dit quelque chose de bizarre …
6. KUMDIDIMO :
(AVEC IMPATIENCE) Quoi? Qu’a-t-elle dit?
7. MESOZI :
(TOUJOURS EXCITÉE) Elle m’a dit que je devrais cesser de m’inquiéter et que je devrais planter du manioc, parce que le manioc ne me laisserait jamais tomber si je le traitais bien. (d’UNE VOIX ÉBAHIE) Elle m’a même emmenée dans une ferme où nous avons acheté les boutures. Et elle m’a présentée à l’expert en manioc qui me donne de bons conseils jusqu’à maintenant!
8. KUMDIDIMO :
Du manioc? (IL S’ÉTRANGLE D’INCRÉDULITÉ) C’est difficile à croire. (PAUSE, PUIS D’UN AIR NOSTALGIQUE) Tout de même, j’aurais aimé avoir une sœur comme elle.
9. MESOZI :
(PLUS CALME, MAIS ENCORE EXCITÉE) J’ai parlé à l’agriculteur où nous avons acheté les boutures et il m’a dit quelles variétés convenaient pour cette région. Et il m’a tout expliqué sur le bon espacement et le reste. Je l’ai écouté très attentivement. Et, ensuite, j’ai suivi tous ses conseils. (Pause)
10. KUMDIDIMO :
(AVEC IMPATIENCE) Et que s’est-il passé?
11. MESOZI :
(HEUREUSE) J’ai obtenu un rendement décent de manioc! J’avais planté tardivement, si bien que je n’ai pas eu une récolte exceptionnelle. Mais mon manioc était solide et sain et il nous a maintenus en vie durant la saison creuse. (ÉMOTIVE) Mon Dieu, si nous n’avions pas eu ce manioc … nous n’aurions pas survécu!
12. KUMDIDIMO :
(PAUSE, PUIS ROMPANT LE CHARME DE SON HISTOIRE À VOIX HAUTE) Du manioc! Cette culture de vieille femme??? Et maintenant, vous êtes contente et tout est parfait, n’est-ce pas?? Belle histoire … mais vous pensez que je vais la croire??
13. MESOZI :
(DÉCONCERTÉE) Je … Je …
14. KUMDIDIMO :
(L’INTERROMPANT) Je veux dire que je planterai peut-être juste quelques boutures … Juste pour prouver que vous avez tort! Ce sera un gaspillage de temps, mais … (COURTE PAUSE, PUIS SOUDAINEMENT) Très bien, je dois y aller … (IL SE LÈVE RAPIDEMENT et FAIT QUELQUES PAS, PUIS SE RETOURNE ET DIT PRESQUE TIMIDEMENT) Au revoir … (IL PART EN SE RETOURNANT ET EN SIFFLANT AVEC DÉSINVOLTURE)
15. NARRATEUR :
PENSEZ-VOUS QUE KUMDIDIMO PLANTERA DU MANIOC? PENSEZ-VOUS QU’IL EST LE GENRE D’HOMME À FAIRE CE QU’IL DIT? ET QUE PENSEZ-VOUS DE LA FAÇON IRRESPECTUEUSE DONT IL A REMERCIÉ MESOZI POUR LUI AVOIR RACONTÉ SON HISTOIRE HONNÊTE ET DÉCHIRANTE? QUE PENSEZ-VOUS DE CE TYPE? C’EST QUELQU’UN, N’EST-CE PAS? JE ME DEMANDE CE QU’IL VA FAIRE MAINTENANT! (PAUSE PENDANT UN INSTANT) DÉSOLÉ, JE NE PEUX PAS VOUS LE DIRE. SI VOUS VOULEZ LE SAVOIR, VOUS DEVREZ ÊTRE DE NOUVEAU À L’ÉCOUTE DEMAIN. AU PLAISIR!!
ÉPISODE 3
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
PRÉSENTATION DU MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
DANS UN MAGASIN DE THÉ. À L’EXTÉRIEUR. LE SOIR.
SFX
BRUITS DU MARCHÉ
NARRATEUR:
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE M’APPELLE AKILI ET JE SUIS VOTRE NARRATEUR ET VOTRE GUIDE POUR CE FEUILLETON. DURANT NOTRE DERNIER ÉPISODE, MESOZI A RACONTÉ À KUMDIDIMO QUE LA CULTURE DU MANIOC LUI AVAIT SAUVÉ LA VIE. KUMDIDIMO S’EST MOQUÉ DU MANIOC, MAIS A DÉCLARÉ QU’IL EN FERAIT POUSSER UN PEU, JUSTE POUR LUI PROUVER QU’ELLE A TORT. PENSEZ-VOUS QU’IL VA VRAIMENT PLANTER DU MANIOC JUSTE POUR LUI PROUVER QU’ELLE A TORT? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR DÉCOUVRIR CE QUI VA SE PASSER.
NOTE:
KUMDIDIMO A BU UN VERRE OU DEUX, MAIS IL N’EST PAS IVRE.
1. MESOZI :
(ARRIVANT AU MICRO) M. Kumdidimo … (AU MICRO) Je vois que vous êtes de retour au marché cette semaine. Pour avez-vous l’air si pensif?
2. KUMDIDIMO :
(D’UNE VOIX DÉSESPÉRÉE) … Ah, ne vous inquiétez pas pour moi! Asseyez-vous et buvez un verre!
3. MESOZI :
(PRUDEMMENT) Non, merci, je vais rester debout. Je suis juste venue pour acheter quelques feuilles de thé. Dites-moi, en avez-vous planté cette saison?
4. KUMDIDIMO :
(FÂCHÉ) Ah, je ne sais pas quoi faire. J’espérais que le maïs allait nous faire vivre, mais tout s’est ligué contre moi.
5. MESOZI :
(PAUSE, PUIS PRUDEMMENT) Avez-vous planté du manioc?
6. KUMDIDIMO :
(COMME S’IL S’EN FICHAIT PAS MAL) Si j’ai planté du maïs sans rien obtenir, pourquoi devrais-je penser à du manioc? C’est une culture pour les vieux. Pour être honnête, je n’ai même jamais envisagé que le manioc pourrait me venir en aide.
7. MESOZI :
(SURPRISE) Humm! Pourquoi dites-vous cela?
8. KUMDIDIMO :
(EN CONFIDENCE) Si vous voulez que les gens vous comprennent, vous feriez mieux de parler de planter du maïs. Seul le maïs peut me sauver. (SE PLAIGNANT) Vous savez, cette saison, tout ce que j’ai essayé s’est retourné contre moi.
9. MESOZI :
(AVEC UNE GRANDE RESPIRATION) Non. Vous ne devriez pas me croire. Il y a d’autres cultures qui peuvent vous venir en aide.
10. KUMDIDIMO :
(PENDANT QU’IL BOIT) Ne me parlez plus jamais de planter du manioc … Je vous ai dit que je n’ai aucun espoir pour ça.
11. MESOZI :
(PRUDEMMENT) Kumdidimo, vous souvenez-vous de mon histoire?
12. KUMDIDIMO :
Oui …
13. MESOZI :
(CALME) Ce que je suis aujourd’hui, je le dois à la culture du manioc…. Comprenez-vous?
14. KUMDIDIMO :
(PRUDENT) Bien sûr! Cela signifie que l’argent que vous utilisez pour envoyer vos enfants à l’école vient du manioc?
15. MESOZI :
(FERMEMENT) Pas seulement ça! Même la maison dans laquelle je vis a été payée en cultivant et en transformant du manioc. Ce n’est pas une grande maison, mais elle est très confortable pour nous. Le manioc peut vraiment être rentable.
16. KUMDIDIMO :
(TAQUIN) Humm! Attendez un peu! (TAQUIN) Ne voulez-vous pas me dire que quelqu’un en ville vous a épousée et paie les frais de scolarité de vos enfants et paie pour votre maison?
17. MESOZI :
(SÉRIEUSE ET FERME) Je ne suis pas mariée et je n’ai pas de temps à perdre avec un homme …. Croyez-moi … tout mon succès provient de la plantation du manioc! Au revoir! (BRUIT DE SES PAS QUAND ELLE QUITTE)
18. NARRATEUR :
KUMDIDIMO PLANTERA-T-IL DU MANIOC? EST-IL VRAI QUE MESOZI N’A PAS D’HOMME POUR SUBVENIR À SES BESOINS? SI VOUS VOULEZ LE SAVOIR, VOUS DEVREZ ÊTRE DE NOUVEAU À L’ÉCOUTE DEMAIN. AU PLAISIR!
ÉPISODE 4
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
CHOISIR LE BON TERRAIN POUR CULTIVER LE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
DES OISEAUX ET DES GRENOUILLES
NARRATEUR :
AU MICRO AKILI QUI VOUS ACCUEILLE DE NOUVEAU À NOTRE HISTOIRE. KUMDIDIMO ÉTAIT COMPLÈTEMENT DÉMORALISÉ PAR LA VIE. MAIS PEUT-ÊTRE, SIMPLEMENT PEUT-ÊTRE, QU’IL A RETROUVÉ UN PEU D’ESPOIR APRÈS QUE MESOZI LUI AIT PARLÉ DE CULTIVER DU MANIOC. SOYEZ DES NÔTRES AUJOURD’HUI POUR VOIR CE QUI VA SE PASSER.
1. KUMDIDIMO :
(JOYEUX, BRUITS DE RIRES)
2. MESOZI :
(HORS MICRO) Comment allez-vous, Kumdidimo? Est-ce que tout va bien dans votre famille?
3. KUMDIDIMO :
(JOYEUSEMENT) Je suis si heureux de vous voir aujourd’hui. (PAUSE ET UN PEU TROP THÉÂTRAL, COMME S’IL SALUAIT MESOZI) Bienvenue, Madame Mesozi!
4. MESOZI :
(ARRIVANT AU MICRO, ELLE RIT DEVANT SON ATTITUDE THÉÂTRALE) Je ne fais que passer en route vers ma ferme de manioc.
5. KUMDIDIMO :
(FIÈREMENT) Laissez-moi vous montrer quelque chose. Tout cet espace libre que vous voyez m’appartient. Il a été sous-utilisé, mais maintenant je pense que c’est le bon moment pour bien l’utiliser pour réaliser mes rêves. Qu’en pensez-vous?
6. MESOZI :
(TRÈS PRUDEMMENT) Ouais … cet endroit semble beau et fertile. Quel genre de rêves avez-vous en tête?
7. KUMDIDIMO :
(FIER et VANTARD) Voyez-vous combien cet endroit est fertile? Il reçoit toute l’eau qui ruisselle des collines. C’est l’endroit où j’ai décidé de planter du manioc.
8. MESOZI :
(SURPRISE) Humm …
9. KUMDIDIMO :
(PLEIN DE CONFIANCE) Je tiens à vous assurer que je tirerai une bonne récolte de ce champ. Comme vous pouvez le voir, ce sol est riche et il y a beaucoup d’eau. Cette année, je m’attends à être l’agriculteur ayant la meilleure ferme de manioc dans le village! (EXCITÉ) Oooh! Je serai riche!
10. MESOZI :
(PRUDEMMENT) Il est vrai que vous pouvez gagner beaucoup d’argent avec le manioc … (Pause) Mais … désolée, Kumdidimo … pas dans un endroit comme ça.
11. KUMDIDIMO :
(PAUSE, PUIS SÈCHEMENT, ET DE PLUS EN PLUS FORT) Je ne saisis pas! Le manioc ressemble à n’importe quelle autre culture! Ai-je raison? Le manioc a besoin de beaucoup d’eau et d’engrais et c’est l’endroit idéal! Qu’est-ce qui ne va pas avec vous?
12. MESOZI :
(UN PEU ABASOURDIE, MAIS PATIENTE) Voyons, Kumdidimo. Vous devez savoir cela …
13. KUMDIDIMO :
(FÂCHÉ ET AVEC UNE PSEUDO-CONFIANCE) Que devrais-je savoir? Vous savez qu’il est très difficile de vivre avec des gens jaloux qui ne veulent pas que les autres s’améliorent! C’est pour moi un bon endroit pour cultiver du manioc et j’espère que ma famille sera heureuse et joyeuse cette année.
14. MESOZI :
(CALME MAIS INSISTANTE) J’espère aussi que votre famille sera heureuse. (PAUSE) Mais laissez-moi vous dire quelque chose. Vous allez mettre toute votre énergie dans ce champ et vous ne récolterez rien. Vous allez vous abimer le dos pour rien. Le manioc ne pousse pas bien dans un endroit où il y a beaucoup d’eau dans le sol, comme dans cette vallée. Il pousse bien uniquement sur un terrain plat ou légèrement en pente qui est bien drainé.
15. KUMDIDIMO :
(Surpris et PLUS CALME) Qu’est-ce que vous essayez de me dire?
16. MESOZI :
J’ai dit que le manioc ne pousse pas bien dans un endroit où il y a beaucoup d’eau. Il pousse idéalement dans un sol bien drainé.
17. KUMDIDIMO :
(MARMONNANT À LUI-MÊME) Je ne réalisais pas combien vous étiez une femme jalouse …
18. NARRATEUR :
QUE VA-T-IL SE PASSER MAINTENANT? KUMDIDIMO CONTINUERA-T-IL À PLANTER DU MANIOC DANS CE CHAMP? SOYEZ DES NÔTRES DEMAIN POUR SAVOIR CE QUI VA ARRIVER!
ÉPISODE 5
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
CHOISIR LA BONNE VARIÉTÉ DE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI, LIANA (FILLE DE KUMDIDIMO), KUMDIDIMO ET MANDIGA
LIEU
DANS LA RUE. LE JOUR.
SFX
BRUITS DE GENS MARCHANT ET PARLANT
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. AU MICRO AKILI! KUMDIDIMO POURSUIVRA-T-IL SON PROJET DE CULTIVER DU MANIOC DANS UN ENDROIT QUI EST TROP HUMIDE? ET QUE DISENT LES GENS DE SON RAPPROCHEMENT DE PLUS EN PLUS MARQUÉ AVEC MESOZI? SOYEZ DES NÔTRES POUR VOIR CE QUI VA SE PASSER.
1. MANDIGA :
(TAQUINANT MESOZI) Mon amie, je vois que tu es désormais devenue une agente agricole?
2. MESOZI :
(Surprise) Je ne te comprends pas, Mandiga. Pourquoi parles-tu de façon aussi irrespectueuse? T’ai-je fait quelque chose de mal?
3. MANDIGA :
(D’UN TON IRRESPECTUEUX) Eh bien, je constate maintenant que chacun doit s’occuper de ses propres affaires … on ne peut attendre d’aide de quiconque! (EN RIANT) Hé, ma chère, les gens t’ont vue avec Kumdidimo. Oh, il se dirige à pied vers nous …
4. MESOZI :
(Surprise) De qui parles-tu? De moi?
5. KUMDIDIMO :
(HORS MICRO) Mesozi, je suis si heureux de vous voir.
6. MANDIGA :
(Pause) Où allez-vous avec votre bébé, Kumdidimo, mon voisin? (APPELANT LIANA) Comment vas-tu, ma fille?
7. LIANA :
(HORS MICRO) Je vais bien, merci!
8. MANDIGA :
(JALOUSE) Oooh! Maintenant, cela a du bon sens! (PLUS DOUCEMENT, À MESOZI) Vois-tu combien Kumdidimo est très heureux de te voir? (PAUSE, À MESOZI) Je vais te laisser. Sois prudente. Tu ne veux pas t’impliquer avec les maris d’autres femmes.
9. KUMDIDIMO :
(ARRIVANT AU MICRO, HEUREUX) Aaah … Je suis heureux de vous voir … Mesozi, vous savez que j’arrive tout juste de chez mon frère qui vit dans la zone du centre. Comme vous le savez, leurs terres conviennent bien à la culture du manioc.
10. MESOZI :
(SOURIANTE, MAIS UN PEU INCERTAINE DE LA FAÇON DE RÉPONDRE) Euh …oui. Adressez-lui mes félicitations.
11. KUMDIDIMO :
(FIÈREMENT) Vous savez, je suis convaincu que la culture du manioc résoudra mes problèmes. J’ai décidé de ne pas en planter dans ce champ où il y avait trop d’eau. Mais j’ai un autre endroit qui est très bon pour cultiver le manioc.
12. MESOZI :
Je suis très contente d’entendre cela, Kumdidimo.
13. KUMDIDIMO :
(HEUREUX ET JOYEUX) Comme vous pouvez le voir ici, j’ai quelques tiges de manioc de mon frère. En fait, ce sont les sortes de boutures qu’ils font pousser dans la zone du centre. Mais je n’en ai pas assez pour toute ma terre. M’en donneriez-vous un peu, afin que je puisse finir de planter ma terre?
14. MESOZI :
(ELLEPREND UNE GRANDE RESPIRATION, SANS SAVOIR COMMENT RÉPONDRE. NERVEUSE ET TRANQUILLE AU DÉBUT) … Aaah, avant toute chose, vous devez savoir que nous vivons dans des zones différentes…
15. KUMDIDIMO :
(L’INTERROMPANT) … que voulez-vous dire par « des zones différentes? »
16. MESOZI :
Eh bien, nous habitons dans la zone du sud. Chaque zone a ses propres variétés de manioc, selon les types de sol et la météo et le reste. (LENTEMENT ET PRUDEMMENT) Donc, il n’est pas conseillé professionnellement d’utiliser des semences de la zone du centre lorsque vous habitez dans la zone du sud.
17. KUMDIDIMO :
(ARGUMENTANT et CRIANT) Êtes-vous folle? Ce sont les tiges de manioc que cultive mon frère! Je ne peux pas croire à quel point vous êtes jalouse! Pensez-vous vraiment que je suis si ignorant à propos du manioc? (SARCASTIQUE) Ou bien est-ce la façon dont je demande vos conseils qui vous fait sentir si importante? (PAUSE ET UN PEU PLUS CALME) De toute façon, en quoi les boutures de manioc peuvent-elles être différentes d’une zone à une autre?
18. MESOZI :
(UN PEU DÉCONCERTÉE. COMMENÇANT DOUCEMENT, PUIS DAVANTAGE EN CONFIANCE) Vous savez, c’est pour votre bien et pour celui de votre famille … Il n’est pas recommandé de planter des boutures de manioc d’une zone dans une autre.
19. NARRATEUR :
KUMDIDIMO JETTERA-T-IL LES BOUTURES DE MANIOC DE SON FRÈRE? MESOZI DONNERA-T-ELLE QUELQUES TIGES DE MANIOC À KUMDIDIMO? EST-IL VRAI QUE MESOZI ET KUMDIDIMO ONT UNE RELATION? SOYEZ À L’ÉCOUTE DEMAIN POUR LE SAVOIR!
ÉPISODE 6
DURÉE
1 MINUTE
TITRE
PLANTONS DU MANIOC! (REFRAIN)
DISTRIBUTION
KUMDIDIMO ET MESOZI
LIEU
LA FERME DE KUMDIDIMO
NARRATEUR :
NOUS SERONS DE RETOUR AVEC UN AUTREÉPISODE DE NOTRE FEUILLETON DEMAIN. D’ICI LÀ, ÉCOUTEZ CETTE CHANSON. (PAUSE AVANT QUE KUMDIDIMO COMMENCE)
KUMDIDIMO :
(APPELANT) Hé, que faites-vous avec ces boutures de manioc?
MESOZI :
(UN PEU HORS MICRO) Je vais les planter. Venez m’aider! Parce que c’est le moment de planter le manioc!!
SFX
TRÈS ENTRAÎNANTE, UNE MUSIQUE JOYEUSE DÉMARRE IMMÉDIATEMENT APRÈS LE DERNIER MOT
KUMDIDIMO :
(CHANTANT) Cette bouture a quatre nœuds.
MESOZI :
Celle-ci a six nœuds.
KUMDIDIMO :
Alors, nous pouvons les planter toutes les deux dans le sol, les amis.
MESOZI :
Car chaque bouture
KUMDIDIMO :
Vaut mieux que rien
MESOZI :
Si elle a quatre nœuds.
SFX
LA MUSIQUE S’ARRÊTE
KUMDIDIMO :
Ou cinq nœuds ou six (FINIR SUR UNE NOTE ÉLEVÉE ET LA TENIR)
ENSEMBLE :
(PAUSE, PUIS EN PARLANT) Car nous …
SFX
LAMUSIQUE REDÉMARRE
ENSEMBLE :
(EN CHANTANT) plantons du manioc Nous plantons du manioc Nous plantons du manioc aujourd’hui. Hourrah!
ÉPISODE 7
DURÉE
3 ½ MINUTES
TITRE
UN ESPACEMENT CORRECT POUR VOS BOUTURES DE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI, KUMDIDIMO ET LIANA
LIEU
LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
DES OISEAUX. BRUIT DE KUMDIDIMO ET DE LIANA PLANTANT DU MANIOC.
NARRATEUR :
C’EST AKILI, AGRICULTEUR ET EX-AGENT DE VULGARISATION, QUI VOUS SOUHAITE DE NOUVEAU LA BIENVENUE À NOTRE HISTOIRE. KUMDIDIMO EN APPREND BEAUCOUP SUR LE MANIOC! MAIS SUIVRA-T-IL TOUT CE QU’IL A APPRIS? DEVIENDRA-T-IL UN CULTIVATEUR DE MANIOC PROSPÈRE? GAGNERA-T-IL ASSEZ D’ARGENT POUR SUBVENIR AUX BESOINS DE SA FAMILLE? ET QU’EN EST-IL DE MESOZI? QUELS SONT SES BUTS, MAINTENANT QU’ELLE A GOÛTÉ À UN CERTAIN SUCCÈS? DES QUESTIONS, DES QUESTIONS, DES QUESTIONS … MAIS POUR EN CONNAÎTRE LES RÉPONSES, VOUS DEVREZ ÉCOUTER …
1. LIANA :
(SURPRISE) Père, pourquoi cette femme se dirige-t-elle à pied vers nous en vous regardant?
2. KUMDIDIMO :
(SURPRIS) Où? Oh, cette femme est Madame Mesozi. Tu l’as déjà rencontrée. (S’ADRESSANT À ELLE) Pourquoi passez-vous si loin de nous? J’aimerais vous demander quelque chose.
3. MESOZI :
(HORS MICRO) Très bien, j’arrive.
4. LIANA :
De quoi s’agit-il, père?
5. KUMDIDIMO :
(S’ADRESSANT À MESOZI) D’accord … (CALMEMENT, À LIANA) Liana, tu ferais mieux d’aller là-bas et de continuer à planter du manioc pendant que les adultes parlent. Et assures-toi, avant de planter, qu’il y a entre 4 et 6 nœuds sur chaque bouture.
6. MESOZI :
(ARRIVANT AU MICRO, SURPRISE) Pourquoi chassez-vous votre fille? Elle vous aide à planter!
7. KUMDIDIMO :
(À VOIX BASSE) Vous savez que ce n’est pas bon pour les enfants d’écouter les conversations des adultes. (PAUSE) Mais, avant de parler d’autre chose, avez-vous entendu les gens dire que nous entretenons une sorte de relation?
8. MESOZI :
(CALMEMENT) Évidemment. Mais je leur ai dit que notre relation était à cause du manioc…. (PAUSE) Laissez-moi partir afin que vous puissiez continuer à planter …
9. KUMDIDIMO :
(L’INTERROMPANT RAPIDEMENT, EN ESSAYANT DE L’ENGAGER DANS LA CONVERSATION POUR LA GARDER SUR PLACE) Je suis très heureux parce que je peux constater que je vais être le meilleur cultivateur de manioc dans le district! Qu’en pensez-vous?
10. MESOZI :
Oui, cela me paraît bien. Je peux voir que vous êtes avec votre enfant…. Mais je ne vois pas votre femme avec vous…. Où est-elle?
11. KUMDIDIMO :
(UN PEU TROUBLÉ) Ma femme n’est pas avec nous aujourd’hui. Elle est retournée chez ses parents à cause des rumeurs qu’il se passe quelque chose entre vous et moi. (RAPIDEMENT) Mais oubliez ça pour le moment … (PLUS HEUREUX DE PARLER D’AUTRE CHOSE ET FAISANT L’INTÉRESSANT POUR AVOIR L’ASSENTIMENT DE MESOZI) Nous avons essayé de laisser la bonne distance d’une bouture à l’autre. (S’ADRESSANT À SA FILLE) Liana, veux-tu montrer à Madame ce que nous faisons.
12. LIANA :
(ARRIVANT AU MICRO, AVEC CONFIANCE) Ce que nous faisons, madame, c’est de planter une bouture ici et la bouture suivante (PAUSE PENDANT QU’ELLE AVANCE D’UN MÈTRE ET DEMI) … là. Les plants sont éloignés les uns des autres de la distance qui sépare le menton de mon père de ses pieds!
13. MESOZI :
(AVEC UN PETITI RIRE) Tu fais du bon travail, Liana! (PAUSE, PUIS S’ADRESSANT À KUMDIDIMO) mais on dirait qu’elles sont éloignées d’un mètre et demi. Vous auriez plus de succès en plantant votre manioc à un mètre entre les boutures. C’est environ la distance entre vos pieds et votre taille ou deux fois la distance entre votre talon et le milieu de votre genou. Cette distance vous donnerait de meilleurs rendements.
14. KUMDIDIMO :
(SURPRIS ET PERTURBÉ) Quoi?! Êtes-vous en train de me dire que nous avons fait tout cela pour rien? Pourquoi ne puis-je pas le laisser tel quel? Vous savez que c’est la moitié de mon champ !
15. MESOZI :
(PRUDEMMENT, ESSAYANT DE LE CALMER) Eh bien … Lorsque je plantais sans respecter l’espacement correct, j’obtenais 15 à 20 sacs de manioc sur un hectare. Mais lorsque j’ai suivi l’espacement convenable, j’ai obtenu entre 40 et 60 sacs…. Alors, vous pouvez recommencer votre travail et récolter beaucoup plus de sacs de manioc … ou le laisser tel quel et récolter juste quelques sacs. C’est à vous de décider! Mais la recommandation consiste à planter vos boutures à un mètre d’écart.
16. KUMDIDIMO :
(ÉTONNÉ et D’UNE VOIX PLUTÔT FAIBLE) Vraiment?
17. NARRATEUR :
KUMDIDIMO SERA-T-IL CAPABLE DE RECOMMENCER SON TRAVAIL APRÈS AVOIR DÉJÀ PLANTÉ LA MOITIÉ DE SON CHAMP DE MANIOC? SURTOUT PARCE QU’IL PLANTE DÉJÀ TARD! ET SUIVRA-T-IL LES BONNES RÈGLES D’ESPACEMENT? QUE PENSE LA FEMME DE KUMDIDIMO, ACHI, DE TOUT LE TEMPS QU’IL SEMBLE PASSER AVEC MESOZI? HUMM … IL Y A LÀ BEAUCOUP DE MATIÈRE À RÉFLEXION! SOYEZ À L’ÉCOUTE DEMAIN POUR VOIR CE QUI VA SE PASSER! C’EST AKILI QUI VOUS DIT AU REVOIR.
ÉPISODE 8
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
LA BONNE PÉRIODE POUR PLANTER
DISTRIBUTION
MESOZI ET MANDIGA
LIEU
LA FERME DE MESOZI. LE JOUR.
SFX
DES OISEAUX, DES VACHES, DES POULETS. BRUIT DE MESOZI TRAVAILLANT DANS LE CHAMP, REPLANTANT DES BOUTURES DE MANIOC.
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. AU MICRO AKILI! LA DERNIÈRE FOIS QUE NOUS AVONS RENCONTRÉ MANDIGA, ELLE ET MESOZI SEMBLAIENT ÉPROUVER DES SENTIMENTS TRÈS DIFFÉRENTS À L’ÉGARD DU RAPPROCHEMENT ENTRE MESOZI ET KUMDIDIMO. QU’A DONC MANDIGA CONTRE MESOZI? EST-ELLE PEUT-ÊTRE JALOUSE? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR ET AUSSI POUR APPRENDRE LA MEILLEURE FAÇON DE PLANTER VOTRE MANIOC!
1. MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO) Mesozi, mon amie, tu es trop tranquille … comment va le travail?
2. MESOZI :
(SURPRISE, SE RELÈVE ET SOUPIRE AVEC UN EFFORT) Eh? … Bien. Pourquoi es-tu ici, Mandiga? Est-ce que tout va bien?
3. MANDIGA :
(SOURIANT) Tout va bien. J’ai simplement décidé de venir voir mon amie parce que je voulais apprendre quelque chose au sujet du manioc…. (CHUCHOTANT À VOIX HAUTE) Mais savais-tu que la femme de Kumdidimo n’est pas à la maison à cause de toi?
4. MESOZI :
(AVEC PRUDENCE) Je le sais, mais je n’en suis pas la cause … Parlons d’autre chose, pas des rumeurs. Il fait trop chaud pour potiner aujourd’hui, Mandiga!
5. MANDIGA :
(ELLE RIT, MAIS POURSUIT EN BLAGUANT) Il fait chaud! Mais je te dis qu’il y a une bonne chance que toi et lui vous ayez une relation! (PAUSE) En tout cas, dis-moi, est-il encore temps de planter du manioc?
MESOZI :
Je sais que Kumdidimo a planté seulement la semaine dernière et qu’il obtiendra un rendement décent s’il respecte toutes les pratiques recommandées. Mais la meilleure saison de plantation du manioc est terminée. On est supposé le planter en même temps que les autres cultures. Le rendement est meilleur si on le plante juste après la première pluie.
7. MANDIGA :
(RIANT) Alors pourquoi plantes-tu maintenant?
8. MESOZI :
Je replante les boutures qui n’ont pas poussé. L’expert agricole m’a dit de replanter toutes les boutures qui n’ont pas germé.
9. MANDIGA :
Humm … J’ai une autre question.
10. MESOZI :
(D’UNE VOIX UN PEU FATIGUÉE) Très bien, mais fais ça vite, Mandiga. Il fait trop chaud pour rester dehors beaucoup plus longtemps …
11. MANDIGA :
Quelle est la meilleure façon de planter le manioc?
12. MESOZI :
(D’UNE VOIX PLUS JOYEUSE) Oh, c’est facile. Creuse un trou et plante les boutures de manioc debout bien droites. Assures-toi simplement que les deux tiers de la longueur de la bouture de manioc se trouvent dans le sol.
13. MANDIGA :
Les deux tiers sous la surface. Très bien. (EN BLAGUANT) Oooh, c’est la raison pour laquelle Kumdidimo t’aime! … Tu es celle qui lui a conseillé de planter en rangées en respectant l’espacement recommandé … Et tu l’as tellement aidé!
14. MESOZI :
(CALMEMENT ET RETOURNANT AU TRAVAIL) Tu sais que nous devons partager notre expérience et nos connaissances. J’ai été conseillée par des experts, alors je transmets ces connaissances et j’aide les autres.
15. MANDIGA :
(JALOUSE) C’est pourquoi Kumdidimo te mentionne dans tout … (SARCASTIQUE) Oh oh, Mesozi est une bonne dame; elle n’aime pas les rumeurs; elle sait tout …
16. MESOZI :
(UN PEU CHOQUÉE, CESSE DE TRAVAILLER) Quoi?
17. NARRATEUR :
KUMDIDIMO A-T-IL VRAIMENT DIT QUE MESOZI SAIT TOUT? POURQUOI MANDIGA EST-ELLE SI JALOUSE? QUE SE PASSERA-T-IL ENTRE MESOZI ET MANDIGA? NE RATEZ PAS NOTRE PROCHAINE ÉMISSION.
ÉPISODE 9
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
DÉSHERBAGE
DISTRIBUTION
MESOZI, MANDIGA ET KUMDIDIMO
LIEU
LA FERME DE MESOZI. LE JOUR.
SFX
DES OISEAUX, DES VACHES, DES POULETS
NARRATEUR :
BIENVENUE À NOUVEAU! AU MICRO VOTRE NARRATEUR ET GUIDE, AKILI. NOS AMIS ONT TOUS PLANTÉ LEURS CHAMPS. MAIS VOUS N’OBTENEZ PAS DE BONS RENDEMENTS EN PLANTANT, PUIS EN DÉLAISSANT VOTRE CULTURE! SI SEULEMENT C’ÉTAIT LE CAS, MES AMIS!! NON, VOUS DEVEZ PRENDRE BIEN SOIN DE VOS CULTURES – EN DÉSHERBANT, PAR EXEMPLE. DE VILAINES CHOSES SURVIENNENT SI VOUS LAISSEZ LES MAUVAISES HERBES POUSSER DANS VOTRE CHAMP SANS Y FAIRE ATTENTION! (PAUSE) ET DE VILAINES CHOSES SURVIENNENT QUAND VOUS LAISSEZ LA JALOUSIE CROÎTRE DANS VOTRE CŒUR SANS Y FAIRE ATTENTION! MAIS LA JALOUSIE EST EN TRAIN DE PRENDRE RACINE DANS LE CŒUR DE MANDIGA. ÉCOUTONS …
1. MANDIGA :
(APPELANT HORS MICRO) Mesozi, que fais-tu dans ton champ de si bonne heure le matin?
2. MESOZI :
Bonjour, mon amie. Qu’est-ce que j’ai l’air de faire?
3. MANDIGA :
(AU MICRO, SURPRISE) Mais, il est trop tôt pour désherber.
4. MESOZI :
(CONTINUANT À DÉSHERBER DURANT TOUT L’ÉPISODE, EN RESPIRANT UN PEU FORT) Pas si tu veux un bon rendement! Il faut faire le premier désherbage quatre semaines après la plantation.
5. MANDIGA :
Vraiment? Combien de désherbages faut-il faire avant la récolte?
6. MESOZI :
Au moins trois désherbages, Mandiga. Tu vois, les mauvaises herbes emportent les nutriments contenus dans le sol, si bien que le manioc ne peut pas les obtenir. Et elles peuvent cacher la lumière du soleil dont le manioc a besoin pour pousser.
7. MANDIGA :
Tu donnes l’impression d’une compétition dans un jeu, Mesozi. (TEL UN ANNONCEUR RADIO LORS D’UN ÉVÈNEMENT SPORTIF) Voyons voir qui peut obtenir le plus de nutriments! Les mauvaises herbes ou le manioc? Les spectateurs regardent, tendus …
8. MESOZI :
(RIANT) C’est exactement à quoi ça ressemble, Mandiga. Si tu veux que le manioc gagne, tu dois enlever les mauvaises herbes. De cette façon, le manioc gagne le match et obtient les nutriments du sol et la lumière du soleil.
9. KUMDIDIMO :
(APPELANT HORS MICRO) Bonjour, Mesozi!
10. MANDIGA :
(CONTRARIÉE) Qu’est-ce qu’il fait ici? Doit-il te suivre partout? (AVEC MÉFIANCE) As-tu envoûté cet homme, Mesozi?
11. MESOZI :
(CHOQUÉE ET INDIGNÉE, CESSANT DE TRAVAILLER) Mandiga!! Il veut probablement seulement mon avis! (CALMEMENT) Chut! Il arrive …
12. KUMDIDIMO :
(ARRIVANT AU MICRO) Ahhh, vous effectuez votre premier désherbage. Très bien, Mesozi! (À MANDIGA) Mesozi m’a conseillé de faire mon premier désherbage. Je l’ai fait hier.
13. MANDIGA :
(D’UN TON SARCASTIQUE) Vous êtes un excellent élève, Kumdidimo!
14. KUMDIDIMO :
(CHOQUÉ) Quoi?
15. MESOZI :
Ne faites pas attention à elle, Kumdidimo. Elle est contrariée par quelque chose.
16. MANDIGA :
(FÂCHÉE) Quelque chose?? (PAUSE) Eh bien, je sais quand je ne suis pas désirée! (ELLE PART BRUYAMMENT EN TRAVERSANT LE CHAMP)
17. NARRATEUR :
(D’UN TON INQUIET)Mandiga, Mandiga, Mandiga … N’AI-JE PAS DIT QUE LA jalousIE PEUT PRENDRE RACINE DANS LE CœUR? (JOYEUSEMENT) MAIS NOS TROIS AMIS SAVENT AU MOINS QUE dÉsherbER TROIS FOIS LE manioc DONNERA DE MEILLEURS RENDEMENTS! (VOIX DE NOUVEAU INQUIÈTE) OÙ ABOUTIRA TOUTE CETTE jalousIE? J’AI BIEN PEUR QUE CELA SE TERMINE MAL … MAIS SOYEZ À L’ÉCOUTE LA PROCHAINE FOIS POUR LE SAVOIR.
ÉPISODE 10
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
LES MALADIES DU MANIOC
DISTRIBUTION
KUMDIDIMO ET L’AGENT DE VULGARISATION AGRICOLE
LIEU
LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
BRUITS DE DIFFÉRENTS OISEAUX
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE M’APPELLE AKILI. JE SUIS DÉSOLÉ D’ÊTRE PORTEUR DE MAUVAISES NOUVELLES! LE MANIOC DE KUMDIDIMO A ÉTÉ ATTAQUÉ PAR LA MALADIE! IL NE SAVAIT PAS QUOI FAIRE, ALORS IL A APPELÉ UN AGENT AGRICOLE. ÉCOUTONS L’ÉPISODE D’AUJOURD’HUI POUR EN SAVOIR DAVANTAGE.
1. KUMDIDIMO :
(SOUPIR PROFOND) Agent … Regardez ces feuilles…. (PAUSE PENDANT QU’IL TOUCHE LES FEUILLES INFECTÉES LES UNES APRÈS LES AUTRES) Voyez par vous-même. Hier, c’était seulement un plant … mais aujourd’hui … regardez …
2. AGENT AGRICOLE :
(PAUSE PENDANT QU’IL PREND ET OBSERVE QUELQUES FEUILLES) Ohhhh … Cher Kumdidimo … Je suis désolé de vous dire que votre manioc a un grave problème.
3. KUMDIDIMO :
(INQUIET) Que …que … quoi …?
4. AGENT AGRICOLE :
(AVEC SYMPATHIE) Oui, ce sont les symptômes de maladies qui attaquent le manioc.
5. KUMDIDIMO :
(INQUIET MAIS IMPATIENT D’EN SAVOIR PLUS) Agent, pouvez-vous m’en dire plus, s’il vous plaît? (BRUIT DE KUMDIDIMO ET DE L’AGENT TOUCHANT DES FEUILLES DE MANIOC)Ces feuilles demanioc se replient sur elles-mêmes … Quel genre de maladie est-ce? Ce plant … et celui-ci … (ALARMÉ) Regardez tout le coin de mon champ!
6. AGENT AGRICOLE :
(ENCOURAGEANT) Kumdidimo, je suis content que vous m’ayez invité à visiter et inspecter votre ferme de manioc. La plupart des agriculteurs ne veulent pas que les agents agricoles voient leurs cultures. En conséquence, ils n’ont pas de bonnes récoltes. Alors, je vous remercie pour cela.
7. KUMDIDIMO :
(AVEC CRAINTE, MAIS TOUJOURS IMPATIENT DE SAVOIR) Merci, agent, mais dites-moi – quel est le problème avec mon manioc?
8. AGENT AGRICOLE :
Kumdidimo, cette maladie est connue sous le nom de batobato ou maladie de la mosaïque du manioc. Ses symptômes sont les feuilles qui se replient. Mais votre manioc a aussi la striure brune. Comme ce plant (PAUSE PENDANT QU’IL POINTE VERS LE PLANT TOUCHÉ) … Il est infecté par la striure brune.
9. KUMDIDIMO :
(CONFUS ET ALARMÉ) Deux maladies? Mon Dieu! Ma ferme! Mon manioc! Que vais-je faire?
10. AGENT AGRICOLE :
(ENCOURAGEANT) Kumdidimo, n’ayez pas peur. Vous avez découvert le problème à temps. Ce que vous devez faire, c’est simplement de déraciner les plants touchés et de les enterrer! Ensuite, les autres plants de manioc seront sains.
11. KUMDIDIMO :
(CONFUS) Mon Dieu! Déraciner!! Quoi? (IL GÉMIT) Mon manioc! Que va manger ma famille?
12. NARRATEUR :
LA FERME DE KUMDIDIMO A DÉFINITIVEMENT UN PROBLÈME! LA MALADIE DE LA MOSAÏQUE ET LA STRIURE BRUNE ONT ATTAQUÉ SON MANIOC! L’AGENT AGRICOLE DIT QUE LA SEULE SOLUTION CONSISTE À DÉRACINER LES PLANTS TOUCHÉS ET À LES ENTERRER. QUE VA FAIRE KUMDIDIMO? SUIVRA-T-IL LE CONSEIL DE L’AGENT? NE RATEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 11
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
LE CONTRÔLE DES MALADIES
DISTRIBUTION
MANDIGA ET MESOZI. LE JOUR.
LIEU
À LA BOUTIQUE DU MARCHÉ
SFX
BRUITS DE GENS QUI MARCHENT ET QUI PARLENT ET MUSIQUE DE FOND
NARRATEUR :
BIENVENUE À UN AUTRE ÉPISODE, CHERS AUDITEURS ET AUDITRICES. AU MICRO AKILI. HIER, NOUS AVONS APPRIS QUE LE MANIOC DE KUMDIDIMO EST MALADE. QUE VA-T-IL FAIRE À CE SUJET? QU’EN PENSENT SES VOISINES? RESTEZ À L’ÉCOUTE!
MESOZI :
(AVEC SYMPATHIE) Bonjour, Mandiga. Assieds-toi et bois du thé. C’est bien de se rencontrer … car je suis mécontente de plusieurs choses.
MANDIGA :
(SONGEUSE) Humm! Mesozi, qu’est-ce qui ne va pas? Tu m’inquiètes … Dis-moi … qu’est-ce qui t’embête?
MESOZI :
Écoute, mettre fin à la pauvreté est un enjeu délicat, même si tu travailles fort.
MANDIGA :
(ELLE RESPIRE PROFONDÉMENT) Allons, cesse ton jargon! Peux-tu être directe avec moi?
MESOZI :
Il s’agit de Kumdidimo. Hier, l’agent agricole a visité sa ferme et a constaté que son manioc n’allait pas bien. Il lui a conseillé de déraciner bon nombre de ses plants afin qu’ils n’infectent pas les autres!
6. MANDIGA :
(CHOQUÉE) Mesozi, cesse de blaguer! Pourquoi les déraciner? Pourquoi l’agent agricole ne lui a-t-il pas donné des pesticides? (SONGEUSE) Son manioc avait l’air si beau …
7. MESOZI :
Ouais, assurément, il paraissait beau. Et Kumdidimo a dépensé beaucoup d’argent … (AVEC SYMPATHIE) Mais il n’y a pas d’issue. L’agent agricole a dit qu’il n’y a pas d’autre façon. La seule solution consiste à déraciner les plants infectés et à les enterrer ou les brûler!
8. MANDIGA :
(ELLE RESPIRE PROFONDÉMENT) Mais je me demande … Ma grand-mère plante du manioc aux limites de sa ferme. Je n’ai jamais entendu dire que le manioc attrape des maladies ….Qu’allons-nous faire?
MESOZI :
(UN PEU IMPATIENTE) Voyons, Mandiga … Le manioc est comme toutes les autres cultures, comme le maïs, comme le riz … il peut être infecté par des maladies et traité avec des pesticides. Mais le seul traitement immédiat après que votre manioc est infecté par la maladie, c’est de déraciner les plants infectés!
MANDIGA :
Oui, Mesozi, je commence à saisir l’idée … Il faut donc visiter et vérifier ses champs régulièrement pour constater si le manioc est infecté. Ensuite, déraciner les plants infectés! Exact?
11. MESOZI :
(INSISTANTE) Ouiiii! Il faut le faire pour protéger la ferme! (EN RIANT) Tu sais ce qu’on dit : Le meilleur engrais, ce sont les pas des agriculteurs!!
12. NARRATEUR :
ON DIRAIT QUE MESOZI ET MANDIGA POURRAIENT AIDER KUMDIDIMO! MAIS QUI SAIT S’IL AURA UNE BONNE RÉCOLTE AVEC TOUTES CES MALADIES DANS SES CHAMPS? VOYONS VOIR SI SES AMIES PEUVENT L’AIDER! SOYEZ À L’ÉCOUTE DE NOTRE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 12
DURÉE :
1 MINUTE
TITRE
RECONNAÎTRE LES SYMPTÔMES DES MALADIES VÉGÉTALES
DISTRIBUTION
AGENT AGRICOLE
LIEU
STUDIO
SFX
MUSIQUE LOCALE
NARRATEUR :
AU MICRO AKILI, DE RETOUR AVEC UN AUTRE ÉPISODE DE LA RACINE DE LA VIE. SAVIEZ-VOUS QUE LE MANIOC PEUT ÊTRE ATTAQUÉ PAR DES MALADIES VÉGÉTALES, TOUT COMME LE MAÏS ET LE RIZ ET LES LÉGUMES? MON INVITÉ AUJOURD’HUI EST UN AGENT AGRICOLE. IL VA VOUS DIRE TOUT CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR LES SYMPTÔMES DES MALADIES DU MANIOC. ÉCOUTEZ!
AGENT AGRICOLE :
Le manioc a besoin de beaucoup d’attention pour s’assurer qu’il n’est pas infecté par une maladie. Par exemple, si vous voyez que des feuilles de manioc ont de petites taches vert pâle, jaunes et blanches, en plus de la couleur verte normale, votre manioc a été attaqué par la maladie de la mosaïque. Ou bien votre plant de manioc pourrait avoir des striures brun foncé sur la tige! Alors, vous devriez comprendre que votre manioc est infecté par la maladie de la striure brune.
NARRATEUR :
Que devraient faire les agriculteurs s’ils constatent ces signes de maladie sur leurs plants de manioc?
AGENT AGRICOLE :
La chose la plus importante consiste à déraciner tous les plants infectés. Ensuite, enterrez les plants déracinés en dehors de la ferme. Cela empêchera les maladies de se répandre dans toute la ferme. Ce n’est pas le bon moment pour arroser avec des pesticides. Déracinez simplement les plants de manioc infectés. Souvenez-vous de ces deux mots : déraciner et enterrer!
ÉPISODE 13
DURÉE
2 MINUTES
TITRE
DÉRACINER LES PLANTS MALADES
DISTRIBUTION
MANDIGA ET KUMDIDIMO
LIEU
À LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
BRUITS D’OISEAUX. BRUITS DE KUMDIDIMO DÉRACINANT DES PLANTS DURANT TOUT CET ÉPISODE.
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. AU MICRO AKILI! ON A DÉCOUVERT QUE CERTAINS DES PLANTS DE MANIOC DE KUMDIDIMO ONT ÉTÉ INFECTÉS PAR LA MALADIE! ET LA SEULE SOLUTION CONSISTE À DÉRACINER LES PLANTS INFECTÉS! MAIS KUMDIDIMO DÉRACINERA-T-IL VRAIMENT SES PLANTS APRÈS TOUT LE TRAVAIL QU’IL A FAIT? ET QUE SE PASSE-T-IL AVEC MESOZI ET KUMDIDIMO? ET MANDINGA? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR.
1. MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO, SURPRISE ET INQUIÈTE) Kumdidimo … Kumdidimo … Pourquoi faites-vous cela? Qu’est-ce qui ne va pas?
2. KUMDIDIMO :
(IL ARRÊTE UN MOMENT DE DÉRACINER LES PLANTS)Rien du tout, Mandiga. (RETOUR AU BRUIT DES PLANTS QUE L’ON DÉRACINE)
3. MANDIGA :
(AU MICRO, HÉSITANTE) S’il n’y a pas de problème, pourquoi déracinez-vous vos plants de manioc? Et pourquoi avez-vous l’air si triste? Allons, Kumdidimo, votre manioc n’est pas prêt pour la récolte! (PAUSE) Et un excès de colère est nuisible!
4. KUMDIDIMO :
Je ne suis pas en colère du tout. En fait, je suis content de l’avoir découvert assez tôt!
5. MANDIGA :
(SURPRISE) Qu’avez-vous découvert? (CALMEMENT) Vous espériez de belles choses de votre manioc … (PLUS CALMEMENT) Arrêtez. Vous détruisez des plants – arrêtez, Kumdidimo!
6. KUMDIDIMO :
(S’ARRÊTE DE DÉRACINER LES PLANTS ET RESPIRE PROFONDÉMENT) Mandiga, écoutez … Mon manioc est infecté par la maladie. La seule solution consiste à déraciner les plants infectés et à les enterrer loin de mon champ. Cela empêchera la maladie de se propager au reste de la ferme.
7. MANDIGA :
(COMPRÉHENSIVE) Ohhh … maintenant je me souviens. Mesozi m’a dit que vous aviez des problèmes avec des maladies végétales. Donc, vous déracinez seulement les plants infectés?
8. KUMDIDIMO :
Évidemment!
9. MANDIGA :
Très bien, je vais vous aider … (BRUIT DE FROISSEMENT DE FEUILLES ALORS QU’ELLE COMMENCE À DÉRACINER DES PLANTS)
10. KUMDIDIMO :
(MÉCONTENT) Arrêtez!!! Vous ne savez pas lesquels sont infectés. Arrêtez!
11. MANDIGA :
(INQUIÈTE) Mais vous en avez déracinés tant! Kumdidimo!!
12. KUMDIDIMO :
(CRIANT) Laissez-moi tranquille!
13. MANDIGA :
(PARTANT HORS MICRO, EN SE PLAIGNANT) Pourquoi criez-vous après moi?
14. NARRATEUR
: EH BIEN, CELA SEMBLE GRAVE! KUMDIDIMO A DÉCIDÉ DE DÉRACINER TOUS SES PLANTS DE MANIOC INFECTÉS ET DE LES ENTERRER POUR LES EMPÊCHER DE CONTAMINER LES AUTRES PLANTS. MAIS IL DOIT ÉLIMINER BEAUCOUP DE MANIOC! AURA-T-IL QUAND MÊME UNE BONNE RÉCOLTE? ET POURQUOI LUI ET MANDIGA NE S’ENTENDENT-ILS PAS? SOYEZ À L’ÉCOUTE DE NOTRE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 14
DURÉE :
1 ½ MINUTE
TITRE
HISTOIRE D’UNE RÉUSSITE : UN AGRICULTEUR AYANT BÉNÉFICIÉ DES PRATIQUES APPROPRIÉES SUIVANTES EN MATIÈRE DE GESTION DES CULTURES
DISTRIBUTION
M. MHINA, AGRICULTEUR
LIEU
STUDIO
SFX
BRUITS DE GENS SE DÉPLAÇANT, BRUITS D’ANIMAUX EN ARRIÈRE-PLAN
NARRATEUR :
BON RETOUR. JE SUIS AKILI, VOTRE NARRATEUR ET VOTRE GUIDE. PENDANT QUE NOUS ATTENDONS POUR SAVOIR CE QUI SE PASSE AVEC LA FERME DE KUNDIMIMO ET POUR SAVOIR S’IL AURA DU MANIOC À RÉCOLTER APRÈS TOUT SON TRAVAIL DE DÉRACINEMENT, FAISONS UNE PAUSE POUR ÉCOUTER CE CAS DE RÉUSSITE D’UN CULTIVATEUR LOCAL DE MANIOC!
M. MHINA :
Je m’appelle M. Mhina et je viens de Tongwe dans la région de Tanga. Je suis un cultivateur de manioc. Cette année, j’ai fait bien attention de suivre toutes les pratiques recommandées pour faire pousser du manioc. Et mes rendements ont plus que doublé! J’ai préparé mes terres correctement, j’ai fait un labourage profond et j’ai choisi du matériel végétal qui convient à notre zone. J’ai respecté l’espacement recommandé par le bureau agricole et j’ai planté mes tiges de manioc avec un mètre entre les rangs et un mètre entre chaque plant dans un rang. Je me suis assuré que chaque tige à planter avait entre quatre et six nœuds. J’ai désherbé convenablement trois fois. J’ai planté durant les premières pluies et replanté là où les boutures n’avaient pas germé. Enfin, j’ai intercalé mon manioc avec des légumineuses pour restaurer la fertilité du sol et j’ai utilisé du fumier pour accroître la fertilité de mon sol! Ouah! Après avoir bien fait toutes ces choses, ma récolte fut fantastique! J’ai obtenu soixante sacs! Avant, je récoltais seulement vingt à vingt-cinq sacs. Pourquoi n’essayez-vous pas ces pratiques vous aussi?
ÉPISODE 15
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
TROUVER UN MARCHÉ AVANT LA RÉCOLTE
DISTRIBUTION
MESOZI, MANDIGA ET KUMDIDIMO
LIEU
AU MAGASIN DU MARCHÉ. LE JOUR.
SFX
BRUITS DE GENS QUI MARCHENT ET PARLENT
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE M’APPELLE AKILI. APRÈS DE NOMBREUSES AVENTURES, KUMDIDIMO A FAIT POUSSER UNE BONNE RÉCOLTE DE MANIOC. ET MAINTENANT SON MANIOC EST PRÊT À RÉCOLTER! MAIS COMMENT VA-T-IL LE VENDRE? LES EXPERTS DISENT QU’IL EST IMPORTANT D’IDENTIFIER UN ACHETEUR AVANT DE RÉCOLTER, PARCE QUE LE MANIOC SE GÂTE TRÈS VITE APRÈS LA RÉCOLTE. MAIS QUE VA FAIRE KUMDIDIMO AVEC SON MANIOC? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR.
1. MESOZI :
(BLAGUANT À MOITIÉ, EN ARRIVANT AU MICRO) Mandiga, je t’ai cherchée partout. Ensuite, je me suis souvenue que je pourrais peut-être te trouver ici en train de boire du thé au marché! Mais j’ai quelque chose à te dire. (COURTE PAUSE, TOUJOURS BLAGUANT À MOITIÉ) Ce n’est pas bon du tout! Pourquoi es-tu si contente que je me sois querellé avec la femme de Kumdidimo?
2. MANDIGA :
(RIANT) Humm … Mesozi, fais attention. Kumdidimo arrive … (CALMEMENT) Ne lui laisse pas savoir que nous étions en train de potiner sur lui!
3. MESOZI :
(AU MICRO) Bienvenue, Kumdidimo! Asseyez-vous avec nous. C’est bien que vous soyez venu.
4. KUMDIDIMO :
(TRÈS EXCITÉ DURANT TOUT L’ÉPISODE) Merci, Mesozi. Je suis heureux de vous trouver ensemble. Mais je ne vais pas m’asseoir. Il n’y a pas de temps à perdre – nous avons beaucoup de choses à faire. Je demande votre aide …
5. MESOZI :
(SURPRISE) De quel genre d’aide parlez-vous?
6. KUMDIDIMO :
Mesozi, mon manioc est prêt à être récolté. Je ne peux pas le faire moi-même. C’est pourquoi je suis venu demander votre aide.
7. MANDIGA :
Quand prévoyez-vous faire la récolte?
8. KUMDIDIMO :
(HEUREUX) La semaine prochaine! Et lorsque nous aurons fini, j’enverrai mon manioc au marché!
9. MESOZI :
Ouah! Avez-vous trouvé un client?
10. KUMDIDIMO :
(REJETANT LA QUESTION COMME ÉTANT SANS IMPORTANCE)Il n’y a pas deproblème. Une fois que mon magnifique manioc sera sur le marché, un client l’achètera! Il me suffit de le récolter et de l’expédier au marché. Les clients verront mon manioc, ils seront intéressés – et ils l’achèteront!
11. MESOZI :
(UN PEU HÉSITANTE) Kumdidimo, je ne suis pas certaine que ce soit une bonne idée …
12. KUMDIDIMO :
(MOINS EXCITÉ MAINTENANT, MÉFIANT) Que voulez-vous dire? Si vous recommencez avec vos manières jalouses …
13. MESOZI :
(PLUS CONFIANTE) Non, Kumdidimo … C’est simplement que le manioc, comme toute autre culture, présente ses propres défis. Vous devriez trouver un marché avant de récolter votre manioc. Si vous n’avez pas un acheteur immédiat, vous devrez l’entreposer. Et, ensuite, ce ne sera peut-être plus du manioc de bonne qualité. Le manioc se gâte après une courte période.
14. KUMDIDIMO :
(REJETANT ENCORE SA PRÉOCCUPATION) Mesozi, ne vous inquiétez pas; nous ne manquerons pas de clients, assurément. (EN BLAGUANT, FIÈREMENT) Préparez-vous! Je vais aller acheter de bons habits pour ma famille! Et mes enfants fréquenteront les meilleures écoles!
15. MANDIGA :
(EN RIANT) Vous allez être riche! Mais souvenez-vous : trouvez d’abord le client! Ensuite, demandez-nous de vous aider pour la récolte!
16. KUMDIDIMO :
(CONFUS) Je dois d’abord trouver un client?
17. NARRATEUR :
KUMDIDIMO VA-T-IL RÉCOLTER SON MANIOC AVANT DE TROUVER UN ACHETEUR? ET QUE FERA-T-IL AVEC SON MANIOC S’IL N’A PAS DE CLIENT POUR LE PRENDRE IMMÉDIATEMENT? NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 16
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
CHOISIR LE MATÉRIEL VÉGÉTAL POUR LA SAISON PROCHAINE
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
À LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
BRUIT D’OISEAUX. DES POULETS ET D’AUTRES ANIMAUX DE FERME DE TEMPS À AUTRE EN ARRIÈRE-PLAN.
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. C’EST VOTRE AMI AKILI QUI EST DE NOUVEAU AVEC VOUS AU MICRO. DURANT NOTRE DERNIER ÉPISODE, MESOZI A CONSEILLÉ À KUMDIDIMO DE NE PAS RÉCOLTER SON MANIOC AVANT D’AVOIR UN ACHETEUR. KUNDIDIMO VA-T-IL LE RÉCOLTER QUAND MÊME? NOUS VERRONS … MAIS, AUJOURD’HUI, IL DOIT APPRENDRE AUTRE CHOSE. IL DOIT APPRENDRE À CHOISIR LE MATÉRIEL VÉGÉTAL! RESTEZ À L’ÉCOUTE.
1. KUMDIDIMO :
(ARRIVANT AU MICRO) Vous m’avez dit de venir à ce coin de mon champ, Mesozi … Pourquoi? Que voulez-vous me dire? (Pause) Mesozi?!
2. MESOZI :
(S’ÉCLAIRCISSANT LA GORGE AVEC NERVOSITÉ) Kumdidimo, écoutez … Votre manioc est prêt à être récolté. Regardez ces plants … et ceux-ci… et ceux-là. Mais vous devez tout d’abord trouver un marché avant de récolter votre manioc. En outre, avant de choisir le matériel végétal pour la saison prochaine, vous devez décider combien de manioc vous souhaitez planter. Par exemple, si vous souhaitez planter deux hectares la saison prochaine, vous devrez choisir plus de boutures que si vous allez seulement en planter un hectare.
3. KUMDIDIMO :
(SURPRIS) Humm … Pourquoi?
4. MESOZI :
Regardez simplement. La raison pour laquelle je vous ai demandé de venir dans cette partie du champ c’est que, d’ici (BRUITS DE PAS TRAVERSANT LE CHAMP) à ici … (BRUITS DE PAS) … à ici … à ici … vous pouvez réserver ces plants sains comme matériel végétal pour la saison prochaine. Vous ne récolterez pas ici; vous laisserez cela juste comme matériel végétal. D’accord.
5. KUMDIDIMO :
(MÉCONTENT) D’accord … Mais cela fait beaucoup de plants …
6. MESOZI :
(FRANCHEMENT) Humm … Kumdidimo, n’oubliez pas que le matériel végétal doit provenir de plants sains, n’est-ce pas? (PAUSE) Ne voulez-vous pas mettre de côté autant de tiges? Qu’est-ce qui ne va pas, Kumdidimo?
7. KUMDIDIMO :
Cela me semble grand! Nous mettons de côté trop de tiges!
8. MESOZI :
Oui, c’est grand! Mais … si nous mettons de côté tous ces plants pour la saison prochaine, cela signifie que vous pourrez planter plus de cinq hectares de manioc! Si vous mettez de côté autant de tiges, vous serez en mesure de vendre votre manioc et vous aurez une autre source de revenu.
9. KUMDIDIMO :
(NE COMPRENANT PAS) Que voulez-vous dire?
10. MESOZI :
Vous pouvez mettre de côté des tiges et vous pourrez les vendre à d’autres agriculteurs!
11. KUMDIDIMO :
(COMPRENANT, CONTENT) Très bien! Ainsi, la saison prochaine, j’aurai plus d’hectares et je pourrai vendre des tiges!! Fantastique! (SAUTANT DE JOIE) Je serai vraiment riche!!
12. LES DEUX :
RIANT
13. NARRATEUR :
C’EST NOTRE HISTOIRE POUR AUJOURD’HUI. KUMDIDIMO ET MESOZI S’ENTENDRONT-ILS SUR LA FAÇON DE METTRE DE CÔTÉ DU MATÉRIEL VÉGÉTAL? LEUR RELATION SEMBLE DE PLUS EN PLUS INTIME. QUE SE PASSE-T-IL DE CE CÔTÉ-LÀ? NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE!
ÉPISODE 17
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
DEUX FAÇONS D’ENTREPOSER DU MATÉRIEL VÉGÉTAL
DISTRIBUTION
MANDIGA ET KUMDIDIMO
LIEU
À L’EXTÉRIEUR DE LA MAISON DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
BRUIT DE POULETS, D’OISEAUX
NARRATEUR :
BON RETOUR. AU MICRO AKILI! MESOZI A DÉJÀ AIDÉ KUMDIDIMO À CHOISIR LA PARTIE DU CHAMP OÙ IL METTRA DE CÔTÉ LE MATÉRIEL VÉGÉTAL POUR LA PROCHAINE SAISON. MAIS CE N’EST PAS LA SEULE FAÇON DE METTRE DE CÔTÉ DU MATÉRIEL VÉGÉTAL! L’ÉPISODE D’AUJOURD’HUI COMMENCE AVEC KUMDIDIMO AFFAIRÉ À ENTREPOSER QUELQUES BOUTURES SAINES. RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR CONNAÎTRE LES MEILLEURES FAÇONS D’ENTREPOSER LES PLANTS DE MANIOC.
1. KUMDIDIMO :
CHANTANT UNE CHANSON TRADITIONNELLE TOUT EN TRAVAILLANT. BRUITS DE TRAVAUX DURANT TOUT L’ÉPISODE.
2. MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO, EN RIANT. À KUMDIDIMO) Évidemment, un homme est fait pour travailler et une femme pour s’occuper des enfants … (AU MICRO) Pourquoi placez-vous ces tiges de manioc ici à l’ombre, mon voisin? Est-ce pour en faire du bois de chauffage?
3. KUMDIDIMO :
(RIANT)Mandiga, bienvenue…. Non, elles ne sont pas destinées à faire du bois de chauffage!
4. MANDIGA :
(SONGEUSE) Alors, que faites-vous?
5. KUMDIDIMO :
Je prépare seulement un endroit pour entreposer du matériel végétal de manioc.
6. MANDIGA :
Parfait. (PAUSE) Pourquoi ne le faites-vous pas dans le champ? Cela semble être un processus difficile – déraciner les boutures du champ, préparer un endroit pour les entreposer … cela semble difficile!
7. KUMDIDIMO :
(CONTINUANT À TRAVAILLER) Ouais, je sais. Il y a deux façons d’entreposer le manioc, Mandiga. Tout d’abord, vous pouvez choisir une partie du champ ayant du manioc de bonne qualité, à rendement élevé, et laisser les plants pousser sur la ferme comme matériel végétal.
8. MANDIGA :
(UN PEU OFFENSÉE) Je suis peut-être jeune, Kumdidimo. Mais je ne suis pas ignorante. Je sais que vous pouvez laisser les plants pousser dans une partie spéciale du champ. Mais quelle est la deuxième façon dont vous parlez?
9. KUMDIDIMO :
Vous pouvez faire ce que je fais. Je récolte le manioc et je sélectionne les bonnes tiges comme matériel végétal. En réalité, ma femme a récolté ces racines. Ensuite, je les ai ramenées à la maison, mises à l’ombre et enterrées avec un peu de terre. Bien sûr, vous devez les arroser régulièrement afin qu’elles ne se dessèchent pas.
10. MANDIGA :
(D’UNE VOIX FAIBLE) Votre femme…?
11. KUMDIDIMO :
Oui! Eh bien quoi! Elle est ma femme. Elle est maintenant revenue de la maison de ses parents. Pourquoi ne devrait-elle pas récolter notre manioc?
12. MANDIGA :
(CONTRARIÉE, D’UNE VOIX FAIBLE) Je ne sais pas … (ELLE SE RESSAISIT)Mais vous êtes allé trop vite, Kumdidimo! Ralentissez! (PAUSE) En premier lieu, vous les récoltez, et quoi ensuite?
13. KUMDIDIMO :
(RIANT) Désolé. Ensuite, vous les ramenez chez vous, vous les mettez à l’ombre et vous les enterrez avec un peu de terre. Et vous les arrosez régulièrement afin qu’elles ne se dessèchent pas.
14. MANDIGA :
Très bien. (PAUSE) Pourquoi les attachez-vous ensemble?
15. KUMDIDIMO :
(RIANT) Oh, je les attache ensemble pour faciliter leur transport du champ. En dehors de cela, toutes les tiges doivent être verticales et être recouvertes de terre. Regardez ici, Mandiga (PAUSE ET BRUIT DE KUMDIDIMO PELLETANT DE LA TERRE) … Je recueille de la terre pour couvrir ces tiges. Je dois m’assurer que tous les nœuds sont tournés vers le haut.
16. MANDIGA :
Humm … Comment Mesozi a-t-elle entreposé ses plants de manioc à planter la saison prochaine?
17. KUMDIDIMO :
Aaah! Mesozi le fait de l’autre manière! Elle laisse une partie de son champ de manioc pour le matériel végétal. J’ai laissé une partie de mon champ pour le matériel végétal. Et j’en entrepose une partie. Alors, vous pouvez le faire soit comme Mesozi, ou entreposer votre manioc comme moi.
18. MANDIGA :
(TAQUINANT) Kumdidimo, je pense que vous aimez l’argent, hein? J’aime l’argent, moi aussi!!
19. KUMDIDIMO :
(RIT EN MARCHANT HORS MICRO) C’est bien! On devrait aimer l’argent!!
20. NARRATEUR :
KUMDIDIMO SEMBLE VRAIMENT VOULOIR RÉUSSIR AVEC SA RÉCOLTE DE MANIOC! NOUS SAVONS QU’IL AIME BEAUCOUP SA FAMILLE. IL APPREND PLEIN DE CHOSES! MAIS SE PASSE-T-IL QUELQUE CHOSE ENTRE LUI ET MANDIGA MAINTENANT? QU’EN PENSERAIT MESOZI? ET QU’EN EST-IL DE LA PAUVRE FEMME DE KUMDIDIMO? HUMM … TANT DE FEMMES … KUMDIDIMO DEVRAIT PEUT-ÊTRE S’OCCUPER DU MANIOC?! SOYEZ À L’ÉCOUTE DU PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 18
DURÉE
1 MINUTE
TITRE
SÉLECTIONNER ET ENTREPOSER LE MATÉRIEL VÉGÉTAL
DISTRIBUTION
PRÉSENTATEUR
FORMAT
Annonce publicitaire/Message d’intérêt public
SFX
MUSIQUE TRADITIONNELLE POPULAIRE PENDANT 15 SECONDES, PUIS FONDU ENCHAÎNÉ JUSQU’À LA VOIX DU PRÉSENTATEUR
PRÉSENTATEUR :
(EN INSISTANT BEAUCOUP) Agriculteurs, il est important de sélectionner du matériel végétal de manioc de bonne qualité pour la saison prochaine. Cela vous aidera à obtenir une récolte monstre! Assurez-vous de sélectionner uniquement des plants mûrs et sains, sans ravageurs ni symptômes de maladies. Les plants que vous sélectionnez devraient avoir été plantés neuf à douze mois auparavant. Je vais répéter! Les plants que vous sélectionnez devraient avoir été plantés neuf à douze mois auparavant. S’ils ont plus de douze mois, il y a une faible chance qu’ils germeront la saison prochaine. Assurez-vous que les plants sont exempts de maladies et de ravageurs. Donc, pour résumer : Sélectionner uniquement des plants mûrs et sains sans dommages causés par des ravageurs, ni symptômes de maladies. Les plants sélectionnés devraient avoir entre neuf et douze mois. S’ils sont plus vieux, la germination sera mauvaise et vous aurez un faible rendement. Assurez-vous que les plants sont exempts de maladies. Un bon matériel végétal est synonyme d’une bonne récolte!
SFX
MONTÉE DE LA MUSIQUE, PUIS FONDU ENCHAÎNÉ APRÈS 15 SECONDES
ÉPISODE 19
DURÉE :
2 ½ MINUTES
TITRE
COMMENT RÉCOLTER LE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
À LA FERME DE KUMDIDIMO. EN MILIEU DE MATINÉE.
SFX
BRUITS D’OISEAUX ET D’ANIMAUX
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE SUIS AKILI, VOTRE GUIDE ET VOTRE NARRATEUR. LE MANIOC DE KUMDIDIMO EST PRÊT À ÊTRE RÉCOLTÉ. MAIS CONNAÎT-IL LA BONNE TECHNIQUE POUR DÉRACINER LES PLANTS EN VUE DE LES RÉCOLTER? MESOZI LUI OFFRE BEAUCOUP D’AIDE! MAIS CETTE RELATION EST-ELLE PLUS PROFONDE QU’EN APPARENCE? ET QU’EN EST-IL DE MANDIGA? AIDERA-T-ELLE AUSSI? OU BIEN A-T-ELLE QUELQUE CHOSE D’AUTRE EN TÊTE? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR.
1. KUMDIDIMO :
(BRUIT DE KUMDIDIMO DÉRACINANT DES PLANTS DE MANIOC. IL FAIT DES BRUITS TEINTÉS DE COLÈRE)
2. MESOZI :
(ARRIVANT AU MICRO) Kumdidimo, je suis là pour vous aider à récolter. (PAUSE) Mais on dirait que vous n’êtes pas content. (D’UNE VOIX TENDRE) Pouvez-vous me dire pourquoi vous êtes contrarié … dites-le moi. S’il vous plaît!
3. KUMDIDIMO :
(IL L’IGNORE ET COMMENCE À CHANTER)
4. MESOZI :
Bon, bon. Pardonnez-moi si je vous ai fait quelque chose de mal. (PAUSE) Mais vous savez très bien que vous m’avez demandé de venir vous aider à récolter. (SILENCE) Allons, Kumdidimo … Cela signifie que je suis seule ici ou bien …
5. KUMDIDIMO :
(L’INTERROMPANT AMÈREMENT) Vous savez, Mesozi, je n’ai rien à faire avec vous comme agente agricole! Vous êtes libre! Vous pouvez choisir de m’aider ou pas! Il n’est pas nécessaire que vous parliez pendant que vous m’aidez. En fait, il vaut mieux que vous me laissiez seul. Je m’occuperai moi-même de la récolte! (BRUIT DE KUMDIDIMO DÉRACINANT DES PLANTS DE MANIOC)
6. MESOZI :
Pourquoi êtes-vous si fâché? (PAUSE) Oh arrêtez … arrêtez! Vous le faites mal … (BRUIT DE PAS À TRAVERS DES PLANTS DE MANIOC ALORS QU’ELLE SE DIRIGE VERS KUMDIDIMO) Regardez! Mon Dieu, vous avez détruit tous ceux que vous avez déracinés! … Qui les achètera avec ces meurtrissures et ces bouts cassés … Vous finirez par vendre à prix réduit. Ce n’est pas bon d’être fâché à des moments importants comme celui-là!
7. KUMDIDIMO :
(TIMIDEMENT) Ah! Mon Dieu! (HUMBLEMENT) Mesozi, que dois-je faire alors … ? (IL BÉGAIE) Que …?
8. MESOZI :
(BRUITS PENDANT QU’ELLE DÉRACINE DES PLANTS TOUT EN PARLANT)Kumdidimo, n’avez-vous pas aidé vos parents à récolter le manioc quand vous étiez un gamin?
KUMDIDIMO :
(EMBARRASSÉ, D’UNE VOIX CALME) Non, je m’occupais des animaux. Ou alors, je ne faisais pas attention …
MESOZI
: (UN PEU SÈCHEMENT) Alors, regardez! Tout d’abord, vous devez enlever la terre recouvrant les racines. Cela vous aidera à les déraciner facilement, si bien que vos racines ne seront pas cassées ou meurtries. Vous devez éviter de meurtrir les racines pendant la récolte. Si elles sont meurtries ou cassées, elles pourriront très rapidement. Si vous évitez les meurtrissures, votre manioc pourra être entreposé plus longtemps avec une haute qualité.
9. KUMDIDIMO :
(ENCORE TIMIDE ET NERVEUX) Oh, merci beaucoup, Mesozi. Je ne savais pas que …
10. MESOZI :
(EXASPÉRÉE PAR LUI) Bon, c’est bien de le savoir maintenant! … Bonne journée … (BRUIT DE SES PAS QUITTANT LE CHAMP)
11. NARRATEUR :
KUMDIDIMO RÉCOLTE LE MANIOC, ET MAINTENANT QUE MESOZI LUI A ENSEIGNÉ LA BONNE TECHNIQUE, IL DEVRAIT AVOIR UNE BONNE RÉCOLTE. MAIS À QUI VENDRA-T-IL SON MANIOC? A-T-IL DÉJÀ UN ACHETEUR?ET POURQUOI ÉTAIT-IL SI FÂCHÉ CONTRE MESOZI? POUR LE SAVOIR, NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 20
DURÉE
1 MINUTE
TITRE
QUAND RÉCOLTER LE MANIOC
FORMAT
CONVERSATION ENTRE 2 AGRICULTEURS
DISTRIBUTION
2 AGRICULTEURS
LIEU
AU MARCHÉ. LE JOUR.
SFX
MONTÉE DES BRUITS DU MARCHÉ PENDANT 10 SECONDES. FONDU ENCHAÎNÉ ET MAINTIEN SOUS LA CONVERSATION. APRÈS LA CONVERSATION, MONTÉE DES BRUITS, PUIS FONDU ENCHAÎNÉ.
AGRICULTEUR A :
Votre manioc pousse-t-il depuis plus de neuf mois?
AGRICULTEUR B :
Oui, je l’ai planté il y a 11 mois.
AGRICULTEUR A :
Excellent! Est-il prêt à être récolté!Il est temps de trouver un acheteur!!
AGRICULTEUR B :
Très bien! Donc, si le manioc a plus de neuf mois, il est prêt à être récolté. De quelle autre façon puis-je dire que mon manioc est prêt à être récolté?
AGRICULTEUR A :
Vérifiez le sol! Si les racines ont percé la surface du sol, votre manioc est prêt à être récolté!
A + B :
OUI! C’est le temps de récolter le manioc!!!
NARRATEUR :
SI VOUS VOULEZ RÉCOLTER VOTRE MANIOC, IL EST IMPORTANT QU’IL AIT POUSSÉ PENDANT AU MOINS NEUF MOIS DEPUIS QUE VOUS L’AVEZ PLANTÉ. EN OUTRE, REGARDEZ LE SOL. SI LES RACINES ONT PERCÉ LA SURFACE DU SOL, VOUS POUVEZ RÉCOLTER DES RACINES DE BONNE QUALITÉ QUI SONT GROSSES ET SAINES!
ÉPISODE 21
DURÉE
4 MINUTES
TITRE
TRI ET CLASSEMENT
DISTRIBUTION
ACHI (FEMME DE KUMDIDIMO), KUMDIDIMO ET M. JUMA, UN CLIENT
LIEU
À LA FERME DE KUMDIDIMO. LE JOUR.
SFX
BRUITS D’OISEAUX. BRUITS DE PAS DANS LE CHAMP DE MANIOC AUX MOMENTS OPPORTUNS
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE M’APPELLE AKILI. KUMDIDIMO A RÉCOLTÉ SON MANIOC ET UN CLIENT VISITE SA FERME. MAIS LA CONFUSION EST TOTALE! SA FEMME ACHI VEUT VENDRE SELON UNE MÉTHODE, MAIS KUMDIDIMO A HÂTE DE VENDRE RAPIDEMENT POUR OBTENIR DE L’ARGENT COMPTANT! QUE VA-T-IL SE PASSER? LE CLIENT VA-T-IL ACHETER OU NON LE MANIOC DE KUMDIDIMO? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR!
1. KUMDIDIMO :
(CHUCHOTANT À ACHI) Achi, ma femme! Qui est cette personne?
2. ACHI :
(RIANT HORS MICRO, PUIS À VOIX PLUS BASSE)Mon mari, cessez d’être jaloux! (AU MICRO) Vous devez comprendre que si vous récoltez du manioc, il vous faut un marché. Il vous faut un acheteur! Chut … Voici notre client …
3. KUMDIDIMO :
Hé … Bienvenue, M. Juma.
4. ACHI :
(AU CLIENT) Oui, bienvenue. Vous êtes venu à la bonne ferme …
5. M. JUMA :
(PARLANT PRUDEMMENT, EN ESSAYANT DE ROULER KUMDIDIMO ET ACHI POUR ACHETER LE MANIOC À BAS PRIX) Humm … Laissez-moi jeter un coup d’œil … (PAUSE PENDANT QU’IL EXAMINE LA FERME ET DIT HORS MICRO HUMM … HUMM … D’UN AIR DÉSAPPROBATEUR COMME S’IL AVAIT VU QUELQUE CHOSE QUI NE LUI PLAÎT PAS. BRUIT DE PAS PARMI LES PLANTS DE MANIOC) … (HORS MICRO) Vous savez, votre manioc n’a pas l’air très beau … Mais je suis disposé à l’acheter simplement pour vous rendre service. (PSEUDO-RIRE FRANC) D’ailleurs, je me sens assez généreux aujourd’hui! (PSEUDO-RIRE) Je prendrai toute votre récolte de manioc si nous pouvons négocier un bon prix!
6. KUMDIDIMO :
(AVEC IMPATIENCE, PARLANT À VOIX BASSE À SA FEMME) Ma femme, c’est un bon début pour notre entreprise de manioc! Prenons l’argent! (PARLANT AU CLIENT AVEC IMPATIENCE) Combien nous en donnez-vous?
7. M. JUMA :
(BRUIT DU CLIENT OUVRANT SON PORTEFEUILLE AU MICRO) Bon, voyons voir, je peux vous donner …
8. ACHI :
(L’INTERROMPANT, EN PARLANT LENTEMENT ET CLAIREMENT) Non, non, je suis totalement en désaccord! Vous devez comprendre que ce manioc est de très haute qualité! Il n’y a rien de mal avec lui. Je ne suis pas prête à le vendre à un prix dérisoire. Vous feriez mieux de partir. Ne vous inquiétez pas – d’autres viendront et achèteront notre manioc.
9. M. JUMA :
(FEINT D’ÊTRE CHOQUÉ ET INDIGNÉ) Oh non, madame … ne vous attendez pas à voir quelqu’un venir à la ferme pour acheter votre manioc. Vous devrez l’amener vous-même au marché maintenant. (D’UN TON ARROGANT) Et pour votre information, la première personne que vous rencontrerez en arrivant au marché, ce sera moi!
10. ACHI :
(FRANCHEMENT ET CLAIREMENT) Je n’ai pas peur … Même si je récolte avant de vendre mon manioc, je ne vais pas le vendre en vrac. Je vais classer et trier mon manioc et le vendre au prix du manioc classé. Ce prix montrera la vraie valeur de mon manioc!! Les racines de taille moyenne pour le marché. Les grosses et les petites racines pour manger à la maison ou pour vendre pour la transformation … Pas d’autre discussion!
11. M. JUMA :
(RESPIRE PROFONDÉMENT, PUIS PARLE RAPIDEMENT) Parfait, oubliez tout cela …. Combien voulez-vous pour toute votre récolte de manioc?
12. KUMDIDIMO :
(AVEC IMPATIENCE, VEUT L’ARGENT, EN PARLANT À VOIX BASSE) Achi, dis-lui de nous donner tout l’argent qu’il a! Ensuite, nous pourrons clore notre activité avec un bénéfice!
13. ACHI :
(PARLANT AU CLIENT LENTEMENT ET CLAIREMENT) Je vous ai dit que je ne vends pas en vrac ou à la ferme!! Je dois récolter et classer selon la taille et la qualité. Je sais que le marché et les centres de transformation acceptent seulement les racines récoltées depuis 24 à 36 heures … Si vous pouvez me donner le prix du manioc classé, revenez dans quelques jours. Alors, nous pourrons parler affaires.
14. M. JUMA :
(FÂCHÉ) Il semblerait que vous n’êtes pas du tout en affaires, madame! (BRUIT DE SES PAS EN SORTANT)
15. KUMDIDIMO :
(FÂCHÉ) Maintenant, tu nous as fait perdre une vente, femme! Que penses-tu avoir fait?
16. ACHI :
(SÈCHEMENT) Kumdidimo, nous devons être intelligents! D’abord, nous classons. Écoute! Les négociants et les consommateurs veulent des racines de taille moyenne. Les gens qui transforment la farine de manioc de haute qualité ont besoin de grosses racines. Pour faire des aliments pour poulets, on utilise des petites racines. Pour le manioc frais, pour le manioc bouilli et pour les croustilles de manioc grillées et frites, il faut des racines moyennes parce qu’elles sont faciles à peler! Il faut le savoir pour obtenir un bon prix! (EN CRIANT) Je n’accepterai pas de ne rien obtenir pour ce manioc!! Compris?
17. NARRATEUR :
ACHI REFUSE DE VENDRE LE MANIOC EN VRAC. ELLE VEUT LE CLASSER D’ABORD, PUIS LE VENDRE. MAIS QU’EN EST-IL DE KUMDIDIMO? SERA-T-IL D’ACCORD? ACHI ET KUMDIDIMO VONT-ILS SE DISPUTER À CE SUJET? ENSUITE, QUE SE PASSERA-T-IL? EH BIEN, PEU IMPORTE LA SUITE, NE MANQUEZ PAS NOTRE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 22
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
PLANTER DES LÉGUMINEUSES POUR AMÉLIORER LA FERTILITÉ DU SOL
DISTRIBUTION
MESOZI, KUMDIDIMO
LIEU
FERME DE MESOZI. LE JOUR.
SFX
OISEAUX, VACHES, POULETS
NARRATEUR :
BON RETOUR. AU MICRO AKILI, VOTRE AMI ET NARRATEUR. TOUT VA BIEN! MESOZI ET KUMDIDIMO ONT TOUS LES DEUX RÉCOLTÉ, TRIÉ ET CLASSÉ LEUR MANIOC ET ONT RÉUSSI À FAIRE UNE VENTE. MAIS MESOZI EST DÉJÀ DE RETOUR DANS SON CHAMP DE MANIOC! KUMDIDIMO NE PEUT PAS LE CROIRE! Y A-T-IL QUELQUE CHOSE QU’ELLE AIME À PROPOS DE CE CHAMP?
1. KUMDIDIMO :
(ARRIVANT AU MICRO, EN BLAGUANT)Mesozi, n’en avez-vous pas eu assez de votre champ de manioc? Que faites-vous ici? (PAUSE, PUIS CURIEUX)Qu’avez-vous dans les mains?
2. MESOZI :
(CONTINUANT À TRAVAILLER, D’UNE VOIX FATIGUÉE) Pensez-vous que le travail d’une agricultrice est jamais terminé? Non, Kumdidimo, je dois prendre soin de mon sol. Certains d’entre nous n’ont pas les moyens d’acheter des tonnes d’engrais, vous savez.
3. KUMDIDIMO :
De l’engrais? Que voulez-vous dire? Je ne comprends pas.
4. MESOZI :
(PATIEMMENT) Regardez ce que j’ai dans les mains. (PAUSE PENDANT QU’ELLE LE LUI MONTRE)
5. KUMDIDIMO :
Des niébés. (ENCORE PERPLEXE) Vous semez des niébés?
6. MESOZI :
Oui! (PATIEMMENT) Vous savez que les niébés sont des légumineuses, n’est-ce pas?
7. KUMDIDIMO :
(ENCOREPERPLEXE) Oui … Mais …
8. MESOZI :
(PERDANT PATIENCE) Honnêtement, Kumdidimo – vous vous dites agriculteur? Écoutez!! (PAUSE) Si je sème des niébés juste après avoir récolté mon manioc, ils vont ajouter de l’azote à mon sol et le rendre plus fertile. Ils remplacent l’engrais que je ne peux pas me permettre d’acheter.
9. KUMDIDIMO :
(PENSIF) Ainsi, les niébés ajoutent de l’azote dans le sol … Humm …
10. MESOZI :
Oui, et ils éliminent les mauvaises herbes. Et vous pouvez les donner à vos animaux – aux chèvres, aux poulets, et même au bétail. En réalité, vous pouvez utiliser de nombreuses sortes de légumineuses – Crotalaires, pois cajans (ambrevades, pois d’Angole), d’autres sortes …. Toutes ces légumineuses ajoutent de l’azote dans le sol.
11. KUMDIDIMO :
Ne serait-il pas possible de les cultiver dans le même champ que votre manioc? Je veux dire en cultures intercalaires avec le manioc?
12. MESOZI :
Oui, Kumdidimo. C’est une bonne idée et bien des gens le font.
13. KUMDIDIMO :
Mais, Mesozi, pourquoi avez-vous choisi des niébés?
14. MESOZI :
Pour de nombreuses raisons, Kumdidimo. Parce que les gousses et les jeunes feuilles tendres sont comestibles, et que ma famille aura plus de nourriture à manger. … (D’UNE VOIX CALME) Et … parce que j’ai grandi en mangeant des niébés. C’était le plat préféré de mon père.
15. KUMDIDIMO :
Ahhh, je comprends. (EN BLAGUANT) Alors, on peut émouvoir le cœur dur de Mesozi …
16. MESOZI :
(FÂCHÉE) Kumdidimo, vous manquez tellement de tact! Veuillez partir! Retournez voir votre femme!
17. KUMDIDIMO :
(PROTESTANT) Je ne sous-entendais rien …
18. MESOZI :
(L’INTERROMPANT) Je travaille dur aujourd’hui, Kumdidimo. Ne me dérangez pas!
19. KUMDIDIMO :
Quoi …?
20. NARRATEUR :
Pourquoi Mesozi EST-ELLE SI IRRITABLE? JE PENSAIS QU’ELLE et Kumdidimo S’ENTENDAIENT BIEN! PEUT-ÊTRE QUE kumdidimo EST MAINTENANT jalouX D’achi?? eH BIEN, MÊME S‘IL SE POURRAIT QUE LEUR relation SOIT TENDUE, mesozi A APPRIS QUELQUE CHOSE À Kumdidimo EN PLANTANT DES NIÉBÉS JUSTE APRÈS AVOIR RÉCOLTÉ SON manioc. Kumdidimo FERA-T-IL LA MÊME CHOSE? ET RÈGLERONT-ILS LEUR DISPUTE? SOYEZ À L’ÉCOUTE DU PROCHAIN Épisode POUR LE SAVOIR.
ÉPISODE 23
DURÉE
1 ½ MINUTE
TITRE
POURQUOI IL EST IMPORTANT DE TRANSFORMER LE MANIOC
DISTRIBUTION
AGENT AGRICOLE
LIEU
STUDIO
NARRATEUR:
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. AU MICRO AKILI DE NOUVEAU AVEC VOUS! LA FEMME DE KUMDIDIMO A REFUSÉ DE VENDRE SON MANIOC À LA FERME OU EN VRAC. CE FUT TOUT UN DÉFI POUR KUMDIDIMO. MAIS QU’EN EST-IL DE MESOZI? ELLE A FAIT QUELQUE CHOSE D’ASSEZ DIFFÉRENT! MESOZI A DÉCIDÉ DE TRANSFORMER LA PLUPART DE SON MANIOC POUR AUGMENTER SA VALEUR. QUE DIRA AUJOURD’HUI NOTRE AGENT AGRICOLE EXPERT SUR LA TRANSFORMATION DU MANIOC? RESTEZ À L’ÉCOUTE!!!
AGENT AGRICOLE:
Le manioc est la deuxième culture en importance pour la sécurité alimentaire en Tanzanie. Il offre de nombreux avantages. Mais, pour tirer le profit maximum de ces avantages et pour obtenir le plus d’argent de votre culture, vous devez vous assurer qu’il est bien transformé. Ensuite, vous devez tirer profit de ses nombreuses utilisations! La farine de manioc transformé peut servir à de nombreuses fins différentes. La farine de manioc de haute qualité est utilisée pour faire de nombreuses sortes de goûters différents. Et le manioc est même utilisé dans l’industrie! Par exemple, la colle de manioc est employée dans de nombreuses sortes de produits manufacturés. Et la fécule de manioc est très en demande pour fabriquer maintes sortes différentes de produits! Donc, cultivateurs de manioc, si vous voulez tirer le revenu maximal de votre manioc, il est important de faire trois choses. Premièrement, transformer votre manioc. Deuxièmement, faire de la farine de manioc de haute qualité. Et troisièmement, vous assurer d’obtenir un bon prix!
ÉPISODE 24
DURÉE
4 MINUTES
TITRE
COMMENT TRANSFORMER LE MANIOC AMER
DISTRIBUTION
MESOZI, KUMDIDIMO, MANDIGA ET L’AGENT AGRICOLE
LIEU
MAISON DE KUMDIDIMO. À L’INTÉRIEUR. LE MATIN.
SFX
BRUITS DE FOND – UN COQ CHANTE, BRUIT D’ANIMAUX DE FERME
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. JE M’APPELLE AKILI. VOUS TOUS, CULTIVATEURS DE MANIOC DE L’AUDITOIRE, SAVEZ PROBABLEMENT QUE LA FAÇON LA PLUS POPULAIRE DE PROTÉGER LE MANIOC CONTRE LE ANIMAUX SAUVAGES CONSISTE À PLANTER DES VARIÉTÉS AMÈRES AUTOUR DE LA LISIÈRE DE LA FERME ET DES VARIÉTÉS SUCRÉES À L’INTÉRIEUR. LORSQUE LES ANIMAUX GOÛTENT LA VARIÉTÉ AMÈRE, ILS S’EN VONT. LE MANIOC AMER EST DANGEREUX POUR LES HUMAINS À MOINS D’ÊTRE TRAITÉ D’ABORD. DONC, LES CULTIVATEURS DE MANIOC DOIVENT TRANSFORMER LEUR MANIOC POUR ÉVACUER LE POISON. LE PRÉSENT ÉPISODE NOUS APPREND COMMENT TRANSFORMER LES VARIÉTÉS AMÈRES AFIN QUE NOUS, LES HUMAINS, NOUS PUISSIONS LES MANGER! NOS AMIS SE SONT RÉUNIS CE MATIN DANS LA MAISON DE MANDIGA. ÉCOUTONS …
1. MANDIGA :
(BRUIT DE MACHOUILLAGE, PUIS DE RECRACHAGE AVEC UN BRUIT LÉGER DE DÉGOÛT) Humm … Kumdidimo, voulez-vous dire que tous ces plants de manioc que vous avez apportés sont amers? Vous n’avez pas apporté de plants sucrés aujourd’hui?
2. KUMDIDIMO :
(RIANT)Mandiga, ne mangez pas ceux-ci. Désolé, ceux-ci sont tous du manioc amer. Ma femme a emporté les plants sucrés au marché. Mais quelqu’un va venir aujourd’hui pour nous apprendre comment transformer les plants amers afin qu’ils soient comestibles.
3. MANDIGA :
(UN PEU SÈCHEMENT) Oui, je sais, je suis celle qui a invité cette personne. (BRUIT DE PAS ARRIVANT AU MICRO) Bienvenue, Mesozi … (ELLE CHUCHOTE À KUMDIDIMO) La personne est arrivée …
4. KUMDIDIMO :
(RESPIRE PROFONDÉMENT)…Oooh!
5. MESOZI :
(ARRIVANT AU MICRO) Bonjour, Mandiga. (BRUIT DE MAINS QUE L’ON SERRE ET DE SALUTATIONS)
6. KUMDIDIMO :
Et voici l’agent agricole. Bonjour, monsieur.
7. AGENT AGRICOLE :
Bonjour tout le monde.
8. MANDIGA :
(TIRE UNE CHAISE) Veuillez vous asseoir avec nous. Je suis heureuse que vous soyez venu. Comme je vous l’ai déjà dit, j’aimerais savoir comment transformer le manioc amer, s’il vous plaît.
9. AGENT AGRICOLE :
(BRUIT DE CHAISE RÂCLANT LE SOL PENDANT QU’IL S’ASSEOIT, PUIS IL S’ÉCLAIRCIT LA GORGE) Bonne question, Mandiga … La variété amère de manioc est celle qui contient davantage de toxines.
10. MANDIGA :
(HEUREUSE) Dites-moi comment. Ce manioc-ci est trop amer, je vous le dis!
11. AGENT AGRICOLE :
Il existe des façons recommandées d’éliminer ces toxines du manioc, surtout de la variété amère.
12. MANDIGA :
(TRÈS DIRECT) Humm … Comment?
13. AGENT AGRICOLE :
Il vous faut une méthode pour faire sortir du manioc amer le poison appelé cyanure. Donc, avec le manioc amer, vous devez utiliser deux outils : une râpe et un pressoir.
14. MANDIGA :
D’accord, une râpe et un pressoir. Comment commencez-vous?
15. AGENT AGRICOLE :
Il y a quatre étapes : peler, râper, presser et sécher.
MANDIGA :
Peler, râper, presser et sécher. Parfait. Expliquez-nous.
AGENT AGRICOLE :
Premièrement, vous pelez la racine dès que possible après la récolte. Deuxièmement, vous râpez la racine. Troisièmement, vous utilisez le pressoir pour faire sortir toute l’eau de la purée de manioc. Et, enfin, vous laissez la purée de manioc pressée sécher au soleil.
18 : MANDIGA :
Qu’en est-il de l’élimination du poison?
19. AGENT AGRICOLE :
Laisser sécher la purée au soleil permet à tout le cyanure toxique de s’évaporer. Plus vous le pelez et le râpez et plus vous sortez l’eau de la purée de manioc pour l’exposer ensuite au soleil, plus le cyanure toxique gazeux s’évapore, si bien que votre manioc est comestible!
20. MANDIGA :
Très bien, voyons voir si j’ai compris … Tout d’abord, je pèle la racine. Juste après la récolte. Ensuite, je la râpe et après je fais sortir l’eau de la purée avec un pressoir. Et enfin je laisse la purée de manioc amer sécher au soleil. (PAUSE, UN PEU SURPRISE) Est-ce tout ce qu’il faut faire?
21. AGENT AGRICOLE :
(GLOUSSEMENT) Oui, Mandiga. Vous avez saisi! C’est tout ce qu’il faut faire. Après que le manioc est sec, vous pouvez le broyer en farine. C’est une bonne idée de faire la farine dès que possible après le séchage complet du manioc. Ensuite, elle sera à la fois comestible et de la meilleure qualité.
22. KUMDIDIMO :
(Surpris) C’est tellement simple. Et pourtant, les toxines du manioc tuent des gens!
23. AGENT AGRICOLE :
(RIRE) Ouais, les toxines sont nocives.
24. MANDIGA :
(RIANT) J’aime ce que j’ai appris aujourd’hui! (SOUDAINEMENT TIMIDE) Merci, agent … (RIANT DE NOUVEAU ET TAQUINANT) Mais je ne suis pas certaine que Kumdidimo comprend … il ne semble pas sérieux. (ELLE ÉCLATE DE RIRE)
25. KUMDIDIMO :
(SUR LA DÉFENSIVE) Aaah! Arrêtez, Mandiga. Je suis sérieux … Je veux apprendre et je ne veux pas blaguer!
26. MESOZI :
(FÂCHÉE) Mandiga, de quoi parles-tu?
SFX
GROGNEMENTS FÂCHÉS ET BRUIT DE PAS QUI SORTENT; FONDU ENCHAÎNÉ
27. NARRATEUR:
L’AGENT AGRICOLE LEUR A APPRIS COMMENT ÉLIMINER LES TOXINES DU MANIOC! DONC … POUR S’ASSURER QUE LE MANIOC AMER EST COMESTIBLE, TOUT CE QUE VOUS AVEZ À FAIRE C’EST DE BIEN LE PELER, PUIS DE LE RÂPER, ENSUITE DE FAIRE SORTIR L’EAU ET DE LE LAISSER AU SOLEIL POUR LE SÉCHER! IL EST ALORS COMESTIBLE. ET BON POUR FAIRE DE LA FARINE DE MANIOC! ALORS, POURQUOI NOS AMIS NE SONT-ILS PAS CONTENTS? QUE SE PASSE-T-IL AVEC CES TROIS-LÀ? POURQUOI SE DISPUTENT-ILS SANS ARRÊT? MANDIGA DIT QU’ELLE A AIMÉ CE QU’ELLE A APPRIS. ALORS, POURQUOI A-T-ELLE ÉTÉ DÉPLAISANTE AVEC KUMDIDIMO? ET COMMENT TRANSFORMEZ-VOUS DU MANIOC SUCRÉ? AUTANT DE QUESTIONS! MAIS VOUS DEVREZ ATTENDRE JUSQU’AU PROCHAIN ÉPISODE POUR AVOIR LES RÉPONSES! NE LE RATEZ PAS!
ÉPISODE 25
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
COMMENT TRANSFORMER LE MANIOC SUCRÉ
DISTRIBUTION
MESOZI ET MANDIGA
LIEU
MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE MATIN.
SFX
BRUITS DE FOND – DES ENFANTS QUI JOUENT, DES POULETS
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE! AU MICRO AKILI DE NOUVEAU AVEC VOUS. MAINTENANT QUE MANDIGA SAIT COMMENT TRANSFORMER LE MANIOC AMER, ELLE A HÂTE D’EN SAVOIR PLUS SUR LA TRANSFORMATION DU MANIOC SUCRÉ. QUI VA LE LUI APPRENDRE? RESTEZ À L’ÉCOUTE!!!
1. MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO EN BLAGUANT) Bonjour, Mesozi, n’as-tu rien d’autre à faire que de travailler avec le manioc?
2. MESOZI :
(BRUIT DE MANIOC QUE L’ON PÈLE) Mandiga, ma principale priorité, c’est le manioc. (PAUSE) Savais-tu que tu dois transformer le manioc sucré différemment du manioc amer? Sais-tu comment transformer le manioc sucré?
3. MANDIGA :
Non. Veux-tu dire qu’il s’agit d’un processus différent du manioc amer?
4. MESOZI :
Oui, c’est un peu différent.
5. MANDIGA :
Très bien. Alors, comment transformes-tu le manioc sucré? (PAUSE) Et quel est cet ustensile que tu tiens?
6. MESOZI :
Mandiga, c’est un déchiqueteur. On l’utilise pour déchiqueter le manioc sucré.
MANDIGA :
J’ai l’impression d’en apprendre beaucoup de toi. (EN BLAGUANT À MOITIÉ, MAIS SUR UN TON UN PEU SARCASTIQUE) Mais alors, tu es tellement plus vieille que moi que tu as eu le temps d’apprendre des choses. (PARLANT RAPIDEMENT) Alors, comment transformes-tu le manioc sucré, Mesozi?
MESOZI :
(UN PEU SÈCHEMENT, MAIS PAS TRÈS SOUCIEUSE) Mandiga, tu devrais faire attention à ce que tu dis! (CALMEMENT) Mais, ceci étant dit, la première chose que tu fais, c’est de bien peler le manioc sucré. Ensuite, tu utilises le déchiqueteur pour le mettre en morceaux. Puis, tu sèches simplement les morceaux déchiquetés au soleil jusqu’à ce qu’ils soient bien secs. Enfin, tu apportes les morceaux séchés au moulin pour les transformer en farine de bonne qualité.
9. MANDIGA :
(INTÉRESSÉE ET IMPATIENTE) Mesozi, mais nous venons tout juste d’apprendre qu’il faut râper le manioc amer et faire sortir l’eau … Ouah … donc la transformation du manioc sucré est différente?
10. MESOZI :
Oui, il y a deux méthodes différentes. Cette méthode est pour le manioc amer. Tu coupes le manioc amer en petits morceaux pour permettre au poison de s’évaporer lorsque la purée sèche au soleil. Mais, avec le manioc sucré, tu déchiquètes simplement la racine et tu laisses les morceaux sécher au soleil. Ce déchiqueteur (BRUIT DE MANIOC QUE L’ON DÉCHIQUÈTE) est donc seulement pour le manioc sucré. Et souviens-toi! Il est important de transformer le manioc parce que tu obtiens un prix élevé pour une farine de manioc de bonne qualité.
11. MANDIGA :
(HOCHANT LA TÊTE) Ouais! Bonne leçon. J’ai appris quelque chose aujourd’hui! Donc, si je transforme bien mon manioc sucré, j’obtiendrai plus d’argent.
12. MESOZI :
Évidemment!
13. MANDIGA :
(EXCITÉE) Parfait! Ce sont de bonnes nouvelles pour moi! (RIRES)
14. NARRATEUR :
MANDIGA A DÉCIDÉ DE TRANSFORMER SON MANIOC AFIN D’AMÉLIORER SON REVENU. HUMM … JE ME DEMANDE CE QU’ELLE A EN TÊTE! SOYEZ À L’ÉCOUTE DU PROCHAIN ÉPISODE POUR VOIR CE QUI SE PASSE!
ÉPISODE 26
DURÉE
1 ½ MINUTE
TITRE
UTILISER DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ
DISTRIBUTION
AGRICULTEUR A ET AGRICULTEUR B
LIEU
AU MARCHÉ. LE JOUR.
SFX
BRUITS DU MARCHÉ
NARRATEUR :
BON RETOUR. JE M’APPELLE AKILI. AVANT DE RETOURNER À KUMDIDIMO ET À SES AMIS, ÉCOUTONS UNE CONVERSATION QUI POURRAIT SE DÉROULER DURANT N’IMPORTE QUEL JOUR DE LA SEMAINE ENTRE DEUX AMIS.
AGRICULTEUR A :
(SE RÂCLE LA GORGE) Humm … regardez ça, mon ami. Est-ce de la farine de blé ou de la farine de manioc?
AGRICULTEUR B :
(D’UNE VOIX CLAIRE) C’est de la farine de manioc! (PAUSE) Pourquoi semblez-vous surpris?
AGRICULTEUR A :
Humm! Elle doit être importée alors, n’est-ce pas?
AGRICULTEUR B :
(AVEC CONFIANCE) Non. Elle est fabriquée ici même en Tanzanie! Les Tanzaniens qui transforment cette farine sont des experts! Ils font très attention à la qualité du processus. Comme je l’ai dit, ce sont des experts!
NARRATEUR :
LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ peut servir à faire de nombreux aliments diffÉrents. LA FARINE DE MANIOC est bonne pour faire du gruau (porridge) et de l’ugali. vous pouvez la mÉlanger avec de la farine de maïs ou de blÉ. vous pouvez aussi la mÉlanger avec des pois cajans (ambrEvades, pois d’angole) pour faire de la farine nutritive riche en protÉines. la farine de manioc est incroyablement POLYVALENTE. vous pouvez VOUS EN SERVIR pour faire des aliments transformÉs comme des biscuits et du pain. ET … LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ est utilisÉe pour faire des mÉdicaments, des colles, des sirops et bien d’autres choses.
ÉPISODE 27
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
CONTRER LES ATTITUDES NÉGATIVES À L’ÉGARD DU MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET MANDIGA
LIEU
À LA MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE JOUR.
SFX
BRUITS D’ANIMAUX – POULETS, VACHE
NARRATEUR :
BON RETOUR, CHERS AUDITEURS ET AUDITRICES. JE SUIS AKILI, VOTRE AMI ET VOTRE NARRATEUR. SAVIEZ-VOUS QUE LE MANIOC EST UTILISÉ POUR FAIRE DE NOMBREUSES SORTES DE PRODUITS DE VALEUR? VOUS POUVEZ FAIRE DES VÊTEMENTS, DES MÉDICAMENTS, DE LA COLLE À BOIS ET BIEN D’AUTRES CHOSES! MAIS QUE VA FAIRE MANDIGA AVEC SON MANIOC? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR.
1. MANDIGA :
(SE RÂCLE LA GORGE) Humm! Mesozi! Merci pour le thé. Il commençait à faire chaud ici à désherber votre ferme! (SATISFAITE D’ELLE-MÊME, TAQUINANT) Mais sais-tu quoi? … il y a des choses que même toi tu ne sais pas, Mesozi! Bien des gens sont familiers avec seulement deux utilisations du manioc – le gruau et l’ugali!
2. MESOZI :
(NE RÉPONDANT PAS À LA TAQUINERIE DE MANDIGA) C’est vrai! C’est ce que je pensais. Mais j’avais totalement tort. J’ai appris auprès d’experts qu’il y a maintes façons d’ajouter de la valeur au manioc. Il peut server à faire d’autres choses que les aliments auxquels nous sommes habituées.
3. MANDIGA :
(PRÉTENDANT ÊTRE CHOQUÉE) Mesozi! Crois-tu tout ce que ces experts te disent? (TIMIDEMENT) Eh bien, je veux dire … en dehors de l’agent agricole que nous avons rencontré l’autre jour. Il semblait … euh … digne de confiance. (SE RESAISISSANT ET SÈCHEMENT) Mais peux-tu vraiment me dire que tu as vu du manioc transformé en autre chose que des aliments?
4. MESOZI :
(TAQUINANT LÉGÈREMENT) Mandiga … je pense que tu aimes l’agent … Humm … peut-être que Mandiga n’est pas aussi distante des hommes qu’elle paraît …
5. MANDIGA :
(GÊNÉE ET FÂCHÉE) Peu importe à ce sujet! Nous parlions du manioc. (PAUSE ET PLUS CALME) Donc, as-tu vu du manioc transformé en toutes ces choses que tu as mentionnées?
6. MESOZI :
Aaah, pour être honnête, en dépit du fait que j’en connais un peu sur le manioc, je n’ai en réalité jamais vu le manioc utilisé pour faire ces choses.
7. MANDIGA :
(D’UN AIR SUFFISANT) Ah! Je le savais!
8. MESOZI :
Mais … (RIRES) j’ai vu de la fécule de manioc transformée en ces choses. Ils utilisent lafécule pour faire des médicaments; ils l’utilisent pour fabriquer des vêtements; ils utilisent la fécule de manioc pour faire de la colle à bois … Et ils l’utilisent pour faire de l’alcool.
9. MANDIGA :
Vraiment? Toutes ces choses sont faites avec du manioc?
10. MESOZI :
Eh bien, pas avec du manioc brut. Tout d’abord, il faut faire de la fécule du manioc. Elle sert à faire toutes ces choses. Et c’est en plus de toutes les sortes d’aliments que nous tirons du manioc. (PAUSE) Une chose est donc évidente – nous devons cultiver beaucoup de manioc! Et il existe vraiment d’énormes débouchés pour le manioc!
11. MANDIGA :
(COMPRENANT SOUDAINEMENT) Oooh! Maintenant je comprends pourquoi M. Kumdidimo a divorcé de sa femme. (TAQUINANT, MAIS UN PEU FÂCHÉE) Mais, Mesozi … n’accepte pas de l’épouser sans un mariage, même s’il n’y a que quelques personnes à la cérémonie. Tu dois le convaincre de t’épouser! (RIANT) Pourquoi lutter seule?
12. MESOZI :
(AVEC UN PETIT RIRE) Hé! Pour être honnête, Mandiga, tu es forte pour potiner! (PAUSE UN MOMENT) Au fait, as-tu récolté ton manioc? Pourquoi ne parles-tu pas de ton manioc?
13. NARRATEUR :
PENSEZ-VOUS QUE KUMDIDIMO ET MESOZI SE MARIERONT ET HABITERONT ENSEMBLE? HUMM … MANDIGAA PEUT-ÊTREQUELQUE CHOSE À DIRE À CE SUJET, MÊME SI ELLE SEMBLAIT ENCOURAGER MESOZI À L’ÉPOUSER! QU’A-T-ELLE EN TÊTE? ET QU’EN EST-IL DE L’AGENT AGRICOLE? NE MANQUEZ PAS NOTRE PROCHAIN ÉPISODE!
ÉPISODE 28
DURÉE
1 MINUTE
TITRE
FORTIFIER LA FARINE DE MANIOC AVEC D’AUTRES ALIMENTS NUTRITIFS
DISTRIBUTION
M. JOHN MHINA, AGRICULTEUR PROSPÈRE
LIEU
MAISON DE L’AGRICULTEUR. À L’INTÉRIEUR.
SFX
GENS PARLANT EN ARRIÈRE-PLAN. FONDU ENCHAÎNÉ EN DOUCEUR LORSQUE L’AGRICULTEUR PARLE.
JOHN MHINA :
Je m’appelle John Mhina. Je suis un agriculteur prospère et je fabrique et utilise de la farine de manioc de haute qualité chez moi. Ma famille utilise de la farine de manioc de haute qualité plusieurs fois par jour. Nous la mélangeons avec des aliments riches en protéines comme des pois cajans (pois d’Angole ou ambrevades) et d’autres graines, parce que la farine de manioc contient beaucoup d’hydrates de carbone mais peu de protéines. Alors, lorsque la farine de manioc est mélangée avec des pois cajans, du soja ou du mil rouge (du millet d’Inde ou de l’éleusine), nous obtenons un produit savoureux et riche en protéines qui est très nutritif pour les enfants, les personnes malades, les gens âgés – et tout le monde! Vous savez, il y a quelques semaines, mon voisin m’a demandé quelle sorte d’aliments mangeaient mes enfants. Parce que mes enfants semblaient si grands et si dynamiques, a-t-il dit! Je lui ai dit que le gruau (porridge) de manioc est très bon pour les enfants. Depuis lors, mon voisin donne du gruau de manioc à ses enfants!
NARRATEUR :
LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ EST UN ALIMENT IMPORTANT POUR LES ENFANTS, POUR LES PERSONNES ÂGÉES ET POUR TOUTE LA COLLECTIVITÉ. ET C’EST DÉLICIEUX! ASSUREZ-VOUS D’UTILISER DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ POUR VOTRE SANTÉ.
ÉPISODE 29
DURÉE
2 MINUTES
TITRE
MÉLANGER LA FARINE DE MANIOC
DISTRIBUTION
PRÉSIDENT, VILLAGEOIS
LIEU
BUREAU DE L’AGENT AGRICOLE
SFX
BRUIT DE BEAUCOUP DE GENS PARLANT LORS D’UNE RÉUNION AU VILLAGE. DURANT TOUTE LA RÉUNION, IL Y A UN MURMURE DE DISCUSSIONS EN ARRIÈRE-PLAN, AVEC DES GENS EN ACCORD ET D’AUTRES EN DÉSACCORD AVEC LES QUESTIONS ET LES QUESTIONNEURS, AINSI QUE DES APPLAUDISSEMENTS, DES ULULEMENTS, ETC.
NARRATEUR :
BON RETOUR! AU MICRO AKILI, VOTRE GUIDE, AMI ET NARRATEUR. AUJOURD’HUI, NOUS AVONS LE PLAISIR DE VOUS LIVRER QUELQUES CONSEILS SUR LA FAÇON DE MÉLANGER DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ AVEC D’AUTRES FARINES POUR ACCROÎTRE SA VALEUR NUTRITIONNELLE.
PRÉSIDENT :
Ok, tout le monde. Calmez-vous (LES DISCUSSIONS SE POURSUIVENT). Aujourd’hui, notre agent agricole est ici pour répondre à toutes vos éventuelles questions au sujet de la farine de manioc de haute qualité. Je vais maintenant ouvrir la séance aux questions. Allez-y.
SFX
DES MURMURES, QUI PERDURENT EN GRANDE PARTIE SOUS LA VOIX DES QUESTIONNEURS
QUESTIONNEUR 1:
Expert, nous aimerions connaître les principales utilisations de la farine de manioc de haute qualité?
AGENT AGRICOLE:
La farine de manioc de haute qualité peut être utilisée exactement pour les mêmes choses que la farine de manioc ordinaire. Par exemple, vous pouvez l’utiliser pour faire du gruau (porridge), pour préparer des goûters ou pour faire de l’ugali.
QUESTIONNEUR 2:
À quelle fin la farine de manioc de haute qualité est-elle habituellement utilisée?
AGENT AGRICOLE:
Très souvent, elle sert à faire des aliments, mais elle est encore meilleure si vous la mélangez.
QUESTIONNEUR 2:
Que voulez-vous dire par mélanger?
AGENT AGRICOLE:
Mélanger signifie ajouter différentes céréales ou des aliments riches en protéines comme de la farine de pois cajans ou de la farine de soja pour rendre la farine de manioc plus nutritive et plus savoureuse.
QUESTIONNEUR 1:
Quelle quantité des autres farines faudrait-il ajouter à la farine de manioc?
AGENT AGRICOLE:
Pas plus de 10 % de la quantité totale. Si vous en ajoutez trop, la farine de manioc sera trop chère. N’oubliez pas : 10 % est la quantité maximale recommandée.
QUESTIONNEUR 3:
Après le mélange, comment un agriculteur devrait-il entreposer la farine de manioc?
AGENT AGRICOLE:
Bonne question. Après avoir tout mélangé ensemble, nous vous conseillons de garder le mélange propre et à l’abri et d’empêcher son contact avec toute humidité.
SFX
FONDU ENCHAÎNÉ DES DISCUSSIONS DE LA RÉUNION et SOUS LA VOIX DU narratEUR
NARRATEUR :
MÉLANGER DE LA FARINE DE MANIOC AVEC D’AUTRES FARINES DE CÉRÉALES OU AVEC DES FARINES RICHES EN PROTEINES, COMME LE POIS CAJAN OU LE SOJA, DONNE LES MEILLEURS RÉSULTATS SI VOUS AJOUTEZ SEULEMENT 10 % DES AUTRES FARINES. POUR OBTENIR LA FARINE DE MANIOC DE LA MEILLEURE QUALITÉ, IL VAUT MIEUX SUIVRE CE CONSEIL D’EXPERT!
ÉPISODE 30
DURÉE
3 ½ MINUTES
TITRE
UTILISER DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ
DISTRIBUTION
KUMDIDIMO, MESOZI ET MANDIGA
LIEU
MAISON DE KUMDIDIMO. À L’INTÉRIEUR. À L’HEURE DU DÉJEUNER.
SFX
BRUITS EN MANGEANT ET EN PARLANT
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE. AU MICRO AKILI! NOUS AVONS TOUS ENTENDU PARLER RÉCEMMENT DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ – ET DU MÉLANGE DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ AVEC D’AUTRES FARINES. MAIS À QUELLE FIN POUVEZ-VOUS UTILISER CETTE FARINE DE HAUTE QUALITÉ? JE PENSE QUE MESOZI POURRAIT AVOIR QUELQUES IDÉES! ÉCOUTONS PENDANT QU’ELLE A UNE CONVERSATION INTIME AVEC KUMDIDIMO!
1. KUMDIDIMO :
(AVEC AMOUR) Humm … Vous n’avez pas encore fini de manger!
2. MESOZI :
(AVEC AMOUR) J’ai mangé suffisamment. Je veux partir tôt pour voir mes enfants; ils sont sur le point de rentrer à la maison après l’école.
3. KUMDIDIMO :
(AVEC AMOUR) C’est parfait; cela ne me dérange pas. (PAUSE, PUIS ENTRE DEUX BOUCHÉES) Pouvez-vous me dire pourquoi ces goûterssont si sucrés?
4. MESOZI :
(RIT, AVEC AMOUR) J’ai utilisé de la farine de manioc de haute qualité. Avec cette farine, vous pouvez faire des samoussas, des mandazis, des gâteaux, des crêpes et bien d’autres goûters.
5. KUMDIDIMO :
Et qu’en est-il de l’ugali?
6. MESOZI :
Vous pouvez faire de l’ugali de la façon normale – sans ajouter dix pour cent de blé, de maïs, de sorgho ou de mil rouge (du millet d’Inde ou de l’éleusine). Mais les gens qui ne sont pas familiers avec le goût de la farine de manioc la mélangent souvent avec dix pour cent d’autres céréales pour qu’elle soit plus savoureuse et plus familière.
7. KUMDIDIMO :
(AVEC AMOUR) Humm … (PAUSE ALORS QU’IL CHANGE DE SUJET) Mesozi … Pourquoi ne voulez-vous pas venir rester avec moi? De quoi avez-vous peur? J’ai divorcé de ma femme! Cette maison n’a plus de femme maintenant … et vous êtes la seule à pouvoir combler ce vide. Je n’ai plus de femme! (PAUSE) Et j’aimerais que vous soyez ma femme.
8. MESOZI :
(SURPRISE) Oh?
9. MANDIGA :
(BRUIT DE PORTE QUI S’OUVRE ET DE MANDIGA ARRIVANT AU MICRO) Ai-je entendu quelqu’un dire « femme »? Êtes-vous en train de me demander d’être votre femme, Kumdidimo? (SILENCE ACCABLÉ PENDANT QUELQUES SECONDES) Eh bien, même si votre femme, Mama Achi, n’était pas là, je devrais … (ELLE REFOULE QUELQUES LARMES, PUIS DÉCLARE HEUREUSE) Je devrais dire « non » parce que j’épouse l’agent agricole! (PAUSE, PUIS D’UNE VOIX BOULEVERSÉE)… Oh wow! Mesozi est ici! Je ne t’avais pas vue … Donc … Kumdidimo … vous demandiez à … Mesozi de vous épouser, Kumdidimo? (ENCORE UN SILENCE ACCABLÉ SI BIEN QUE MANDIGA CHANGE DE SUJET ET DÉCLARE D’UNE VOIX SOI-DISANT AIMABLE) Kumdidimo … est-ce Mesozi qui a fait ces beignets?
10. MESOZI :
(PAUSE, TRÈS TIMIDE) Oh, nous parlions simplement de la farine de manioc de haute qualité. (PAUSE, PUIS NERVEUSEMENT) Tu peux goûter!
11. NARRATEUR :
DE TOUTE ÉVIDENCE, MESOZI SAIT CUISINER! ELLE A FAIT LES BEIGNETS AVEC DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ. KUMDIDIMO LA LOUANGE, PUIS IL POSE À MESOZI LA QUESTION … QU’IL VOULAIT MAIS N’OSAIT PAS POSER DEPUIS LONGTEMPS. MAIS MANDIGA A SURPRIS LEUR CONVERSATION ET TOUT COMPRIS DE TRAVERS. ET MAINTENANT ELLE ÉPOUSE L’AGENT AGRICOLE??? LA QUESTION EST LA SUIVANTE : L’AGENT SAIT-IL QU’IL VA ÉPOUSER MANDIGA? ENTRE-TEMPS, MESOZI N’A PAS RÉPONDU À LA QUESTION DE KUMDIDIMO. EST-CE QUE CE SERA LA FIN DE LEUR RELATION? OU UN NOUVEAU DÉBUT? ET CHOSE TRÈS IMPORTANTE (EN RIANT), MANDIGA VA-T-ELLE MANGER TOUS LES BEIGNETS? … POUR CONNAÎTRE LES RÉPONSES À TOUTES CES QUESTIONS, NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 31
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
VENDRE DES ALIMENTS FABRIQUÉS À PARTIR DE MANIOC BRUT
DISTRIBUTION
MESOZI, MANDIGA ET DES CLIENTS
LIEU
BOUTIQUE DE MANDIGA. LE JOUR.
SFX
BRUITS DE GENS À LA BOUTIQUE ACHETANT DU MANIOC GRILLÉ AVEC DU CHARBON DE BOIS ET DES CROUSTILLES. EN PARLANT, RIANT, CRIANT …
NARRATEUR :
BON RETOUR, TOUT LE MONDE! COMME TOUJOURS, C’EST MOI AKILI, VOTRE AMI ET VOTRE NARRATEUR. ÉCOUTEZ!! AVEZ-VOUS ENTENDU DIRE QUE MANDIGA S’EST LANCÉE EN AFFAIRES? ET ELLE CONNAÎT UN SUCCÈS FANTASTIQUE! RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR EN ENTENDRE DAVANTAGE!
1. MANDIGA :
(PARLANT RAPIDEMENT, EFFICACEMENT, DEMANDE À UN CLIENT) Combien voulez-vous de manioc? Des croustilles ou grillé au charbon de bois?
2. CLIENT :
Cinq morceaux frits et deux morceaux grillés au charbon de bois.
3. MANDIGA :
(COURTE PAUSE ET BRUIT QUAND ON EMBALLE DU MANIOC DANS DU PAPIER JOURNAL) Très bien, en voici cinq frits et deux grillés au charbon de bois. Voulez-vous que je les emballe ensemble ou séparément?
4. CLIENT
: Ne vous inquiétez pas; mettez-les ensemble … ajoutez-y de la poudre de chili, s’il vous plaît!
5. MANDIGA :
Humm, voici votre monnaie (BRUIT D’UN CLIENT QUI PART)…Mesozi!! Que veux-tu?
6. MESOZI :
(AIMABLEMENT) Aucun problème, Mandiga, je ne suis pas pressée.
SFX
BRUIT DE DEUX CLIENTS COMMANDANT DU MANIOC
7. MANDIGA :
(RÉPONDANT AUX CLIENTS) Laissez-moi vérifier tout d’abord au fourneau … (PAUSE) Les gens aiment les goûters au manioc, Mesozi!
8. MESOZI :
Félicitations pour l’expansion de ton entreprise. Ouah! Tu te débrouilles tellement bien! Vendre des goûters au manioc doit être un bon créneau à exploiter!
9. MANDIGA :
Merci. (PAUSE) Mais cette louange vient-elle du fond du cœur ou fais-tu semblant?
10. MESOZI :
(PROTESTANT) Non … non, Mandiga, je ne fais pas semblant … Mon seul conseil serait que tu améliores l’hygiène de ton magasin.
11. MANDIGA :
(FÂCHÉE) Tu ne peux tout simplement pas t’empêcher de donner des leçons, n’est-ce pas! (COURTE PAUSE) Mais que veux-tu dire?
12. MESOZI :
Désolée, Mandiga … Mais, par exemple, tu prends l’argent dans tes mains et, ensuite, sans les laver, tu manipules un autre morceau de manioc. En outre, tu utilises de vieux journaux sales pour envelopper le manioc pour tes clients. Pourquoi n’utilises-tu pas une fourchette pour manipuler le manioc?
13. MANDIGA :
(UN PEU RÉTICENTE) Humm … Bonne idée …
14. MESOZI :
(POURSUIVANT) Aussi, il est bon d’avoir une sorte de couverture pour protéger ton manioc contre la poussière et les bactéries. Mandiga, il y a des gens qui cachent leur argent dans leurs chaussettes et certains ne lavent pas leurs chaussettes non plus! Donc, ce serait mieux d’utiliser une fourchette à la place de tes mains. L’argent est très sale et peut transmettre des maladies!
15. MANDIGA :
(FRANCHEMENT, EN FAISANT UNE DÉCLARATION) Donc … Mesozi, tu es venue pour me dire de me taire et de ne pas dire aux gens que tu entretiens une relation avec Kumdidimo! (PAUSE ET PLUS CALMEMENT)Je sais ce qu’est une bonne hygiène, alors je suivrai ton conseil. (SE PARLANT CALMEMENT) Humm … Devrais-je dire aux gens ou non …?
16. NARRATEUR :
WOW! MANDIGA VEND DORÉNAVANT AVEC SUCCÈS DES GOÛTERS À BASE DE MANIOC! MESOZI LA CONSEILLE SUR L’HYGIÈNE … MAIS ACCEPTERA-T-ELLE LE CONSEIL DE MESOZI? ET – ÉLÉMENT TRÈS IMPORTANT – VA-T-ELLE PARLER AUX GENS DE LA RELATION ENTRE MESOZI ET KUMDIDIMO? POUR LE SAVOIR, SOYEZ À L’ÉCOUTE DU PROCHAIN ÉPISODE.
ÉPISODE 32
DURÉE
1 ½ MINUTES
TITRE
LE MANIOC : UNE PANOPLIE D’AVANTAGES
DISTRIBUTION
DEUX PRÉSENTATEURS AVEC DES VOIX TRÈS DIFFÉRENTES. PAR EXEMPLE, LE PRÉSENTATEUR 1 POURRAIT AVOIR UNE VOIX FAIBLE ET LE PRÉSENTATEUR 2 UNE VOIX FORTE.
LIEU
STUDIO
PRÉSENTATEUR 1:
(D’UN TON SÉRIEUX) Le manioc est un bon aliment pour la famille et …
PRÉSENTATEUR 2:
(L’INTERROMPANT, AIMABLEMENT, À VOIX HAUTE) … et pour l’ensemble de la collectivité!
PRÉSENTATEUR 1:
(PAUSE, SE RÂCLE LA GORGE ET RECOMMENCE D’UN TON SÉRIEUX) Le manioc peut être préparé de maintes façons différentes. Vous pouvez …
PRÉSENTATEUR 2:
(L’INTERROMPANT, EN FAISANT UNE BLAGUE SUR LE PRÉSENTATEUR 1 ET EN CHANTANT) le faire bouillir, le faire bouillir avec de la viande ou du poisson, le faire frire, le griller sur du charbon de bois …
PRÉSENTATEUR 1:
(L’INTERROMPANT TRÈS FORT ET FERMEMENT) C’est exact!! (PAUSE, PUIS RETOUR AVEC UN TON SÉRIEUX) Et maintenant, si vous me permettez de continuer sans interruption … (PAUSE ET SILENCE) Vous pouvez aussi …
PRÉSENTATEUR 2:
(ARRIVANT À LA FIN DE SA CHANSON) le faire bouillir avec des haricooooots! (PARLANT) Je l’aime de cette façon!
PRÉSENTATEUR 1:
(PAUSE, PUIS COMMENCE À PARLER RAPIDEMENT) Il existe autant de façons de préparer le manioc qu’il y a de gens qui mangent du manioc! (PAUSE, COMME S’IL METTAIT AU DÉFI L’AUTRE PRÉSENTATEUR DE L’INTERROMPRE, PUIS POURSUIT D’UNE VOIX PLUS LENTE) Avec le manioc, vous pouvez faire de l’ugali, du gruau (porridge), des chapattis …
PRÉSENTATEUR 2:
(L’INTERROMPANT ET CHANTANT DE NOUVEAU) … des samoussas, des beignets, des kébabs, et beaucoup d’auuuuutres aliments!
PRÉSENTATEUR 1:
(PAUSE, PUIS CHANTE LA DERNIÈRE LIGNE DE FAÇON MAGNIFIQUE) N’oubliez pas que le manioc convient à tout le monde – aux enfants, aux adultes, aux gens malades, aux personnes âgées – à tout le monnnnde!
PRÉSENTATEUR 2:
(PAUSE, PUIS TRÈS LENTEMENT ET D’UN TON SÉRIEUX) Le manioc. Pour des aliments de qualité et pour la sécurité alimentaire.
ÉPISODE 33
DURÉE
3 ½ MINUTES
TITRE
COMMENT FAIRE DE LA FÉCULE DE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET MANDIGA
LIEU
À LA MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE JOUR.
SFX
BRUITS DE POULETS ET D’AUTRES ANIMAUX
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE DE MANIOC! AU MICRO AKILI DE RETOUR POUR PRÉSENTER LE PROCHAIN ÉPISODE DE LA RACINE DE LA VIE, SUR LE MANIOC! MANDIGA A CONSACRÉ BEAUCOUP DE TEMPS À CRÉER SON ENTREPRISE DE MANIOC. POUR SAVOIR COMMENT ELLE SE DÉBROUILLE MAINTENANT, RESTEZ À L’ÉCOUTE! ET VOUS DÉCOUVRIREZ AUSSI COMMENT FAIRE DE LA FÉCULE DE MANIOC!
SFX
BRUIT D’EAU QUE L’ON VERSE, ALORS QUE MESOZI FILTRE LE MANIOC RÂPÉ MÉLANGÉ AVEC DE L’EAU POUR FAIRE DE LA FÉCULE
1. MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO) Bonjour, Mesozi! (AU MICRO) Désolée pour mon retard …. (BLAGUANT À MOITIÉ) Les femmes ont beaucoup de choses à faire durant la journée.
2. MESOZI :
(BRUIT DE VERSEMENT D’UNE SOLUTION DE FÉCULE DANS UN AUTRE CONTENANT. LE BRUIT CONTINUE PENDANT SES PROCHAINES PAROLES ET CELLES DE MANDIGA) Oh, merci, Mandiga. Parfois, il est bon d’être occupée! Assieds-toi … Comment puis-je t’aider, ma chère?
3. MANDIGA :
(ATTRAPE UNE CHAISE ET S’ASSIED) Je me demande … (ELLE CHANGE DE SUJET ET DEMANDE D’UNE VOIX CURIEUSE)Que fais-tu?
4. MESOZI :
(HEUREUSE. CESSE DE TRAVAILLER) Mandiga, je prépare de la fécule.
5. MANDIGA :
De la fécule? Qu’est-ce que c’est?
6. MESOZI :
La fécule est un des produits que tu peux faire à partir du manioc brut.
7. MANDIGA :
(AVEC IMPATIENCE) Mesozi, j’aimerais en apprendre davantage à ce sujet! Je suis venue ici pour acheter du manioc brut pour mon entreprise. Mais, avant cela, aurais-tu l’amabilité de me dire comment faire de la fécule?
8. MESOZI :
(ÉTERNUE TROIS FOIS)
9. MANDIGA :
À tes souhaits!
10. MESOZI :
Merci. Bien sûr, je vais t’en dire davantage sur la façon de faire de la fécule. Tout d’abord, tu dois laver ton manioc et bien le peler. Ensuite, tu laves de nouveau complètement le manioc pelé.
11. MANDIGA :
Donc, le manioc doit être vraiment propre!
12. MESOZI :
Oui! Ensuite, tu râpes ton manioc lavé et tu le mets dans un plat ou un seau propre. Puis, tu ajoutes trois fois ta quantité de manioc en eau propre et tu laisses tremper pendant 30 à 45 minutes…. Comprends-tu jusqu’à présent ?
13. MANDIGA :
(TRÈS ENTHOUSIASTE) Je comprends bien, Mesozi. Il faut laisser tremper ton manioc râpé dans un seau avec trois fois plus d’eau propre que de manioc. Continue! Et ensuite?
14. MESOZI :
Verse l’eau du manioc râpé à travers un tissu propre. Ensuite, laisse l’eau filtrée se déposer pendant une heure ou plus. Tu peux jeter la pulpe de manioc prise dans le tissu. Ou bien tu pourrais la faire sécher et l’ajouter à des aliments pour animaux.
15. MANDIGA :
Très bien, je laisse l’eau filtrée se déposer pendant au moins une heure.
16. MESOZI :
Exact. Ensuite, vide l’eau lentement. Tu verras un dépôt au fond de ton contenant. C’est de la fécule de manioc. Casse le dépôt soigneusement en petits ou en gros morceaux. Ensuite, fais-les sécher au soleil pendant au moins six heures.
17. MANDIGA :
Très bien, donc après que l’eau filtrée se soit déposée pendant une heure, je vide l’eau lentement et je casse la fécule de manioc en petits morceaux. Ensuite, je le fais sécher au soleil pendant six heures. Est-ce exact?
18. MESOZI :
Au moins six heures …
19. MESOZI :
Ensuite, ta fécule est terminée!
20. MANDIGA :
(HEUREUSE)Merci beaucoup, Mesozi! J’ai appris quelque chose de nouveau! Mais pourras-tu m’aider la première fois que j’en ferai?
MESOZI :
Bien sûr! Y a-t-il quelque chose d’autre que tu veux savoir? Il suffit de demander …
22. MANDIGA :
(D’UNE VOIX CALME) Je sais que tu es jalouse de mon mariage avec l’agent agricole … (PAUSE ET ENCORE D’UNE VOIX CALME) Je suis désolée que ça ne marchera pas avec Kumdidimo …
23. MESOZI :
(CHOQUÉE) Quoi? Tu as épousé l’agent agricole? Que veux-tu dire que ça ne marchera pas avec Kumdidimo?
24. MANDIGA :
Au revoir! (BRUIT DE PAS S’ÉLOIGNANT)
25. NARRATEUR :
AINSI, MANDIGA A APPRIS COMMENT FAIRE DE LA FÉCULE. MAIS IL Y A ENCORE DES PROBLÈMES ENTRE ELLE ET MESOZI. SAIT-ELLE QUELQUE CHOSE QUE NOUS NE SAVONS PAS? EST-CE QUE ÇA NE MARCHERA PAS ENTRE MESOZI ET KUMDIDIMO? KUMDIDIMO A-T-IL DIT QUELQUE CHOSE À MESOZI? ET MANDIGA A-T-ELLE VRAIMENT ÉPOUSÉ L’AGENT AGRICOLE? ÉCOUTEZ LE PROCHAIN ÉPISODE POUR SAVOIR CE QUI VA SE PASSER.
ÉPISODE 34
DURÉE
1 MINUTE
TITRE
UTILISATIONS DE LA FÉCULE
LIEU
SALLE DE CLASSE
DISTRIBUTION
ENSEIGNANT, ENFANTS À L’ÉCOLE
SFX
BRUIT D’UNE CLASSE, GARÇONS ET FILLES DE 12 ANS, BEAUCOUP DE DISCUSSIONS
ENSEIGNANT :
Parfait, la classe, on se calme. Je vais vous donner un questionnaire!
ÉLÈVES :
DES GroGNEMENTS, CERTAINS DISENT “oh noN”, etc.
ENSEIGNANT :
Ne vous inquiétez pas. Nous allons répondre au questionnaire tous ensemble à voix haute. Qui peut deviner le sujet du questionnaire?
FILLE :
(APRÈS QUELQUES SECONDES, TIMIDEMENT)Le manioc?
ENSEIGNANT :
Exact! Ce sera facile car nous avons tout appris sur le manioc au cours des dernières semaines. Donc … Qui peut me dire à quoi est utilisée la fécule de manioc? Parlez fort si vous connaissez la réponse …
GARÇON :
Pour faire du chewing-gum.
ENSEIGNANT :
Exact! Très bien. Quoi d’autre?
FILLE :
Pour faire des emballages médicaux.
ENSEIGNANT :
De notre future infirmière!
CLASSE :
RIRES
ENSEIGNANT :
Trouvons deux autres utilisations.
GARÇON :
Pour faire des biscuits?
ENSEIGNANT :
Oui! La fécule de manioc a tant d’utilisations. Juste une autre!
FILLE :
Eh bien, mon papa dit que la fécule de manioc est très bonne pour lui.
ENSEIGNANT :
(AVEC CURIOSITÉ)Pourquoi dit-il cela?
FILLE :
Il gagne de l’argent en cultivant du manioc … et (PAUSE)
ENSEIGNANT :
(D’UNE VOIX ENCOURAGEANTE)Oui …
FILLE :
Et il dit que la fécule de manioc est transformée en bière – pour le plaisir de tout le monde!
ENSEIGNANT :
(RIANT) C’est exact. Le manioc est bon pour nous tous! Bon travail, mes élèves!
ÉLÈVES :
APPLAUDISSANT
ÉPISODE 35
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
LE MANIOC COMME ALIMENT DU BÉTAIL
DISTRIBUTION
MESOZI, MANDIGA ET L’AGENT AGRICOLE
LIEU
À LA MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE JOUR.
SFX
BRUIT DE DISCUSSIONS EN BUVANT DU THÉ
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE! COMME TOUJOURS, AU MICRO AKILI. MAINTENANT QUE MANDIGA A APPRIS COMMENT FAIRE DE LA FÉCULE, ELLE EST INTÉRESSÉE À APPRENDRE BEAUCOUP D’AUTRES CHOSES SUR LE MANIOC. AUJOURD’HUI, ELLE APPRENDRA COMMENT UTILISER LE MANIOC COMME ALIMENT POUR LE BÉTAIL. MAIS MANDIGA CONNAÎT-ELLE UN SECRET SUR MESOZI ET KUMDIDIMO? ET QUE SE PASSE-T-IL ENTRE ELLE ET L’AGENT AGRICOLE? RESTEZ À L’ÉCOUTE POUR LE SAVOIR!
1. AGENT AGRICOLE :
(AVALANT, UN PEU NERVEUX) J’apprécie vraiment que vous adaptez les connaissances que vous avez apprises au sujet de la culture du manioc, Mandiga. (BLAGUANT) Et maintenant, vous récoltez les fruits du conseil que vous avez reçu d’un agent agricole!
2. MANDIGA :
(UN PEU TIMIDE ET MAL À L’AISE) Oui … grâce au manioc, je suis maintenant une bonne entrepreneure … J’achète le manioc de Mesozi, je le vends et je gagne de l’argent.
3. MESOZI :
(RIT) Mais tu aurais pu faire cela il y a longtemps, Mandiga! Si tu avais cessé de potiner!
4. AGENT AGRICOLE :
(S’ÉCLAIRCIT LA GORGE) Eh bien … en changeant de sujet, saviez-vous que le manioc peut être utilisé comme aliment du bétail?
5. MANDIGA :
(SOUPIRANT, PUIS SÈCHEMENT) Humm, non! Je ne suis pas d’accord avec ça … Je comprends que le manioc est très dangereux pour les animaux. Par exemple, si une vache mange du manioc, son estomac enfle.
6. AGENT AGRICOLE :
(UN PEU DÉCONCERTÉ PAR SA PASSION) Eh bien … oui … mais écoutez attentivement, Mandiga … si le manioc est mangé par lui-même, il cause des problèmes aux animaux, comme vous l’avez mentionné. Donc, le manioc devrait être mélangé avec du maïs ou d’autres céréales. Mais cela devrait de faire avec les conseils d’un expert. Et n’oubliez pas que le manioc n’est pas seulement utilisé pour nourrir le bétail – le manioc peut également faire partie de l’alimentation des chèvres et des poulets.
7. MESOZI :
(CURIEUSE) Alors, comment devriez-vous mélanger le manioc avec d’autres céréales?
8. AGENT AGRICOLE :
(LENTEMENT) Tout d’abord, vous devez trancher le manioc en petits morceaux. Ensuite, on peut le mélanger. Ne vous inquiétez pas – le manioc mélangé est bon pour vos animaux. Le manioc peut remplacer une partie des céréales dans les aliments du bétail.
9. MANDIGA :
Comment le mélangez-vous? Dans quelles proportions?
10. AGENT AGRICOLE :
Pour le bétail, vous pouvez le mélanger à 80:20, soit 20 % de manioc et 80 % d’autres céréales. La même chose pour les poulets. Vous pouvez remplacer 20 % de leur alimentation en maïs par du manioc. Et vous pouvez également donner des épluchures de manioc à des porcs.
11. MANDIGA :
(ALORS QU’ELLE PREND DU THÉ, CATÉGORIQUEMENT) Maintenant je suis d’accord avec vous … s’il est mélangé dans ces proportions et coupé en petits morceaux! Mais, agent … s’il vous plaît … on dirait que Mesozi sait déjà tout cela! Il semblerait qu’elle sait tout! (ACCUSANT) Quand lui avez-vous tout appris? Durant l’après-midi? (CRIANT) À minuit? (ELLE SE LÈVE RAPIDEMENT ET RENVERSE SA CHAISE DANS SA HÂTE POUR PARTIR)
12.MESOZI + AGENT AGRICOLE (LES DEUX) :
(ALORS QU’ELLE PART) Pourquoi partez-vous …? Attendez … Finissez votre thé.

13. NARRATEUR :
POURQUOI MANDIGA PART-ELLE TOUJOURS DE FAÇON MYSTÉRIEUSE? ET POURQUOI ACCUSAIT-ELLE L’AGENT AGRICOLE? QUELQUE CHOSE LA PERTURBE VRAIMENT … (PAUSE) PAR AILLEURS, SON ENTREPRISE VA TOUJOURS BIEN! VA-T-ELLE UTILISER CETTE CONNAISSANCE AU SUJET DES ALIMENTS POUR LE BÉTAIL DANS SON ENTREPRISE? ET QUE SE PASSE-T-IL AVEC MESOZI ET KUMDIDIMO? POUR LE SAVOIR, NE MANQUEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE!

ÉPISODE 36
DURÉE
2 ½ MINUTES
TITRE
TENUE DES REGISTRES POUR LES CULTIVATEURS DE MANIOC
DISTRIBUTION
KUMDIDIMO ET MANDIGA
LIEU
À LA MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE SOIR.
SFX
VACHE MEUGLANT EN ARRIÈRE-PLAN
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE DU MANIOC! AU MICRO VOTRE AMI ET NARRATEUR AKILI. QUE VA-T-IL SE PASSER AVEC NOS PERSONNAGES AUJOURD’HUI? SAVIEZ-VOUS QUE LES EXPERTS DISENT QUE, SI VOUS NE TENEZ PAS DE BONS REGISTRES, VOUS POURRIEZ PERDRE TOUTE VOTRE RICHESSE SANS MÊME LE SAVOIR? PENSEZ-VOUS QUE VOUS AVEZ BESOIN DE TENIR DES REGISTRES POUR LE MANIOC? POUR OBTENIR LA RÉPONSE À CETTE QUESTION, RESTEZ À L’ÉCOUTE.
1. MANDIGA :
(BRUIT DE PORTE QUI S’OUVRE, ARRIVANT AU MICRO, SURPRISE) Kumdidimo! J’apporte à Mesozi quelques goûters à base de manioc. Mais que faites-vous dans la maison de Mesozi à une heure aussi tardive? (MÉFIANTE) Ou bien allez-vous dormir ici ce soir?
2. KUMDIDIMO :
(CALMEMENT) Qu’y a-t-il de mal, Mandiga? Je travaille.
3. MANDIGA :
(CONTRARIÉE) Voulez-vous dire que vous êtes maintenant marié avec Mesozi? Oh – sans aucune célébration?
4. KUMDIDIMO :
(CALMEMENT, PRÉOCCUPÉ PAR CE QU’IL FAIT) Non, je tiens des registres. J’inscris mon revenu et mes dépenses depuis que j’ai commencé à cultiver du manioc – depuis les débuts jusqu’à aujourd’hui. Je veux connaître les avantages et les inconvénients de la culture du manioc!
5. MANDIGA :
(SONGEUSE, MÉFIANTE) Mais à qui écrivez-vous ces pages et ces pages de dépenses pour le manioc? Il – ou elle! – voudra surveiller et contrôler votre argent! Soyez prudent, Kumdidimo! Mesozi veut contrôler votre argent! (Pause) Ou bien rédigez-vous une note de divorce à l’intention de Mama Achi?
6. KUMDIDIMO :
(UN PEU FRUSTRÉ, MAIS S’EFFORÇANT DE RESTER CALME) Non, Mandiga … cela n’a rien à voir avec un document de divorce … Ce sont juste des dépenses! Je les inscris pour mon propre bienfait. Tenir des registres aide un agriculteur à comprendre s’il gagne de l’argent ou s’il subit une perte. Cela vous aide à comprendre combien vous dépensez pour une culture particulière. Ensuite, vous pouvez prévoir combien dépenser et combien épargner pour l’avenir. Vous comprenez?
7. MANDIGA :
(RESPIRE PROFONDÉMENT) Je comprends … Mais, Kumdidimo, qu’est-ce qui vous pousse à rester avec Mesozi? … Mesozi est tout pour vous! Et il y a tant d’autres femmes dans le village … Parlez-leur …
8. KUMDIDIMO :
(IRRITÉ ET EXASPÉRÉ) De quoi parlez-vous, Mandiga? Je ne vous comprends pas …
9. NARRATEUR :
MANDIGA EST SI MÉFIANTE À PROPOS DE MESOZI ET DE KUMDIDIMO. SES SOUPÇONS POUSSERONT-ILS KUMDIDIMO À CHERCHER UNE AUTRE FEMME? KUMDIDIMO RÉUSSIRA-T-IL À TENIR À JOUR SES REGISTRES POUR SON MANIOC? NE RATEZ PAS LE PROCHAIN ÉPISODE!
ÉPISODE 37
DURÉE
2 MINUTES
TITRE
PROMOUVOIR VOS PRODUITS DU MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI, PRÉSIDENT ET VILLAGEOIS
LIEU
SOUS LE GROS ARBRE
SFX
GENS QUI CHUCHOTENT ET BRUITS D’ANIMAUX, D’OISEAUX ET D’ENFANTS EN ARRIÈRE-PLAN AU MILIEU DE LA MATINÉE
NARRATEUR :
SALUTATIONS! AU MICRO AKILI, VOTRE NARRATEUR ET VOTRE GUIDE VERS LA RACINE DE LA VIE. LES VILLAGEOIS QUI CULTIVENT ET MANGENT DU MANIOC SONT TOUS DES INTERVENANTS POUR LE MANIOC! QUE PEUVENT-ILS APPRENDRE DE LA VIE DE MESOZI AVEC LE MANIOC? POUR LE SAVOIR, ÉCOUTEZ CELA!
1. PRÉSIDENT :
Très bien … très bien … Votre attention s’il vous plaît! En arrière là-bas – silence s’il vous plaît! (PAUSE PENDANT QUE LES VILLAGEOIS SE CALMENT) Souvent, notre agent agricole nous rend visite, mais nous ne sommes pas prêts à appliquer les leçons qu’on nous enseigne, surtout au sujet du manioc. Aujourd’hui, notre consœur villageoise Mesozi va nous dire comment elle a bénéficié de l’application des connaissances qu’elle a reçues de l’agent agricole au sujet du manioc! Mesozi, s’il vous plaît!
2. MESOZI :
(TIMIDEMENT) Merci, président, et collègues villageois, de me donner l’occasion de partager avec vous mon expérience du manioc.
3. VILLAGEOIS :
APPLAUDISSEMENTS
4. MESOZI :
(HEUREUSE) J’ai décidé de baser ma culture sur le manioc. Le manioc est ma principale culture parce qu’il a tout!
5. VILLAGEOIS :
APPLAUDISSEMENTS
6. MESOZI :
Écoutez, mes ami-e-s! Vous pouvez facilement transformer du manioc en un jour et obtenir de la farine de manioc de haute qualité. À partir de la farine de manioc de haute qualité, vous pouvez faire des petits pains, des chapattis, des gâteaux, des biscuits et bien d’autres choses. Ma famille confectionne ces produits et gagne de l’argent en les vendant. Mes enfants sont forts parce qu’ils mangent du gruau (porridge) de manioc nutritif. Vous pouvez fabriquer des croustilles au manioc, griller du manioc sur du charbon de bois – vous pouvez préparer le manioc de maintes façons. Si nous fabriquons de nombreux produits différents, nous gagnerons plus d’argent que si nous vendons du manioc brut tel qu’il est. Ma prospérité découle donc directement du manioc … maintenant souvenez-vous de ceci! Le manioc n’est pas juste une culture de famine! Le manioc existe aussi pour gagner un bon revenu! Merci!
7. VILLAGEOIS :
APPLAUDISSEMENTS
ÉPISODE 38
DURÉE
1 ½ MINUTE
TITRE
COMMENT TROUVER DES MARCHÉS POUR LE MANIOC ET LES PRODUITS DU MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET MANDINGA
LIEU
À LA MAISON DE MESOZI. À L’INTÉRIEUR. LE JOUR.
SFX
VACHE MEUGLANT EN ARRIÈRE-PLAN
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE DU MANIOC! AU MICRO AKILI ENCORE AVEC VOUS AUJOURD’HUI. QUE VA-T-IL SE PASSER AVEC NOS PERSONNAGES AUJOURD’HUI? MANDIGA A UNE ENTREPRISE FLORISSANTE DE MANIOC GRILLÉ ET FRIT. MESOZI LUI CONSEILLE DE TROUVER UN MARCHÉ PLUS GROS. PENSEZ-VOUS QUE MANDIGA ACCEPTERA LE CONSEIL DE MESOZI? POUR OBTENIR LA RÉPONSE À CETTE QUESTION, RESTEZ À L’ÉCOUTE.
1. MANDIGA :
(BRUIT DE THÉ QUE L’ON VERSE)Merci pour le thé, Mesozi!
2. MESOZI :
Humm … Mandiga, comment va ton entreprise de manioc?
3. MANDIGA :
Ça va bien! J’ai beaucoup de clients. Tous les jours, quand je grille et fris mon manioc, je vends tout! (PAUSE) Pourquoi me poses-tu cette question?
4. MESOZI :
C’est bien, Mandiga. Je te suggère de rechercher un plus gros marché!
5. MANDIGA :
(ELLE RIT) Un plus gros marché? Comment pourrais-je trouver un plus gros marché? (TAQUINANT) Penses-tu que l’agent agricole va m’aider à trouver un marché comme il t’a aidée?
6. MESOZI :
(CALMEMENT, SANS RÉAGIR AUX TAQUINERIES) Non non non, Mandiga … tu dois le faire toi-même. Tu prends du manioc bien emballé et étiqueté et tu te rends dans différents magasins.
MANDIGA :
(IRRITÉE) Tu essaies encore de m’apprendre des choses. Pourquoi? Suis-je seulement une petite fille?
MESOZO :
(CALMEMENT) Bien sûr que non, Mandiga. Mais on m’a enseigné des choses et il est de ma responsabilité d’aider les gens dans la mesure du possible. (PAUSE) Donc, si tu veux un plus gros marché, vas simplement dans notre village et à la ville; tu vas simplement dans différents magasins et supermarchés et tu leur montres tes produits!
9. MANDIGA :
(DÉVOILANT SON COEUR) Écoute, Mesozi … Si tu es avec Kumdidimo dans tout ce que tu fais, pourquoi ne devrais-je pas travailler avec l’agent agricole … ou bien n’est-t-il pas assez bon?
10. MESOZI :
(BÉGAIEMENT ÉTONNÉ) A-A-Attends … arrête … Mandiga … Tu l’aimes?
11. NARRATEUR :
MESOZI A CONSEILLÉ À SON AMIE MANDIGA UNE EXPANSION DE SON ENTREPRISE EN TROUVANT PLUS DE MARCHÉS. MAIS IL SEMBLE QUE LE VÉRITABLE RÊVE DE MANDIGA EST UN RAPPROCHEMENT AVEC L’AGENT AGRICOLE! NOUS APPROCHONS DE LA FIN DE NOTRE FEUILLETON … POUR SAVOIR COMMENT TOUT CELA VA TOURNER, N’OUBLIEZ PAS D’ÉCOUTER LE PROCHAIN ÉPISODE!
ÉPISODE 39
DURÉE :
2 MINUTES
TITRE
TROUVER DES MARCHÉS POUR VOTRE MANIOC
DISTRIBUTION
MESOZI ET KUMDIDIMO
LIEU
MAISON DE KUMDIDIMO. À L’INTÉRIEUR. À L’HEURE DU DÉJEUNER.
SFX
VACHE MEUGLANT EN ARRIÈRE-PLAN
NARRATEUR :
BON RETOUR À NOTRE HISTOIRE SUR LE MANIOC, LA RACINE DE LA VIE! JE SUIS AKILI, VOTRE GUIDE MAIS, MÊME MOI, JE ME DEMANDE CE QUI VA SE PASSER AUJOURD’HUI! MESOZI A CONSEILLÉ MANDIGA SUR L’ACCÈS À DES MARCHÉS POUR LES PRODUITS DU MANIOC. AUJOURD’HUI, ELLE SE TROUVE À LA MAISON DE KUMDIDIMO … QUE VONT-ILS PARTAGER? QU’EN EST-IL DE LEUR RELATION? POUR CONNAÎTRE LES RÉPONSES À CES QUESTIONS, RESTEZ À L’ÉCOUTE.
SFX
OUVERTURE EN FONDU EN MANGEANT ET EN PARLANT CALMEMENT
1. MESOZI :
(TOUT EN AVALANT) Kumdidimo, ouah! Cette nourriture est délicieuse!
2. KUMDIDIMO :
(TIMIDEMENT TOUT EN MANGEANT) Vous êtes la bienvenue!
3. MESOZI :
J’aime ce plat aujourd’hui …
4. KUMDIDIMO :
Mesozi (PAUSE), vous savez combien je m’intéresse à vous …
5. MESOZI :
(RESPIRE PROFONDÉMENT ET CESSE DE MANGER) Je l’apprécie, Kumdidimo. (PAUSE, PUIS ELLE CHANGE DE SUJET) Kumdidimo, j’ai fait ma fécule mais je n’ai pas trouvé de marché pour cela … Connaissez-vous quelqu’un qui pourrait l’acheter?
6. KUMDIDIMO :
(CONTINUE DE MANGER) Mesozi, n’oubliez jamais : trouver le marché en premier, ensuite transformer le manioc. Sinon, vous pourriez éprouver des difficultés pour vendre vos produits.
7. MESOZI :
Oui, mais que vais-je faire avec ma fécule?
8. KUMDIDIMO :
Je suis là pour vous, ne vous inquiétez pas … J’ai une grosse commande de fécule de l’usine pharmaceutique que j’ai visitée hier.
9. MESOZI :
(HEUREUSE) Alors, vous allez prendre ma fécule et la mélanger avec la vôtre?
10. KUMDIDIMO :
(À VOIX HAUTE ET CLAIRE) Oui! (PAUSE) Et, la prochaine fois, nous irons ensemble pour trouver des marchés en ville!
11. MESOZI :
(HEUREUSE) Même Mandiga souhaite aller avec son amour, l’agent agricole …
12. KUMDIDIMO :
(SURPRIS) Quoi?? Je veux dire, je sais qu’elle nous a dit qu’elle allait l’épouser … mais je pensais qu’elle disait cela tout simplement parce qu’elle était jalouse et ne voulait pas se sentir délaissée. (CALMEMENT) Donc, Mandiga est vraiment amoureuse de … Non! Voyons donc, Mesozi, vous n’êtes pas sérieuse! (LES DEUX RIENT)
13. NARRATEUR :
KUMDIDIMO A PROMIS D’INCLURE LA FÉCULE DE MANIOC DE MESOZI DANS SA GROSSE COMMANDE DE FÉCULE. ET MAINTENANT IL EST AU COURANT DE L’INTÉRÊT DE MANDIGA POUR L’AGENT AGRICOLE! COMMENT VA RÉAGIR KUMDIDIMO? ET MESOZI RÉPONDRA-T-ELLE ENFIN AUX SENTIMENTS DE KUMDIDIMO? NE MANQUEZ SURTOUT PAS NOTRE PROCHAIN ET DERNIER ÉPISODE!
ÉPISODE 40
DURÉE
3 MINUTES
TITRE
EMBALLAGE APPROPRIÉ POUR DE LA FARINE DE MANIOC DE HAUTE QUALITÉ
DISTRIBUTION
MESOZI, KUMDIDIMO, MANDIGA, AGENT AGRICOLE
LIEU
AU MARCHÉ. À L’EXTÉRIEUR. LE JOUR.
SFX
BRUITS DU MARCHÉ
NARRATEUR :
NOUVELLES SALUTATIONS D’AKILI. MESOZI ET KUMDIDIMO SONT À LA RECHERCHE D’AUTRES DÉBOUCHÉS POUR LEURS PRODUITS DU MANIOC! ET ILS ONT DE BONNES NOUVELLES! MAIS QUI SAIT QUELS AUTRES PERSONNAGES NOUS POURRIONS RENCONTRER AUJOURD’HUI DURANT NOTRE DERNIER ÉPISODE? NOUS Y VOICI!
1. KUMDIDIMO :
(HEUREUX) Bien fait, Mesozi … vous avez fait du bon travail de commercialisation aujourd’hui. Surtout à ce magasin où ils ont commandé dix autres produits! Vous êtes très intelligente!
2. MESOZI :
Ce n’est pas une question d’intelligence. C’est parce que je suis convaincue que les produits sont de haute qualité et sont bien emballés. Donc, beaucoup de gens ont de bons produits … mais le problème réside dans la façon dont le produit est emballé pour attirer le client.
SFX
BRUIT D’UNE PORTE QUI S’OUVRE ET BRUITS DU MARCHÉ, ALORS QU’ILS SORTENT DU MAGASIN DANS LA RUE DU MARCHÉ
3. KUMDIDIMO :
(ROMANTIQUE) Je suis d’accord avec ça, Mesozi … c’est probablement l’emballage. (PAUSE) Mais je pense que c’est le bon moment pour vous dire que je vous aime!
SFX
SILENCE SOUS LE CHOC PENDANT QUELQUES SECONDES, PUIS …
4. MESOZI :
Mandiga, est-ce toi?
MANDIGA :
(ARRIVANT AU MICRO, EN TOUSSANT. SEMBLE CONTRARIÉE MAIS PARLE RAPIDEMENT, ON DIRAIT QU’ELLE VA PLEURER, QUELQUES MOTS SONT BALBUTIÉS) Bonjour, Mesozi. Bonjour, Kumdidimo … J’ai entendu ce que vous avez dit. C’est vrai que l’emballage attire le client, ainsi que de bonnes étiquettes qui indiquent où le produit est fabriqué … (AU MICRO) … et vous devriez toujours donner vos coordonnées! Ensuite, quiconque veut votre produit peut se le procurer facilement grâce à vos coordonnées … Regardez Mesozi, elle est jolie, elle a de bons emballages, pourrait-on dire. Mais elle n’a pas de mari … et vous êtes divorcé de votre femme… qu’attendez-vous tous les deux? (AU BORD DES LARMES ET PARLANT RAPIDEMENT) Maintenant, vous n’avez pas à vous préoccuper de moi … parce que, même si je ne vais pas épouser l’agent agricole comme je le prétendais (SANGLOT), c’est correct. Je ne suis pas seule … j’aurai seulement plus de temps pour m’occuper de … (PLEURANT) de mon … mon … entreprise de manioc … (UN PEU AMÈREMENT) Je ne veux pas me marier de toute façon …
5. AGENT AGRICOLE :
(S’ÉCLAIRCISSANT LA GORGE. IL S’EST AVANCÉ CALMEMENT DERRIÈRE ELLE) Eh bien, de mon côté j’aimerais me marier! J’ai souhaité me marier depuis le premier instant où je vous ai vue, Mandiga.
SFX
SILENCE PENDANT QUE MANDIGA EST COMPLÈTEMENT MUETTE DURANT QUELQUES SECONDES
6. MANDIGA :
(COMME SI ELLE N’ARRIVE PAS À LE CROIRE) Oh … agent agricole … êtes-vous … êtes-vous sûr … je veux dire … je veux dire … (CRIANT PRESQUE, HEUREUSE) Oui, je le veux.
SFX
TOUT LE MONDE RIT
7. MESOZI :
(PLUS CALMEMENT) Et je le veux aussi, Kumdidimo. (TRÈS HEUREUSE) Mandiga, nous pourrons faire un mariage double!!
SFX
RIRES HEUREUX ET APPLAUDISSEMENTS
NARRATEUR :
EH BIEN, QU’EN DITES-VOUS? CE QUE LE MANIOC A UNI, PERSONNE NE PEUT LE DÉSUNIR! FÉLICITATIONS AUX FUTURS MARIÉS DES DEUX SEXES! ET N’OUBLIEZ PAS! SI VOUS VOULEZ UN BON MARCHÉ, ASSUREZ-VOUS D’AVOIR UN BON EMBALLAGE ET DE BIEN ÉTIQUETER VOTRE PRODUIT! NOUS AVONS VU COMMENT KUMDIDIMO ET MESOZI ET MANDIGA ONT PROSPÉRÉ GRÂCE AU MANIOC … ET VOUS? … COMMUNIQUEZ AVEC NOUS ICI MÊME À LA STATION POUR APPRENDRE TOUT CE QUE VOUS VOULEZ SAVOIR SUR LE MANIOC, LA RACINE DE LA VIE. VOILÀ, JE DOIS PARTIR MAINTENANT. ILS SONT EN TRAIN DE PLANIFIER LEUR MARIAGE! HUMM … QUE DIRIEZ-VOUS D’UN MAGNIFIQUE GÂTEAU DE MARIAGE À LA FARINE DE MANIOC? FONDU ENCHAÎNÉ DES EFFETS SPÉCIAUX DU MARCHÉ (PAUSE) AU MICRO AKILI, VOTRE NARRATEUR, QUI VOUS REMERCIE D’AVOIR ÉCOUTÉ LA RACINE DE LA VIE. CE FUT UN PLAISIR POUR MOI DE VOUS PRÉSENTER KUMDIDIMO, MESOZI, MANDIGA ET TOUS LES AUTRES PERSONNAGES. J’ESPÈRE QUE VOUS AVEZ APPRÉCIÉ LE VOYAGE, QUE VOUS AVEZ PEUT-ÊTRE RI ET HOCHÉ LA TÊTE D’UN AIR ENTENDU DEVANT LE COMPORTEMENT FOU DE NOS PERSONNAGES! ET J’ESPÈRE QUE VOUS AVEZ APPRIS QUELQUE CHOSE QUI VOUS AIDERA DANS VOTRE PRATIQUE AFRICOLE ET DANS VOTRE VIE. CE FUT UN PLAISIR DE VOUS GUIDER TOUT AU LONG DE CE VOYAGE. MAIS TOUTES LES BONNES CHOSES ONT UNE FIN ET JE DOIS MAINTENANT PRENDRE CONGÉ. AU REVOIR ET BONNE CHANCE DE NOTRE PART À TOUS ICI.
SFX
MONTÉE DU BRUIT DES QUATRE PERSONNAGES PARLANT ET RIANT PARMI LES BRUITS DU MARCHÉ. FONDU ENCHAÎNÉ APRÈS 15 SECONDES.
FIN

Acknowledgements

Autres références et renseignements sur le manioc

Comme le montrent ces AgriConseils, le manioc est facile à cultiver et tolère la sécheresse ainsi que la canicule. Depuis de nombreuses années, sa popularité avait décliné et bien des gens, surtout les citadins, pensaient que le manioc était une culture à consommer uniquement en désespoir de cause. En bref, le manioc avait un problème d’image. Mais en Tanzanie, par exemple, des efforts ont été déployés pour promouvoir le manioc comme une culture commerciale et pas seulement comme une culture vivrière. Des projets nationaux, de vastes recherches et des activités comme la « Semaine nationale du manioc » ont tous visé à améliorer l’image et la popularité du manioc comme un choix alimentaire sain et « intelligent sur le plan climatique ». Des recherches récentes démontrent que le manioc pourrait devenir une culture importante à l’avenir. Des scientifiques prédisent que, si les températures augmentent en Afrique tel que prévu, le manioc surpassera les autres denrées de base. Selon des chercheurs, si on réussit à s’attaquer à des maladies comme la flétrissure, la maladie de la mosaïque et la striure brune, le manioc deviendra l’une des meilleures cultures « résilientes au changement climatique ». C’est une bonne raison pour promouvoir le manioc dans les régions où les précipitations deviennent moins prévisibles et où les AgriConseils peuvent contribuer à ces efforts. Pour de plus amples informations sur ces recherches, consultez ce qui suit.

-Afrique : Cassava Could Help Farmers Cope With Climate Change – Study http://allafrica.com/stories/201202281289.html et

 

-Afrique : ‘Rambo Root’ Could Beat Climate Change – Study: http://allafrica.com/stories/201202281304.html

Sur le site AgFax, vous pouvez entendre et télécharger un fichier audio récent intitulé « Cassava the drought beater » : http://www.agfax.net/radio/detail.php?i=445

 

En outre, les scientifiques travaillent constamment à développer des variétés tolérantes aux maladies et résistantes aux maladies. Les deux principales maladies du manioc en Tanzanie sont la striure brune et la maladie de la mosaïque. De nouvelles variétés résistantes aux maladies ont été récemment mises en circulation en Tanzanie.

Voir http://in2eastafrica.net/tanzania-new-disease-resistant-cassava-varieties-released/

Lisez le communiqué de l’IITA :

-New cassava varieties that withstand deadly viral diseases released in Tanzania: http://bit.ly/ZKXzmm

Le manioc aux nouvelles

Certains pays, comme le Nigeria, font la promotion active du manioc dans les produits transformés :

-Jonathan aux Nigérians : Mangez du pain de manioc : http://www.thenationonlineng.net/2011/index.php/news/44870-jonathan-to-nigerians-eat-cassava-bread-confectioneries.html

 

Le Zimbabwe et le Rwanda ont également dévoilé récemment des investissements pour promouvoir le manioc :

Zimbabwe : Delta finance cassavafarming: http://www.financialgazette.co.zw/national-report/12421-delta-finances-cassava-farming.html

Rwanda : Rwf 6billion cassava factory opens:

http://allafrica.com/stories/201204170187.html

 

SAB Miller (http://allafrica.com/stories/201111020754.html) a élaboré une bière à base de manioc au Mozambique et a récemment annoncé des projets pour étendre ses activités en Afrique : http://thecitizen.co.tz/magazines/31-business-week/21624-brewer-to-invest-25bn-in-five-years.html

Et dans d’autres médias :

-Les cultivateurs de manioc de la RDC récoltent les fruits de nouvelles méthodes http://www.ipsnews.net/2012/04/drc-cassava-farmers-reap-rewards-from-new-methods/

-Tanzanie : De la crise à un débouché avec le manioc http://weekly.farmradio.org/2012/04/02/tanzania-from-crisis-to-opportunity-with-cassava-by-farm-radio-weekly-in-tanzania/

Autres informations sur le manioc

Les liens suivants offrent plus de renseignements de base et techniques sur le manioc :
-Un site Web sur un projet touchant le manioc établi par l’Institut international d’agriculture tropicale (IITA) au Nigeria :http://www.cassavabiz.org/index.asp

-Les caractéristiques agronomiques, avec les listes de variétés, la gestion des ravageurs et des maladies et maintes photos : http://www.infonet-biovision.org/default/ct/114/crops

Le manioc peut être transformé en maints produits alimentaires. Une fois que l’on a fait de la farine de manioc, elle peut être transformée en gâteaux, crêpes, pain, pâtisseries et beignets. Lisez davantage ici : http://practicalaction.org/cassava-processing

Nous reconnaissons l’aide technique de Mary Mtoi et de Mohamed Majani, cultivateurs de manioc de Mkulima, en Tanzanie; d’Upendo Mndeme, du ministère de l’Agriculture; et de John Msemo, de l’Institut de recherches agricoles de Kibaha, dans l’élaboration de ces AgriConseils.