English

Script 95.8

Notes to broadcasters

Le présent dossier d’information présente aux radiodiffuseurs le sujet du genre et de l’égalité des genres. Il vous donnera quelques définitions utiles et quelques faits et statistiques sur les inégalités entre les hommes et les femmes. Il offre des lignes directrices sur la façon de rejoindre à la fois les agricultrices et les agriculteurs, de les impliquer dans votre émission et de leur fournir l’information dont elles et ils ont besoin. Il donne également une liste de contrôle pour s’assurer que votre émission respecte à la fois les auditeurs et les auditrices. Enfin, le présent dossier d’information vous encourage à réfléchir sur l’égalité des sexes dans votre station.

Script

Introduction: Les femmes représentent la moitié de la main-d’œuvre agricole en Afrique subsaharienne. Elles constitueront donc vraisemblablement une part importante de votre auditoire.

Il y a de bonnes chances que certains des enjeux persistants et profondément enracinés qui touchent les agricultrices soient reliés aux inégalités entre les hommes et les femmes. Par exemple, les femmes peuvent ne pas avoir le droit de posséder des terres ou bien leurs maris peuvent contrôler la façon de dépenser le revenu agricole, même si les femmes effectuent la majorité du travail agricole. Pour mieux servir votre auditoire, vous devrez aborder les principaux enjeux auxquels sont confrontées les agricultrices, ainsi que ceux des agriculteurs.

Commençons par quelques définitions.

Définitions clés: Un radiodiffuseur doit souvent traduire et adapter des mots et des phrases dans la langue locale. Pour bien le faire, il est important de comprendre ces termes avant de les utiliser en ondes. Il y a quelques mots et phrases qui apparaissent à répétition lorsqu’on parle de genre. Nous en donnons ici quelques définitions.

Sexe : Les différences universelles et biologiques entre les hommes et les femmes. Le sexe est une caractéristique de naissance.

Genre : Les rôles et les responsabilités des hommes et des femmes établis par la société, leurs attitudes et leurs comportements attendus. Par exemple, dans la plupart des régions du monde, les femmes font plus de travaux ménagers que les hommes. À la différence du sexe, il s’agit de quelque chose qui change avec le temps et entre les cultures.

Division du travail : Cela désigne la façon dont le travail est réparti entre les hommes et les femmes dans une culture ou une société spécifique et la façon dont le travail des hommes et des femmes est apprécié. En général, le travail des hommes est mieux payé, jugé plus important, a plus de chance d’être régulier et il est comptabilisé dans les statistiques nationales. Par contre, le travail des femmes tend à être mal ou pas payé, jugé moins important, saisonnier, à temps partiel et « invisible ».

Accès et contrôle : Ces deux concepts sont très différents. Par exemple, une agricultrice pourrait avoir accès à la terre (à savoir qu’elle est capable de cultiver sur des terres qui appartiennent à quelqu’un d’autre), mais ne pas avoir le contrôle de la terre (à savoir qu’elle ne possède pas la terre et n’est donc pas en mesure de décider comment cette terre est utilisée). Par conséquent, les femmes peuvent avoir accès à des ressources clés mais, sans le contrôle de ces ressources, elles ont peu leur mot à dire dans les décisions les concernant.

Égalité des genres: Avec l’égalité des genres, les femmes et les hommes ont des droits égaux et leurs désirs et leurs besoins sont considérés sur un pied d’égalité. Encourager l’égalité des genres englobe :

  • promouvoir la participation égale des femmes et des hommes dans la prise des décisions;
  • appuyer les femmes et les filles pour qu’elles utilisent pleinement leurs droits; et
  • réduire le fossé entre les femmes et des hommes au niveau de l’accès, du contrôle et des avantages des ressources.

C’est maintenant le temps de présenter quelques faits sur les inégalités des genres.

Quelques faits: Les faits et les statistiques qui suivent dressent un tableau clair des inégalités entre les femmes et les hommes en rapport avec l’agriculture et les médias en Afrique et sur la planète. Ils démontrent la forte nécessité d’avoir des émissions radiophoniques agricoles qui promeuvent l’égalité des genres.

Genre et agriculture: Les femmes dans le milieu agricole et les femmes dans les régions rurales ont moins d’accès et de contrôle que les hommes sur les ressources nécessaires pour produire les cultures et le bétail et moins accès aux occasions d’améliorer leurs moyens de subsistance. Ce fossé entre les genres se retrouve dans de nombreux domaines : les terres, le bétail, la main d’œuvre, l’éducation, la vulgarisation et les services financiers, ainsi que la technologie. Ce fossé fait du tort non seulement aux femmes elles-mêmes, mais également au secteur agricole, à l’économie plus globale et à la société en général. Combler le fossé entre les genres en agriculture bénéficierait grandement au secteur agricole et à la société. Par exemple, si les femmes avaient le même accès aux ressources que les hommes, elles pourraient accroître les rendements sur leurs fermes de 20 à 30 %.

Les médias et les femmes: Un récent projet de recherche a révélé les différences de genre suivantes dans les reportages.

  • Seulement 24 % des sujets traités dans les reportages écrits, radiophoniques et télévisés étaient des femmes; 76 % étaient des hommes.
  • Seulement un expert sur cinq interviewés par les médias était une femme.
  • Seulement 37 % des histoires rapportées à la télévision, à la radio et dans les journaux étaient couvertes par des femmes journalistes.
  • Près de la moitié (46 %) des histoires renforçaient les stéréotypes de genre, tandis que seulement 6 % contestaient de tels stéréotypes.
  • Les femmes étaient quatre fois plus à même que les hommes d’être mentionnées en termes de relations personnelles, par ex. comme une épouse, une mère, etc.

Les femmes et les technologies de l’information et des communications (TIC): Les nouvelles TIC comme l’internet peuvent offrir des possibilités aux femmes, mais les femmes des nations en développement ont un accès très limité à toutes les formes de technologie. Certaines femmes sont qualifiées pour se servir des TIC, mais la plupart ne le sont pas. Il existe un important « fossé numérique » entre les hommes et les femmes. Par conséquent, l’environnement en ligne a été largement conçu par les hommes et pour les hommes. Cette situation a élargi le fossé numérique et les stéréotypes négatifs à l’égard des femmes. Il est important de reconnaître et de combler ce fossé numérique en s’assurant que les femmes reçoivent une formation technique et forment d’autres femmes dans les compétences techniques.

Il est temps maintenant de commencer à penser au genre et à votre émission agricole.

Le genre et votre émission agricole: Les sections qui suivent sont conçues pour vous aider à planifier et à réaliser une émission qui aborde le genre et sert les agricultrices autant que les agriculteurs.

Des besoins différents: Les agricultrices et les agriculteurs ont souvent des besoins différents en matière d’information et de communications. Elles et ils sont disponibles pour écouter la radio à des heures différentes de la journée et peuvent avoir des préférences différentes en termes de format et de contenu.

Lorsque vous rendez visite à vos collectivités d’écoute pour effectuer des recherches sur votre auditoire, assurez-vous de parler à des auditeurs et à des auditrices et de noter les éventuelles différences au niveau de leurs préférences. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour vous assurer que votre émission agricole répondra aux besoins des hommes et des femmes.

  • Essayez d’alterner vos reportages. Par exemple, parfois vous pouvez cibler des enjeux importants pour les agricultrices et, à d’autres moments, vous pouvez cibler des enjeux importants pour les agriculteurs. Évidemment, certains enjeux préoccupent les deux à la fois.
  • Les émissions agricoles devraient être répétées au moins une fois par semaine. Assurez-vous qu’au moins une des reprises soit diffusée à une heure commode pour les femmes
  • Pensez à l’ensemble de votre auditoire lorsque vous diffusez. Par exemple, même si un élément de votre émission intéresse davantage les hommes, assurez-vous que le contenu sera respectueux des femmes. Et vice-versa
  • Lorsque votre émission cible un enjeu d’importance à la fois pour les femmes et pour les hommes, prenez le temps de vous informer sur les différentes façons dont les femmes et les hommes sont touchés par l’enjeu et comment ils sont capables de réagir. Par exemple, si l’enjeu est la diminution de la fertilité des sols, les hommes et les femmes peuvent avoir des besoins différents et des solutions différentes : les agriculteurs pourraient être en mesure d’acheter des engrais commerciaux, alors que les femmes pourraient choisir les cultures intercalaires.

Une étude sur les femmes et la radio communautaire au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée a révélé que trop peu de femmes travaillent à la radio. Dans certaines stations, même l’émission destinée aux femmes était animée par un homme. Les femmes qui ont été interviewées pour l’étude ont déclaré que même les hommes les mieux formés ne pouvaient pas « transmettre d’une façon que les femmes seraient en mesure de bien recevoir ». L’étude a constaté que les femmes s’intéressent fortement à l’économie et à la politique, mais que souvent elles n’écoutent pas ou ne participent pas aux émissions de radio traitant de ces enjeux parce que ces émissions sont dominées par des experts masculins et par des points de vue masculins.

L’étude a révélé que les femmes veulent participer à la radio communautaire, mais que les stations ne mobilisent pas efficacement les femmes durant les émissions et qu’il y a un manque de voix féminines en ondes. Trop souvent, même lorsqu’une station diffuse une émission pour les femmes, elle adopte une interprétation étroite des enjeux féminins, en se concentrant uniquement sur le mariage, la garde des enfants ou les responsabilités ménagères.

Partenariats avec les organismes locaux qui ciblent le genre: Il pourrait y avoir une ONG ou une organisation communautaire dans votre région qui travaille avec les collectivités locales en vue d’améliorer la vie des femmes en milieu rural. Si c’est le cas, il pourrait s’avérer utile de collaborer avec elles. L’ONG pourrait expliquer son travail et vous aider à comprendre les problèmes touchant le genre et l’agriculture au sein de la collectivité et vous donner des idées sur la façon de développer des éléments sensibles au genre pour votre émission.

Ces organisations pourraient connaître une collectivité rurale qui a abordé avec succès les questions d’égalité des genres et amélioré la vie des agricultrices et des agriculteurs. Des exemples comme celui-ci peuvent faire d’excellents éléments radiophoniques. Les auditeurs d’autres collectivités pourraient être encouragés à copier ou à adapter leur approche.

Organiser une rencontre avec des femmes: Les femmes sont très occupées. Il est utile de savoir où se réunissent les agricultrices et quand elles sont disponibles pour parler. Vous ne serez peut-être pas en mesure de les rencontrer longtemps et vous pourriez devoir programmer une rencontre de suivi si vous n’avez pas le temps de poser toutes vos questions. Il faudrait encourager les femmes à amener leurs enfants avec elles à la rencontre. Cela permettra à un plus grand nombre de jeunes femmes d’y assister.

Interviewer des femmes: Il est fortement recommandé de tenir une réunion avec toutes les femmes. Les maris ne voudront probablement pas assister à une telle rencontre et les femmes seront encouragées à parler en entendant d’autres femmes le faire. Cela pourrait provoquer une discussion plus large et plus approfondie.

Selon les pratiques culturelles et religieuses, interviewer individuellement des agricultrices peut s’avérer différent d’interviewer des agriculteurs.

Voici les éléments clés à envisager si vous êtes un homme qui interviewe une femme.

  • Le mari doit-il assister à l’entrevue?
  • Avez-vous besoin d’un chaperon pendant l’entrevue
  • Le mari permettra-t-il à sa femme de répondre aux questions plutôt que de répondre en son nom?

Voici les éléments clés à envisager si vous êtes une femme qui interviewe une femme.

  • Le mari a-t-il besoin d’assister à l’entrevue?
  • La femme peut-elle répondre aux questions sans consulter son mari pour avoir son avis?

Réalisation d’une émission: Radios Rurales Internationales a dressé la liste de vérification suivante pour vous aider à vous assurer que votre émission soit sensible au genre.

Liste de vérification sur le genre pour votre émission: Prenez en considération les points mentionnés ci-après lors de la réalisation de votre émission. Même si vous ne répondrez pas chaque fois à tous ces points, en les abordant quand vous le pouvez vous contribuerez à vous assurer que les voix et les points de vue des femmes et des hommes seront présentés de façon appropriée.

Les femmes et les hommes sont-ils représentés?

  • Les rôles clés en matière de réalisation et de mise en ondes sont-ils ouverts aux femmes et aux hommes?
  • Si le réalisateur de l’émission est un homme, y a-t-il des femmes associées à la réalisation qui peuvent faire entendre leurs voix sur les problèmes de réalisation? (Et vice-versa
  • Si l’animateur de l’émission est un homme, y a-t-)il d’autres rôles importants en ondes détenus par des femmes? (Et vice-versa)
  • Votre émission accorde-t-elle un temps juste et égal aux enjeux et aux voix des femmes et des hommes
  • Les femmes que vous interviewez représentent-elles l’éventail complet des cultures et des classes sociales? Par exemple, si vous interviewez une femme d’un groupe ethnique de votre région, envisagez de souligner les points de vue de femmes d’autres groupes ethniques.
  • Certaines femmes (et certains hommes) sont difficiles à rejoindre parce qu’elles vivent dans des régions éloignées. Avez-vous pris des dispositions pour avoir accès à ces personnes afin de pouvoir raconter leurs histoires?

Présentation des femmes et des hommes

  • Votre émission reflète-t-elle un point de vue inclusif et réaliste des femmes et des hommes et les femmes et les hommes apparaissent-ils dans une gamme complète d’activités (par exemple, pas seulement dans des rôles ménagers s’il s’agit de femmes)?
  • Les gens sont-ils traités avec dignité dans les éléments que vous réalisez?
  • Vos éléments et votre émission en général contestent-ils les stéréotypes de genre? Par exemple, représentez-vous les femmes comme ayant des rôles multiples dans la société, au lieu d’être principalement des mères, des épouses ou des filles?
  • Les expériences et les préoccupations des femmes sont-elles traitées sérieusement? Sont-elles présentées comme étant aussi importantes que les expériences et les préoccupations des hommes?

Langage

  • Utilisez-vous un langage qui est inclusif des hommes et des femmes? Par exemple, au lieu de « droits de l’homme » utilisez « droits de la personne ». Au lieu de « des hommes d’affaires » utilisez « des gens d’affaires. Avez-vous trouvé ou créé des mots dans votre langage qui sont inclusifs des hommes et des femmes?
  • Évitez-vous des adjectifs qui sont non pertinents ou renforcent les stéréotypes de genre? Par exemple, les rédacteurs ou les animateurs de radio décrivent parfois une femme comme étant « belle » ou « attrayante » lorsque l’apparence physique des femmes n’a rien à voir avec l’histoire. Les hommes sont plus généralement décrits comme étant « travailleurs » ou « prospères ». De tels stéréotypes valorisent les hommes uniquement pour ce qu’ils accomplissent et valorisent les femmes uniquement comme des objets de désir. Tant les femmes que les hommes méritent mieux que cela dans votre émission de radio!

Avant de conclure, il est temps pour vous de penser à l’égalité des genres dans votre station.

Dans votre station de radio: Nous avons principalement insisté sur la façon dont votre émission de radio peut servir à la fois les femmes et les hommes d’une manière qui respecte les deux genres et leurs besoins. Il est également important pour vous de réfléchir sur la façon dont les questions de genre sont abordées dans votre propre station de radio.

Voici quelques questions auxquelles vous pourriez aimer réfléchir.

  • Combien d’hommes et combien de femmes travaillent dans votre station de radio? Pourquoi se pourrait-il qu’il y ait plus d’hommes ou moins de femmes?
  • Y a-t-il certains postes qui ont plus de chances d’être détenus par des hommes ou par des femmes? Pourquoi? La situation devrait-elle demeurer inchangée?
  • Les femmes ont-elles la possibilité d’accomplir tous les travaux importants et intéressants dans votre station? Dans la négative, pourquoi pas, et quelles mesures peuvent être prises pour rendre votre station plus égalitaire?
  • Votre station a-t-elle un énoncé de politique exprimant son appui à l’égalité des genres, à la fois dans ses méthodes de travail et dans sa programmation? Dans la négative, pourquoi pas, et quelles mesures peuvent être prises pour améliorer cela?
  • Comment vos collègues et vous-même pouvez-vous faire de votre propre environnement de travail quotidien un endroit plus équitable pour les hommes et les femmes?

Quelques femmes travaillent dans les médias, mais peu occupent des postes décisionnels ou des postes qui exigent des connaissances techniques. Les femmes devraient également être représentées au sein des organismes propriétaires et des organes décisionnels, et aussi des conseils ou des comités consultatifs, pour s’assurer d’avoir une voix importante dans l’élaboration des politiques de la station.

Les pratiques suivantes contribueront à accroître la participation des femmes dans les stations de radio.

  • Introduire des services de garderie, des heures de travail flexibles et des horaires de diffusion qui concordent avec les autres responsabilités des femmes.
  • Créer un environnement favorable dans et autour de la station, notamment des façons de protéger les femmes contre le harcèlement sexuel et les brutalités, et une tolérance zéro à l’égard des violations de la dignité des femmes.
  • Garantir une sécurité et un éclairage adéquats dans la station durant les heures de réunion et de diffusion, et un transport sécuritaire pour les femmes qui doivent se rendre à la station et en repartir, en particulier le soir ou les jours fériés.

Dans le but d’encourager l’égalité des genres dans la station et de garantir l’accès des femmes aux ondes, il est important que les femmes reçoivent une formation technique et aient l’occasion de réaliser des émissions.

Dans l’ensemble, la radio a la possibilité :

  • de contribuer à résoudre les inégalités entre les genres;
  • d’accroître l’implication des femmes à tous les niveaux de la programmation et de la prise des décisions;
  • de s’assurer que les voix et les préoccupations des femmes font partie du programme des nouvelles quotidiennes;
  • de s’assurer que les femmes soient représentées positivement en ondes comme des membres actives de la société;
  • d’appuyer les femmes pour qu’elles acquièrent les compétences techniques et la confiance nécessaires pour contrôler leur propre communication.

Vous constaterez peut-être qu’en vous penchant quotidiennement sur l’égalité des genres dans votre station, cela deviendra naturel pour vous de l’inclure aisément, régulièrement et efficacement dans vos émissions de radio.

Acknowledgements

Rédaction : Vijay Cuddeford, rédacteur en chef, Radios Rurales Internationales, d’après un document créé par Blythe McKay, gestionnaire, Ressources pour les radiodiffuseurs, Radios Rurales Internationales.

Révision : Doug Ward, président, Radios Rurales Internationales; Kevin Perkins, Directeur général, Radios Rurales Internationales; Jessica Tomlin, Directrice général, Match International; Katherine Im-Jenkins, Gestionnaire en chef, Programmes et élaboration de programmes, Entraide universitaire mondiale du Canada.

Traduction : Jean-Luc Malherbe, Société Ardenn, Ottawa, Canada.

Projet réalisé avec l’appui financier du gouvernement du Canada accordé par l’entremise de l’Agence canadienne de développement international (ACDI)

Information Sources

Food and Agriculture Organization of the United Nations (FAO), undated. Men and women in agriculture: closing the gap. http://www.fao.org/sofa/gender/key-facts/en/

World Association for Communication (WACC), 2010. Who makes the news? http://www.medinstgenderstudies.org/wp-content/uploads/highlights_en.pdf

Search for Common Ground, 2011. Community Radio, Gender and ICTs in West Africa. http://www.radiopeaceafrica.org/assets/texts/pdf/2012-Community-Radio-Gender-ICT_SFCG.pdf