English

Script 90.13

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Des millions de villageois ruraux dans le monde n’ont pas accès à l’électricité pour faire fonctionner des machines.

Malgré les progrès technologiques rapides du siècle dernier, une grande partie de cette innovation n’a pas atteint les 500 millions de petits exploitants agricoles présents sur la planète. Ils vivent avec moins d’un dollar par jour. Le prix élevé des outils et des autres intrants agricoles piègent les agriculteurs dans un cycle de pauvreté dans lequel ils se fient énormément à leur seule ressource, le travail manuel.

Le présent texte parle d‘utiliser un vélo pour fournir de l’électricité en vue de faire fonctionner une égreneuse à maïs. Les écoles ouvertes toute l’année sont touchées par l’absence fréquente d’élèves durant la saison des récoltes. Dans ce cas précis, contribuer à nourrir la famille a préséance sur l’éducation. Le présent texte peut être utilisé dans n’importe quel pays pour enseigner l’usage du vélo comme source d’énergie pour égrener le maïs en vue de réduire les coûts et d’économiser du temps.

Le présent texte repose sur des entrevues réelles. Vous pourriez vous en inspirer pour faire des recherches et rédiger un texte sur un sujet semblable dans votre région. Ou encore vous pourriez choisir de produire ce texte dans votre station en utilisant des voix d’acteurs pour représenter les gens qui parlent. Si tel est le cas, veuillez vous assurer de prévenir votre auditoire, au début de l’émission, que les voix sont celles d’acteurs et non pas des personnes initialement impliquées dans les entrevues.

Script

Indicatif musical

ANIMATEUR :
Chers auditeurs et auditrices, bienvenue à l’émission Prosperity. Durant cette émission, nous abordons des façons dont les agriculteurs peuvent bénéficier de l’agriculture. Aujourd’hui, vous écoutez votre animateur Lazarus Laiser.

Montée de l’indicatif musical puis fondu enchaîné sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Savez-vous que lorsqu’un vélo est relié à une égreneuse à maïs, il peut contribuer à égrener jusqu’à 15 sacs de maïs par jour? Juste en pédalant, la machine fonctionne comme si elle était propulsée à l’électricité. Imaginez, (pause) vous pouvez égrener jusqu’à 15 sacs de maïs par jour, comparativement à l’usage de vos mains vous permettant d’égrener seulement trois à cinq sacs. Des agriculteurs d’Arusha, en Tanzanie, ont commencé à utiliser cette technologie et c’est rentable. Et vous? Restez à l’écoute.

EFFETS SONORES :
Montée du bruit d’une égreneuse, puis fondu enchaîné sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Depuis les années 1970, les agriculteurs ont développé une machine à mécanisme manuel qui peut aider à égrener le maïs. C’était difficile de l’utiliser car il faut la remonter pour la faire fonctionner.
Maintenant, les agriculteurs travaillant avec une compagnie appelée Global Cycle Solutions ont transformé le vélo en véhicule novateur. C’est une technologie peu coûteuse qui contribue aux processus post-récolte, comme l’égrenage et le broyage du maïs et d’autres céréales.

Musique locale maasai

ANIMATEUR :
M. Philemon est un agriculteur innovateur. Il utilise un vélo pour égrener le maïs.
Sa compagnie a remporté le deuxième prix pendant le Salon de l’agriculture d’Arusha en août 2009 pour cette innovation. Pendant l’entrevue qui suit, il discute du fonctionnement de l’égreneuse à maïs lorsqu’elle est reliée à un vélo.

EFFETS SONORES :
Montée du bruit d’une égreneuse, puis fondu enchaîné sous la voix de l’animateur

LAISER :
Pourquoi avez-vous décidé de commencer à utiliser cette technologie?

PHILEMON :
De nombreux petits exploitants agricoles égrènent leur maïs à la main. La présente innovation leur facilitera le travail. Au lieu d’égrener trois ou quatre sacs de maïs par jour, ils peuvent en faire davantage – jusqu’à 15 sacs par jour.

LAISER :
Est-ce abordable pour les petits exploitants agricoles?

LAISER :
Oui! C’est abordable, parce que peu d’agriculteurs ici peuvent se permettre d’acheter des tracteurs, qui coûtent très cher. N’oubliez pas qu’il existe trois façons d’égrener le maïs : à la main, avec un tracteur ou en le mettant dans un sac et en le battant. La machine est facile à utiliser. Il vous suffit de savoir comment pédaler sur votre vélo. Nous avons constaté que les enfants aiment beaucoup ce travail. Les agriculteurs ont très peu à débourser pour obtenir cette machine. Pour seulement soixante dollars, elle est à vous.

LAISER :
Quelle différence cela fait-il pour les petits exploitants agricoles?

PHILEMON :
Cela peut faire une grosse différence. En utilisant cette machine, ils peuvent égrener 30 sacs de maïs en deux jours seulement. À la main, cela peut prendre deux semaines.

LAISER :
Quels sont les inconvénients?

PHILEMON :
Jusqu’à présent, nous n’avons pas noté d’inconvénients

LAISER :
Recommanderiez-vous cette machine à d’autres collectivités?

PHILEMON :
Oui. Je recommande aux gens de l’acheter et de l’utiliser. Il s’agit d’une machine facile à utiliser, qui est abordable et qui simplifie le travail. Je l’utilise moi-même.

Musique locale maasai

ANIMATEUR :
L’égreneuse à maïs propulsée par un vélo est la solution parfaite pour les petits exploitants agricoles. Ces agriculteurs récoltent beaucoup de maïs et abîment leurs mains en retirant le maïs séché de l’épi. Cette solution non seulement facilite et accélère le processus d’enlèvement du maïs mais crée une entreprise viable en enlevant aussi le maïs séché d’autres agriculteurs. Ainsi donc, cette innovation contribue à améliorer la vie des petits exploitants agricoles en leur offrant des possibilités d’affaires. Voici le bruit d’agriculteurs égrenant leur maïs. Restez à l’écoute.

EFFETS SONORES :
Bruit d’une égreneuse au travail

HOMME 1 :
(À voix haute) Approchez tous. Il faut finir ce travail aujourd’hui. C’est un travail ardu. Très bien, allons-y! Harambee… harambee… (Note de la rédaction : «Harambee» signifie en swahili «agissons tous ensemble».)

EFFETS SONORES :
Bruits d’hommes égrenant du maïs à la main en battant des mains ensemble. En arrière-plan, bruits d’hommes et de femmes se plaignant que leurs mains les démangent en égrenant le maïs à la main.

HOMME 2 :
Allez, nous devons nous encourager. Nous avons presque terminé.

EFFETS SONORES :
Égrenage du maïs à la main.

HOMME 1 :
Harambee… harambee… harambeee…

FEMME :
C’est un travail fatigant. Depuis ce matin, nous avons seulement égrené trois sacs de maïs. Il nous faut un moyen plus simple de faire le travail, pour le rendre plus facile.

EFFETS SONORES :
Femmes fêtant et se réjouissant pour encourager les hommes qui battent le maïs dans le sac

HOMME 1 :
Il faut travailler fort.

HOMME 2 :
(Se moquant d’eux en criant) Vous utilisez encore une méthode rétrograde? Des agriculteurs ont découvert une égreneuse à maïs propulsée par un vélo. Vous pouvez simplement attacher l’égreneuse à un vélo. Il suffit de pédaler sur le vélo et une personne peut égrener le maïs rapidement. Vous pouvez égrener 15 sacs par jour!!

TOUS :
(Surpris) Ha bon! Quinze sacs? Où peut-on se procurer cette machine?

HOMME 2 :
(Réfléchissant) Il y a quelqu’un au village voisin qui a cette machine. Il viendra si nous lui faisons signe. Le prix d’achat de la machine est peu élevé. Elle coûte seulement 60 dollars américains. En une ou deux heures, vous auriez terminé ce travail.

Tous les gens :
(Surpris) Si ce n’est pas cher, nous pouvons payer! Donnez-nous son numéro de téléphone!

HOMME 1 :
J’ai de l’argent dans mon téléphone portable. Donnez-moi le numéro.

EFFETS SONORES :
Composition d’un numéro de téléphone

EFFETS SONORES :
Sonnerie d’un téléphone

HOMME 1 :
Nous avons entendu dire que vous aviez une machine à l’arrière de votre vélo qui peut égrener le maïs. Pouvez-vous venir dans notre village? (Pause comme s’il écoutait la réponse).

Très bien, c’est seulement à cinq kilomètres en suivant la route principale. Nous vous attendrons. Venez vite! (Pause lorsqu’il se libère de l’appel). Il vient! Il sera ici dans quelques minutes.

EFFETS SONORES :
Tout le monde applaudit. Fondu enchaîné sous les applaudissements, puis le silence, ensuite montée du bruit d’une sonnette de vélo. Des voix fêtent et chantent. Maintien des bruits de fête et des chansons pendant 15 secondes, puis montée du bruit d’une égreneuse à maïs en marche.

TOUS :
Yéééééé! (Avec une atmosphère de fête)

Disparition des bruits et fondu enchaîné vers la musique locale maasai

ANIMATEUR :
Permettez-moi de vous parler un peu plus de l’égreneuse à maïs propulsée par un vélo et de son fonctionnement.
La machine est très facile à utiliser. L’utilisateur peut actionner un certain nombre de dispositifs amovibles sans modifier le vélo lui-même. La machine peut se fixer à l’arrière de presque tous les vélos, en transformant la bicyclette en un outil polyvalent.
Les agriculteurs et les ingénieurs travaillent d’arrache-pied pour ajouter d’autres usages au vélo, y compris un chargeur de téléphones mobiles et une machine pour moudre le maïs en farine.

Aujourd’hui, (pause) les agriculteurs peuvent utiliser le vélo de trois façons. Premièrement, il peut faire fonctionner une égreneuse à maïs. Elle peut égrener le maïs pas seulement pour la famille mais aussi pour les voisins et les amis, en faisant économiser du temps et gagner de l’argent.

Deuxièmement, comme un broyeur. En utilisant le vélo pour propulser un broyeur, ce dernier moudra les céréales très rapidement pour préparer le repas pour la famille, à un coût très minime.
Troisièmement, un vélo peut aider à faire fonctionner un chargeur qui fait économiser du temps en rechargeant un téléphone sur le champ, au lieu d’aller jusqu’à la ville la plus proche. Ce sont des innovations d’agriculteurs. Pouvez-vous les essayer?
Pour obtenir de plus amples renseignements, demandez à n’importe quel travailleur agricole ou à votre collègue agriculteur qui utilise la technologie de vous l’enseigner. À la prochaine, même heure, même station. Au micro, votre animateur Lazarus Laiser. Au revoir!

Montée de l’indicatif musical puis fondu enchaîné

Acknowledgements

  • Rédaction : Lazarus Laiser, Habari Maalum Media, Tanzanie, un partenaire radiodiffuseur de Radios Rurales Internationales.
  • Révision : Neil Noble, coordonnateur, Practical Answers, Practical Action, R.-U.
  • Traduction : Jean-Luc Malherbe, Société Ardenn, Ottawa, Canada

Information Sources

  • Entrevues réalisées le 13 octobre 2009 avec :
    • Philemon M. Kivuyo, Global Cycle Solutions, Arusha, Tanzanie
    • des agriculteurs de Losikito
    • des agriculteurs d’Oloirien