English

Script 89.10

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Les paysans reconnaissent que s’ils ne peuvent pas chasser les oiseaux hors de leurs rizières à la fin de la saison de production, il pourrait avoir de sérieuses conséquences. Souvent les femmes et les enfants sont envoyés pour protéger le champ contre les oiseaux. Mais ceci aussi a des conséquences sérieuses, parce que cela donne de travail supplémentaire aux femmes et provoque la déscolarisation des enfants.

Le programme radiophonique suivant donne des informations à propos des méthodes de chasse d’oiseaux qui ont été largement expérimentées par des riziculteurs. Nous vous recommandons de suivre cela en faisons d’autres émissions sur les méthodes de chasse d’oiseau développées par les paysans se trouvant dans la zone de couverture de votre station de radio. Pour de plus amples informations au sujet de la chasse des oiseaux contre le riz, veuillez voir le texte 89.9 de cette pochette dont le titre est «Protéger votre récolte de riz contre les oiseaux »

Le texte ci-dessous est une interview fictive basée sur des informations recueillies auprès de Robert Anyang de AfricaRice, Tanzanie et Léonce Sessou du Centre Songhaï, Bénin.

Script

PARTICIPANTS

ANIMATEUR DE L’ÉMISSION
AGENT VULGARISATEUR: M. LANCE PIERRE

Indicatif de l’émission en fondu sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Ces paysans qui sont à l’écoute aujourd’hui savent que aussitôt que les grains de riz commencent à mûrir, il est opportun de reconsidérer les différentes méthodes de chasse des oiseaux très affamés. Aujourd’hui, pour discuter de ces méthodes, nous avons ici un agent vulgarisateur, M. Lance Pierre.

Bonjour M. Lance Pierre et merci d’avoir répondu à notre invitation.

M. LANCE PIERRE:
Je vous en prie.

ANIMATEUR :
A quelle étape de maturation du riz, le producteur peut commencer par veiller au grain pour éviter l’attaque des oiseaux?
M. Lance Pierre:
C’est dès l’apparition des panicules que le producteur doit commencer par chasser les oiseaux hors de sa rizière.

ANIMATEUR :
Pour chasser efficacement les oiseaux, quelles méthodes vous conseillez aux agriculteurs?

M. LANCE PIERRE:
Il y a de différentes méthodes. Nous pouvons, par exemple, citer: l’utilisation de la méthode de bande magnétique des cassettes audio, la méthode des épouvantails, la méthode des castagnettes et la méthode de filet.

ANIMATEUR :
Parmi toutes ces méthodes laquelle est plus efficace?

M. LANCE PIERRE:
Elles sont toutes efficaces.

ANIMATEUR :
Ah bon?

M. LANCE PIERRE:
Oui

ANIMATEUR :
Et pourtant des agriculteurs se plaignent des oiseaux malgré la présence des épouvantails ou des bandes de cassettes dans leur champ.

M. LANCE PIERRE:
C’est parce qu’ils utilisent une seule méthode pendant longtemps. Ainsi, les oiseaux s’adaptent vite à cette méthode, et cela devient moins efficace.

ANIMATEUR :
Dans ce cas, que doit-on faire?

M. LANCE PIERRE:
Pour plus d’efficacité, je conseille aux riziculteurs de combiner les différentes méthodes de chasse des oiseaux. Ils peuvent premièrement, par exemple, installer des bois tout autour du périmètre. A ces bois ils attachent la bande de cassette pour protéger leur champ. Utilisez cette méthode pendant quelques jours.

ANIMATEUR :
Après quelques jours, que doivent-ils faire?

M. LANCE PIERRE:
Vous installez des épouvantails les uns rapprochés des autres. Vous laissez ces épouvantails dans le champ pendant plus ou moins une semaine. Et après une autre semaine vient ensuite l’introduction de la méthode des castagnettes pour protéger leur champ contre les oiseaux.

ANIMATEUR :
Ainsi donc, les paysans utilisent trois méthodes; la bande de cassette, les épouvantails et les castagnettes.

M. LANCE PIERRE:
Oui. Quelques jours après l’installation des castagnettes, vous attachez sur les castagnettes des sachets bleus en toile cirée. Au moment où vous constatez que les oiseaux commencent par s’habituer à la méthode disponible dans votre champ, vous changez de ce fait votre stratégie.

ANIMATEUR :
Durant tout ce temps, le riz devient assez mûr pour être récolté, n’est-ce pas?

M. LANCE PIERRE:
(Avec un ton souriant). Cela dépend de la variété de riz semé. Il y a des variétés de riz de cycle court qui deviennent matures en peu de temps.

ANIMATEUR :
Et lorsque la variété de riz semé est de cycle long?

M. LANCE PIERRE:
Là les riziculteurs doivent continuer à protéger les grains contre les oiseaux un peu plus longtemps en ajoutant une autre méthode. En dehors de l’utilisation des castagnettes et des sachets bleus, ils peuvent placer des filets semblables à celui de la pêche pour piéger les oiseaux. Ils doivent utiliser toutes ces méthodes jusqu’à la récolte.

ANIMATEUR :
Ce que vous dites laisse à croire que les paysans doivent chaque fois ajouter une nouvelle méthode de chasse des oiseaux à celles qui sont déjà exploitées dans leurs champs. En dehors de ces méthodes, vous n‘avez pas d’autres conseils à prodiguer?

M. LANCE PIERRE:
Oui. Pour éviter l’attaque des oiseaux, les riziculteurs doivent éviter d’attirer les oiseaux dans leur champ.

ANIMATEUR :
En quoi faisant?

M. LANCE PIERRE:
Pour ce faire, les riziculteurs doivent bien aménager leur périmètre rizicole. Ils doivent apporter tous les soins nécessaires à leur culture. Par exemple, les riziculteurs de la vallée du fleuve Sénégal ont remarqué qu’ils ont moins de problèmes avec les oiseaux lorsqu’ils désherbent bien leur périmètre de riz. Car les oiseaux aiment manger les semences des mauvaises herbes. Les mauvaises herbes attirent donc les oiseaux dans votre champ.

ANIMATEUR :
Et en dehors de ça?

M. LANCE PIERRE:
Pour finir, je demande à tous les riziculteurs situés sur le même périmètre de semer leur riz au même moment; car lorsque les champs sont plus vastes, les dégâts des oiseaux sont moindres.

Annonce du générique de fin en fondu

ANIMATEUR :
M. Lance Pierre, merci pour tous ces conseils. Merci aussi à vous, chers auditeurs pour votre attention. C’est en appliquant les différentes méthodes de chasse d’oiseau telles que M. Lance Pierre a expliqué, que vous parviendrez à préserver vos rizières contre l’attaque des oiseaux.

C’est tout pour l’émission d’aujourd’hui. Au revoir!

Montée de l’indicatif pour terminer l’émission

Acknowledgements

  • Rédaction: Félix S. Houinsou, Rural Radio Consultant / Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice).
  • Révisé par: Paul Van Mele, Responsable du Programme Apprentissage et systèmes d’innovation / Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice)

Information Sources

  • Unité de production végétale du Centre Songhaï, Porto Novo Bénin Robert Anyang, Projet Initiative d’urgence des semences (AfricaRice)

Chers radiodiffuseurs, s’il vous plait envoyer la rétroaction que vous recevrez de vos auditeurs sur les différentes stratégies pour gérer les oiseaux à Félix Houinsou par e-mail : f.houinsou@cgiar.org. AfricaRice envisage exploiter votre feedback pour produire une nouvelle vidéo pour aider les riziculteurs à mieux gérer les oiseaux.