English

Script 85.3

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Le repiquage est une pratique culturale recommandé pour le riz de bas-fond et le riz irrigué. Il implique l’arrachage des plantules de riz d’une pépinière au stade de 3 ou 4 feuilles (généralement vers l’âge de 15 à 21 jours), et leur repiquage dans un champ. Cette pratique nécessite moins d’irrigation, moins de désherbage et peu de semences, mais donne dans le même temps des rendements plus élevés. Cependant, il faut que les paysans suivent des techniques de repiquage correctes pour réussir et celles-ci sont décrites dans l’émission radiophonique qui suit.

Les manières de repiquer de la pépinière au champ varient d’un pays à l’autre. Par exemple, certains paysans utilisent une longue corde marquée à intervalles réguliers. Après le repiquage de chaque ligne, ils déplacent la corde à la ligne suivante. Les paysans laissent souvent 20 centimètres entre les plantes et 20 centimètres entre les lignes. Cela dépend entre autre du type d’outils agricoles disponibles. Pour réduire la charge de travail, les paysans de Zeguesso, dans le sud du Mali, utilisent leurs pieds comme guide lorsqu’ils font le repiquage en lignes. Les lignes ne sont pas tout à fait droites, mais les paysans disent que cette méthode est rapide et simple.

Le texte suivant est présenté en deux parties. Vous pourriez les utiliser ensemble en un seul coup ou les séparer en deux émissions à diffuser à des périodes différentes.

Script

Première partie:

Indicatif musical pour introduire l’émission

ANIMATEUR :
Bonjour chers auditeurs de la radio FM. Le repiquage du riz est une méthode culturale utilisée dans les bas-fonds. Il est fortement recommandé pour le riz irrigué parce qu’il donne des rendements plus élevés et facilite la gestion des adventices. Il implique le repiquage des plantules de riz qui ont 3 ou 4 feuilles à partir d’une pépinière dans une parcelle de terrain spécialement préparée. L’émission suivante raconte l’histoire de deux paysans qui s’informent sur les techniques du repiquage.

Effets sonores : Pépiement des oiseaux, autres bruits de la campagne

SAM :
Bonjour Codjo! Je vois que tu reviens du champ.

CODJO :
Salut Sam. Oui, j’étais allé voir mes parcelles de riz…une très bonne récolte…la meilleure depuis des années.

SAM (surpris) :
C’est vrai? Je suis déçu de mes rendements.

CODJO :
As-tu repiqué à partir d’une pépinière?

SAM :
Non, j’ai semé mes semences directement dans le champ…en mettant plusieurs graines dans chaque trou.

CODJO :
Eh bien! Je ne suis pas tout à fait sûr, mais c’est peut-être pour cela que tes récoltes sont décevantes.

SAM :
Pourquoi tu dis cela?

CODJO :
Parce que depuis que j’ai commencé à faire le repiquage, mes rendements sont sans doute plus élevés.

SAM :
Eh bien! Ma famille n’a jamais cultivé le riz de cette façon. De toute façon, je n’ai pas le temps pour faire du repiquage.

CODJO :
Le repiquage ne te prendra pas plus de temps.

SAM
(indigné)
:
Excuse-moi de te parler ouvertement, mais je ne pense pas que ta réflexion soit la bonne. Cela doit prendre plus de temps! On doit préparer d’abord la pépinière. Ensuite on a tout le travail de repiquage des plantules dans le champ.

CODJO :
Au début de la saison, c’est vrai, il y a plus de travail. Mais plus tard dans la saison, on ne consacre pas beaucoup de temps au désherbage. On récupère donc le temps perdu au début.

SAM :
Eh bien…. J’ai en effet un problème d’adventices.

CODJO :
Tu te plains toujours des adventices! Avec le repiquage tu feras moins de désherbage. Tu utiliseras moins d’eau. Tu auras à acheter moins de semences. Et ce qui est encore plus intéressant, c’est que tu auras des rendements plus élevés!

SAM :
Tu as un argument convainquant. Tu dis que mes rendements seront plus élevés?

Codjo :
Je te dis que mes rendements ont augmenté, Eh oui! Mais lorsque j’ai essayé cette méthode pour la première fois, j’ai fait des erreurs. Il y a d’importantes directives à suivre lorsqu’on fait le repiquage. Si on ne les suit pas… on peut avoir des problèmes! Mais si on les suit, on réussit. Ce que je te recommande est de commencer juste avec une petite parcelle. Ensuite, en acquérant plus d’expérience, tu peux agrandir ton champ pour le repiquage du riz.

SAM :
Eh bien!… Je ne suis pas sûr. Je vais y réfléchir. Peut-être je pourrais l’essayer l’année prochaine.

Baisse progressive de la musique en fondu sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Codjo a été tellement convaincant sur les avantages du repiquage qu’au début de la prochaine saison, Sam décide de suivre les conseils de son ami. Il prépare une pépinière et repique les plantules de sa pépinière dans son champ. Pour savoir ce qui s’est passé, restez à l’écoute pour la prochaine partie de cette émission.

Musique en fondu

Deuxième partie

Ouverture en fondu musical sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Lorsque nous avons quitté Codjo et Sam dans la première partie de cette émission, nous avons entendu que Codjo, qui a eu du succès avec le repiquage, essayait de convaincre Sam d’utiliser aussi cette méthode. Au début de la prochaine saison culturale, Sam a en effet préparé une pépinière et plus tard a repiqué les plantules. Mais le succès n’a pas suivi immédiatement comme vous pourrez l’entendre tout à l’heure….

Baisse progressive de la musique en fondu

Bruit de pas

CODJO :
(en s’écriant) Hé Sam! Par ici. Où étais-tu? Il y a longtemps que je ne t’ai pas vu.

SAM :
(en grommelant) Je n’ai pas envie de te parler. Je n’ai plus besoin de tes conseils.

CODJO :
Qu’est-ce que tu veux dire? Qu’est-ce que j’ai fait?

SAM
(fâché)
:
Tu m’as convaincu d’essayer de repiquer mon riz. Je te dis que ça n’a pas marché. Certaines des plantules ont séché. Celles que j’ai pu enlevé ne se sont pas bien comportées. Mes rendements ont été donc plus faibles et non pas plus élevés!

CODJO :
Est-ce que tu arrosais la pépinière régulièrement?

SAM :
Non.

CODJO :
As-tu repiqué les plantules lorsqu’elles avaient 3 ou 4 feuilles?

SAM :
Non.

CODJO :
Lorsque tu as repiqué les plantules, as-tu pris soin de ne pas enterrer la partie verte de la plante?

SAM :
Eh bien, non.

CODJO :
Sam, tu dois comprendre que lorsque tu fais le repiquage du riz, tu dois suivre les procédures normales. C’est ainsi que tes rendements seront plus élevés. Pour commencer, il te faut des semences de bonne qualité. La pépinière doit être bien arrosée. Il faut repiquer les plantules au stade où elles ont 3 à 4 feuilles, pas plus. En les repiquant dans le champ, il ne faut pas les serrer les unes des autres. Lorsqu’on laisse suffisamment d’espace entre les plantules, elles vont produire beaucoup de talles. Et chaque talle va produire du riz.

SAM :
Il y a tellement de choses à retenir.

CODJO :
Oui, mais ce sera plus facile une fois que tu auras l’expérience et que tu sauras ce que tu fais. Crois-moi, je l’ai appris de mes propres essais. Maintenant que j’ai eu une meilleure récolte avec le repiquage, je ne vais jamais retourner au semis direct. Maintenant je gagne beaucoup plus d’argent et mon riz est de très bonne qualité.

Ouverture en fondu musical sous la voix de l’animateur

ANIMATEUR :
Beaucoup de paysans qui écoutent cette émission sèment probablement le riz avec des bâtons ou des houes…mettant souvent trop de semences dans chaque trou. Mais si vous repiquez les plantules dans le champ à partir d’une pépinière, c’est sûr que vous aurez une meilleure récolte, si vous suivez les étapes appropriées.

Je vais à présent vous rappeler ces étapes importantes :

  • Tout d’abord, un mot sur la qualité des semences. Seules des semences de très bonne qualité vous donneront du riz de très bonne qualité.
  • Ensuite, il ne faut pas semer les semences trop serrées dans la pépinière. Des semis trop serrés ne permettront pas aux plantules d’être assez vigoureuses pour le repiquage. Ou, au moment où elles sont assez solides, elles sont déjà trop âgées et ne produiront pas beaucoup de talles.
  • Bien arroser la pépinière.
  • Lorsque les plantes ont 3 ou 4 feuilles, c’est le moment de les enlever et de les repiquer dans le champ. Ces plantes sont généralement âgées de 15 à 21 jours. Il est important de les repiquer à ce stade…pas plus tard. La raison est que les vieilles plantules donnent peu de talles et des rendements plus faibles.
  • Au moment du repiquage, ne pas oublier de bien arroser la pépinière, parce que les plantules s’arracheront plus facilement lorsque le sol est humide.
  • Lorsque vous repiquez les plantules dans le champ, il faut les planter environ 2 à 3 centimètres de profondeur. Il faut maintenir la partie verte de la plante au-dessus du sol. Si la partie verte de la plante est sous le sol, le recouvrement de la plante sera plus lent.
  • Il ne faut pas planter les plantules trop serrées dans le champ…elles ne pourront pas pousser correctement et resteront petites. Certains paysans font le repiquage en utilisant une longue corde marquée à intervalles réguliers. Après chaque ligne, ils déplacent la corde à la prochaine ligne. Il faut laisser environ 20 centimètres entre les plantes et 20 centimètres entre les lignes. Cela peut aussi dépendre des outils agricoles que vous utilisez. Certains paysans utilisent leurs pieds ou leurs mains comme guide lorsqu’ils font le repiquage pour maintenir des distances égales entre les plantes. Les lignes ne sont pas tout à fait droites, mais c’est une méthode rapide et simple.

ANIMATEUR :
N’oubliez pas que le repiquage est recommandé pour le riz de bas-fond et le riz irrigué. Vous utiliserez moins d’eau et moins de semences. Et vous économiserez du temps sur le désherbage. Et ce qui est encore plus intéressant…vous aurez des rendements de riz plus élevés.

Merci d’avoir été des nôtres aujourd’hui. Si vous voulez avoir une copie des vidéos sur la mise en place des pépinières, le repiquage et autres technologies rizicoles, vous pouvez contacter [le radiodiffuseur doit indiquer le nom de la personne ou organisation au niveau local chargée de la distribution des vidéos sur le riz].

-FIN-

Acknowledgements

Rédaction : Felix S. Houinsou, Consultant Radio rurale/Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO)

Révision : Paul Van Mele, Responsable du Programme Apprentissage et systèmes d’innovation/Centre du riz pour l’Afrique (ADRAO)

Information Sources

Les radiodiffuseurs peuvent cliquer sur ce lien pour voir la liste des sites de distribution des vidéos sur le riz ou voir la liste qui est incluse dans cette pochette de textes radiophoniques.