English

Script 72.3

Notes to broadcasters

Les agriculteurs qui n’utilisent que des produits chimiques pour lutter contre les parasites courent le risque de créer de nouveaux problèmes. Par exemple, les pesticides deviennent moins efficaces à la longue car les insectes acquiert une résistance aux produits utilisés. De plus, les pesticides tuent les insectes « utiles ». Pour éviter ces problèmes, nous vous proposons de conseiller aux agriculteurs de choisir des méthodes autres que l’utilisation des pesticides. Vous pouvez aussi leur conseiller d’utiliser plus d’une pratique à la fois. Entre autres méthodes, la rotation des cultures, la culture intercalaire et le tri à la main des insectes sont des techniques efficaces pour protéger les récoltes. Si les agriculteurs ne réussissent pas à l’aide d’une méthode, les autres méthodes permettront aux agriculteurs de remporter du succès. Les messages suivants mettent l’accent sur certains problèmes qu’entraîne l’utilisation des pesticides. Les messages offrent aussi des choix.

Script

1er message : Problèmes causés par les pesticides

Un grand nombre d’agriculteurs vous diront que le plus souvent, ils choisissent les pesticides pour lutter contre les parasites. Au début, les pesticides semblent efficaces. Les insectes sont moins nombreux et le rendement des récoltes plus élevé. Mais à la longue, les agriculteurs remarquent que les pesticides ne tuent pas seulement les insectes nuisibles. Ils tuent aussi un grand nombre d’insectes utiles – ces bons insectes qui aident les agriculteurs en mangeant les parasites. Avant de dépenser pour acheter des pesticides, soyez conscients du fait que les pesticides détruisent aussi les insectes utiles.

– FIN –


2e message : Les insectes résistent aux pesticides

Utilisez-vous des produits chimiques pour lutter contre les parasites? Si vous n’utilisez que des pesticides pour lutter contre les parasites, vous devez tenir compte des renseignements suivants… À la longue, les insectes nuisibles résistent aux pesticides. En d’autres mots, les produits chimiques ne détruisent plus les parasites. En fait, les produits chimiques tuent les insectes les plus faibles. Les insectes les plus forts continuent de se reproduire. Une nouvelle génération d’insectes nuisibles encore plus forte qui tolère les pesticides voit le jour. Les pesticides ne peuvent donc plus jouer leurs rôles.

– FIN –


3e message : Utilisez une combinaison de méthodes pour lutter contre les parasites

Beaucoup d’agriculteurs se demandent comment est-il possible de protéger les récoltes sans utiliser les pesticides? La meilleure manière de lutter contre les insectes nuisibles : utiliser plusieurs méthodes à la fois. De bonnes stratégies pour protéger les récoltes : rotation des cultures, fertilisation du sol, tri à la main des insectes et méthode de culture intercalaire. Il est préférable d’utiliser trois ou quatre de ces méthodes à la fois. Au moment où une méthode ne remporte pas de succès, quelle que soit la raison, les autres méthodes continuent de protéger la récolte.

– FIN –


4e message : Renseignez-vous sur le cycle biologique et le comportement des insectes nuisibles

Si vous prévoyez utiliser une stratégie pour lutter contre les parasites dans votre prochaine récolte, renseignez-vous au départ sur les organismes nuisibles. Il est important d’avoir le plus de renseignements possible concernant ces insectes : leur cycle biologique, l’endroit où ils vivent, leur comportement et à quel moment ils causent le plus de dégâts dans la récolte. Trouvez quels insectes sont les ennemis naturels des parasites et quel est le lien entre le parasite et la récolte. Vous pouvez obtenir ces renseignements en surveillant de près les insectes dans le champ. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que certains insectes ont trois différentes phases de développement alors que d’autres en ont quatre. Certains insectes ont des bouches qui sucent et d’autres des bouches qui mordent. Un agent de vulgarisation peut vous aider à en savoir plus sur les insectes nuisibles de votre région.

– FIN –


5e message : Quand devrait-on lutter contre les insectes nuisibles?

Pourquoi est-il aussi important d’en savoir plus sur les insectes nuisibles qui vivent dans les champs ou les potagers? Si vous savez à quoi ressemble un parasite à chaque stade de son développement, vous pouvez décider à quel moment il est plus facile de lutter contre cet insecte. Il est plus facile de lutter contre certains insectes à différents stades : oeuf, larve et adulte. Quand précisément les insectes se nourrissent-ils de votre récolte? Se nourrissent-ils le jour ou la nuit? Au cours de quelle saison le problème apparaît-il? Vous ne voulez pas perdre de temps ou d’argent à tenter de lutter contre les parasites au moment où ces derniers ne mangent pas vos plantes.

– FIN –


6e message : Évitez que les insectes ne deviennent nuisibles

Une bonne gestion des cultures, voilà une des meilleures méthodes pour réduire le nombre d’insectes nuisibles. Par exemple, si vous fertilisez bien le sol, les plantes obtiendront tous les nutriments dont elles ont besoin. Elles seront donc en bonne santé et elles ne seront pas abîmées par les insectes nuisibles. Une autre façon de s’assurer que les récoltes résistent aux insectes nuisibles : choisir de bonnes semences. De plus, grâce à la rotation des cultures, les organismes nuisibles ont plus de difficulté à survivre dans un même endroit d’une année à l’autre. Toutes ces pratiques aident, au départ, à prévenir les problèmes causés par les insectes.

– FIN –


7e message : Diversifiez les récoltes pour réduire les dégâts causés par les insectes nuisibles

Si vous plantez un grand nombre de cultures et de variétés de cultures dans votre jardin potager ou dans votre champ, les insectes ne causeront pas autant de dégâts. Si vous plantez une culture, dans une grande zone, les insectes nuisibles trouveront facilement cette culture. Mais si vous plantez un grand nombre de récoltes variées dans un petit secteur, ou dans des rangs le long d’autres cultures, les insectes auront plus de difficulté à trouver les cultures qu’ils préfèrent dévorer.

– FIN –


8e message : Faites des expériences à l’aide de différentes stratégies pour lutter contre les parasites

Avant de prendre une décision au sujet de la combinaison de méthodes à utiliser pour lutter contre les parasites, faites des expériences en vous servant de méthodes variées. Trouvez quelles combinaisons ont remporté du succès. Quand vous choisissez les méthodes, vous devez avoir l’esprit créateur et tenir compte des problèmes. N’oubliez pas : les insectes ne sont pas seulement des ennemis qui détruisent les récoltes. Ils font partie de l’environnement. Un environnement équilibré fournit assez de nourriture aux insectes et aux êtres humains. L’utilisation de produits chimiques change l’équilibre dans la nature. Mais en utilisant simultanément différentes méthodes pour lutter contre les parasites, vous trouverez une façon de collaborer avec la nature et non de rivaliser avec cette dernière.

– FIN –


Acknowledgements

  • Collaboration : Jennifer Pittet, recherchiste/rédactrice, Thornbury, Canada.
  • Adapté de textes publiés par le Réseau de Radios Rurales des Pays en Développement, pochette 28, numéro 3 ( Qu’est-ce que la lutte intégrée contre les parasites ) et pochette 38, numéro 10 ( Lutte intégrée contre les parasites : messages radio ).
  • Révision : Hélène Chiasson, titulaire d’un doctorat, Codena inc., Saint-Charles-sur-Richelieu, Québec, Canada.

Information Sources

  • Interview auprès d’Hermogenes Castillo, P. Agr. Guatemala, Guatemala, 1992.
  • Manejo integrado de plagas insectiles , Guatemala, ALTERTEC, 1992.