English

Script 71.9

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Le texte suivant donne un aperçu d’une solution au problème de la pénurie d’eau pendant la saison sèche : un barrage souterrain. Les barrages souterrains entreposent l’eau sous la terre au lieu de l’entreposer à la surface de la terre. L’eau entreposée dans le sol ne s’évapore pas comme c’est le cas de l’eau des étangs et des ruisseaux. L’eau souterraine est propre et saine – les parasites ne contaminent pas l’eau souterraine. La clé : pendant la saison pluvieuse, trouver des moyens de recueillir sous le sol les eaux de pluie. Il existe un grand nombre de moyens d’atteindre cet objectif y compris des méthodes indigènes et des méthodes modernes; mais peu importe la méthode choisie, le principe est le même : ralentir l’écoulement de l’eau qui dévale des pentes.

Chaque région offre des solutions indigènes, fondées sur les besoins en eau, la structure du sol, le climat et la structure sociale de la région. Nous vous proposons de faire de la recherche sur les besoins et les capacités de votre région afin que le texte soit pertinent à vos auditeurs.

La construction d’un barrage souterrain requiert de nombreuses heures de travail mais la technologie est simple et la récompense est considérable. Le texte vise à montrer comment une communauté a réussi à construire un barrage souterrain pour résoudre des problèmes d’eau. Le texte n’a pas pour but de fournir des instructions sur la façon de construire un barrage souterrain. Les communicateurs trouveront, sous la rubrique Sources de renseignements à la fin du texte, des précisions techniques sur la façon de construire et d’entretenir un barrage souterrain. Nous vous proposons de faire des recherches plus approfondies ce qui vous permettra de dire aux auditeurs où ils peuvent trouver plus de renseignements sur le sujet.

Script

Personnages :
Gikuyu
– homme âgé
Adongo
– femme d’âge moyen

Gikuyu
– Bonjour [Bonsoir]. Je m’appelle Gikuyu et je suis ici en compagnie d’Adongo. Nous allons parler du sujet suivant : comment les gens de notre village ont construit un barrage souterrain et résolu les problèmes d’eau auxquels ils faisaient face pendant la saison sèche.

Adongo
– Bonjour [Bonsoir].

Gikuyu
– Premièrement, nous allons expliquer pourquoi nous avons construit un barrage. Pendant la saison sèche, les rivières et les puits de notre village se dessèchent. Nous n’avons pas d’eau pour le bétail et très peu d’eau pour les villageois. Chaque année, nous avons l’habitude d’amener le bétail dans les collines. C’est un voyage long et épuisant. Nous voulions trouver une meilleure solution.

Adongo
[avec animation] – Nous avions entendu dire que les gens d’un village avoisinant avaient construit un barrage souterrain sous le lit d’une rivière à sec. Ils n’avaient plus à transporter leur bétail chaque année. Il pouvait rester au même endroit. Les gens du village pouvaient même cultiver quelques légumes dans le lit de la rivière à sec! Leur bétail était en bonne santé et les villageois buvaient de l’eau potable toute l’année.

Gikuyu
– C’était difficile à croire mais nous étions prêts à tenter n’importe quoi. Nous avons donc visité le village et vu le barrage. Le barrage était simple mais les villageois avaient obtenu des résultats remarquables. Ils nous ont dit qu’à bien des égards, un barrage souterrain était plus efficace qu’un barrage à la surface du sol. Il est plus facile de construire un barrage souterrain et il coûte moins cher. Vous pouvez utiliser des matériaux que vous trouvez dans le village. De plus, sous terre, l’eau ne s’évapore pas.

Adongo
– C’est exact. L’eau est aussi plus propre et nous pouvons la boire sans danger – les parasites qui causent les maladies ne peuvent pas se reproduire sous terre. Les moustiques et les escargots ne nous causent pas d’ennuis.

Gikuyu
– Après avoir parlé aux anciens du village avoisinant, nous avons décidé de consulter des spécialistes. Nous avons obtenu tous les renseignements dont nous avions besoin. À notre grande surprise, nous nous sommes rendu compte que nous pouvions construire le barrage nous-mêmes.

Adongo
– Oui, quelle belle surprise! Les spécialistes nous ont dit de trouver un emplacement dans le lit de la rivière et le long du rivage où toute l’année la végétation est verdoyante. C’est un signe qu’il y a de l’eau souterraine. Après avoir trouvé un tel endroit, nous avons creusé à la main quelques trous pour nous assurer qu’il y avait une couche de roche de fond près de la surface. Nous étions maintenant prêts à creuser.

Gikuyu
– Nous avons commencé à travailler au début de la saison sèche. Beaucoup de travail! Les ouvriers ont été les premiers à commencer à travailler et presque tous les villageois ont participé. Même les enfants! Nous avons creusé une tranchée tout le long à travers le lit de la rivière à sec. Nous avons creusé jusqu’à ce que nous ayons atteint la roche de fond. À l’aide de briques et de roches, nous avons ensuite construit un muret. Le haut du muret était à environ un mètre sous la surface du lit de la rivière.

Adongo
– Le muret peut aussi être fabriqué d’argile au lieu d’être fait de briques et de roches en autant que l’argile est bien compressée. L’important : utiliser des matériaux qui sont imperméables afin que l’eau ne puisse pas pénétrer.

Gikuyu
– Oui, nous nous sommes assurés que tout était étanche. Nous avons aussi construit des murets le long des deux rives pour prévenir l’érosion et pour nous assurer que l’eau ne coulerait pas autour du barrage quand la vallée de la rivière était inondée.

Adongo
– Dans un barrage en surface, l’eau est entreposée à la surface de la terre, dans un lac ou un étang. Mais dans un barrage souterrain, l’eau est entreposée sous terre, sous le lit de la rivière à sec. Même si la rivière se dessèche pendant la saison sèche, il y a toujours de l’eau sous le lit de la rivière.

Gikuyu
– Nous avons placé un tuyau en aval de la paroi du puits. Le tuyau se rend à une pompe située le long du rivage. Nous pouvons y pomper l’eau pour boire, l’eau pour le bétail et l’eau qui sert à d’autres fins. Comme nous n’avons pas une quantité illimitée d’eau, nous devons utiliser l’eau judicieusement. Mais le barrage a changé la vie des villageois.

Adongo
[avec animation] – Le bétail et les gens du village sont en meilleure santé! Mais il y a aussi des avantages sur lesquels nous n’avions pas compté! Avant la construction du barrage, les enfants, particulièrement les filles, devaient souvent marcher très loin pour trouver de l’eau pendant la saison sèche. Ces enfants devaient manquer l’école et ils étaient en retard dans leurs études. C’est maintenant beaucoup plus facile d’aller chercher l’eau et cela prend moins de temps. [Fièrement] Cette année, ma fille réussit beaucoup mieux à l’école.

Gikuyu
– Nous avons travaillé dur pour construire le barrage. Un grand nombre de gens ont travaillé pendant toute la saison sèche pour terminer le barrage. Nous devions terminer la construction pendant la saison sèche pour éviter les inondations. Ce n’était pas une tâche difficile mais il était important de bien l’accomplir. Et nous avons réussi!

Adongo
– Merci d’avoir écouté notre histoire. Notre récit aidera peut-être les gens de votre village. Ici Adongo. Au revoir.

Gikuyu
– Au revoir.

– FIN –

Acknowledgements

  • Collaboration : Vijay Cuddeford, chercheur/rédacteur, Vancouver Nord, Canada.
  • Révision : Chris Reij, Centre de coopération internationale, Vrije Universiteit, Amsterdam, Pays-Bas.

Information Sources