English

Script 71.7

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Les eaux de ruissellement sont les eaux qui s’écoulent à la surface du sol. L’eau s’écoule parce qu’elle coule trop rapidement et elle ne peut pas être absorbée par le sol. Les agriculteurs peuvent construire des barrières pour ralentir et retenir les eaux de ruissellement. Les eaux retenues serviront aux cultures. Les barrières comprennent les bandes herbeuses, les billons et les fossés ainsi que les haies et les rangées d’arbres. Toutes ces structures sont construites suivant les courbes de niveau pour empêcher le ruissellement des eaux.

Dans le texte, nous nous entretenons avec Madame Gowri Banda, un personnage fictif. Elle nous explique comment les fossés servent à recueillir les eaux de ruissellement et à les acheminer vers les cultures. Ce texte peut être intégré au texte 7, de la pochette 68, du Réseau de Radios Rurales (Gagner du temps grâce au captage des eaux de pluie). Dans ce texte, Mme Banda décrit les expériences qu’elle a faites en captant l’eau de pluie de son toit.

Script

Personnages :
Animateur
Mme Gowri Banda

Animateur (Introduction) – Bienvenue à l’émission d’aujourd’hui. Bienvenue particulièrement à tous les agriculteurs qui nous écoutent. Nous avons une question à vous poser : comment pouvons-nous résoudre un problème important – obtenir assez d’eau pour nos cultures? Pour nous aider à répondre à cette question, nous avons invité Mme Gowri Banda à venir en studio. Depuis un grand nombre d’années, Mme Banda fait des expériences à l’aide de différentes méthodes de captage des eaux. Vous vous souviendrez peut-être qu’il y a quelques mois, elle avait participé à l’émission. Bienvenue Mme Banda.

Mme Banda – Merci.

Animateur
– Mme Banda, vous êtes connue pour les expériences que vous faites dans le domaine du captage des eaux. Je me rappelle que la dernière fois que vous nous avez rendu visite vous nous avez parlé d’un système pour recueillir l’eau du toit de votre maison.

Mme Banda
– Oui – je faisais des expériences à l’aide de différentes sortes de gouttières pour recueillir l’eau de mon toit. J’ai utilisé un nombre de matériaux pour fabriquer les gouttières. Mais depuis ma dernière visite, j’ai pris d’autres mesures et j’ai fait beaucoup de progrès.

Animateur
– Alors il est vrai que l’eau que vous aviez recueillie de votre toit ne répondait pas à vos besoins?

Mme Banda
– Eh bien! Cette méthode ne fournissait pas assez d’eau pour le jardin et pour les récoltes dans les champs. Mais la méthode a servi d’exemple pour m’aider à concevoir d’autres projets de captage d’eau.

Animateur
– Un exemple? Cela semble intéressant. Parlez-nous de cet exemple.

Mme Banda
– La force de gravité me permet de recueillir l’eau qui coule d’emplacements élevés – mon toit – et de l’acheminer vers un endroit plus bas – ma gouttière – et puis le sol. Je me suis rendu compte que je pouvais utiliser la force de gravité pour faire la même chose dans le champ.

Animateur
– Mais dans le champ il n’y a pas de gouttières.

Mme Banda
– Non, mais je savais que je pouvais creuser une structure qui jouerait le même rôle que la gouttière – un fossé.

Animateur
– Vous dites que vous vouliez empêcher l’eau de s’écouler trop rapidement vers le bas de la pente en creusant un fossé à travers la pente.

Mme Banda
– Oui. Si je parvenais à empêcher l’eau de s’écouler trop rapidement – à l’aide des fossés – l’eau coulerait plus lentement et s’infiltrerait dans le sol.

Animateur
– Où avez-vous creusé ces fossés?

Mme Banda
– J’ai creusé ces fossés dans le haut de la pente – en haut de la parcelle dans laquelle je cultive le café. Je voulais utiliser l’eau des fossés pour irriguer la parcelle dans laquelle je cultive le café.

Animateur
– D’accord. Récapitulons pour permettre aux auditeurs de bien comprendre ce processus.

Mme Banda
– Bien sûr. Premièrement, j’ai creusé deux fossés dans les courbes de niveau – c’est-à-dire à travers le versant de la pente. Les fossés ont acheminé l’eau vers un autre débouché qui faisait dévier lentement l’eau vers le bas de la pente – directement dans ma plantation de café.

Animateur
– Ces fossés ont-ils eu l’effet voulu?

Mme Banda
– Les fossés ont bien fonctionné pendant un certain temps. Ils empêchaient les eaux de ruissellement de s’écouler rapidement vers le bas de la pente. Mais un jour, après une très forte pluie, j’ai constaté que ma plantation de café était remplie de terre qui venait des champs plus élevés.

Animateur
– Alors la terre des pentes supérieures avait été emportée.

Mme Banda
– Oui. Je n’avais pas construit assez de fossés – et ils étaient trop éloignés les uns des autres. J’avais besoin d’un plus grand nombre de fossés, près les uns des autres, dans le bas de la pente pour répartir l’eau.

Animateur
– Vous aviez donc besoin de plus de fossés – et de fossés qui étaient plus près les uns des autres.

Mme Banda
– C’est exact. En compagnie de mes fils, je me suis remise à la tâche et j’ai creusé d’autres fossés et des billons.

Animateur
– Vous avez alors remporté du succès?

Mme Banda
– À l’aide d’un plus grand nombre de fossés à travers la pente, les eaux de ruissellement ont ralenti leur course et se sont acheminées directement vers les cultures.

Animateur
– Mme Banda, notre émission est presque terminée. J’aimerais vous remercier de nous avoir rendu visite aujourd’hui et d’avoir partagé avec nous des renseignements sur les méthodes de captage des eaux de ruissellement qui ont remporté du succès.

Mme Banda
– Je suis heureuse d’avoir participé à l’émission.

Animateur
– Aujourd’hui Mme Banda nous a appris comment utiliser des fossés pour retenir et recueillir les eaux de ruissellement des champs en pente. Avant de vous quitter, j’aimerais féliciter Mme Banda pour ses idées novatrices. Elle cherche toujours à adapter et à améliorer les méthodes qu’elle utilise. Voilà la clé du succès!

Nous vous remercions d’avoir écouté l’émission aujourd’hui. Votre animateur, ____________.

– FIN –

Acknowledgements

  • Collaboration : Jennifer Pittet, Thornbury, Ontario, Canada.
  • Révision : Chris Reij, Centre de coopération internationale, Vrije Universiteit, Amsterdam, Pays-Bas.

Information Sources

  • Barrow, Christopher J. Alternative Irrigation: The Promise of Runoff Agriculture. London: Earthscan Publications Ltd., 1999.
  • Carter, Mike. « Comment se produit l’érosion du sol ». Pas à Pas. Juin 1993.
  • Reij, Chris et Ann Waters-Bayer, éditeurs. Farmer Innovation in Africa: A Source of Inspiration for Agricultural Development. London: Earthscan Publications Ltd., 2001.