English

Script 65.1

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Vous cherchez des récits qui s’adressent aux agriculteurs et qui portent sur une des manières de survivre aux difficultés du marché d’exportation tout en répondant aux besoins nutritionnels des familles. Pour répondre à ces questions, parlez aux agriculteurs des avantages qu’offre la diversification (c.-à-d., planter une variété de produits agricoles). Dans vos émissions, mettez l’accent sur le fait que l’un des avantages de la diversification des cultures c’est la variété d’aliments produits. Divers aliments produisent divers éléments nutritifs qui sont tous essentiels à la bonne santé. Il est particulièrement important que les nouveau-nés et les enfants mangent une variété d’aliments. Parlez à des agents de développement et à des agriculteurs pour en savoir plus long sur les cultures de remplacement et les systèmes de cultures que les agriculteurs dans votre communauté peuvent utiliser pour diversifier leurs récoltes. (Ces cultures peuvent inclure les cultures traditionnelles.) Dressez une liste de ces cultures de remplacement. Rencontrez des agriculteurs et des agricultrices de la région qui ont réussi à cultiver plusieurs produits agricoles pour répondre à une variété de besoins.

Dans le texte suivant, Monica et son mari cultivent un produit agricole d’exportation, le café, ainsi que du maïs. Quand les temps sont durs et que le prix du café est bas, Monica a des revenus limités et elle ne peut acheter assez d’aliments nutritifs pour elle et sa famille. Comme vous pourrez le constater, sa santé en souffre. Une autre agricultrice, Tandi, cultive deux produits agricoles d’exportation. De plus, elle cultive des légumes et des fruits de la région ainsi que deux variétés de cultures de céréales. Grâce à la diversification des cultures, sa famille obtient assez de nourriture pour rester en bonne santé.

Voici une liste comprenant d’autres émissions radiophoniques qui portent sur le sujet et que vous pourriez réaliser:

  • Les hauts et les bas des produits agricoles d’exportation
  • Comment créer une coopérative de commerce équitable pour l’exportation des cultures de rente
  • Les avantages de cultiver des produits agricoles traditionnels en plus des cultures modernes
  • Dix cultures de remplacement pour la diversification des petites entreprises agricoles dans notre communauté.

Script

ANIMTAEUR
Un grand nombre d’agriculteurs cultivent des produits agricoles d’exportation et comptent sur les marchés étrangers pour leurs revenus. Souvent, ces agriculteurs ne cultivent plus de produits agricoles pour leurs familles. La pièce « Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier » démontre ce qui peut arriver lorsque les agriculteurs cultivent uniquement des produits agricoles d’exportation.

­TEXTE
Personnages
Monica et Tandi: agricultrices
Winston: le mari de Monica

EFFETS SONORES:
BRUITS DE FOND: OISEAUX ET COQ QUI CHANTENT.

EFFETS SONORES:
HOUE FRAPPANT LA TERRE.

MONICA:
(hors d’haleine) Seigneur! Tandi, ce qu’il fait chaud aujourd’hui.

TANDI:
Oui, c’est vrai, Monica.

MONICA:
(se lamentant) Oh!… Oh!…

TANDI:
(inquiète) Monica?

EFFETS SONORES:
BRUIT SOURD AU MOMENT OÙ MONICA TOMBE.

TANDI:
Monica, ça va?

MONICA:
(faiblement) Que s’est-il passé?

TANDI:
Vous vous êtes évanouie. Vous avez mauvaise mine, Monica. Avez-vous mangé aujourd’hui?

MONICA:
(hésitant) Et bien!… Non, je n’ai pas mangé.

TANDI:
Vous n’avez pas mangé? C’est pourquoi vous vous êtes évanouie. Pourquoi n’avez-vous pas mangé au petit déjeuner?

MONICA:
(hésitant) En vérité, Tandi, nous n’avons pas beaucoup de nourriture à la maison ces jours-ci. Mais je ne veux pas vraiment parler de ça présentement. Je pense que je devrais rentrer à la maison.

TANDI:
D’accord, mais laissez-moi vous aider. Si je vous soutiens, ensemble, nous pourrons marcher jusque chez vous.

EFFETS SONORES:
BRUIT DE PAS LENTS QUI S’ÉLOIGNENT.

PAUSE MUSICALE (3 secondes).

EFFETS SONORES:
DES PAS QUI S’APPROCHENT RAPIDEMENT.

WINSTON:
Monica! Ça va? Qu’est-ce qui s’est passé, ma chère femme?

TANDI:
Elle s’est évanouie dans le champ. Aidons-la à s’asseoir.

­

WINSTON:
Oh! Ça ne va pas. Monica, as-tu mangé aujourd’hui?

MONICA:
Non, il ne restait plus de semoule de maïs après que j’eus nourri les enfants. Oh! Winston, qu’allons-nous faire? J’ai tellement peur que…

WINSTON:
(interrompant et chuchotant) Sh… Sh… Ne parlons pas de ça maintenant.

TANDI:
Winston, Monica m’a déjà dit que vous aviez des problèmes. Mais je sais que vos récoltes ont été bonnes l’an dernier. Que s’est-il passé cette année?

WINSTON:
L’an dernier, le prix du café était élevé, nous avons donc reçu beaucoup d’argent pour notre récolte. Alors cette année, nous avons décidé de ne cultiver que du café. Mais les prix du café ont chuté. Nous n’avons presque rien reçu.

TANDI:
Et vos autres récoltes?

WINSTON:
Nous n’avons pas cultivé d’autres produits agricoles. Nous nous sommes servis de toute notre terre pour un seul produit: le café.

TANDI:
Ça explique tout. Winston et Monica, je sais que nous encourageons les agriculteurs à cultiver des produits agricoles d’exportation. Mais si les agriculteurs ne cultivent que du café et de la canne à sucre, que mangeront leurs familles?

MONICA:
Je sais, je sais. Je me fais du souci particulièrement pour les enfants car ils ont besoin d’une plus grande variété dans leur régime alimentaire.

TANDI:
Oui, c’est vrai. Et vous également. C’est pourquoi vous êtes si faible, Monica. Vous avez besoin de manger autre chose que du maïs pour rester en bonne santé. Vous avez besoin d’une variété d’aliments.

WINSTON:
Dites-nous, Tandi, comment faites-vous pour survivre? Vous possédez la même superficie de terre que nous, mais vous ne semblez pas souffrir.

TANDI:
Nous avons remarqué qu’au cours des dernières années, beaucoup de gens gagnaient de l’argent en cultivant du café. Mais nous ne voulions pas cultiver uniquement du café. Cela semblait être un énorme risque. Après tout, les prix peuvent être élevés une année et bas l’année suivante.

MONICA:
Oui!

TANDI:
Nous avons donc décidé de réduire nos risques en plantant une variété de produits agricoles.

MONICA:
(curieuse) Comment cela a-t-il aidé?

­

TANDI:
Nous cultivons plusieurs produits agricoles en même temps ce qui nous donne une sécurité. Nous avons deux produits agricoles d’exportation, mais nous cultivons également des cultures vivrières locales. Cultiver des produits agricoles variés, c’est ce que nous appelons diversification. S’il y a perte d’une récolte, nous avons toujours autre chose à manger ou à vendre.

MONICA:
Et de cette manière vous ne comptez pas sur les marchés d’outre-mer. Oui! Peu importe ce qui se passe dans les pays éloignés, vous avez toujours de la nourriture à manger.

TANDI:
Exactement!

WINSTON:
Mais comment cultivez-vous d’aussi nombreux produits agricoles dans un petit lopin de terre?

TANDI:
Je peux vous montrer comment. Lorsque Monica sera rétablie, pourquoi ne venez-vous pas tous les deux voir ma terre? Je vais vous montrer comment nous nous y prenons.

EFFETS SONORES:
OISEAUX ET INSECTES QUI CHANTENT. MÊMES BRUITS EN FONDU PENDANT LE DIALOGUE.

TANDI:
Voici l’endroit où nous cultivons le café. Un nombre d’arbres qui abritent le café du soleil nous fournissent des fruits frais. Nous avons donc deux cultures dans une seule partie de notre terre!

MONICA:
Cultivez-vous d’autres produits agricoles pour la vente?

TANDI
Oui. Je ne compte pas uniquement sur un seul produit agricole d’exportation, le risque est trop grand. Je cultive donc également des plantes médicinales. Allons maintenant là-bas et je vais vous montrer notre champ de maïs.

EFFETS SONORES:
PERSONNES QUI SE DÉPLACENT.

MONICA:
Mais il n’y a pas uniquement du maïs qui pousse ici!

TANDI:
C’est vrai. Nous pratiquons la culture intercalaire: avec le maïs nous cultivons deux ou trois légumes ainsi que des haricots ou des citrouilles. Quand nous récoltons un produit, nous en plantons un autre pour le remplacer. Il y a parfois quatre ou cinq divers produits agricoles qui poussent ici! Cette variété de grains et de légumes procure aux enfants un bon régime.

WINSTON:
Toute cette nourriture dans un si petit lopin de terre. Tandi, vous êtes une agricultrice qui méritez des félicitations.

MUSIQUE EN FONDU QUI CONTINUE PENDANT QUE L’ANIMATEUR PARLE.

­ANIMATEUR:
Vous venez d’écouter la pièce « Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier ». Nom de l’interprète jouait le rôle de Monica. Nom de l’interprète jouait le rôle de Winston et nom de l’interprète jouait le rôle de Tandi. Comme le démontre leur récit, le marché des exportations peut être rémunérateur. Mais un grand nombre d’agriculteurs qui n’en connaissaient pas les risques, ont été ruinés. Ne mettez pas tous vos oeufs dans le même panier. Diversifiez! Occupez-vous non seulement de vos besoins alimentaires mais aussi de vos besoins financiers.

Acknowledgements

Collaboration: Vijay Cuddeford, Toronto, Canada.
Révision: Peter Rosset, codirecteur, Food First/The Institute for Food and Development Policy, Oakland, Californie, Etats-Unis.

Information Sources

Unequal harvest: Farmers’ voices on international trade and the right to food, Lauren Posner. International Centre for Human Rights and Democratic Development, 1001, boulevard de Maisonneuve Est, bureau 1100, Montréal, Québec, Canada H2L 4P9. Courrier électronique: ichrdd@ichrdd.ca Adresse Web: http://www.ichrdd.ca Ce document est disponible en ligne à l’adresse suivante: http://www.ictsd.org/ministerial/doha/docs/RighttoFood.pdf
The banyan tree: A textbook for holistic health practitioners, Volume II: Bringing Change, édité par Soeur Carol Huss. Le document est disponible en ligne à l’adresse Web suivante: http://www.healthlibrary.com/reading/banyan2/index.htm
A synthesis report of the African Region – Women, agriculture and rural development. Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, Rome 1995. Le document est disponible en ligne à l’adresse Web suivante: http://www.fao.org/docrep/x0250e/x0250e00.htm#TopOfPage
The multiple functions and benefits of small farm agriculture in the context of global trade negotiations, Peter M. Rosset, 1999. Food First/Institute for Food and Development Policy, 398, 60th Street, Oakland, CA 94618 USA. Courrier électronique: foodfirst@foodfirst.org Adresse Web: http://www.foodfirst.org/index.html Le document est disponible en ligne à l’adresse Web suivante: http://www.foodfirst.org/pubs/policybs/pb4.html
Agriculture in developing countries: which way forward?, Aileen Kwa. Focus on the Global South, c/o CUSRI, Wisit Prachuabmoh Building, Chulalongkorn University, Bangkok 10330, Thailand. Adresse Web: http://www.focusweb.org. Le document est disponible en ligne à l’adresse Web suivante: http://www.focusweb.org/publications/2001/agriculture_which_way_forward.html
¬Small Farmers and the Need for Alternative, Development-friendly Food Production Systems, Aileen Kwa. Focus on the Global South, c/o CUSRI, Wisit Prachuabmoh Building, Chulalongkorn University, Bangkok 10330, Thailand. Adresse Web: http://www.focusweb.org Le document est disponible en ligne à l’adresse suivante: http://www.focusweb.org/publications/2001/ak_small%20farmers.htm
Trade and Hunger: An Overview of Case Studies on the Impact of Trade Liberalisation on Food Security, John Madeley, 2000. Forum Syd, Box 15407, 104 65 Stockholm, Sweden. Tél.: +46-8-506 370 00. Téléc.: +46-8-506 370 99. Courrier électronique: forumsyd@forumsyd.se Adresse Web: http://www.forumsyd.se Le document est disponible en ligne à l’adresse Web suivante: http://www.wtowatch.org/library/admin/uploadedfiles/Trade_and_Hunger_An_Overview_of_Case_Studies_o.htm