English

Script 63.7

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Un grand nombre de nos auditeurs connaissent probablement bien les travailleurs de la santé communautaire. On rencontre également de plus en plus de travailleurs de la santé animale. Ces travailleurs sont aussi connus sous le nom de vétérinaires aux pieds nus ou d’auxiliaires vétérinaires. Ils sont formés pour diagnostiquer les maladies ainsi que pour administrer médicaments et vaccins. Le scénario suivant vise à faire connaître les travailleurs de la santé animale qui jouent un rôle important dans le système de la santé animale. Accompagnée du scénario no 8 de la présente pochette (” Les aventures de Neddy, auxiliaire vétérinaire : les arbres fourragers fournissent des aliments pour animaux nourrissants “), la pièce peut faire partie d’une série. Nous vous proposons de créer d’autres épisodes qui abordent la santé du bétail et mettent en vedette Neddy et l’expérience qu’il a acquise comme travailleur de la santé animale.

Depuis des générations, les agriculteurs préviennent et traitent les maladies du bétail. Un grand nombre de leurs techniques sont efficaces. Ils ont appris à reconnaître les symptômes, à créer des instruments médicaux (seringues de bambou, tourniquets de pierre), à préparer des rations nourrissantes et à créer des remèdes en utilisant des plantes médicinales de la région. Les médicaments importés étant souvent chers, non disponibles ou administrés incorrectement, il y a de bonnes raisons de promouvoir les pratiques vétérinaires indigènes (médecine ethnovétérinaire) qui ont fait leurs preuves en tant que pratiques sûres et efficaces. Le scénario met l’accent sur la pratique qui prône l’utilisation de plantes médicinales pour traiter les maladies du bétail. Avant d’utiliser des plantes pour le traitement de la santé des animaux, les agriculteurs doivent s’assurer qu’ils ont choisi les plantes requises. Une erreur commise en choisissant et en administrant un mélange de plantes peut nuire aux animaux.

Script

Personnages

Neddy
: Travailleur de la santé animale. Un jeune homme, enthousiaste et plein d’énergie.
Oncle Chekwa
: Agriculteur. L’oncle de Neddy.
Narrateur

Scène I

Oncle Chekwa
:(surpris)Nedd! Quelle surprise! Je ne m’attendais pas à te voir ici aujourd’hui.

Neddy
: Bonjour, oncle Chekwa.

Oncle Chekwa:
Tu sais, ça me fait plaisir de te voir. J’aimerais te parler de quelque chose. Je suis inquiet au sujet de mes volailles. Elles sont malades et elles ont la diarrhée. Ça fait deux jours que j’ai appelé le vétérinaire pour lui demander de venir. S’il ne vient pas bientôt, je ne sais pas ce que je vais faire. Où peut-il bien être?

Neddy:
Eh bien!… je suis ici!

Oncle Chekwa
: Quoi?! Tu n’es pas le vétérinaire!!

Neddy:
(riant)C’est vrai, oncle Chekwa, je ne suis pas le vétérinaire. Mais je suis le nouveau travailleur de la santé animale du village. Il y quelques mois, j’ai participé à un atelier en ville. J’ai appris à diagnostiquer les maladies des animaux, à recommander de simples remèdes et à donner des vaccins. J’ai maintenant les compétences requises pour faire le travail! Allons voir vos volailles.

Scène II

EFFETS SONORES : VOLAILLES GLOUSSANT (MÊMES EFFETS SONORES DE FOND PENDANT LE DIALOGUE).

Oncle Chekwa:
Nous voilà. Tu peux voir que les volailles sont mal en point.

Neddy:
Oui. Maintenant voyons. Vous avez mentionné que les volailles ont la diarrhée. Avez-vous remarqué la couleur? Vert, blanc, gris? Est-ce que ça sent mauvais?

Oncle Chekwa:
Oui, une très mauvaise odeur. Et c’est vert et liquide.

Neddy
: Et bien! Ça pourrait être la maladie de Newcastle ou peut-être une infection bactérienne. En fait, ça pourrait être un tas de choses. Pour l’instant, traitons la diarrhée pour que les volailles se remettent.

Oncle Chekwa:
As-tu un médicament pour ça?

Neddy
: Oncle Chekwa, j’ai quelque chose à vous dire à ce sujet. Présentement, il y a une pénurie de médicaments. Il y a très peu de médicaments disponibles. Mais il y a un moyen de traiter vos volailles immédiatement, en utilisant les médicaments de votre boîte médicale.

Oncle Chekwa
: Je ne suis pas certain que je comprends… que veux-tu dire?

Neddy
: Je parle de la boîte médicale qui se trouve dans votre jardin : les feuilles et les graines de vos plantes et de vos arbres. Celles dont vous vous serviez toujours pour traiter les maladies de votre famille… et maintenant de vos animaux. J’ai appris à préparer quelques-uns de ces remèdes lors de mon cours de formation. Mais bien sûr vous m’aviez déjà appris beaucoup au sujet d’un grand nombre de plantes médicinales!

Oncle Chekwa
: C’est vrai que j’avais l’habitude d’utiliser les plantes et les arbres médicinaux. Mais de nos jours, avec les médicaments modernes, je ne me sers pas de ces méthodes anciennes.

Neddy:
Ça ne veut pas dire que ces anciens remèdes ne sont pas efficaces. En ce moment, comme il n’y a pas d’autres médicaments disponibles, ils peuvent vous être très utiles. Principalement parce qu’ils ont fait leurs preuves pendant un grand nombre d’années et vous savez qu’ils donnent de bons résultats. Dites-moi, qu’est-ce que vous utiliseriez normalement pour traiter la diarrhée de vos volailles?

Oncle Chekwa:
Je broierais quelques gousses d’ail qui poussent là-bas. Pendant deux ou trois jours, je mêlerais l’ail aux aliments pour volailles. Habituellement, en deux jours, on guérit la diarrhée à l’aide de ce traitement.

Neddy
: Ce remède a toujours connu du succès. Pourquoi pas maintenant? Essayons-le.

FERMETURE EN FONDU.

Narrateur:
Certains vieux remèdes traditionnels qu’utilisaient les anciens sont encore précieux. Bien préparés et bien administrés, ils peuvent être très efficaces.

Si vous vous servez de plantes pour traiter les maladies des animaux, assurez-vous que vous choisissez la bonne plante pour la bonne maladie. Administrez la dose exacte et nécessaire selon l’animal. Consultez les gens de votre communauté qui ont soumis ces préparations à l’essai et qui les utilisent depuis longtemps.

Acknowledgements

Collaboration : Jennifer Pittet, Thornbury, Ontario, Canada.

Révision : Ngeh Toyang, spécialiste ethnovétérinaire, Kakwa Biofarm, PO Box 5001, Bamenda, Cameroon.

Information Sources

Paraveterinary medicine : An information kit on low-cost health care practices, 1996. International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines. Adresse Web : www.iirr.org

Ethnoveterinary medicine in Kenya : A field manual of traditional animal health care practices, 1996. Intermediate Technology Development Group and International Institute of Rural Reconstruction, Nairobi, Kenya. Adresse Web : www.iirr-africa.org

Ethnoveterinary medicine in Asia : An information kit on traditional animal health care practices (4 volumes), 1994. International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines. Adresse Web : www.iirr.org

” How can ethnoveterinary medicine be used in field projects? “, Evelyn Mathias, Indigenous Knowledge and Development Monitor, volume 4, numéro 2, août 1996.

Medicinal Uses of Upland Vegetation, fiche de renseignements, 1994. International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines.