English

Script 57.2

Notes to broadcasters

Les femmes sont de très bonnes gestionnaires. Elles sont créatives et ont de bonnes idées.
Adaptez ce texte en utilisant des mots et expressions locales qui seront familières à vos auditeurs.

Script

Les personnages

Le narrateur: L’hôte de l’émission
Salma: 30 ans, mère de cinq enfants
Nasreen: La fille de Salma, 12 ans
Kamal: Le mari de Salma

Nasreen
– (Triste et en colère) Maman! Viens vite! La police est venue. Ils ont emmené Papa.

Salma
-Comment? Nasreen, calme-toi et explique-moi ce qui s’est passé.

Nasreen
– (Pleurant) J’ai vu la scène moi-même au village. Papa et deux autres hommes ont été emmenés par la police. Les policiers disent que Papa fait de la contrebande de produits illégaux dans la province du Nord.

Salma
-(Triste et en colère) Oh non Nasreen! Est-ce vrai? C’était ma plus grande crainte. Ton père achetait toujours des cigarettes et de la bière et je ne savais pas où il trouvait l’argent mais il payait aussi pour ton école. Nous ne pouvons pas survivre avec ce que je gagne sur le marché. Que vais-je faire?
TRANSITION MUSICALE. LAISSER LA MUSIQUE DE FOND POUR CHANGER L’AMBIANCE ET POUR CREER UNE NOUVELLE ATMOSPHÈRE POUR LES AUDITEURS.
Le narrateur
– La seule chose que Salma ne pouvait pas réussir était de faire sortir son mari de prison. Kamal avait avoué à la police qu’il faisait de la contrebande depuis 2 ans. Il est en prison pour quelques temps.

La prison était loin du village. Parce que Salma ne pouvait pas faire le voyage pour aller le voir, elle lui écrivait. Dans ses lettres, elle décrivait la vie quotidienne et son intention de lancer un petit commerce. Dans les minutes qui vont suivre, je vais vous lire des extraits des lettres que Salma a écrites à Kamal.

La voix de Salma:

Cher Kamal,

C’est difficile de croire que tu es en prison depuis deux mois. C’est un moment difficile pour les enfants et pour moi. Il reste seulement une petite somme de la récolte de thé et l’argent que je gagne en vendant des patates douces.

Je n’ai pas assez d’argent pour payer l’école. Bien que n’ayons souvent pas été d’accord depuis que nous sommes mariés, je pense que nous serons d’accord pour dire que les enfants devraient avoir une bonne éducation.

Il y a quelque chose que je dois te demander. Je sais que ton frère Sunil est venu te voir et je pense qu’il te doit encore de l’argent. S’il te plaît, demande-lui de te rembourser et ramène-moi cet argent car nous sommes dans le besoin. Je prie pour que les choses s’arrangent.

Ta femme,

Salma

Le narrateur
– Finalement, la chance était à nouveau du côté de Salma. Le frère de Kamal est venu la voir au village et lui a apporté l’argent qu’il devait. C’était une belle somme. La prochaine étape était de savoir comment utiliser cet argent au mieux. Elle devait trouver le moyen d’utiliser l’argent pour en gagner plus.

Quelques semaines plus tard, sa décision était prise.

La voix de Salma:

Cher Kamal,

Tu ne devineras jamais ce que j’ai fait avec l’argent que ton frère nous a remboursé.

J’ai acheté une vache! Nasreen et notre jeune fils Isaac coupent du fourrage tous les jours. Isaac va aussi chercher de l’eau pour la vache. Il semble fier de ses responsabilités. La vache nous donne 12 bouteilles de lait chaque jour. Je garde deux bouteilles pour nous et je vends les dix autres — ce qui nous permet d’acheter de la nourriture

Je tiens un registre où j’inscris ce que j’ai gagné. J’écris aussi ce que j’ai dépensé pour la vache. De cette façon, je saurai toujours combien d’argent je gagne. Si je perds de l’argent, il faudra que je réduise mes dépenses.

Tu peux être fier de ton fils Isaac. Il s’occupe bien de la vache. Je pense qu’il aime le lait.

Ta femme,

Salma

Le narrateur
-Comme vous l’avez entendu, Salma gagnait de l’argent en vendant le lait de la vache. Malheureusement, elle ne pouvait toujours pas payer l’école des enfants. Peut-être fallait-t-il démarrer un autre commerce. Dans sa lettre suivante, vous entendrez comment elle a décidé quel nouveau produit elle allait vendre sur le marché.

La voix de Salma:

Cher Kamal,

J’espère que tu vas mieux. Je sais que tu as été triste et déprimé mais ne t’inquiète pas, tout le monde dit que tu sortiras bientôt. Quand tu rentreras, tu verras que les enfants et moi allons bien!

J’ai commencé à vendre autre chose. Je vends toujours du lait mais je pense qu’il serait préférable d’avoir plusieurs choses à vendre pour les périodes où la vache ne produit pas de lait. D’ailleurs, qu’allons-nous faire s’il lui arrive quelque chose?

Je me suis posé beaucoup de questions avant de prendre ma décision.

Je me suis aussi demandé s’il y avait quelque chose que je sache fabriquer et que je pourrais vendre.

Je sais comment faire pousser des cacahuètes. J’en fais pousser depuis des années et le rendement est bon. Je crois que c’est parce que je m’occupe bien du sol.

Ensuite, je me suis demandé si les cacahuètes allaient se vendre sur le marché. La réponse est simple. Oui! Je sais que des villageois en achèteront. Rappelles-toi que les gens disent qu’elles sont les meilleures.

Il me fallait encore penser à une chose. Comment donner plus de valeur à mes cacahuètes pour les vendre plus cher? J’ai pensé que les gens paieraient plus si elles étaient grillées.

Je vends donc des cacahuètes grillées!

Dans quelques semaines, je pourrai te dire si mon commerce est intéressant ou non.

Ta femme,

Salma
MUSIQUE. GARDER LA MUSIQUE EN FOND.

Le narrateur
-Le commerce de cacahuètes de Salma a eu du succès. Elle grillait les cacahuètes chez elle et les vendait sur le marché. Cela ne lui coûtait pas trop cher de griller les cacahuètes et elles étaient délicieuses. Beaucoup les achetaient parce qu’ils n’avaient pas le temps de les griller eux-mêmes.

Le narrateur (cont)
-Voici encore d’autres bonnes nouvelles pour Salma. Elle reçut une lettre de Kamal lui disant qu’il allait bientôt sortir de prison.
ARRÊTER LA MUSIQUE.
La voix de Kamal:
Chère Salma,

Je rentre au village. Je suis très heureux de pouvoir te revoir ainsi que les enfants. En prison, j’ai eu beaucoup de temps pour réfléchir. Je comprends maintenant que gagner de l’argent par la contrebande était une erreur mais je veux que tu saches que mes intentions étaient bonnes. Je ne voulais pas te rendre la vie difficile.

Avec tes idées de commerce, tu as montré qu’il est possible de bien vivre à la ferme. Je vais bientôt sortir de prison. Quand je serai à la ferme, j’aimerais travailler dur pour t’aider.
TRANSITION MUSICALE. GARDER LA MUSIQUE EN FOND PENDANT LE RÉCIT.

Le narrateur
: Kamal a été libéré de prison deux semaines plus tard. A son retour, il constata que sa femme avait établi un commerce stable. Elle gagnait de l’argent en vendant du lait et des cacahuètes, les enfants étaient en bonne santé et leurs résultats à l’école étaient bons. Kamal a tenu sa promesse. Il décida de changer ses habitudes et de ne plus faire de contrebande. Il a vu tout ce qu’il est possible de faire lorsque l’on a de bonnes idées. Il dit alors à tous ses amis qu’il y a un nouveau ministre des Finances chez lui, sa femme, Salma!
ARRÊTER LA MUSIQUE.

Acknowledgements

Contribution: Jennifer Pittet, Chercheur/Auteur, Toronto, Canada.Révision: Nancy Drost, Spécialiste du «Genre», CARE Canada, Ottawa, Canada.

Information Sources

Women working wonders: Small-scale farming and the role of women in Vihiga District, Kenya — A case study of North Maragoli, Basilida Anyona Mutoro, 1997, 342 pages. Thesis Publishers, Amsterdam.

Young women in enterprise, 1996. Commonwealth Youth Programme Africa Centre, PO Box 30190, Lusaka, Zambia.

“Women producing Andean products,” Maria Estrella Canto Sanabria et Maria Sanabria Guerra, Appropriate Technology, Volume 20, Numéro 2, septembre 1993. IT Publications Ltd., 103-105 Southampton Row, London WC1B 4HH, UK.
The women, gender and development reader, édité par Nalini Visvanathan, 1997. The University Press Ltd., Red Crescent Building, 114 Motijheel C/A, PO Box 2611, Dhaka 1000, Bangladesh.