English

Script 57.6

Notes to broadcasters

Un bon équilibre alimentaire pour une future mère et pour ses enfants est essentiel pour avoir des enfants en bonne santé.  Cette scène montre pourquoi et donne quelques conseils.

Script

Les personnages

Le narrateur: L’hôte de l’émission
Elizabeth: Jeune femme, récemment mariée et vivant dans le village de son mari
Mme Nyanga: La mère d’Elizabeth

Le narrateur
– Après une matinée de marche, Elizabeth est enfin arrivée au village de sa mère. C’est la première fois qu’elle lui rend visite depuis qu’elle est mariée. Elizabeth est impatience de lui donner les dernières nouvelles du village dont son mari est originaire. Ecoutez leurs heureuses retrouvailles.

Mme Nyanga
-Elizabeth, c’est toi? Oh! Je suis si heureuse, ma fille est venue voir sa vieille mère. Comment vas-tu mon enfant? Est-ce que ton époux te traite bien? Est-ce que tu t’entends bien avec ta nouvelle famille? Sont-ils contents de toi?

Elizabeth
-[Riant] Bonjour maman! Que de questions! Je vais bien et je suis heureuse de te voir en bonne santé! Mon mari et sa famille vont bien et ils te disent bonjour. Ils m’ont dit de t’amener ces légumes de leur jardin.

Mme Nyanga
– Ces tomates sont très belles. Ta nouvelle famille doit t’apprécier. Viens par ici ma fille pour que je puisse te voir.
PAUSE MUSICALE.
Mais oui! Tu es enceinte! J’en suis sûre! Ma fille est devenue une femme!

Elizabeth
-Maman! Comment peux-tu dire cela… Je ne suis mariée que depuis quelques mois! Comment peux-tu savoir si je suis enceinte? Moi-même je n’en suis pas sûre. Je t’en prie, ne dis pas de telles choses!

Mme Nyanga
– Une mère peut le dire. Je le sais. Viens, assieds-toi près de moi. Je veux tout savoir sur ta nouvelle vie. Suzanne, apporte du thé pour ma fille qui est enceinte et pour moi.

Elizabeth
-[Riant] Maman, tu n’as pas changé du tout! C’est comme si le temps c’était arrêté.

Mme Nyanga
– Oui, oui Elizabeth mais avant que tu me racontes, je dois te dire quelque chose. Je suis inquiète pour ton enfant.

Elizabeth
-Maman, arrête… je…

Mme Nyanga: Non, écoute-moi. Je te parle de mère à mère. Sauf que tu dois m’écouter tant que je respire encore!

Elizabeth
– Mais bien sur Maman.

Mme Nyanga
– Tout d’abord, je veux que les choses soient claires. Tu ne dois pas jeûner dans les prochaines années.

Elizabeth
-Que veux-tu dire?

Mme Nyanga
– Il y a différentes occasions dans l’année où nous devons jeûner. [Donner des exemples de fêtes religieuses et culturelles où l’on doit jeûner.] Il est nuisible de ne pas se nourrir lorsqu’on est enceinte. Cela fera du tord à ton enfant. Après la naissance, tu dois continuer à bien manger chaque jour. Tu vas allaiter ton enfant et il aura besoin d’un lait riche.

Elizabeth
-Allaiter? Mais Maman, il existe maintenant des aliments pour les nourrissons. Nous n’avons plus besoin d’allaiter après quelques mois!

Mme Nyanga
– Elizabeth, tu as vu grandir tes frères et sœurs. Est-ce que je ne les ai pas tous allaités? Et ce pendant presque deux ans?

Elizabeth
-Oui… mais…

Mme Nyanga
– Est-ce que tu as vu Mme Haile et ses enfants?

Elizabeth
-Tu veux dire la femme du commerçant? Quand ils étaient petits ses enfants étaient toujours malades et même aujourd’hui l’aîné ne semble pas en bonne santé.

Mme Nyanga
– Tu dis vrai Elizabeth. Une des raisons pour lesquelles ses enfants sont toujours malades est qu’elle ne les a pas allaités assez longtemps. Ayant de l’argent, elle a pensé qu’il était préférable d’acheter ces produits pour nourrissons. Tu vois, avec ces produits, tu dois toujours utiliser de l’eau et si l’eau n’est pas bonne, ton enfant sera malade. Je te conseille d’allaiter aussi longtemps que possible. C’est une nutrition naturelle mais en tant que future mère, tu dois prendre de bons repas autant que possible. N’oublie pas que tu manges pour deux.

Elizabeth
-Maman, c’est difficile quand on a un mari et une famille à nourrir.

Mme Nyanga
– Je le sais. Mais je sais qu’il est encore plus dur de bien s’occuper de ses enfants quand ils sont toujours malades. N’est-t-il pas mieux de prévenir ces problèmes et d’économiser de l’argent? Tes enfants sont ton avenir.

Elizabeth
-Tu as raison Maman. Je vais suivre tes conseils et allaiter mes enfants aussi longtemps que possible. Je comprends maintenant que jeûner n’est pas bon lorsque l’on est enceinte.

Mme Nyanga
– Oui Elizabeth! Ce dont je parle est très important. Je veux que mes petits-enfants soient en bonne santé. Maintenant, écoute-moi, il me reste des choses à te dire.

Elizabeth
-Tu as beaucoup réfléchi à ce que tu voulais me dire!

Mme Nyanga
– J’ai un certain âge et j’ai eu beaucoup d’enfants qui sont en bonne santé et forts. Je regarde aussi mes voisins et je sais ce qui est bon pour les enfants.

Elizabeth
-Maman, comment peux-tu savoir ce qui est bon ou non pour les enfants?

Mme Nyanga
– Regarde les jeunes enfants de nos voisins.

Elizabeth
-Oui.

Mme Nyanga
– Est-ce que tu as remarqué leur taille? Ils sont grands pour leur âge et ils ont l’air d’être en bonne santé à six ans; ils sont toujours souriants et ils ont beaucoup d’énergie. Parfois même trop, ils courent après mes poulets!

Elizabeth
-[Riant] Je faisais la même chose quand j’étais petite.

Mme Nyanga
– Oui! Vous étiez pleins d’énergie et en bonne santé parce que je vous ai bien nourris. Nous avions un potager afin de vous donner des légumes et des fruits, même si notre vie était difficile.

Elizabeth
-Je me souviens d’avoir eu de la nourriture de couleurs très différente dans mon assiette. Même quand nous n’avions pas beaucoup de nourriture, nous mangions toujours des légumes.

Mme Nyanga
– Je pense que si nous sommes tous en bonne santé, c’est grâce à notre potager. Vois-tu ces enfants de l’autre côté de la route?

Elizabeth
-Oui, ils sont assis dehors, à l’ombre. Pourquoi ne jouent-ils pas?

Mme Nyanga
– Je vais te le dire. Cette famille a beaucoup d’argent. Mais la mère, au lieu d’acheter des légumes et des fruits pour sa famille, elle achète des sodas et des biscuits. Cette femme! Elle dépense tout son argent pour acheter ce que ses enfants aiment mais cette nourriture ne les aide pas à grandir. Il leur faut des céréales, des légumes et des fruits [Donner des exemples de produits de consommation courante: riz, maïs, etc.] — et pas des choses sucrées.Le sucre ne rend pas les enfants grands et forts. S’ils en mangent tous les jours, ils vont s’affaiblir et leurs dents ne seront pas saines.

Elizabeth
-Leurs dents ne seront pas saines?

Mme Nyanga
– Je dis la vérité. Ton oncle adorait le soda et il a perdu beaucoup de dents avant même de se marier!

Elizabeth
-[Riant] J’ai toujours pensé que mon oncle avait perdu ses dents parce qu’il travaillait trop!

Mme Nyanga
– Je suis très sérieuse, Elizabeth! Tu peux deviner beaucoup au sujet de la santé d’un enfant selon leur apparence et l’énergie qu’ils ont. La nourriture peut même influencer leur capacité à apprendre. Si un enfant est faible, il ne sera pas bon à l’école.

Elizabeth
-Oui, je me souviens quand j’allais à l’école que si je ratais le premier repas de la journée, je ne pouvais pas faire mes mathématiques correctement!

Mme Nyanga
– C’est vrai. C’est un autre point important à retenir. Maintenant, de nombreuses écoles donnent à manger le matin et l’après-midi. Souvent, les mères pensent que cette nourriture est suffisante. Alors quand les enfants rentrent, elles ne les nourrissent pas, seuls les adultes mangent.

Elizabeth
-Comment cela est-il possible?

Mme Nyanga
– Beaucoup de mères n’ont pas assez de nourriture et pensent que leur enfant a assez mangé à l’école. Crois-moi, les enfants ont besoin de grandes quantités de nourriture, les filles comme les garçons. Cette nourriture leur donne de l’énergie pour être grands et forts. Souvent, les enfants sont malades parce qu’ils ne sont pas nourris aussi bien que les adultes, même s’il y a de la nourriture pour tous.

Elizabeth
-Tu as raison Maman. Je me souviendrai de ce que tu m’as dit aujourd’hui et quand j’aurai des enfants, je serai prudente!

Mme Nyanga:
Je crois que cela arrivera plus tôt que tu ne le crois. Maintenant, donne-moi les dernières nouvelles…
TRANSITION MUSICALE.
Le narrateur:
Mme Nyanga et Elizabeth parlèrent tard cette nuit-là. Que conseilleriez-vous à vos filles avant qu’elles ne deviennent mères? Une alimentation équilibrée est le facteur le plus important pour que les enfants soient en bonne santé. Comment nourrissez-vous votre famille?

Acknowledgements

Contribution: Moira Simpson, Chercheur/Auteur, Windsor, Canada.

Révision: Beth Miller, Spécialiste du «Genre», Heifer Project International, Arkansas, USA.

Information Sources

Food for You, Margaret McWilliams et Linda Davies, Linda, Ginn & Company; Massachusetts, 1971.

Site web de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO): www.fao.org

Site web de l’International Centre for Research on Women:  www.icrw.org