English

Script 57.3

Script

Les personnages

Le narrateur: L’animateur de l’émission.
Sylvie: Fermière.
Marie: Fermière et amie de Sylvie.

Le narrateur
– Comme beaucoup de nos auditrices, Sylvie cultive une petite surface de terre et utilise en grande partie les récoltes pour nourrir sa famille. Sylvie voudrait vendre des légumes sur le marché local mais les récoltes ne sont pas suffisantes pour nourrir sa famille et vendre des légumes sur le marché.

Vous avez le même problème? Aimeriez-vous avoir des revenus en vendant vos produits au marché? Aujourd’hui, nous parlerons du crédit, de l’emprunt d’argent, et de l’argent qu’il peut vous rapporter. Rejoignons Sylvie et son amie Marie. Elles discutent des programmes de petits crédits pour les femmes.
TRANSITION MUSICALE.

Sylvie
-Je suis une fermière très travailleuse, mais je n’arrive pas à obtenir une production suffisante! Quand je suis au marché, je remarque que la demande pour les légumes est grande mais je n’en ai pas assez à vendre au marché! Si j’avais une pompe à eau, je pourrais cultiver plus de légumes mais je n’aurai jamais assez d’argent pour en acheter une!

Marie
-Je suis d’accord, une pompe à eau serait utile. Je pense que tu pourrais utiliser le crédit pour améliorer ta situation.

Sylvie
– Je ne sais pas grand chose du crédit.

Marie
-Prendre un crédit, c’est emprunter de l’argent à une banque ou à une compagnie de crédit. Quand tu reçois l’argent, tu t’engages à le rembourser sur une certaine période de temps. Tu paies aussi une somme pour pouvoir utiliser cet argent. Cette somme est appelée intérêt.

Sylvie
– Oui, j’ai essayé d’emprunter de l’argent à la banque mais elle a refusé. Il était difficile de remplir les conditions parce que je ne sais pas lire. Ensuite, le banquier m’a dit que je ne pourrai pas emprunter d’argent parce que je n’ai ni bétail ni terres ou quelque chose qui ait de la valeur pour la banque au cas où je ne pourrais pas rembourser. Je ne voulais pas beaucoup d’argent!

Marie
-Ne te décourage pas. Il y a d’autres moyens d’emprunter de l’argent. As-tu entendu parler des programmes de petits crédits?

Sylvie
– Le petit crédit est-il différent de l’argent que l’on peut emprunter à la banque?

Marie
-Ces programmes permettent d’emprunter de petites sommes d’argent avec de faibles intérêts. Ils ont été établis pour aider les femmes à gagner un peu plus d’argent. Il existe des programmes de petits crédits dans le monde entier. Certains sont offerts par des banques locales. D’autres sont mis en place par des organisations rurales et plusieurs sont mis sur pied par des femmes comme nous!

Sylvie
– Des intérêts faibles seraient intéressants! J’ai emprunté de l’argent à un prêteur du village et il me demande vingt pour cent d’intérêts. Il a été difficile de rembourser la somme et les intérêts mais si je n’ai ni bétail ni terre à mon nom, comment puis-je emprunter?

Marie
-La Grameen Bank au Bangladesh est un programme de crédit basé sur la solidarité du groupe pour s’assurer que l’argent emprunté sera remboursé. Les femmes forment des groupes de crédit de cinq personnes. Si l’une d’entre elles ne rembourse pas, les autres ne pourront pas emprunter. C’est ce que l’on appelle la responsabilité de groupe.

Sylvie
– Cela peut marcher pour elles mais pourquoi d’autres femmes du village voudraient-elles former un groupe de crédit avec moi?

Marie
– Les unes après les autres, les femmes empruntent de l’argent. Pense à ce que tu pourrais gagner si tu avais une pompe à eau. Tu pourrais rembourser le crédit en vendant plus de légumes sur le marché.

Sylvie
– Je sais que j’encouragerais les autres de mon groupe à rembourser leurs emprunts pour que chacune puisse améliorer son mode de vie.

Sylvie
-(L’excitation de Sylvie se transforme soudain en inquiétude) Mais je n’ai aucune expérience avec le crédit! Et si je ne peux pas
rembourser?

Marie
-Beaucoup de femmes ont eu des difficultés mais elles ont montré qu’elles savaient gérer la situation. Il ne faut pas avoir peur d’essayer.

Tu devrais d’abord parler du crédit avec ton mari et avec ta famille. Explique-leur que cela t’aiderait à gagner plus d’argent pour ta famille. Si tu gagnes leur soutien, cela sera beaucoup plus simple.

Mais avant d’emprunter, soit prudente. Décide de la façon de dépenser l’argent et des moyens de le rembourser.

Décide de la somme nécessaire pour lancer ton commerce de légumes. Tu devras fixer un prix pour tes légumes de façon à gagner suffisamment d’argent pour rembourser le prêt.

N’emprunte pas trop d’argent, cela pourrait te prendre plusieurs semaines avant de pouvoir le rembourser.

Sylvie
– Si je suis bien organisée et que j’ai le soutien d’autres femmes, je pourrais y arriver. J’aimerais avoir plus d’informations sur ces programmes dans notre région. Peux-tu m’aider?

Marie
-Demandons à nos amis et voisins du village et allons à la clinique ou à l’école pour obtenir plus d’informations.

Sylvie
– Peut-être pourrions-nous lancer notre propre banque avec nos voisins!

Acknowledgements

Contribution: Noelle Grosse, Chercheur/Auteur, Canada.

Information Sources

Gender and microfinance: guidelines for good governance,” Susan Johnson, Centre for Development Studies, University of Bath, UK, BA2 7AY.

The Grameen Bank and Women in Bangladesh,” Abu Wahid, Challenge, septembre/octobre 1999, p. 94-101.

MicroStart — A Guide for Planning, Starting and Managing a Microfinance Programme (Version 1.0), United Nations Development Programme, 1997.
The Virtual Library on Microcredit: www.soc.itech.ac.jp