English

Script 55.7

Script

L’ANIMATEUR:

L’histoire que vous allez entendre raconte comment un fermier et sa famille ont créé une forêt à partir de champs défrichés et de terrains vagues.

Cela vous semble impossible?

En fait, ce fermier était déterminé.

Il comprenait la nature et savait comment les plantes et les animaux se reproduisent.
MUSIQUE (OPTIMISTE ET PLEINE D’ATTENTE).
Il y a quinze ans, M. Ernst Gotsch quitta la Suisse, son pays d’origine pour le Brésil.

Il rêvait de refaire sa vie en vivant et en cultivant dans la forêt.

Il voulait vendre les produits de la forêt tels que le cacao ou les bananes.

Quand il arriva, il fut surpris: il ne restait que quelques arbres sur la ferme, des champs défrichés et stériles.

La forêt avait été rasée.

Le sol était pauvre et commençait à s’éroder du fait des fortes pluies.

Les voisins disaient que la ferme était un terrain vague.

Mais Ernst pensait pouvoir enrichir le sol pour un jour créer une nouvelle forêt.

Il espérait qu’un jour, sa famille pourrait vivre en se nourrissant des produits de la forêt tels que les bananes, le cacao et les diverses formes de poivrons.
Vous vous demandez peut-être comment une personne peut RECREER une forêt?

Restez à l’écoute pour obtenir la réponse et savoir comment M. Ernst Gotsch a réalisé son rêve.
TRANSITION MUSICALE.
Il semble difficile pour une personne d’enrichir suffisamment le sol pour faire pousser une forêt.

Heureusement, Ernst était fermier et scientifique, et il avait de bonnes idées.

Il savait que la première des choses à faire était de planter des plantes vertes pour couvrir les terres défrichées, un peu comme une culture de paillis.

Quelles plantes auriez-vous choisi?

Voici comment Ernst a pris sa décision.

Il a observé le paysage autour de sa ferme.

Il a accordé une attention particulière aux espèces de plantes qui poussaient dans les zones défrichées ou stériles proches.

Ces plantes, comme le manioc, le pois cajan, les bananiers et les arbres originaires de la région, comme eretrinas et ingás, allaient donner au sol une première couche.

Elles poussaient bien sur les terres défrichées et sur les sols pauvres.

Ernst et sa famille les plantèrent donc sur tout le terrain côtoyant de plantes qui y poussaient naturellement.

Quelques mois plus tard, Ernst coupa les feuilles et les branches de toutes les plantes, les plaça sur le sol pour former un nouveau paillis.

C’était le début d’une nouvelle couche sur le sol.
De minuscules insectes et d’autres de taille plus grande comme les vers de terre qui vivent dans le sol s’y développèrent, commencèrent à se nourrir et à réduire les plantes mortes en petits morceaux formant un fertilisant.

Quelques mois passèrent et le sol fut assez riche pour recevoir les semences de la future forêt.

Il sema les graines très près les unes des autres pour qu’elles se renforcent et se protègent.

Bientôt, le champ fut recouvert de petits arbres.
MUSIQUE (AIR JOYEUX).

ARRETEZ LA MUSIQUE.

FOND SONORE DE LA FORET (CHANTS D’OISEAUX, BRUITS DE CHUTES D’EAU).
Cinq ans après, une forêt avait poussé.

Ernst l’avait créée peu à peu.

Reprenons ces étapes.

Tout d’abord, il a planté des cultures sélectionnées avec soin pour qu’elles survivent dans un sol pauvre.

Quand ces plantes avaient bien poussé, il coupait les branches et les feuilles et les dispersait sur le sol.

De petits insectes commencèrent à se nourrir des feuilles et des branches en les réduisant en petits morceaux produisant un fertilisant naturel pour enrichir le sol.

Comme le sol se formait, il planta des semences directement dans la couche de fertilisant pour cultiver d’autres plantes ainsi que de nombreux arbres de taille différente placés les uns près des autres.

Plus tard, son champ était devenu une grande forêt d’arbres.
TRANSITION MUSICALE.
Aujourd’hui, c’est une forêt que Ernst cultive sur son terrain.

Parmi les nombreux arbres de sa ferme, Ernst cultive des bananes, du cacao, du poivre et d’autres fruits
et noix.

Il a beaucoup de produits à vendre.

Il cultive aussi des légumes dans les clairières et élève des poulets qui se nourrissent de feuilles et de fruits dans la forêt.

En fait, presque toute la nourriture dont sa famille a besoin est tirée de la forêt.

Ernst calcula qu’avec ce système, une famille pouvait vivre exclusivement des produits de deux hectares de forêt.

Il a prouvé que c’était réalisable.

Peut-être pourriez-vous essayer ….

Acknowledgements

Contribution: Jennifer Pittet, Managing Editor, RRRPD.

Révision: Marsha Hanzi, Permaculture Teacher, et Member, Bahian Institute of Permaculture, le Brésil.

Notes
Les noms en latin mentionnés dans ce texte:
Cajanus cajan: pois cajan
Manihot esculenta, Mamhot utilissima: manioc ou cassava
Erythrina spp: eretrinas
Inga spp: ingás

Information Sources

Recreating a rainforest,” par Marsha Hanzi, dans The Permaculture Activist, #25, décembre 1991.

Rainforest regeneration,” par Matt Kovacs, dans The Permaculture Activist, #40, décembre 1998.

Forest Farming, par J. Sholto Douglas et Robert A. de J. Hart, 1985. Intermediate Technology Publications, Londres, le Royaume-Uni.