English

Script 55.4

Notes to broadcasters

 L’utilisation des effets de son vous aidera à créer une atmosphère appropriée et à décrire l’action.  Bien que le narrateur dise ce qui se passe à l’auditoire, les effets de son peuvent renforcer le message et vous aider à le faire passer.  Ils améliorent aussi les images visuelles pour votre auditoire. Vous pouvez pré-enregistrer quelques-uns des sons tels que des pas (qu’on entend s’approcher et s’éloigner), une porte qui se ferme et des oiseaux qui chantent (ou d’autres sons pris en plein air) pour le texte concernant le jardin.  Assurez-vous que vous avez choisi des effets sonores qui soient familiers à votre auditoire.

Changez les noms des personnages pour des noms courants.  Nous vous recommandons aussi d’utiliser ce texte avec le texte 5 de cette pochette, « Le jardin forestier: un jardin à étagères. »

Script

Partie 1

LE NARRATEUR:

Mme Rocher était inquiète.

Elle se tenait à la porte de la maison regardant la route pour voir si quelqu’un arrivait.

Tard hier soir, elle avait appris que les parents de son mari allaient arriver de la ville.

Ils s’attendraient à un bon repas.

Elle n’avait pas de légumes ni d’huile à la maison.

Elle avait seulement un peu de poulet, pas assez de nourriture pour préparer un bon repas.

Maintenant, elle voit au loin sa fille Anna courir vers elle.
SON DE PAS APPROCHANT RAPIDEMENT.
ANNA: Bonjour maman! Nous sommes restés tard à école aujourd’hui. Il y avait une grande célébration en l’honneur des fondateurs de l’école.

MME ROCHER: Je suis contente que tu te sois amusée. Tu as l’air heureuse.

ANNA: Oui, j’ai passé une bonne journée. Mais maman, tu me sembles inquiète.

MME ROCHER: Tante Gladys et Oncle Meka arriveront demain matin et il y a peu de nourriture à la maison. J’ai un peu d’argent mais pas assez.

ANNA: Attends maman. Cela me donne une idée. Je vais aller faire les courses au village! Au revoir Maman…

MME ROCHER: Mais attends! Tu n’as pas assez d’argent….
SON D’UNE PORTE SE REFERMANT.

LE NARRATEUR:

Mais Anna était partie.

Anna descendit la route rapidement, passa devant la maison du voisin et devant l’école.

Elle marcha jusqu’à l’autre côté du village sans s’arrêter jusqu’à ce qu’elle arrive à la maison de son ami, M. Dupont.

Elle était arrivée dans un « supermarché » tout à fait spécial.
TRANSITION MUSICALE.

Partie II: Le jardin-supermarché de M. Dupont

CHANTS D’OISEAUX.

LE NARRATEUR:

Elle voit M. Dupont qui sommeille à l’ombre d’un cocotier au bord de son jardin forestier.

C’est comme cela que M. Dupont l’appelle: le jardin forestier.

Il est vrai que ce jardin rappelle la vraie forêt, mais il est près du village juste à côté de la maison de M. Dupont!

Exactement comme une forêt naturelle, le jardin a plusieurs niveaux de plantes.

Si vous regardez attentivement, vous pouvez voir les niveaux comme des étagères dans un supermarché.

Sur le niveau supérieur, il y a des noix de coco et des fruits tels que la mangue, l’avocat, et le jacquier.

Sur l’étagère du dessous, on y trouve des bibassiers et des plaqueminiers de Virginie qui poussent sur les arbres de taille moyenne.

Sous ceux-ci, sur la troisième étagère, on trouve des arbres encore plus petits qui produisent les limes, le citron, les goyaves, les bananes et les papayes.

Les bananiers poussent bien dans les clairières entre les arbres les plus grands.

Partout dans le jardin, vous trouverez aussi des plantes grimpantes comme la vanille et les fruits de la passion qui s’enroulent autour du tronc des arbres.

Dans les clairières, M. Dupont a planté des patates douces, du manioc et des fèves.

Anna sait qu’il cultive aussi différentes épices, telles que lemongrass et des arbres qui produisent du bois de chauffage.

M. Dupont a tout ce dont il a besoin dans son « jardin-supermarché » : bois de chauffage, fleurs, épices, fruits, bois de construction, chaume, huiles et sucre.

M. Dupont se réveille parce qu’il a entendu les pas d’Anna.

M. DUPONT: Anna, est que c’est toi?

ANNA: Bonjour M. Dupont. Comment allez vous?

M. DUPONT: (D’une voix somnolente) Bonjour Anna. Oui, je vais bien, merci. Comment va ta mère?

ANNA: Ma mère a un problème, c’est pourquoi je suis ici. La famille de mon père vient de la ville nous rendre visite. Nous ne les avons pas vus depuis longtemps. Ma mère veut bien les accueillir, mais elle n’a pas assez de nourriture pour leur offrir un bon repas. Pouvez-vous nous aider M. Dupont?

M. DUPONT: Bien sûr, Anna. Viens et choisis ce dont tu as besoin. Pour commencer, il y a beaucoup de fruits avec lesquels on peut faire du jus comme la noix de coco, la papaye, la mangue et l’orange. Ou peut-être préféreriais-tu servir du thé au tilleul? J’ai récolté la sève de la canne à sucre. Tu sais qu’on peut faire du sucre avec la sève. Ainsi, vous aurez du sucre pour le thé.

Pour le dîner, ta mère peut servir des patates douces avec les bananes frites. Tu vois ces bananiers? Va en cueillir. Pendant ce temps, je vais ramasser les patates.

A la maison, j’ai de l’huile de palme; ta mère en a probablement besoin pour cuisiner.

Ta famille pourra ainsi offrir un bon repas.
TRANSITION MUSICALE / GARDEZ UN FOND MUSICAL.

LE NARRATEUR:

Anna quitta la maison de M. Dupont avec un grand sac plein de fruits et de légumes.

Plus tard dans la journée, M. Dupont envoya un autre sac avec le sucre et l’huile qu’Anna avait demandés.

Il n’est pas nécessaire de préciser que M. Dupont et son jardin-forêt avaient sauvé la journée.

La mère d’Anna prépara un délicieux repas pour les visiteurs de la ville.

Les visiteurs ont fait la remarque qu’il était bien pratique d’avoir un supermarché si proche!
TRANSITION MUSICALE.
Pourquoi ne pas organiser un supermarché dans votre arrière-cour?

Un jardin forestier peut vous fournir de la nourriture, des médicaments, du bois à brûler et du chaume.
LA MUSIQUE S’ARRETE / ON ENTEND ANNA CHANTER.
ANNA (chant):

Il y a un marché dans mon village.

C’est la forêt au bout de la route.

Vous pouvez trouver de tout sur les étagères du jardin forestier:

Du jus de fruit et de noix de coco, des épices sur les plantes grimpantes

Les racines de l’arbre, les feuilles, les noix et les fruits

Sont des médicaments pour vous.

Les fruits et les noix, l’huile, le mobilier et le chaume!

Tout vient du jardin!

Acknowledgements

Contribution: Jennifer Pittet, Managing Editor, Réseau de Radios Rurales des Pays en Développement.

Révision: Dr. Helen Hambly, Associate Officer, International Service for National Agricultural Research (ISNAR), la Haye, les Pays-Bas.