English

Script 52.10

Notes to broadcasters

La pollution de l’air à l’intérieur de la maison menace la santé des familles vivant en milieu rural. Il y a des étapes simples qu’on peut franchir pour prévenir les risques inutiles. Le scénario suivant explique la principale cause de la pollution de l’air dans les maisons et quelles sont les précautions que les villageois devraient prendre pour limiter cette pollution. L’appendice donne des informations sur des poêles améliorés. Nous vous recommandons de rechercher et de préparer des émissions sur ces poêles à combustion améliorée qui sont utilisés localement et considérés appropriés pour votre auditoire.

Script

Est-ce qu’il vous arrive d’avoir une mauvaise toux qui ne vous quitte pas? Quelques fois, elle vous hante pendant des jours. Est-ce que vos enfants ont des problèmes de respiration? Est-ce que vos yeux piquent quand vous cuisinez? La fumée dans votre maison peut causer ces problèmes ou les aggraver. La pollution de l’air dans votre maison peut causer ou contribuer au développement de maladies sérieuses telles que la pneumonie et la bronchite.

L’air dans votre maison est polluée par la fumée du feu ou du poêle. La fumée provenant du bois qui brûle, des excréments ou de la paille peut paraître inoffensive, mais cela n’est pas le cas. En fait, elle contient des matières chimiques nuisibles. Quand vous respirez ces matières chimiques, elles font tort.

Il y a plusieurs choses qui vous pouvez faire pour réduire la quantité d’air pollué dans votre maison.

Naturellement, vous ne pouvez pas vous arrêter de cuisiner. Voici quelques idées pour réduire la quantité d’air pollué que vous respirez.

D’abord, évitez le plus possible les parties de la maison où il y a le plus de fumée. Vos enfants devraient rester loin de la fumée. Pour exemple, ne rester pas au-dessus de feu avec votre bébé sur votre dos. La fumée ira directement sur son visage. Aussi apprenez à vos jeunes enfants à ne pas jouer près du feu ou du poêle.

Ensuite, assurez-vous que la fumée sorte rapidement de votre maison. Observez comment la fumée se répand dans la pièce. Il serait peut-être possible changer la direction par laquelle la fumée s’échappe de votre maison de façon à ce que l’air frais pénètre plus facilement et chassant ainsi la fumée nocive. Pour y parvenir, vous pouvez au besoin déplacer votre feu ou le poêle en un autre endroit. Il se peut que cela nécessite un peu de construction. Par exemple, est-ce que la fumée sortirait plus rapidement si les fenêtres étaient plus grandes ou si on levait le toit de la maison?
Si vous avez un poêle, vérifiez si vous pouvez installer un tuyau conduisant la fumée à l’extérieur de la maison.

MUSIQUE/EFFETS SONORES

Si vous voulez respirer un air meilleur dans votre maison, considérez l’achat d’un nouveau poêle.

Aujourd’hui, on peut trouver des poêles à combustion améliorée qui vont vous sauver du temps. Votre famille sera protégée et en meilleure santé. Avec un poêle à combustion améliorée, il y aura moins de fumée, moins de cendres et de suie.

Au lieu d’un feu ouvert qui gaspille la chaleur, les poêles améliorés ont généralement une boîte à combustion fermée. Cela signifie qu’ils produisent plus de chaleur avec moins de combustible; la nourriture sera cuite plus rapidement. Moins de temps de cuisson signifie aussi moins de fumée dans la maison.

Beaucoup de gens ont essayé ces poêles. De nombreux modèles sont offerts. Informez-vous auprès de votre travailleur de la santé local. Il pourra vous aider.

Utilisant un de ces poêles n’est qu’une des façons pour vous et votre famille d’avoir une vie plus confortable et protéger votre santé.

Acknowledgements

Contribution: Catherine Fergusson, RN, Toronto, Canada.

Révision: Elizabeth Hillman, Consultante internationale en matière de santé, Québec, Canada.

Information Sources

ARI News, Issue #4, 1986. Appropriate Health Resources and Technologies Action Group (AHRTAG), 29-35 Farrington Road, London, EClM 3JB, UK.

Lowering exposure of children to indoor air pollution to prevent ARI: the need for information,” Capsule Report, No 3, janvier 1999. The Environment Project, 1611 North Kent St. Suite 300, Arlington, Virginia, 22209-2111, USA.

Appendice – Poêles à combustion améliorée dans le monde

Au Burkina Faso, les femmes ont amélioré leurs feux traditionnels basés sur trois pierres en fabriquant un muret. Elles mélangent quatre seaux d’argile, un seau de paille de millet, un demi-seau de fumier et de l’eau. Elles laissent mariner ce mélange pendant une semaine. Elles placent leurs pots de cuisine sur les trois pierres. Utilisant le mélange d’argile, de paille et d’engrais, elles construisent un muret circulaire autour des pierres et du pot. Elles laissent une petite ouverture entre le pot et la sortie. Elles taillent ensuite une petite ouverture dans le muret pour permettre d’alimenter le feu. Evidemment, il est important de couvrir le poêle quand il pleut.

Au Niger, les femmes utilisent le “mai sauki” ou la “cuisinière rapide.”  Des étameurs fabriquent ces poêles des petits morceaux de métal. Ils existent en différentes dimensions pour s’adapter aux petits et grands pots. D’autres poêles métalliques sont le “noflie” en Gambie et le “jiko céramique” au Kenya. Le “mai sauki” brûle le bois. Le “noflie” brûle le bois et les briquettes faites d’écorce de cacahuète. Le “jiko céramique” brûle le charbon de bois. Ces poêles sont légers et faciles à transporter.

Au Guatemala, certaines familles utilisent maintenant le “Ceta.” Le poêle a une base en béton et un cadre métallique fixé à la base et à la cheminée. Les Guatémaltèques achètent les cadres métalliques des forgerons locaux. Ces cadres ont des dimensions variées pour accommoder des pots de différentes tailles. Les démonstrateurs de poêle locaux aident à installer les “Ceta” chez les gens. Ils aiment ces poêles parce qu’ils utilisent moins de bois qu’un feu ouvert et il peut cuir plus d’un pot à la fois. Ces poêles à base de béton coûte d’habitude plus que les poêles métalliques ou les poêles en argile.

Des cuisinières solaires ont été développées et testées dans beaucoup de pays. En Inde, les scientifiques ont développé la boîte à cuisiner “Kisan.” Un troue de 2 pieds de largeur par 2 pieds de longueur (60 centimètres) est creusé dans la terre. On peut utiliser le paddy du riz, de la paille, des journaux, de la sciure, de la laine ou du coton pour isoler les côtés et le fond du puits. Cet isolant conserve la chaleur du soleil. La nourriture crue est mise dans le pot et le pot est couvert avec du verre. Le soleil brille à travers le verre et cuisine la nourriture en 3 à 4 heures. Les cuisinières solaires n’exigent pas de bois à brûler, du charbon de bois ou tout autre combustible. Ils ont seulement besoin de la lumière du soleil.

Beaucoup de gens ont essayé la boîte solaire “Kisan” et l’ont beaucoup aimé. Mais il y a aussi des inconvénients. La cuisson est habituellement plus lente qu’avec les poêles utilisant le bois ou le charbon de bois. Et bien sûr ces cuisinières solaires ne peuvent pas être utilisées pendant la saison de pluie ou par temps nuageux.