English

Script 51.2

Notes to broadcasters

La femme de l’histoire qui suit participe à un projet dirigé par Heifer Project International (HPI). HPI travaille avec des familles qui veulent élever du bétail et acquérir des compétences en agriculture et développement communautaire. Leurs bureaux par pays figurent sur une liste incluse dans cette Pochette. Nous vous prions de mentionner dans cette émission le nom de la personne à contacter et l’adresse du bureau le plus proche de chez vous pour que votre auditoire puisse en profiter.

Script

Dora Neba est agricultrice. Elle cultive du maïs, du blé et des haricots. Elle vit dans le village de Bambui au Cameroun. Les gens de son village l’appellent Dora.

Depuis de nombreuses années Dora a travaillé dur mais c’était difficile de survivre et de nourrir sa famille. Son mari est parti dans une autre ville. Il revenait à la maison de temps en temps quand il avait un peu d’argent.

Mais il y a quelques années quelque chose a changé dans la vie de Dora. Elle reçut comme cadeau une vache laitière offerte par un agriculteur de la lointaine Irlande. La vache faisait partie d’un programme mis sur pied par une organisation appelée Heifer Project International. Cette organisation travaille avec des familles et des communautés qui veulent élever du bétail et acquérir des compétences en matière d’agriculture et de développement communautaire.

Ce n’est pas chaque famille de son village qui a reçu une vache comme cadeau. Une famille qui n’en a pas eu accepta d’aider Dora à nourrir l’animal et à s’en occuper. En contrepartie Dora accepta de donner à cette famille qui l’a aidée le premier veau femelle à naître. Alors quand la vache de Dora mit bas un veau femelle, Dora s’en occupa quelques mois puis le donna à l’autre famille. Tout le monde était content.

De nombreuses autres personnes de la communauté aidèrent également Dora lorsqu’elle reçut sa vache. Elle était incapable de bâtir toute seule un enclos, mais elle acheta du ciment, du gravier et des clous et les voisins l’aidèrent à monter son enclos.

Peu de temps après que sa vache eut son premier veau, la vie de Dora s’améliora. Ses enfants buvaient du lait tous les jours et étaient en bonne santé. Elle vendit le surplus de lait. Avec cet argent elle a acheté de la nourriture pour sa vache et des livres pour ses enfants.

Dora utilisait le fumier provenant de sa vache pour fertiliser le sol. Ses cultures prirent du mieux et les rendements augmentèrent. Avec le temps elle avait mis de côté assez d’argent provenant de la vente du lait pour embaucher des voisins qui lui donnèrent un coup de main pour les travaux quotidiens de la ferme. Donc d’autres personnes de la communauté en bénéficièrent et remercièrent Dora et sa vache.

L’une des raisons du succès de Dora réside dans la manière dont elle a géré sa vache. Elle utilisait un système appelé zéro pâturage. Ce qui veut dire qu’elle a gardé sa vache dans un enclos. Elle ne permit pas à sa vache d’aller paître librement. Au lieu de cela elle coupait de l’herbe d’un champ voisin et l’apportait à la vache tous les jours. Ainsi elle pouvait observer son animal de plus près, enlevant les tiques chaque fois qu’elle en voyait. Résultat: la vache était en bonne santé. Et puisque la vache ne se promenait pas librement dans le village, toute la communauté y trouva son compte.

Quand le mari de Dora apprit sa réussite à la ferme, il rentra à la maison pour y rester et travailler avec sa femme. Et il retrouva une famille en meilleure santé avec un avenir plus prometteur. Le dur labeur de Dora a porté ses fruits. Et la vache joua un rôle décisif en réunissant toute la famille.

Acknowledgements

Écrit par Jennifer Pittet, Éditrice, Réseau de Radios Rurales des Pays en Développement. Basé sur une entrevue avec Eugene Oteh, DVM, Coordonnateur, Heifer Project International-Cameroun, PO Box 467, Bamenda, Province du Nord Ouest, Cameroun