English

Script 46.7

Notes to broadcasters

Ce texte est le premier d’une série de deux sur les moyens de garder la nourriture saine. La deuxième partie (Pochette 46, texte 8) discute de l’importance de cuire les aliments et de garder la nourriture cuite propre, couverte et fraîche. La compréhension de vos auditeurs sera plus complète si les deux textes sont utilisés ensemble.

Script

Beaucoup de gens quittent la campagne par les temps qui courent. Les villes grossissent, et les gens sont de plus en plus occupés. Beaucoup de gens n’ont pas assez de temps pour préparer un repas. Alors ils achètent de la nourriture au marché ou dans un casse-croûte au bord des routes, ou encore ils vont dans un restaurant. Cela veut dire que de plus en plus de gens gagnent leur vie en vendant de la nourriture dans les gargotes et les restaurants.

Les gens qui achètent de la nourriture dans ces casse-croûtes ou restaurants ont besoin de savoir que la nourriture qu’ils achètent est saine. C’est un problème qui devrait vous préoccuper si vous vendez de la nourriture. Si vous servez de la nourriture avariée, vos clients peuvent tomber malades, ou même en mourir. Les restaurateurs eux-mêmes peuvent tomber malades ou mourir s’ils consomment des aliments avariés. Et votre affaire peut en pâtir. Y’a-t-il quelque chose que vous pouvez faire pour empêcher que votre nourriture ne soit avariée ? Heureusement, la réponse est oui.

La nourriture est abîmée par deux choses: les micro-organismes appelés “microbes” qui vivent à l’intérieur des aliments, et des produits chimiques appelés “enzymes” qui font partie des aliments.

Si vous pouvez arrêter la prolifération des ces microbes et enzymes, vous pouvez empêcher la nourriture de se gâter.

La première chose à faire est de vous laver les mains. Lavez vos mains avec soin avant de toucher de la nourriture. Utilisez un savon et de l’eau propre. Les mais sales peuvent propager les microbes qui abîment la nourriture, et les germes qui causent les maladies telles que la diarrhée. Parfois, l’on vous interrompt alors que vous préparez de la nourriture. Par exemple, vous pouvez avoir besoin de vous arrêtez pour vous occupez d’un enfant. Ou encore vous pouvez toucher un animal, ou aller aux toilettes. Si vous faites l’une ou l’autre de ces choses, assurez-vous de bien laver vos mains avant de toucher à de la nourriture.

Vous devriez aussi garder toute surface, où vous travaillez à la préparation des aliments, propre et bien désinfectée.

Cela veut dire tout endroit où vous lavez, coupez, faites cuire, préparez, servez ou exposez votre nourriture. Cela peut être une table, une planche pour couper, le sommet d’un comptoir, ou un endroit réfrigéré qui sert à exposer la nourriture.Nettoyez toutes les surfaces avec un linge propre et de l’eau très chaude. Si vous n’avez pas d’eau chaude, ajoutez quelques gouttes de vinaigre, de l’iode ou du chlore dans l’eau, cela vous donnera une bonne solution pour le nettoyage. Tout doit être propre et désinfecté, y compris les tissus que vous utilisez pour faire la vaisselle, pour nettoyer les comptoirs, et vous sécher les mains. Et n’oubliez pas d’enlever tous les déchets d’aliments, les emballages de nourriture et les autres détritus sur les surfaces servant à préparer et à vendre la nourriture. Mettez-les dans une poubelle dès que possible.

Assurez vous que toutes vos assiettes sont propres et désinfectées.

Lavez la vaisselle dans de l’eau propre et chaude après chaque utilisation. Si vous n’avez pas d’eau chaude, ajoutez quelques gouttes de vinaigre, de chlore ou d’iode à votre eau de lavage. Ne lavez pas les assiettes dans de l’eau sale ! Cela peut propager les germes qui causent les maladies.
Assurez-vous que la nourriture que vous préparez et servez à vos clients est propre. Lavez tous les aliments avec de l’eau propre avant de les faire cuire. Ainsi vous vous débarrasserez de la plupart des microbes qui provoquent l’avarie des aliments. Le lavage aide aussi à enlever les produits chimiques comme les insecticides qui ont pu être utilisés pour traiter les aliments. Ces produits chimiques sont parfois toxiques, et sont particulièrement dangereux pour les enfants.

Après vous être assurés que la nourriture est propre, mettez-la dans des récipients propres. Nettoyez et désinfectez toujours les récipients vides avant de les remplir.

Une partie des précautions à prendre pour garder la nourriture saine consiste à la protéger des insectes, des rongeurs et des autres animaux. Eloignez les animaux des endroits où vous préparez et servez de la nourriture. Entreposez la nourriture dans des récipients fermés dans des endroits où aucune créature ne peut les atteindre. Les aliments secs comme les haricots, le riz, les épices et les fruits secs ne font pas exception: ils doivent eux-aussi être entreposés dans des récipients fermés.

Il y a une dernière chose qu’il ne faut pas oublier: il ne faut jamais préparer de la nourriture quand vous êtes malades, surtout si vous avez la diarrhée. Vous pourriez facilement transmettre votre maladie à vos clients.

Si vous suivez ces conseils, votre restaurant ou casse croûte sera propre. Si vous faites bien attention de la garder propre, votre nourriture sera plus saine et ne sera pas avariée. C’est à la fois bon pour vous et vos clients! Ainsi prend fin notre première émission sur les moyens de garder la nourriture saine. Mais il reste d’autres sujets importants que nous aborderons. Dans notre seconde émission, nous parlerons d’autres moyens d’empêcher la nourriture de s’abîmer.

– FIN –

Acknowledgements

Ce texte a été écrit par Vijay Cuddeford, Recherchiste au Réseau des radios rurales des pays en développement et étudiant en agriculture durable à l’université de Waterloo en Ontario, Canada.

Ce texte a été revu et corrigé par Robert G. McQuillan, Consultant en santé publique, Willowdale, Ontario, Canada et par Gerry T. Lawrence, Inspecteur en santé publique, North York, Ontario, Canada.

Information Sources

Séminaire sur la préparation des aliments, SCS NEWS, No. 45, Janvier-Décembre 1995, pages 4-5. Publié par Society of Christian Service, C.D.T. 58, 96000 Sibu Sarawak, East Malaysia.

Tips on-food-protection food borne illness, Charlotte M. Dunn, Fiji Food and Nutrition Newsletter, Vol. 4, No. 4, janvier 1984. Publié par le National Food and Nutrition Committee, Box 2223, Government Buildings, Suva, Fiji.

Golden rules for safe food preparation, Dialogue on Diarrhoea, No. 56, Mars/Mai 1994, page 3. Publié par Appropriate Health Resources and Technologies Action Group (AHRTAG), 1 London Bridge Street, London SE1 9SG, United Kingdom.

Keep it cool: quality maintenance of vegetables and fruit during storage, AT SOURCE, Vol. 19, No. 2, Juin 1991, pages 19-22. Publié par AT SOURCE, P. O. Box 41,6700 Wageningen, The Netherlands.

Organic way of keeping fruits, vegetables fresh, Santinig, Vol. 5:229, Mars 13, 1987, page 14. Publié par Philippine Federation of Rural Broadcasters, 4th floor, NIA building, EDSA, Quezón City, Philippines.

Workshop on Food Preservation and Storage: proceedings of a workshop in Kibaha, Tanzania du 21 juillet au 8 août 1975. Publié par le gouvernement de la république de TanzanieECA/FAO/UNICEF.

Keeping food safe, Nyam News, Décembre Nos. 1 & 2, 1996. Publié par Caribbean Food and Nutrition Institute Information Service, P. O. Box 140, University of the West Indies Campus, Kingston 7, Jamaica.