English

Script 46.9

Script

Installer un jardin potager dans une école est un très bon moyen pour que les enfants apprennent plusieurs leçons importantes. Au moment de préparer le jardin, les enfants apprendront la relation entre l’agriculture, la chaîne alimentaire et l’environnement. En travaillant avec de la terre et des plantes, les élèves apprendront la biologie des plantes et les micro-organismes. Pour savoir où et quand cultiver des produits, ils devront étudier le climat de leur région qui pourrait faire partie de leur cours de géographie. La recherche et l’élaboration des projets améliorera leur lecture, leur écriture et l’apprentissage de la langue. Et en préparant le jardin et en travaillant ensemble, ils développeront l’aptitude à vivre en société.

Une étape importante dans la préparation d’un jardin d’école consiste à choisir le site. Voici quelques facteurs à prendre en considération lorsque vous cherchez le bon endroit pour installer le jardin.

Cherchez un endroit sur le terrain de l’école ou près de l’école. Il faut que ce soit un endroit facile d’accès pour les élèves, avec beaucoup de soleil et un bon sol. Demandez aux administrateurs de l’école et au gardien s’ils ont une idée sur le meilleur endroit pour installer un jardin d’école. Il se peut qu’il y ait des tuyaux souterrains ou des fils électriques auxquels il ne faudrait pas toucher.

Faites un dessin du jardin avant de creuser la terre. Demandez aux enfants de vous aider. Sur votre dessin, indiquez ce que vous voulez planter, et où vous voulez le planter. Incluez les bâtiments de l’école ainsi que des arbres ou des arbustes sur votre dessin pour savoir quels secteurs auront de l’ombre durant la journée.

Voici d’autres choses dont il faut se rappeler en dessinant le jardin.

Votre jardin a besoin d’au moins six heures de soleil direct chaque jour pour cultiver des fruits et des légumes. Ne cultivez pas trop près des murs d’un bâtiment. L’eau qui coule d’un toit dans le jardin peut faire du tort à vos plantes. Essayez également de ne pas planter trop près des arbres car ils peuvent faire concurrence à vos plantes pour une partie de la lumière, les éléments nutritifs et l’eau dont le jardin a besoin.

Vous aurez besoin d’une bonne source d’approvisionnement en eau. Si possible, installez votre jardin près d’une source d’eau pour que les enfants n’aient pas à transporter l’eau sur une trop grande distance. Si le sol est sec, choisissez des produits qui résistent à la sécheresse ou qui n’ont pas besoin de beaucoup d’eau.
Cherchez différents moyens de cultiver de nombreux légumes sur des petites parcelles. Veillez à bien gérer votre eau là où elle est rare. Demandez à votre vulgarisateur agricole local de vous apporter des idées et un soutien.

Si l’école est située à un endroit où les animaux se promènent en liberté, ou si vous craignez que certains d’entre eux ne viennent endommager le jardin, il faudra peut-être ériger une clôture autour du jardin. Utilisez du matériel solide, comme du grillage ou du bois, pour faire une clôture qui éloignera les animaux. Ou encore, installez une clôture vive d’arbres locaux, d’arbustes ou de cactus. Demandez aux personnes de la communauté quel type de clôture est le plus efficace pour protéger leurs cultures.

Installez des boîtes de compost pour avoir beaucoup d’engrais naturel pour vos cultures. Mettez les boîtes dans un endroit à l’ombre pour empêcher le compost de se dessécher.

Assurez-vous de laisser de larges allées pour permettre aux enfants de s’y déplacer afin qu’ils aient assez de place pour bouger et jouer dans le jardin.

Il faudra changer l’emplacement des cultures choisies d’une année à l’autre pour que la terre reste en bonne santé. Certains produits ajoutent des éléments nutritifs au sol alors que d’autres prennent ces éléments nutritifs du sol. La rotation des cultures peut également prévenir les dégâts des insectes indésirables et des maladies.

Il serait bon d’avoir un espace près du jardin pour entreposer les outils et les accessoires.

Si possible choisissez un endroit où il y a déjà des plantes qui poussent. Cela veut dire que le sol est capable de faire vivre des plantes. Et quand on enfouit les plantes dans le sol, cela lui procure des matières organiques. Souvenez vous que même un sol pauvre et sec peut devenir fertile pour la culture lorsque vous ajoutez des matières organiques comme le fumier ou le compost.

Faites participer les enfants à autant d’aspects que possible de la préparation, de la création et de l’entretien du jardin.

Ne vous inquiétez pas si le site du jardin n’est pas parfait. Vous pourrez inclure des cours sur l’amélioration des sols, l’aménagement de bonnes planches de culture, et la construction d’une clôture dans le programme de jardin d’école pour les enfants.

– FIN –

Acknowledgements

Ce texte a été écrit par Belinda Bruce, Assistante éditrice, Réseau des radios rurales des pays en développement


Information Sources

School garden manual, Marny Smith et June Plecan, 1989, 86 pages. Save the Children, 54 Wilton Road, Westport, Connecticut 06880, USA.

Entrevue avec Dagmar Baer, enseignant, Ossington Old Orchard, Toronto, Canada. Dagmar a crée et organisé un jardin scolaire pour une école élémentaire. Ils ont cultivé 40 espèces différentes d’herbes, de plantes, d’arbres et d’arbustes. Quand le climat est trop froid, les enfants font des activités à l’intérieur de l’école.