English

Script 43.4

Script

No 1 : Le problème des ordures

Nous produisons tous des ordures. Normalement, nous n’y pensons même pas. Nous nous contentons de les jeter. Mais le monde manque d’espace pour entreposer toutes les ordures qui s’amoncellent. Par exemple, les huit millions d’habitants de Manille, aux Philippines, produisent 4.000 tonnes d’ordures chaque jour ! Multipliez cela par des milliers d’autres villes et vous aurez une idée de l’ampleur du problème des ordures.

Brûler les ordures pollue l’air. Et les cendres sont souvent toxiques. Parfois les ordures sont jetées dans les rivières et les lacs et polluent l’eau. Souvent, les ordures sont enfouies sous terre. Les ordures enfouies sous terre contiennent des substances toxiques qui s’infiltrent dans le sol et polluent l’approvisionnement en eau.

Réduire les ordures

La meilleure solution consiste, en premier lieu, à réduire les ordures que nous produisons. Par exemple, en faisant les emplettes, essayez d’acheter des produits qui ne sont pas trop emballés. Dès que vous déballez quelque chose, l’emballage devient tout de suite des ordures. En choisissant un produit, pensez à la quantité de déchets qui vont en découler. Par exemple, les couches et les serviettes en papier doivent être jetées une fois usées. Elles deviennent des ordures. Mais le tissu peut être lavé et utilisé indéfiniment, donc c’est un meilleur choix. C’est important de ne pas oublier qu’il existe des façons de réduire la quantité d’ordures que nous produisons.

No 2 : Réutiliser

Une façon d’aider l’environnement consiste à réutiliser quelque chose au lieu de le jeter. Par exemple, vous pouvez aplatir les canettes d’aluminium vides et les réutiliser sous forme de feuilles de métal. Vous pouvez confectionner des meubles à partir de bouts de bois et utiliser les bocaux de verre bien nettoyés pour conserver des aliments, des fournitures de menuiserie et du matériel de bureau. Faites travailler votre imagination et votre récompense sera un monde plus propre.

No 3 : Recycler

Le recyclage est un moyen de produire moins de déchets. Prenons l’exemple du verre. Quand le verre est recyclé, il est nettoyé dans des usines spéciales, broyé et refondu pour en faire du verre neuf prêt à être transformé en quelque chose d’autre. Alors, cette bouteille de verre dans laquelle vous avez bu hier peut devenir un nouveau bocal de verre demain. C’est cela le recyclage.

Essayez de savoir s’il existe une usine de recyclage près de chez vous. Si oui, vous et vos voisins pouvez ramasser et y amener différentes sortes de déchets. Ces usines vont les transformer en une nouvelle matière. Voici une liste de choses que vous pouvez recycler : les bouteilles de verre, le métal et les boîtes en fer blanc, les journaux, le papier de bureau, et certains plastiques. Certaines usines achètent même ces articles, alors ça vaut la peine de voir s’il existe une usine de recyclage près de chez vous. Tout en nettoyant l’environnement, vous allez peut être faire un peu d’argent pour vous.

No 4 : Composter les déchets de la cuisine et du jardin

Un excellent moyen de se débarrasser des déchets de la cour ou de la cuisine consiste à faire du compost. Entassez les déchets du jardin et de la cuisine, comme les pelures de fruits et de légumes, le café moulu, les coquilles d’oeufs, le fumier, la sciure, l’herbe et les feuilles de plantes dans votre cour. Mélangez avec de la terre. Arrosez le tas pour le maintenir humide. Retournez le de temps en temps pour laisser pénétrer l’air. En peu de temps, les déchets vont se décomposer et se transformer en engrais biologique. Vous saurez que c’est prêt lorsque le tas n’aura plus que la moitié du volume de départ. Le compost doit être brun foncé et se défaire facilement lorsque vous le prenez. Vous pouvez l’utiliser comme engrais pour votre jardin. Donc, le compostage est bon pour deux raisons. D’abord cela vous donne un bon engrais pas cher, ensuite cela réduira la quantité de déchets qui va dans les dépôts surchargés.

No 5 : Les déchets toxiques

Certaines catégories de déchets sont plus dangereux que d’autres. On appelle les déchets dangereux des déchets toxiques. Les déchets toxiques sont les déchets tels que les piles, les liquides pour nettoyer les planchers et les insecticides. Les restes provenant d’usines ou de mines sont des déchets toxiques. Quelques exemples: la cendre des incinérateurs, la boue des vidanges, les déchets des mines ou des fonderies. Certains plastiques produisent un gaz toxique quand ils sont brûlés ou recyclés. Ce type de déchets peut provoquer de sérieux dommages à l’environnement.

Certains déchets sont toxiques. Si vous les touchez, ce type de déchets peut pénétrer dans votre corps et provoquer le cancer ou d’autres maladies. Ils peuvent nuire sérieusement aux enfants pas encore nés. Ils peuvent aussi aller dans l’air, l’eau, le sol et tuer les poissons et les animaux. Les déchets toxiques proviennent, entre autres, des produits d’entretien , de la mort aux rats et des insecticides. Ces produits sont normalement signalés par une tête de mort sur leur boîte.

Certains produits toxiques dissolvent presque tout ce qu’ils touchent, même la chair humaine. Ce type de déchets porte le nom de déchets corrosifs et proviennent, entre autres, des batteries, des nettoyants pour les sanitaires ou pour les fours, et des nettoyants à base d’ammoniaque. Normalement, leurs contenants sont marqués d’une main squelettique.

Certains déchets toxiques peuvent s’enflammer et dégager de la fumée toxique dans l’air. Exemples : l’essence, le pétrole et les décapants pour peintures. Ce type de déchets est appelé déchet inflammable et leur contenants sont marqués d’une flamme.

Certains déchets toxiques peuvent exploser lorsqu’on le mélange à d’autres produits chimiques ou quand ils tombent par terre. On les appelle les déchets explosifs. Les produits chimiques explosifs se trouvent dans les bombes d’aérosols, l’essence et les fluides pour briquets. Normalement, leurs contenants sont marqués d’une balle qui explose.

Si un contenant porte l’un de ces signes, manipulez le en faisant très attention. Il a contenu une matière dangereuse et il peut encore y en avoir à l’intérieur. Il faut faire très attention avec tous les déchets car vous ne pouvez pas savoir ce qu’il y avait à l’intérieur du contenant métallique ou en plastique vide que vous avez ramassé sur un dépotoir. Ne brûlez jamais ces contenants parce que la chaleur va dégager des gaz et de la fumée toxiques dans l’air. Les gaz et la fumée peuvent vous faire mal ainsi qu’à l’environnement.

No 6 : Réduire les déchets toxiques

Les gouvernements du monde entier forcent petit à petit les industries à faire moins de déchets toxiques. En attendant, nous pouvons faire notre part pour nous occuper adéquatement les déchets toxiques. Il ne faut jamais jeter des liquides toxiques, comme l’huile moteur usée, la peinture, les insecticides dans les rivières et les lacs ou dans votre évier. Entreposez les séparément et trouvez l’usine la plus proche qui va les prendre et s’en débarrasser sans risques. Ceci est très important pour votre santé et pour la santé de l’environnement.

Les déchets toxiques ne peuvent pas être recyclés facilement. Parce que les moyens de s’en débarrasser sont très coûteux, les déchets toxiques sont souvent enfouis profondément sous terre dans des contenants. Mais ces contenants peuvent avoir des fuites avec le temps et les matières dangereuses à l’intérieur peuvent aller dans le sol. Alors le meilleur moyen de réduire les déchets toxiques consiste à utiliser moins de produits chimiques dans les activités quotidiennes.

Acknowledgements

Ce texte a été écrit par Chris Szuskiewicz, Toronto, Canada. Il a été révisé par Lois Corbett, Coordinateur du Réseau pour l’environnement à Toronto et par Matthew Bramley, activiste, Greenpeace, Montréal.

Information Sources

Composting, Bulletin par Rodale Institute en coopération avec la Tanzanian Agricultural Research Organization, Rodale Press, Emmaus, Pennsylvania, USA.

Beyond the Blue Box: Your Guide to Waste Reduction and Recycling in Metropolitan Toronto, 3ème édition. Metro Works Department, Station 1180, 21st. Floor, 55 John Street, Toronto, Ontario, M5V 3C6, Canada.

“Tyre Technology”, Appropriate Technology, Vol. 21, No. 2, Septembre, 1994, page 29. IT Publications Ltd., 103-105 Southampton Row, London, England, WC1B 4HH, UK.

The Bulletin, Quarterly Review of Progress Towards Sustainable Development, # 24, Octobre 1994, page 85. Centre for Our Common Future, 33 route de Valavran, 1293 Bellevue, Switzerland.

Do you have a zero discharge home? How to eliminate toxic chemicals in your home, 9 pages. Program for zero discharge, Canadian Institute for Environmental Law and Policy, 517 College Street, Suite 400, Toronto, Ontario, M6C 4A2, Canada.