English

Script 34.8

Script

Deux agriculteurs, John et Sam avaient des terres voisines. Chacun a toujours essayé de faire mieux que l’autre. Une année, tous deux plantèrent des carottes. John prit bien soin de semer ses graines les unes éloignées des autres. Sam remplit son carré de graines. “Mon père a toujours planté de cette manière, et nous n’avons jamais eu faim. Ainsi, j’aurai beaucoup plus de carottes que John, et il en sera jaloux” pensa Sam.

Lorsque les graines se mirent à germer, on crut que Sam avait raison. Son carré était recouvert de jeunes plants, c’était vert partout. John avait moins de la moitié de graines, et elles étaient tellement espacées que l’on voyait seulement quelques morceaux de verdure sur le sol noir. “John sera furieux” pensa Sam, rêvant déjà à une récolte si abondante que le village entier en parlerait.

Mais plus la saison avançait, plus ses rêves devinrent des cauchemars. Alors que les jeunes plants de John croissaient en taille et en force, la plupart des jeunes plants de Sam moururent et ceux qui restèrent étaient maigrichons et faibles.

Au moment de la récolte, John eut une excellente moisson de bonnes carottes délicieuses. Sam, quant à lui, eut une récolte pauvre. “Les carottes ne sont pas un bon produit, mon père l’a toujours dit” dit-il à qui voulait l’entendre. “L’année prochaine, je vais cultiver des tas et des tas de céleri, alors vous verrez…”

Sam n’a jamais appris sa leçon. Beaucoup de gens sont comme lui. L’expérience peut nous apprendre beaucoup de choses. Mais quand une nouvelle expérience est en compétition avec les anciennes habitudes, c’est souvent plus facile de suivre les anciennes habitudes, plutôt que d’essayer une nouvelle idée.

Aujourd’hui, nous voudrions parler d’une nouvelle façon de penser, beaucoup plus que de carottes. Nous parlerons des bébés. Les bébés sont une source de joie. Tout ce qu’une famille souhaite c’est d’avoir des bébés en bonne santé et de voir les enfants devenir grands et forts. Les enfants peuvent apporter non seulement de la joie mais aussi une certaine sécurité financière pour votre vieillesse.

Les enfants et les carottes ont, cependant, une chose en commun : ils ont besoin de place pour pousser. “Attention ! , direz-vous. Les carottes ne sont pas des enfants.” Et, bien sûr, vous avez raison. Mais, de la même façon que les jeunes plants ont besoin d’espace pour grandir, les enfants se portent bien mieux si leurs parents attendent au moins 2 ans et demi entre les grossesses.

Les enfants qui naissent avec un tel écart sont plus solides au départ, et en grandissant, ils ont plus de poids et sont plus grands. Leurs professeurs affirment qu’ils sont -en général- plus brillants que la moyenne.

De nombreuses mères de famille savent d’expérience que c’est mieux d’attendre plusieurs années entre les naissances. Au Zimbabwe, pays d’Afrique australe, les mères disent que les enfants à la naissance trop rapprochée “se brûlent” mutuellement, autrement dit ils se tuent mutuellement en se passant les maladies facilement.

Protégez vos enfants. Attendez au moins 2 ans et demi entre les grossesses. A ce moment-là, il y a moins de risques que les enfants se “brûlent” mutuellement, et plus de chance d’avoir une famille heureuse et en bonne santé.

Acknowledgements

Ce texte a été préparé par Katie Gillmor Ellis, Toronto, Canada.

Ce texte a été revu et corrigé par les personnes suivantes :

Dr. Helen Gordon, Waterloo, Canada
Dr. Ivan Roma, Toronto, Canada
Cecilia Blanco, Directrice des publications, Profamilia, Bogotá, Colombia
Anne Tinker, Spécialiste en santé, World Bank, Washington, D.C., U.S.A.

Quand vous vous servirez de ce texte, prière d’employer des noms de cultures et produits agricoles fréquemment utilisé ou consommé dans votre pays.

La publication de ce texte a été possible grâce au généreux don de “Planned Parenthood Federation of Canada.”

Information Sources

My name is today, David Morley et Hermione Lovel, 1986, Tropical Child Health Unit, Institute of Child Health, University of London, MacMillan Publishers.

Safe motherhood action kit, 1992, Family Care International, 588 Broadway, Suite 510, New York, New York 10012, U.S.A. Disponible aussi en Français et en Espagnol.

Where there is no doctor, David Werner, 1992, The Hesperian Foundation, P.O. Box 1692, Palo Alto, California 94302, U.S.A.

Population Reports, The Johns Hopkins University, Center for Communication Programs, School of Hygiene and Public Health, 111 Market Place, Suite 310, Baltimore, Maryland, 21205, U.S.A. Cette série de rapports sur la planification familiale et la santé reproductive est disponible en Anglais, Français et en Espagnol, avec quelques textes disponibles en Arabe, Portugais et Russe. Ces rapports sont envoyés sans frais au pays en développement.

Who is a responsible man?, Volume 12, Numéro 4E, World Neighbors in Action, World Neighbors International Headquarters, 5116 North Portland Avenue, Oklahoma City, Oklahoma, 73112, U.S.A. Demography, The Population Association of America, 1722 North St. N.W., Washington, D.C. 20036-2983, U.S.A.

Facts for life, Peter Adamson, 1993, pages 1-15. UNICEF, UNICEF House – DH-40, Facts for Life Unit, 3 UN Plaza, New York NY 10017, U.S.A.