English

Script 34.1

Script

Comment accroître les rendements de vos cultures, réduire l’érosion et améliorer le sol? En mettant une couche de paillis sur le sol autour de vos plantes. La plupart des paillis sont faits à partir des restes de plantes abandonnés après la récolte. Aujourd’hui nous verrons les bénéfices que vous pouvez retirer de la pratique des paillis. Pour vous, vos cultures et votre sol.

Les avantages du paillis
Prenez en considération les avantages d’utiliser un paillis. Une couche de paillis protège les sols de l’érosion. Lorsque les gouttes d’eau touchent les particules du sol, les particules se divisent en morceaux plus petits encore. Ces morceaux s’assemblent et forment une croûte dure lorsque le sol se dessèche. C’est cette croûte qui fait que l’eau s’infiltre difficilement dans le sol. Et c’est aussi difficile pour les jeunes pousses de se frayer un chemin à travers cette croûte.

Une couche de paillis agit comme une barrière qui empêche l’eau de pluie de toucher le sol directement. Cela réduit l’impact des gouttes d’eau sur le sol et retarde le contact de l’eau avec le sol. Ainsi, l’eau pourra s’infiltrer dans le sol petit à petit. Et l’eau qui s’infiltrera dans le sol ne provoquera pas d’érosion parce qu’elle n’entraînera pas la terre avec elle. Sur des flancs de collines à Fidji, les agriculteurs ont réduit l’érosion en répandant des feuilles de palmiers par terre autour des plantes de leurs jardins.

Le paillis aide également à maintenir l’humidité dans le sol. C’est particulièrement important dans les régions sèches. Le paillis réfléchit une grosse partie des rayons du soleil qui, autrement, tombent directement sur le sol. Le paillis garde le sol plus frais et il y a moins d’évaporation. Davantage d’eau dans le sol veut dire davantage d’eau pour les plantes. Par exemple, en utilisant un paillis, des agriculteurs de la Jamaïque ont réussi à faire pousser des tomates et des concombres là où, auparavant, seules les plantes qui tolèrent la sécheresse pouvaient pousser.

Une couche de paillis placée entre les rangées et autour des plantes réduit les mauvaises herbes. Moins de mauvaises herbes signifie davantage d’eau et d’éléments nutritifs pour vos plantes. Cela veut aussi dire que vous aurez à consacrer moins de temps au sarclage.

Un dernier avantage, important, qui plaide en faveur du paillis, c’est qu’il ajoute de la matière organique au sol en se décomposant. Plus de matières organiques signifie que le sol retiendra mieux l’eau. Cela ajoute aussi plus d’éléments nutritifs au sol.

Qu’est ce qui peut servir de paillis?
Il existe de nombreux matériaux possibles qui peuvent servir de paillis. Par exemple, vous pouvez utiliser : de la paille, de l’herbe coupée, des feuilles, des enveloppes de grains de riz, de la pulpe de café, des tiges de plantes, du fumier composté, du papier journal, des coquilles de cacahuètes, des algues. Ne prenez pas de matières végétales du même type de culture que vous faites pousser. Par exemple, les résidus de maïs ne devraient pas servir de paillis pour votre culture de maïs, car ils pourraient contenir des insectes et des maladies du maïs. Faites des essais pour voir quel type de paillis dure le plus longtemps dans votre région. Plus le paillis dure longtemps, et moins vous aurez à le changer. On peut utiliser le plastique, mais il coûte cher et ne se décomposera pas.

Comment installer le paillis?
Pour les grosses plantes, étalez le paillis entre les rangées et autour de chaque plante. Pour les plantes plus petites ou les jeunes plants, mettez le paillis entre les rangées. Faites bien attention de ne pas faire un paillis trop épais car les jeunes plants vont pousser, mais ils seront grands et maigres. Un paillis trop épais pourrait aussi encourager les maladies et les insectes. Essayez différentes épaisseurs de paillis pour voir ce qui convient le mieux à votre culture.

Inconvénients du paillis
Il existe certains inconvénients à l’utilisation du paillis. Le plus gros inconvénient, c’est le temps qu’il faut pour couper, déplacer, et installer le paillis.

Les paillis ralentissent aussi le drainage de l’eau à l’intérieur du sol. Dans les régions où il pleut beaucoup, l’humidité supplémentaire, maintenue par une trop grande utilisation de paillis, encouragera les maladies. Alors utilisez moins de paillis et mettez-le entre les rangées, et non directement autour des plantes. Ainsi, vous n’encouragerez pas les maladies, tout en réduisant – tout de même – les mauvaises herbes.

Les avantages du paillis sont plus importants que ses inconvénients. Lorsque vous pensez au travail supplémentaire qu’exige l’utilisation du paillis, n’oubliez pas qu’il vous donnera aussi plus de temps libre, qu’il améliore le sol, et augmente vos rendements.

Information Sources

Agriculture in the Tropics, C.C. Webster and P.N. Wilson, 1989, (640 pages). Longman Group UK ltd, Longman House, Burnt Mill, Harlow, Essex CM20 2JE, (UK) Grande Bretagne.

Palm Fronds to the Rescue, African Farmer, no. 3, Avril 1990, (page 51). The Hunger Project, Global Office, One Madison Avenue, New York, New York 10010, USA.

Grass Mulch: An Innovative way of Gardening in the Dry Tropics, Scott Sherman, Echo Development Notes, no. 39, Décembre, 1992, (pages 4-5). 17430 Durrance Road, North Fort Myers, Florida 33917-200, USA.

Bio-Intensive Approach to Small-Scale Household Food Production. International Institute of Rural Reconstruction, Biga, Silang, 4118 Cavite, Philippines.