English

Script 27.2

Notes to broadcasters

Contenu : Vous pouvez cultiver votre propre engrais dans votre jardin. Il suffit de planter des rangées d’arbres légumineux entre les planches du jardin.

Remarque: La méthode du bêchage double pour la préparation du sol mentionnée dans ce texte est décrite plus en détail dans le topo du Réseau intitulé “Votre jardin peut produire plus de légumes” – Pochette 15, Texte 10.

Script

Avez-vous un jardin potager mais pas assez d’engrais ? Aujourd’hui, nous allons parler d’une idée qui intéressera particulièrement les jardiniers ou les agriculteurs qui n’ont pas de bétail pour leur fournir le fumier qui servira d’engrais pour leur jardin. A l’Institut International pour la Reconstruction Rurale (IIRR), aux Philippines, ils plantent des arbres légumineux entre les planches du jardin. Les feuilles des arbres sont ajoutées au sol comme engrais. Ainsi, les arbres sont, en eux-mêmes, une source d’engrais, là dans le jardin.

A quoi ressemble ce jardin ? Bêchez deux planches du jardin côte à côte. Pratiquez la méthode du bêchage double pour préparer les planches. Le bêchage double consiste à retourner la terre arable et à la mélanger avec du compost ou du paillis, et en même temps, en ameublissant le sous-sol. Plantez deux rangées d’arbres légumineux à côté de ces planches. Voici certaines espèces d’arbres plus particulièrement recommandées pour cet usage : la gliricidia (Gliricidia sepium), la leucaena (Leucaena leucocephala), la calliandra (Calliandra calothyrsus), et la flemengia (Flemengia macrophylla). Ces arbres ont été testés par le IIRR et donnent de bons résultats. Plantez les rangées d’arbres à environ un mètre des planches du jardin. Ils ne doivent pas faire de l’ombre au jardin. De l’autre côté des arbres, bêchez deux autres planches. Puis plantez deux autres rangées d’arbres, et ainsi de suite. Deux rangées d’arbres, pour deux planches de un à deux mètres carrés, fourniront assez de feuilles vertes pour fertiliser les deux planches.

Vous devrez attendre une année, après avoir planté les arbres, avant de pouvoir couper et utiliser les feuilles pour fertiliser le sol. Par contre, vous pouvez avoir un jardin la première année si vous voulez. Autrement dit, la première année, vous bêchez vos planches et plantez vos arbres, vous pouvez planter vos légumes, mais vous ne pourrez pas utiliser les feuilles comme engrais. Vous pouvez commencer à utiliser les feuilles quand les arbres ont un an d’âge, ou quand ils atteignent 3 mètres de haut, ou encore quand leur tronc atteint plus d’un centimètre de diamètre.

Lorsque les arbres ont l’âge ou la taille voulus, et environ deux semaines avant de planter votre jardin, coupez les arbres jusqu’à un mètre au-dessus du sol. Mettez les branches coupées, avec leurs feuilles dessus, sur les planches du jardin. Laissez-les là pendant deux jours pour que les feuilles se dessèchent un peu et qu’il soit facile de les détacher. Puis secouez les branches ou arrachez avec les mains le reste des feuilles. Eparpillez les feuilles sur la planche. (Les branches nues peuvent servir de combustible pour la cuisine). Il devrait y avoir au moins 8 centimètres de feuilles recouvrant la planche toute entière. Enterrez les feuilles dans le sol, en les mélangeant bien avec la terre jusqu’à une profondeur de 15 centimètres. Laissez se décomposer le tout pendant 10 à 14 jours. Puis plantez les légumes.

Plus tard, vous pouvez tailler les arbres chaque fois que vous aurez besoin des feuilles, ou lorsque les arbres commencent à faire de l’ombre aux planches du jardin. Quand vous taillez les arbres, laissez toujours une branche sur chaque arbre, un peu plus longue que le reste. C’est pour s’assurer que l’arbre survivra si jamais le temps se dessèche.

Pour avoir le jardin le plus productif possible, l’Institut International pour la Reconstruction Rurale vous recommande de pratiquer “l’agriculture bio-intensive” pour ce projet. Le jardinage bio-intensif comprend les techniques suivantes :

1) Utiliser la technique du bêchage double pour la préparation des planches; 2) Ajouter des matières organiques (compost, fumier) au sol pour améliorer la structure du sol et fournir des éléments nutritifs pour les plantes; 3) Planter de nombreuses variétés différentes de légumes, surtout les variétés locales; 4) Utiliser des pesticides non chimiques.

Information Sources

Laurito B. Arizala, Assistant Field Director, Field Operational Research Division, International Institute of Rural Reconstruction, Silang, Cavite, Philippines.

Autres sources d’informations

  • ILEIA Bulletin Vol. 5, No. 2, Juillet 1989.
  • The Bio-intensive Approach to Small-scale Household Food Production, publié par International Institute of Rural Reconstruction. Rm. 38 Elena Apartments, 512 Romera Salas St. Ermita, Manila, PHILIPPINES ou 1775 Broadway, New York, N.Y. 10019, USA.