English

Script .9

Notes to broadcasters

Nous de cette station de radio faisons partie d’un réseau mondial d’information qui collige l’information dans différents pays en voie de développement à la grandeur du monde. C’est le Réseau de Radio Rurale des Pays en Développement, patronné par l’Agence Canadienne de Développement International, la Massey Ferguson et l’Université de Guelph.
Par ce Réseau, nous vous apportons de l’information portant sur les moyens d’augmenter les ressources alimentaires pour votre famille, ou pour la vente des moyens que d’autres cultivateurs ont mis en œuvre avec succès.
Aujourd’hui, nous allons parler de nourrir les poulets pour en tirer plus de rendement. Voici George Atkins.

Script

GEORGE ATKINS :
Vous avez sûrement remarqué que les poulets passent beaucoup de temps à gratter le sol et à picorer pour trouver leur nourriture sous les feuilles, dans l’herbe et parmi les plantes, presque partout. Ils cherchent ainsi à s’alimenter pour demeurer forts et en bonne santé. Ils y arrivent la plupart du temps sans votre aide. Ils égratignent le sol pour y trouver des insectes, des larves, des vers, des graines et d’autres choses qui sont pour eux bonnes à manger. Même le sol et des petites pierres qu’ils avalent sont bons pour eux.
Mais même si vos poulets trouvent par eux-mêmes une bonne partie de leur nourriture, mieux vaut encore que vous leur en donniez un peu vous aussi. Prenez soin aussi qu’ils aient toujours à leur portée de la bonne eau fraiche et nette. Tout ceci les aidera à produire plus de chair et plus d’œufs pour nourrir votre famille ou pour vendre au marché, et il n’est pas nécessaire que la nourriture supplémentaire vous coûte de l’argent.
Je vais donc vous parler de trois différentes sortes d’aliments que vous pouvez donner à vos poulets sans dépenser d’argent. Parmi les trois:
L’une leur fournit de l’énergie
la deuxième les rend forts et favorise leur croissance
la dernière sorte renforce leurs os et les aide à demeurer en santé.

Les aliments énergétiques
Commençons par certains aliments que vous n’avez pas besoin d’acheter et qui donnent à vos poulets l’énergie nécessaire pour grandir, pour se déplacer, pour gratter et chercher leur nourriture et pour pondre des œufs. C’est ce qu’on appelle les “aliments énergétiques”. Les meilleurs parmi ces aliments énergétiques sont les céréales, comme le maïs, le blé, le riz, le sorgho, le millet et tous les grains du même genre, les poulets peuvent prendre beaucoup d’énergie dans les grains que vous pouvez produire.
Il y a aussi d’autres choses qui peuvent leur donner de l’énergie. Ils peuvent en trouver par exemple dans les pelures de fruits et de légumes, ou dans les restes, la bagasse de coco, dans les (légumes) racines cuites autant de choses du même genre. Essayez de donner tous les jours à vos poulets des graines ou d’autres choses que nous venons de mentionner. Même un peu de manioc moulu et cuit leur ferait du bien. Mais ne leur donnez jamais de déchets pourris ou rien de moisi ou de gâté. Vous risqueriez de les rendre malades.

Les aliments protéiques
J’ai mentionné que vous pouvez donner à vos poulets une deuxième sorte de nourriture supplémentaire. Cette sorte de nourriture aide les poulets à grandir et à prendre des forces. C’est ce qu’on appelle les “aliments protéiques”.
Et d’abord, toutes les céréales que j’ai mentionnées tout à l’heure contiennent de la protéine mais d’autres grains que vous pouvez produire en contiennent encore plus. Je veux dire par là des cultures comme la fève, soja et d’autres espèces de fèves et de pois. Ce sont là d’excellents aliments protéiques pour vos poulets. Ils aident à les maintenir forts et sains.
Vous pouvez trouver un autre excellent aliment protéique pour vos poulets dans les animaux, la volaille et le poisson. Quand vous abattez un animal pour en faire de la chair pour votre famille ou pour la vente au marché, il y a toujours des parties du corps de l’animal et des organes intérieurs que restent. Si vous ne pouvez pas vous en servir autrement, vous pouvez les cuire, puis les hacher ou les broyer pour les donner à manger à vos poulets. Ils aiment bien cette nourriture et elle est excellente pour eux.
Vous pouvez employer des débris et des restes de toute sorte d’animal, grand ou petit, même des poulets que vous abattez pour la chair. Si vous prenez l’estomac et les intestins ou les tripes, il vaut mieux les vider de leur contenu (en le pressant) avant de les cuire et de les apprêter pour vos poulets. Mais rappelez vous bien: il est très important de cuire tous les déchets d’animaux avant de les donner à manger à vos poulets. Je n’ai pas dit que cette nourriture doit être encore chaude lorsque vous la donnez aux poulets, mais seulement qu’elle doit avoir été cuite.
S’il vous reste des poissons ou des morceaux de poisson, faites la même chose cuisezles, hachez ou broyez-les et donnez-les aux poulets. Vous pourriez aussi hacher ou broyer vos poissons cuits et les mettre à sécher au soleil; de cette façon vous pouvez les conserver plus longtemps et en donner à vos poulets seulement un peu chaque jour. Le poisson cuit est excellent pour les poulets.
Un autre bon aliment protéique pour vos poulets, c’est le sang cuit. Lorsque vous abattez un animal ou un poulet, prenez soin de ramasser le sang ne le laissez pas couler sur le sol et se perdre. Vous pouvez le cuire pour vos poulets puis le mélanger à leurs autres aliments. La meilleure chose à faire, c’est de cuire le sang tant qu’il n’est pas épaissi et tourné en grumeaux puis de le répandre sur une surface plane bien nette et de le laisser sécher au soleil. Ensuite, vous le mettez en réserve pour servir plus tard.
Je vous le répète, vous faites bien de donner chaque jour à vos poulets un aliment protéique supplémentaire de quelque sorte.

Minéraux et vitamines
Venons en enfin à la troisième sorte de nourriture supplémentaire que vous pouvez donner à vos poulets la sorte qui aide à les maintenir forts et sains et à leur faire des os solides, surtout pendant qu’ils grandissent. Cette sorte de nourriture fait que vos poules pondent des œufs à coquille solide. Ceux sont des minéraux et vitamines.
Tout d’abord, ne jetez jamais aux rebuts les coquilles des œufs que vous mangez. Ecrasezles et donnez les à vos poulets. Une autre chose que vous pourriez employer, ce sont les coquillages de mer et même les coquilles d’escargots. Ça aussi c’est excellent. Ecrasezles en petits morceaux de la grosseur d’une petite fève, pour que les poulets puissent les avaler. Vous pouvez aussi employer les os.
Pour employer les os, mettez les d’abord à bouillir pendant une demi-heure, puis ëtendezles au soleil jusqu’à ce qu’ils soient bien secs puis ëcrasezlès. Ici encore, il faut que les petits moreaux soient de la grosseur d’une petite fève, pour que les poulets puissent les avaler facilement.
Les coquilles d’œufs, les coquillages ou les os moulus sont tous excellents pour les poulets et vous devriez leur en donner autant qu’ils en veulent.
Les feuilles vertes de diverses plantes sont aussi très bonnes pour les poulets; ils peuvent en trouver par eux-mêmes sinon vous pouvez leur en donner. Les poulets ont moins de mal à manger des feuilles si elles sont hachées. Vous pouvez aussi récolter pour eux de l’herbe vert ou des feuilles, les sécher et les mettre en réserve. Vous pourrez ensuite les leur donner pendant la saison sèche, quand il ne reste pas beaucoup de verdure aux alentours.
Pour aller avec tout ça, la seule chose qu’il vous faudrait devoir acheter serait le sel. Vous devriez donner régulièrement un peu de sel à vos poulets pour les garder en bonne santé. Ce qu’ils préfèrent, c’est un peu de sel mélangé à leur nourriture pas trop de sel, autrement ils ne la mangeront pas. Mélangez environ une pincée de sel à chaque poignée de nourriture que vous donnez à vos poulets c’est à peu près la quantité de sel sec que vous pouvez prendre entre votre pouce et deux doigts.
Voilà donc trois sortes spéciales de nourriture supplémentaire pour vos poulets.
D’abord, pour l’énergie, les céréales sont excellentes, surtout le maïs, le blé, le riz et le sorgho et même les grains sauvages; aussi les restes et les pelures de fruits et de légumes.
Ensuite pour que vos poulets soient forts et se développent bien vous pouvez leur donner des aliments protéiques comme les fèves soja et d’autres fèves et pois si vous en avez assez, et puis des morceaux cuits de débris d’animaux, de poisson ou de volaille, comprenant même les tripes et le sang.
Enfin pour maintenir vos poulets forts et sains donnez leur des coquilles d’œufs broyées, des coquillages marins ou des coquilles d’escargots, ainsi que des os secs que vous ferez bouillir pendant 1/2 heure; et n’oubliez pas que le feuillage vert haché ou séché est excellent.
Beaucoup de ces bonnes choses, vos poulets peuvent les trouver dans les restes de nourriture que vous alliez jeter. Et ce qui est important dans tout ce que je viens de vous suggérer, il y a seulement le sel qui va vous coûter de l’argent.

Souvenez vous que j’ai commencé par vous dire que les poulets qui ont assez à manger des bonnes sortes de nourriture et assez de bonne eau propre vont grandir mieux et pondre plus de bons œufs pour nourrir votre famille ou pour vendre au marché.
Au Service de “l’Agriculture, l’industrie de Base”, vous venez d’entendre un message du Réseau de Radio Rurale par la voix de Jean Boisjoly.

Information Sources

2. Better Farming Series No. 13 Keeping Chickens (48 pages). Peut être obtenu de l’Organization des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), Via delle Terme di Caracalla, 00100, Rome, Italy. (Publié par entente avec l’Institut Africain pour le Développement Économique et Social (INADES) 08 B.P. 8, Abidjan, 08 Côte d’Ivoire). http://www.fao.org/ag/againfo/themes/documents/bfs13/1.htm