English

Script 118.0

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Les prévisions météorologiques et les informations relatives à l’agriculture intelligente face au climat aident les agriculteurs(trices), notamment ceux/celles des exploitations familiales à être moins vulnérables à la sécheresse et aux inondations, et à protéger leurs cultures des répercussions négatives du climat.

Dans ces spots, vous en saurez plus sur l’agriculture intelligente face au climat et sur la façon dont les agriculteurs(trices) peuvent tirer profit desdites informations pour leurs activités agricoles. Ces spots couvrent les sujets suivants :

1. La collecte des eaux de pluie
2. Les matériaux de plantation
3. La préparation de la terre
4. Les tests de germination
5. L’épandage des engrais
6. La transplantation
7. Les méthodes de lutte contre les mauvaises herbes
8. La plantation d’arbres
9. La lutte contre les mauvais organismes et les maladies
10. La récolte
11. Les défis de commercialisation
12. Préserver la qualité des produits pour le marché

Les spots durent 45 à 60 secondes et pourraient être diffusés plusieurs fois durant les émissions et d’autres fois pendant la journée pour sensibiliser les agriculteurs(trices) concernant l’agriculture intelligente face au climat.

Script

Spot #1:
La collecte des eaux de pluie

NARRATEUR(TRICE):
Comment les agriculteurs(trices) peuvent-ils collecter l’eau des pluies pour l’utiliser en période sèche? Voici trois méthodes importantes.

UN:
Trouvez des zones en pente à travers le champ et creusez des sillons pour canaliser les eaux de pluie vers un réservoir ou une mare-réservoir aménagée.

DEUX:
Aménagez des mares-réservoir sur l’exploitation pour récupérer les eaux de pluie. Si votre sol n’est pas très argileux, disposez des bâches en polyéthylène dans la mare-réservoir pour retenir l’eau de pluie et éviter qu’elle s’écoule.

TROIS:
Recueillez l’eau de pluie qui ruisselle des toits des bâtiments de l’exploitation dans une citerne ou un autre récipient approprié.


 

Spot #2 :
Les matériaux de plantation

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Bonjour, (nom). On dit qu’il pleuvra très peu cette année.

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
Je suis bien au courant!

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Alors, pourquoi persistes-tu à cultiver ton maïs, en sachant très bien qu’il te faudra une quantité suffisante de pluie pour ça?

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
J’utilise des semences qui arrivent à maturité en 75 jours. C’est une variété à cycle court qui tolère la sécheresse.

NARRATEUR(TRICE):
Agriculteurs(trices), saviez-vous qu’il existe des variétés de maïs qui arrivent à maturité en 75, 90 voire au-delà de 100 jours? Cependant, si les prévisions météorologiques indiquent qu’il pleuvra peu durant la saison agricole, choisissez une variété à cycle court qui tolère la sécheresse, et qui arrive à maturité en peu de jours. Cette variété peut tirer pleinement le meilleur parti des pluies peu abondantes.


 

Spot #3 :
La préparation de la terre

NARRATEUR(TRICE):
Bonjour, chers auditeurs(trices). Lorsque vous préparez votre terre, vous devez tenir compte de la nature de la terre et du type de sol.

Pourquoi?

Pour les terrains en pente (accidentés), labourez en travers de la pente, ou le long du contour pour qu’il y ait moins d’érosion en cas de fortes pluies. Cela fera en sorte que l’eau qui ruisselle n’aura pas suffisamment de force pour lessiver le sol.

En qui concerne les sols qui deviennent compacts facilement, n’utilisez pas de machines lourdes comme les tracteurs. Cela rendra le sol encore plus compact. Les sols compacts ne permettent pas aux eaux de pluie de bien pénétrer dans le sol. Au lieu de cela, l’eau stagne à la surface ou ruisselle. Vous pouvez également incorporer de la matière organique pour morceler le sol compact.

Pour les sols légers, les agriculteurs(trices) peuvent employer les pratiques de l’agriculture de conservation, telles que le travail réduit du sol ou le zéro labour plutôt que de labourer. Cela est dû au fait que les sols légers peuvent facilement être lessivés par les pluies après le labour. Pour les sols légers, incorporez de la matière organique pour qu’elle serve de liant pour la terre.

N’érigez pas de digues pendant la préparation de la terre, à moins que l’épaisseur de la terre dépasse 7,5 centimètres. Les terres noires épaisses s’assèchent mal, par conséquent, l’eau forme des flaques près des diguettes en courbe de niveau, ce qui les rend instables.

Quand la terre est mal préparée, les agriculteurs(trices) peuvent semer de façon inégale. Par conséquent, prêtez attention à la nature et au type de sol pour obtenir de meilleurs rendements.


 

Spot #4 :
Les tests de germination

ENSEIGNANT(E):
Chers étudiant(e)s, il est fortement recommandé aux agriculteurs(trices) d’effectuer un test de germination avant de semer.

Qui peut me dire pourquoi?

ÉLÈVE 1:
Parce que cela permet aux agriculteurs(trices) de s’assurer de la fiabilité des semences. Cela réduit également le coût de la production, et aide les agriculteurs(trices) à savoir pourquoi les semences n’ont pas germé après avoir été mises en terre. Ils/elles économisent aussi du temps.

ÉLÈVE 2:
Les tests de germination permettent également aux agriculteurs(trices) d’éviter de se réapprovisionner et de déterminer la quantité des semences dont ils/elles ont besoin.

ENSEIGNANT(E):
Chers agriculteurs(trices), effectuez un test de germination immédiatement après avoir obtenu vos semences.


 

Spot #5:
L’épandage des engrais

ENSEIGNANT(E):
Chers élèves, si les prévisions météorologiques saisonnières stipulent les pluies seront intenses durant la saison agricole, quelle est la meilleure façon d’épandre les engrais?

ÉLÈVE 1:
La meilleure façon pour une saison où les précipitations sont fortes c’est de les enfouir profondément.

ENSEIGNANT(E):
Pourquoi?

ÉLÈVE 2:
Parce que cela empêche les engrais d’être emportés par les fortes précipitations, et réduit l’évaporation des engrais azotés lorsque la température est élevée.

ENSEIGNANT(E):
Exact! Et n’oubliez pas: pour l’enfouissement en profondeur, l’engrais devrait être enfoui à cinq centimètres de profondeur, près de la zone racinaire de la plante.


 

Spot #6:
Le repiquage

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Bonjour, (nom de l’agriculteur(trice) 2). Tu as eu toute la journée pour toi, alors pourquoi c’est le soir que tu te repiques?

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
Il faut toujours repiquer quand le sol est humide et mou. Ainsi, le meilleur moment c’est aux premières heures de la journée ou tard dans l’après-midi lorsque le soleil est moins intense.

NARRATEUR(TRICE):
Le repiquage effectué tôt le matin ou le soir permet aux plants transplantés de s’adapter à leur nouvel environnement. Et cela réduit le risque que les semis sèchent au soleil ou lorsqu’il fait chaud durant l’après-midi.


 

Spot #7:
Lutte contre les mauvaises herbes

NARRATEUR(TRICE):
Les spécialistes préfèrent les méthodes physiques et biologiques de lutte contre les mauvaises herbes aux herbicides.

Pourquoi?

Premièrement, parce que les herbicides peuvent être dangereux pour l’environnement.

Deuxièmement, les herbicides coûtent cher.

Et troisièmement, parce que les herbicides peuvent nuire aux êtres aquatiques lorsqu’ils s’écoulent dans les cours d’eau.

Au lieu d’utiliser des herbicides pour lutter contre les mauvaises herbes, testez la rotation des cultures, les cultures mixtes, le paillage et les cultures de couverture.


 

Spot #8:
Avantages de la plantation d’arbres

ENSEIGNANT(E):
Chers élèves, parlons de la plantation d’arbres et de ses avantages pour les agriculteurs(trices). Qui peut citer quatre avantages?

ÉLÈVE 1:
Je sais que les arbres permettent d’atténuer l’impact du changement climatique et servent comme brise-vent. Ils limitent la perte des éléments nutritifs du sol, et le quatrième c’est … ehhh …. un(e) autre élève peut m’aider.

ÉLÈVE 2:
Les arbres contribuent à réduire les gaz à effets de serre.

ENSEIGNANT(E):
Formidable! Très bons points! Vous savez, à mesure que les arbres poussent, ils contribuent à réduire l’impact du changement climatique en éliminant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Le dioxyde de carbone est stocké dans les arbres et le sol et les arbres relâchent l’oxygène dans l’atmosphère. Les arbres procurent chaque jour beaucoup d’avantages à nous les agriculteurs(trices).


 

Spot #9:
La lutte contre les organismes nuisibles et les maladies

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Eiii! (Agriculteur(trice) 2), qu’est-ce que tu attends?

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
Quoi?

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Tes cultures n’ont pas l’air bien du tout. Je vois des fruits et des feuilles décolorées sur tes cultures, des feuilles de formes irrégulières, et des trous dans les feuilles.

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
Je sais, mais que devrais-je faire?

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
Dès que tu notes ces changements, tu sais que tes cultures sont infestées d’organismes nuisibles ou infectées par une maladie. Tu dois prendre immédiatement des dispositions pour régler le problème!

NARRATEUR(TRICE):
Chers agriculteurs(trices), surveillez régulièrement vos champs pour vérifier l’intensité des organismes nuisibles et des maladies pour ne pas perdre vos cultures.


 

Spot #10:
La récolte

NARRATEUR(TRICE):
Il est bien établi que des pluies continuelles peuvent nuire à la majeure partie des cultures céréalières, juste au moment où l’agriculteur(trice) se prépare à récolter. Comment les agriculteurs(trices) peuvent-ils/elles déjouer ce problème?

En fixant la date de vos semis en fonction du calendrier météorologique et de la période de maturité de la variété de votre culture.

Vous devez programmer vos semis de sorte que votre récolte coïncide avec les conditions sèches à la fin de la saison sèche.

Donc, semez en vous rappelant du calendrier météorologique pour récolter des céréales de haute qualité.


 

Spot #11:
Les défis de la commercialisation des produits agricoles

NARRATEUR(TRICE):
Une surabondance de produits agricoles sur le marché signifie une baisse des prix pour les agriculteurs(trices). Voici quelques suggestions clés pour éviter une surabondance:

Avant tout, décalez vos semis.

Deuxièmement, associez-vous à d’autres agriculteurs(trices) pour créer de meilleures installations pour l’entreposage. L’entreposage de vos produits agricoles vous permet de les commercialiser plus tard lorsque les prix augmenteront.

Enfin, transformez une partie de vos produits agricoles immédiatement après la récolte.

Le décalage des semis permet aux agriculteurs(trices) d’éviter de récolter et de vendre tous leurs produits agricoles en même temps. Ensuite, ils/elles peuvent obtenir le meilleur prix.


 

Spot #12:
Préserver la qualité des produits

AGRICULTEUR(TRICE) 1:
(Agriculteur(trice) 2), tes produits agricoles arrivent sur le marché en très bon état malgré les fortes pluies. Quel est ton secret?

AGRICULTEUR(TRICE) 2:
J’ai écouté les prévisions météorologiques avant la récolte. Quand j’ai entendu que de fortes pluies allaient tomber, en collaboration avec d’autres producteurs(trices) de légumes, j’ai loué un long véhicule solide qui pourrait tenir bon sur les mauvaises routes qui mènent au marché.

Nos produits étaient bien emballés pour supporter les chocs durant le transport et rester à la bonne température pendant le transfert

NARRATEUR(TRICE):
Chaque denrée agricole récoltée doit être transportée au marché ou vers des usines de conditionnement pour y être entreposée. Par conséquent, il est important de tenir compte de la météo et de ses répercussions sur vos produits agricoles quand vous préparez votre transport.


 

Acknowledgements

Rédaction : Linda Dede Nyanya Godji, journaliste pigiste.

Révision: Abubakari Mutari, chercheur scientifique en horticulture, gestion de la salubrité et la qualité des aliments, physiologie des fruits après la récolte, CSIR – SARI, Tamale, Ghana.

Cette ressource est offerte par la Banque africaine de développement – CLIMDEV et le programme canadien Feed The Children. Il est mise en œuvre par Radios Rurales Internationales.