English

Script 113.9

Script

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Qu’est-ce qu’une conducteur?

Un conducteur (aussi appelée une feuille de route ou grille d’émissions) est un plan détaillé pour un épisode précis d’une émission de radio. Il permet à l’animateur, au producteur, au technicien et à tout autre intervenant du programme de coordonner leurs actions autour d’un échéancier commun. C’est particulièrement important lorsque les épisodes exigent qu’un producteur ou une productrice ou un technicien ou une technicienne joue un enregistrement audio ou qu’il ou elle allume et éteigne les micros. Mais même si vous montez le programme seul, un conducteur est un outil important pour garder tous vos segments organisés et à l’heure.

Comment un conducteur peut-il m’aider à mieux servir mes auditeurs ?

  • Un conducteur prévisible et cohérent est attrayant pour les auditeurs et les auditrices parce qu’il leur procure un sentiment de confort, de familiarité et d’appartenance. Ils et elles savent ce qui va suivre et ils et elles peuvent s’y attendre.
  • Un conducteur est un plan normalisé mais flexible pour votre programme agricole qui peut être adapté à des épisodes spécifiques. L’utilisation d’un conducteur comme guide pour chaque épisode vous aidera à vous assurer que chaque épisode du programme contient des segments qui éduquent, informent et engagent vos auditeurs.

Comment peut-elle m’aider à produire de meilleurs programmes?

  • Un conducteur bien organisé assure le bon déroulement du programme chaque semaine, sans interruption ni faille non planifiée.
  • Le conducteur sert de référence pour que tout le monde dans le studio puisse produire le programme si nécessaire.
  • Le conducteur garantit que chaque membre de l’équipe de production comprend les détails du programme du début à la fin.
  • Le conducteur réduit votre temps de planification car vous savez déjà combien de séquences vous devez remplir, et seulement quelques-unes seront modifiées pour chaque épisode.

Par quoi dois-je commencer ? (Pour en savoir plus à ce sujet et sur d’autres points, consultez la section Détails ci-dessous)

  1. Concevoir votre programme radio
  2. Développer un objectif de communication
  3. Créer un conducteur détaillé
  4. Recueillir du matériel pour le programme
  5. Utiliser l’horloge pendant le programme

Détails

 
Veuillez noter qu’aux fins de la présente Guide pratique de la radiodiffusion, RRI utilise le terme “programme” pour désigner l’émission agricole dans son ensemble, et le terme “épisode” pour désigner les diffusions individuelles (hebdomadaires ou quotidiennes) de l’émission.

Concevoir votre programme radio

Un format commun pour les programmes agricoles est le “magazine” ou “multi-format”. Les émissions de magazines peuvent incorporer de nombreux éléments différents, par exemple, des entrevues sur le terrain, des discussions en studio, des tribunes téléphoniques (phone-in), des micro trottoirs, des théâtre radio, et plus. Les conducteurs sont très utiles pour les magazines parce qu’ils facilitent la disposition des séquences dans un ordre logique qui correspond à la période de temps allouée. Pour plus d’informations sur la conception d’une émission radio, lisez Formats radiophoniques.

Développer un objectif de communication

L’objectif de communication nomme le sujet que vous couvrez dans un épisode, indique pourquoi vous le couvrez et ce que vous voulez que l’auditoire comprenne après avoir écouté l’épisode. Il doit être court et aller droit au but. Il doit aborder le sujet de l’épisode, le but de la couverture du sujet, et qui est concerné. Demandez-vous ce que vous voulez que les agriculteurs apprennent de l’épisode et comment vous comptez atteindre cet objectif. Chaque élément de l’épisode doit être lié à l’objectif de communication.

Voici un exemple d’objectif de communication pour un épisode sur l’élevage des pintades:
Impliquer les femmes et les jeunes et les renseigner sur toutes les opportunités économiques existantes dans la chaîne de valeur de la pintade.

Voici un autre exemple d’épisode sur la légionnaire d’automne:
À la fin de cet épisode, les auditeurs seront en mesure de différencier la légionnaire d’automne des autres ravageurs et de gérer l’utilisation des produits chimiques.

Remplir le conducteur

Un conducteur doit inclure des détails sur les personnes impliquées (qui), quels sont les éléments du programme et la façon dont chaque élément est présenté (comment). Imprimez et distribuez des copies papier de tous les textes ou documents d’information à vos co-animateurs et vos invités, au besoin. Il est recommandé de créer un brouillon du conducteur bien à l’avance (manuscrite ou électronique) et de le partager avec les membres de l’équipe de production qui souhaiteraient peut-être proposer des modifications et ajouts avant le démarrage de l’épisode. Vous pouvez utiliser le modèle de conducteur vierge de Radios Rurales fourni à la fin de ce document, ou vous pouvez utiliser votre propre version si vous en avez une, et en faire des copies imprimées à distribuer au niveau de votre station radio.

Tout d’abord, vous devez concevoir les sections de début, de milieu et de fin de votre programme et planifier les éléments à inclure dans chaque section.

  • Le début établit le contact avec l’auditoire. Vous devez vous présenter ainsi que le nom du programme et le nom de la station. Vous devez également jouer le générique, souhaiter la bienvenue à l’auditoire et décrire le sujet principal de l’épisode. L’introduction est comme un menu – elle énumère les principaux éléments de l’épisode (par exemple, une discussion en studio, une tribune téléphonique, un mini-feuilleton, etc.)
  • Le milieu contient la plupart des entrevues de contenu avec des personnes-ressources, des appels téléphoniques avec des agriculteurs et des agricultrices, des micro trottoirs, etc.
  • La fin résume l’épisode, y compris toute information clé. Elle renseigne l’auditoire sur l’épisode de la semaine prochaine.

Voici un exemple d’un conducteur simple pour un programme de 45 minutes:

Le temps (en direct) est le temps que prend la partie en direct de ce segment.
Le temps (enregistrement) indique le temps que prends la partie enregistrée de ce segment.
La source (en direct ou enregistrement) indique s’il s’agit d’un segment en direct ou d’une bande enregistrée. Par exemple, un animateur peut inviter une personne-ressource en studio pour une entrevue en direct, mais le micro trottoir sera joués par le biais d’un enregistrement.
La colonne des thèmes devrait inclure quelques détails sur le thème du segment. Par exemple, le segment micro trottoir présente des voix de femmes et d’hommes éleveurs de pintades dans la communauté Yendi.
Le format indique le format du segment (micro trottoir, théâtre radio, tribunes téléphonique, discussion de groupe, etc.)
Qui indique quelles personnes sont impliquées dans ce segment (invité du studio, grand public, co-animateur, etc.)
« Durée totale » est là où vous comptez le temps total de votre épisode. Par exemple, si votre émission dure 60 minutes, vous indiquerez dans cette colonne que le segment de tribune téléphonique se déroulera de la 30e à la 40e minute.

Recueillir du matériel pour le programme

Rassemblez tous vos scénarios pré-écrits, les questions d’entrevue, les enregistrements audio et les fichiers musicaux. Assurez-vous que tous les fichiers numériques sont correctement libellés afin que le technicien puisse les trouver facilement. Pour plus d’informations, lisez le Guide pratique pour la radiodiffusion – Sauvegarde, organisation et archivage des fichiers audios.

Avant de passer à l’antenne, produisez une promo et diffusez-la tout au long de la grille horaire de votre station, surtout dans le cadre des émissions qui intéressent les agriculteurs et les agricultrices (nouvelles locales, rapports de marché et bulletins météorologiques, etc.). Lisez le Guide pratique pour les radiodiffuseurs : Comment créer des promos, des intros et des extros captivantes pour l’oreille.

Rappelez-vous que le conducteur n’est pas quelque chose que vous devez recommencer à zéro chaque semaine. Il sert plutôt de guide pour vous aider à planifier un épisode. Par exemple, l’ordre de chaque segment peut rester le même, mais vous mettrez à jour les noms, les sujets et les formats. Vous pouvez aussi décider d’incorporer un mini-feuilleton une semaine et un débat d’experts la semaine suivante. Le conducteur reflétera ces changements.

Utiliser l’horloge pendant le programme

Une horloge est un élément important du conducteur. Elle vous aide à garder le contrôle de l’émission, par exemple, en programmant les nouvelles ou les pauses publicitaires au bon moment et, plus généralement, en veillant à ce que chaque segment se déroule à l’heure. La plupart des épisodes ont un créneau horaire désigné pour chaque segment (p. ex., tribune téléphonique, entrevue en studio, micro trottoir), donc une horloge vous aidera à suivre ces horaires, rendant l’émission concentrée et plus puissante.

Par ailleurs, plus vous comprendrez l’utilisation de l’horloge, plus il vous sera facile de produire des émissions qui répondent aux normes et aux besoins d’une station de radio. Par exemple, vous pourriez produire une excellente émission de 50 minutes, mais elle ne sera pas utile pour une plage horaire de 45 minutes. Ou encore, vous pouvez avoir une entrevue enregistrée très engageante qui dure 11 minutes, mais si votre créneau horaire n’est que de 10 minutes, la dernière minute pourrait être interrompue par les nouvelles, la météo, l’information du marché ou une pause publicitaire.

Autres points concernant les conducteurs

Un conducteur doit être facile à lire et simple à comprendre. A la fin du présent document, vous trouverez un modèle vierge de conducteur de Radios Rurales. Vous pouvez ajouter ou supprimer autant de lignes que vous voulez pour votre programme.

Essayez de garder votre conducteur cohérent chaque semaine. Utilisez toujours le même générique. Pensez aux principaux types d’information dont vos auditeurs et auditrices ont besoin et à tout autre segment récurrent de l’émission (p. ex. nouvelles agricoles, information météorologique, information sur les marchés, les problèmes profondément enracinés qui touchent l’agriculture à long terme) et disposez-les chaque semaine selon le même ordre. Cela procurera un sentiment de familiarité à vos auditeurs et vos auditrices. Une fois que vous avez choisi quelque chose qui passe bien et qui répond aux besoins de vos auditeurs et auditrices, vous pouvez alors réfléchir à votre objectif de communication et aux formats qui conviennent le mieux à vos thèmes de la semaine.

Selon le ton de votre émission, vous pouvez choisir d’écrire soigneusement chaque mot pour assurer l’exactitude et la clarté, ou vous pouvez écrire seulement des intros et des extros de base et prendre quelques notes pour maintenir une discussion ou une entrevue sur la bonne voie et sur le thème.

N’oubliez pas d’inclure les noms et les détails de vos sujets d’entrevue dans le conducteur pour éviter de faire des erreurs sur les ondes.

Où puis-je trouver d’autres informations sur les feuilles de route ?

24 h dans une rédaction : Conseils pour rédiger des feuilles de route http://wire.farmradio.fm/fr/resources/2016/08/24-h-dans-une-redaction-conseils-pour-rediger-des-feuilles-de-route-14884
BBC, undated. Proteus: Running orders. https://www.bbc.co.uk/academy/en/articles/art20150407134609399
99 Percent Invisible, Undated. Episode 88: The Broadcast Clock https://99percentinvisible.org/episode/the-broadcast-clock/
PRX, Undated. Network Clocks, https://exchange.prx.org/tools-and-resources/for-producers/network-clocks

Acknowledgements

Rédaction: Maxine Betteridge-Moes, Agricultural Knowledge Management Advisor, Farm Radio International.