English

Script 107.6

Notes to broadcasters

Enregistrez et révisez cette ressource sous forme de document Word.

Le texte radiophonique suivant qui parle d’apiculture comporte deux parties. La première explique comment fabriquer une ruche pour attirer les abeilles dans votre coin. La deuxième décrit le processus de récolte du miel dans la ruche.

L’apiculture offre plusieurs avantages. Le miel est un aliment nutritif, utile pour toute la famille. De plus, beaucoup d’apiculteurs peuvent en récolter suffisamment pour compléter leurs revenus, ou même gagner un bon revenu s’ils possèdent beaucoup de ruches.

Vous pourriez présenter le présent texte radiophonique dans le cadre de votre émission agricole ordinaire, en le faisant interpréter par des comédiens et des comédiennes de doublage à la place des intervenants. Si tel est le cas, assurez-vous d’informer votre auditoire au début de l’émission que le court feuilleton radiophonique suivant est adapté d’une conversation avec un véritable scientifique, mais que les voix sont celles de comédiens de doublage, et non celles des personnes avec lesquelles les interviews originales ont été réalisées. Pourquoi ne présenteriez-vous pas les deux parties du texte radiophonique le même jour, ou la Partie 1 un jour, et la Partie 2 le jour suivant?

Vous pourriez vous inspirer de ce texte pour faire des recherches, en vue de produire une émission radiophonique sur l’apiculture dans votre pays.

Si vous décidez de vous en inspirer pour réaliser votre propre émission, vous pourriez vous entretenir avec des apiculteurs, des agents de vulgarisation agricole et d’autres personnes, et leur poser les questions suivantes :

  • Quelles sortes de ruches les apiculteurs utilisent-ils dans votre région?
  • Quelles pratiques les apiculteurs locaux jugent-ils efficaces pour prendre soin de leurs abeilles, récolter le miel et obtenir de bonnes récoltes de miel?
  • Y a-t-il une pratique parmi celles proposées dans le texte radiophonique qui soit utile pour les apiculteurs locaux?

En plus de vous entretenir directement avec des apiculteurs et d’autres acteurs clés du secteur agricole local, vous pourriez utiliser ces questions pour une tribune téléphonique ou une tranche où les gens peuvent envoyer des SMS.

Durée estimée pour chaque épisode avec la musique de début et de fin : 10-12 minutes.

Script

Partie A: Fabrication d’une ruche ordinaire

ANIMATEUR:
Le miel est un bon aliment qu’un plus grand nombre de personnes pourraient utiliser. De plus, elles pourraient se le procurer tout à fait gratuitement! Cela est dû au fait qu’on trouve des abeilles presque partout dans le monde, et peut-être que certaines travaillent pour vous!

Bien évidemment, le miel provient des abeilles qui le recueillent sous forme de nectar dans les fleurs et les bourgeons.

Vous connaissez probablement quelqu’un qui élève des abeilles et récolte le miel qu’elles stockent dans des alvéoles. Vous pouvez le faire aussi! Ainsi donc, vous pourriez avoir plus de nourriture pour votre famille et vous, et vous pourriez même en avoir suffisamment pour la vente.

«Mais,» dites-vous, «Où trouverais-je des abeilles?» Je ne connais pas suffisamment de choses concernant les abeilles, la façon de les élever et d’obtenir du miel d’elles!» Bien, continuez simplement à écouter et je vous l’expliquerai.

Lors d’une récente visite à la Coopérative des producteurs de miel de Tabora, en Tanzanie, j’ai rencontré un spécialiste du miel.

Quelles sont les choses les plus importantes à savoir sur l’apiculture et la récolte du miel, (monsieur, mademoiselle, madame ___)?

CHERCHEUR AG:
Tout d’abord, les abeilles ont besoin d’un bon espace pour vivre. Les abeilles ont pour demeure ce qu’on appelle «ruche», et il en existe de différentes sortes. Les ruches les plus simples sont constituées des tiges évidées suspendues aux branches d’un gros arbre. La longueur de ce genre de ruches varie souvent entre un mètre et un mètre et demi et leur diamètre est d’environ 30 centimètres.

Les tiges de palmiers font de bonnes ruches, car le cœur est facile à creuser. Sinon, vous pourriez même chercher un gros morceau de bambou qui fera l’affaire. Un bon morceau de bambou robuste pourrait faire une bonne ruche si vous le découpez de sorte à avoir un nœud à chaque extrémité. Chaque nœud formera ensuite une sorte de mûr qui maintiendra fermées les extrémités de votre ruche en bambou caverneuse. Bien évidemment, les abeilles doivent avoir un moyen d’entrer et de sortir de la ruche, par conséquent, il vous faudra creuser trois ou quatre trous de la taille de votre doigt dans une extrémité uniquement.

Peut-être que vous avez déjà vu des ruches de ce genre suspendues à des arbres plus ou moins de manières horizontale ou parallèle au sol. Cela fait longtemps que les gens élèvent les abeilles de cette façon. Les abeilles aiment vivre à l’intérieur de tiges creuses suspendues ainsi aux arbres, car elles y construisent leurs rayons de miel de sorte que ceux-ci pendent par le haut et les côtés et laissent un espace le long de la surface inférieure. De cette manière, elles peuvent pénétrer facilement dans les rayons pour déposer le miel.

ANIMATEUR:
D’accord. Alors, maintenant nous avons notre ruche. Mais, comment savoir que les abeilles produiront du miel dans la ruche?
CHERCHEUR AG:
Ce sera facile si, au moment de fabriquer la ruche, vous fendez à peu près 1/3 de la tige. Les 2/3 supérieurs de la tige peuvent ensuite former le haut et les côtés de votre ruche lorsqu’elle sera suspendue à l’arbre. C’est à cet endroit que les abeilles construiront leurs rayons. Je suis sûr que vous pouvez trouver le moyen de l’accrocher à une branche d’arbre, mais assurez-vous de la suspendre suffisamment haut pour éviter que des animaux l’atteignent.

La prochaine chose à faire est de vous procurer de la cire d’abeille. Vous pourriez en trouver dans un arbre où se trouve un essaim d’abeilles, ou chez un autre apiculteur. Frottez la cire à l’intérieur de la ruche. Après avoir fait cela, attachez le 1/3 inférieur de la tige sur la ruche à l’aide de roseaux, d’une ficelle ou d’un fil de fer. Votre ruche sera maintenant fermée, à l’exception des trous creusés à une des extrémités et qui seront utilisés par les abeilles. Tout ce qui vous reste à faire maintenant, c’est de frotter un peu plus de cire à l’extrémité de la ruche comportant des trous. Cela attirera le premier essaim d’abeilles qui se présentera. Elles y entreront simplement et en feront leur demeure.

ANIMATEUR:
OK. C’est quoi la suite?
CHERCHEUR AG:
Lorsque les abeilles construisent leur rayon et y stockent leur miel, vous pouvez retirer la pièce du bas, et brûler ensuite quelques branches pour créer de la fumée afin de repousser les abeilles. Puis, vous pouvez examiner les rayons du bas et sélectionner seulement les rayons contenant du miel, tout en vous assurant de ne pas blesser la reine, qui est la mère de la ruche, celle qui pond les œufs, et d’avoir un restant de miel suffisant pour éviter que les abeilles meurent de faim. De cette façon, vous pouvez produire du bon miel dans le rayon et vous aurez toujours plus de miel dans la ruche.
ANIMATEUR:
Merci, ___.

Alors, vous voyez, ce n’est pas du tout difficile d’élever des abeilles pour avoir de la nourriture pour votre famille et vous. Je dois insister, cependant, sur un élément que vous connaissez déjà, à savoir que les abeilles piquent. Et même si une ou deux piqûres peuvent ne pas trop vous importuner, si toute une kyrielle d’abeilles vous poursuit, cela pourrait être très dangereux. À cause de cela, vous devez faire quatre choses importantes si vous voulez élever des abeilles.

  1. Installez vos ruches à au moins 300 mètres du site où vos voisins et vous élevez des animaux qui sont attachés ou se trouvent dans un enclos.
  2. Attendez toujours à la toute fin de la journée avant de vous approcher de vos ruches ou faire des choses près de vos abeilles.
  3. Les abeilles détestent la fumée, par conséquent, assurez-vous d’avoir une bonne source de fumée pour les éloigner. Certaines personnes utilisent une vieille boîte de conserve remplie de trous. Ils placent des feuilles ou de l’herbe enfumées qui brûlent lentement dans la boîte et un assistant tient la boîte chaude avec un fil de fer. Si vous pouviez avoir une aide pour faire cela, vous pourriez souffler la fumée dans la zone de la ruche où vous souhaitez travailler.
  4. Il est préférable de porter des vêtements lourds et un filet noir accroché à un chapeau à larges bords pour tenir les abeilles loin de votre tête, votre visage et votre cou.

L’autre chose que je dois ajouter c’est que tout comme vous, votre volaille et vos animaux doivent boire de l’eau, vos abeilles ont-elles aussi besoin d’eau. Donc, s’il n’y a pas de ruisseau ou d’étang où elles peuvent aller s’abreuver seules, il vous faudra mettre de l’eau dans un récipient peu profond tout près, afin qu’elles puissent boire lorsqu’elles ont soif.

Une chose dont il faut vous souvenir, c’est que les abeilles doivent avoir une surface solide sur laquelle elles peuvent se tenir, lorsqu’elles s’abreuvent. Par conséquent, placez des brindilles ou de l’herbe dans le récipient en faisant en sorte qu’une partie soit dans l’eau et une autre partie à l’extérieur pour qu’elles puissent se tenir là-dessus.

Lorsque les abeilles pénètreront dans votre ruche, il y a d’autres choses que vous devrez savoir, mais nous en parlerons la prochaine fois. En attendant, pourquoi ne discuteriez-vous pas d’apiculture avec une autre personne qui en fait déjà?

Partie B: Récolte du miel dans la ruche

ANIMATEUR:
Avant d’expliquer les techniques pour récolter du miel dans une ruche, il y a deux choses que j’aimerais dire à propos des abeilles et du miel.

La première chose c’est que les abeilles recueillent le nectar, fabriquent du miel et le stockent presque partout où il y a des fleurs. Si elles ne l’entreposent pas dans votre ruche ou celle d’une autre personne, elles le mettront dans un endroit où vous ne pourrez certainement pas le trouver. Mais si vous leur offrez une ruche où elles peuvent conserver le miel, celui-ci sera gratuitement le vôtre.

L’autre chose importante est que s’il n’y avait pas d’abeilles dans les environs, vous ne pourriez pas récolter presque autant de fruits et de légumes. Cela s’explique par le fait que, dans plusieurs cas, ce sont les abeilles qui pollinisent les bourgeons et les fleurs. Elles font cela pendant qu’elles recueillent le nectar qu’elles transformeront en miel. Donc, les abeilles sont très importantes, et vous assurant qu’elles ont de l’eau et une bonne ruche où vivre, et ce, pas trop loin de vos arbres fruitiers et votre potager, elles travailleront pour vous dans les deux sens. Elles s’occuperont de la pollinisation et elles vous procureront du miel, un bon aliment, sucré et à haute teneur énergétique.

Il y a un autre point que je dois mentionner. Peut-être que vous élevez de la volaille, des porcs, des bovins ou d’autres animaux pour avoir de quoi manger ou pour vous aider dans vos travaux. Et il se peut que vous deviez cultiver et récolter des produits pour ces bêtes ou leur trouver des pâturages. Toutefois, vous n’avez pas à cultiver ou fournir des aliments à vos abeilles, car elles n’ont pas à se battre avec d’autres bêtes pour avoir à manger.

La dernière fois que nous nous sommes entretenus, je vous ai parlé de la ruche construite avec des tiges. Rappelez-vous qu’elle est faite à partir de tiges creuses que vous suspendez parallèlement au sol sur les branches d’un gros arbre. Le tiers inférieur du rondin doit être scindé, mais rattaché en place, et vous devez perforer trois à quatre trous dans une des extrémités de votre ruche pour permettre aux abeilles d’y pénétrer. Avant de refermer, il faut frotter de la cire d’abeille à l’intérieur et puis à l’extérieur près des trous.

Écoutons ce qu’à dire ____ concernant les abeilles qui vivront dans votre ruche après qu’elle a été accrochée à l’arbre.

CHERCHEUR AG:
Généralement, s’il y a des abeilles dans la région, la ruche sera envahie par des abeilles en quelques heures, ou parfois en quelques jours. S’il n’y a pas beaucoup d’abeilles dans votre région, il pourrait se passer un mois ou deux avant que la ruche soit occupée.
ANIMATEUR:
Maintenant que la ruche est suspendue là et qu’il s’y trouve des abeilles, qu’est-ce qui se passe?
CHERCHEUR AG:
Bien, généralement, la raison pour laquelle les abeilles entrent dans votre ruche est que les fleurs commencent à éclore dans la région. Donc, quelque temps après, vous pouvez de temps en temps soulever simplement l’extrémité de la ruche avec la main. Lorsque ça commence à être lourd, vous saurez qu’il y a un peu de miel à l’intérieur et que c’est le bon moment pour en prendre un peu.
ANIMATEUR:
À présent, cela fera-t-il combien de temps que les abeilles travaillent à l’intérieur, un mois?
CHERCHEUR AG:
Peut-être deux ou trois mois.
ANIMATEUR:
D’accord, avant de faire descendre votre ruche, vous devez en faire sortir les abeilles? Comment procédez-vous?
CHERCHEUR AG:
Eh bien, vous pouvez le faire alors que votre ruche se trouve toujours dans l’arbre ou vous pouvez la décrocher et la faire descendre. Mais il vous faut de la fumée pour pouvoir faire cela.

Les abeilles détestent la fumée, et vous avez besoin d’une bonne source de fumée pour les éloigner. Si vous ne le faites pas, elles pourraient vous piquer sérieusement. Certaines personnes utilisent une vieille boîte de conserve remplie de trous. Elles mettent des feuilles ou de l’herbe enfumées qui brûlent lentement dans la boîte, et un assistant tient la boîte chaude avec un fil de fer près de la ruche. Puis, ils font pénétrer la fumée à l’intérieur de l’espace ou les abeilles travaillent dans la ruche, en soufflant là-dessus. Ils portent également des vêtements lourds et se protègent la tête, le visage et le cou contre les abeilles à l’aide de gros chapeau et d’un filet.

ANIMATEUR:
Si vous êtes un débutant en apiculture, à quel moment devez-vous faire ce travail avec les abeilles?
CHERCHEUR AG:
La grande partie de ce travail se fait tard dans la journée, à la tombée de la nuit.
ANIMATEUR:
Est-ce que cela est dû au fait que les abeilles ne piquent pas autant à ce moment?
CHERCHEUR AG:
En effet, elles ne piquent pas autant à ce moment-là. Elles sont plus faciles à gérer tard dans la journée, et par la suite elles s’installent avant le matin et ne piqueront pas les gens qui se trouveront aux alentours la journée suivante. C’est pourquoi on le fait tard dans journée ou juste au crépuscule.
ANIMATEUR:
OK, maintenant qu’on a retiré le fond de la ruche faite de tiges, et qu’il n’y plus d’abeilles à l’intérieur parce que la fumée les en a chassées, que voit-on lorsqu’on regarde à l’intérieur de cette ruche en tiges creuses?
CHERCHEUR AG:
Quand vous regardez à l’intérieur, vous verrez des alvéoles de miel.
ANIMATEUR:
Les alvéoles de miel sont faites en cire. Est-ce qu’elles pendent?
CHERCHEUR AG:
Si, elles pendront du dessus.
ANIMATEUR:
Pendent-elles vers le bas par morceaux ou est-ce que le tout forme un ensemble solide?
CHERCHEUR AG:
Elles pendront vers le bas sous forme de morceaux, en d’autres termes, sous forme d’alvéoles placées les unes à côté des autres. Partout, on pourrait avoir entre quatre ou cinq alvéoles et 15 ou 20 alvéoles.
ANIMATEUR:
Alors, on a toutes ces alvéoles faites toutes de cire d’abeilles accrochées là. Que doit-on faire maintenant?
CHERCHEUR AG:
Il faut choisir celles qui sont les plus blanches, car c’est celles-ci qui contiennent du miel, rien que du miel. Ce sont elles que vous devez sectionner.
ANIMATEUR:
Les découpez-vous, ou les fragmentez-vous?
CHERCHEUR AG:
Vous pouvez utiliser un couteau ou pouvez insérer votre main à l’intérieur pour les fragmenter. Si vous trouvez un morceau noir dans l’alvéole, c’est qu’il y a du pollen ou du couvain là-bas. Le couvain est un ensemble de jeunes abeilles, de nymphes, et si vous les trouvez, alors il faut sortir de là. Il ne faut pas aller plus en profondeur, il ne faut plus rien prélever. Il faut replacer le fond et vous en aller.

Commencez à examiner les alvéoles de l’extrémité fermée et dirigez-vous vers l’avant. La reine pondra dans la première moitié de la ruche, et quand vous rencontrez votre première plaque de couvain, arrêtez-vous.

Assurez-vous de récolter uniquement dans les alvéoles dont les cellules sont hermétiquement fermées. Il y aura du miel dans les cellules qui ne sont pas encore scellées par les abeilles, car la teneur en eau des cellules n’a pas encore baissé à un niveau acceptable. Ces alvéoles de cellules non scellées seront souvent les premières que vous inspecterez dans la partie arrière de la ruche. Le miel contenant beaucoup d’eau fermentera. Par conséquent, il ne faut pas le prélever de la ruche.

ANIMATEUR:
Alors, maintenant qu’on a six ou huit, ou même peut-être 10 morceaux de cire contenant du miel, que doit-on faire désormais?
CHERCHEUR AG:
Il faut mettre ces morceaux dans un récipient que vous tiendrez fermé pour éviter que les abeilles tentent d’en prendre.
ANIMATEUR:
Lorsqu’on travaille près des alvéoles de miel de cette façon, est-ce que les abeilles se rapprochent de vous alors? Vous importunent-elles quand vous faites tout cela?
CHERCHEUR AG:
Bien, s’il y a des fleurs où les abeilles peuvent aller faire le plein de nectar, alors, elles ne vous importuneront pas. Mais elles s’approcheront s’il n’y a pas de nectar.
ANIMATEUR:
Supposons que vous soyez en train de travailler et que vous rendez compte qu’elles commencent à vous fatiguer. Que devez-vous faire alors?
CHERCHEUR AG:
La seule chose que vous pouvez faire, c’est créer de la fumée dans la zone pour éloigner les abeilles. Rassemblez quelques brindilles, allumez un petit feu au sol et laissez-le brûler. Lorsque vous éteignez le feu, vous aurez de la fumée qui repoussera les abeilles. Faites en sorte que votre alvéole de miel soit totalement recouverte afin que les abeilles ne puissent pas s’y introduire et essayer de récolter le miel.

Si vous voulez utiliser le feu de cette façon, vous devez faire très attention à ne pas créer un feu de brousse. Par conséquent, assurez-vous que la végétation n’est pas sèche près du feu. Et lorsque vous avez terminé, il est très important de vous assurer que le feu est complètement éteint.

ANIMATEUR:
Lorsqu’elles sentent que vous travaillez avec le miel, se pourrait-il qu’elles vous piquent?
CHERCHEUR AG:
Alors, c’est peu probable parce qu’elles viennent là-bas pour chercher du miel. Si vous introduisez vos mains à l’intérieur ou les pressez, alors bien sûr qu’elles vous piqueront, mais quand vous avez un tel nombre autour, peut-être qu’elles vous croiseront et vous piqueront.
ANIMATEUR:
Avez-vous des suggestions par rapport aux mesures à prendre au cas où une abeille vous pique?
CHERCHEUR AG:
La meilleure chose à faire c’est de retirer le dard dès que vous le pouvez après avoir été piqué. Il y a un petit sac au bout du dard qui est rempli de poison, et si vous le retirez alors vous pressez tout le poison qui s’y trouve. Alors, vous le faites sortir en le raclant avec vos ongles pour vous en débarrasser le plus rapidement possible, c’est la meilleure chose que vous puissiez faire.

C’est également une bonne chose d’enfumer l’endroit où l’abeille vous a piqué après avoir retiré le dard, car les dards libèrent un produit chimique appelé phéromone qui attire d’autres abeilles qui viendront vers vous pour vous piquer. La fumée permettra de masquer ce produit chimique.

ANIMATEUR:
Bien, maintenant que nous avons des morceaux d’alvéoles dans notre récipient, dites, est-ce que c’est terminé?
CHERCHEUR AG:
Ça dépend. Certains apiculteurs et leurs familles se contentent de mâcher les morceaux d’alvéoles pour récupérer le miel. D’autres, en particulier ceux qui veulent vendre leur miel, extrairont d’abord le miel de l’alvéole.
ANIMATEUR:
Est-ce que cela est difficile à faire?
CHERCHEUR AG:
Non, ce n’est pas difficile. Ils doivent se munir d’un récipient hermétique, par exemple: un seau muni d’un couvercle, et étendre un morceau de filet pour rideaux ou une vieille moustiquaire au-dessus. Puis, ils fragmentent l’alvéole en petits morceaux et les déposent dans le filet. Le miel s’écoulera de l’alvéole et s’infiltrera dans le récipient à travers le filet, laissant ainsi l’alvéole vide.
ANIMATEUR:
Faudra-t-il beaucoup de temps pour que le miel s’écoule dans le récipient?
CHERCHEUR AG:
Pas généralement, mais pour accélérer le processus, vous pouvez placer un plastique noir sur le dessus et déposer le seau au soleil pour le réchauffer. Toutefois, faites attention: si l’alvéole se réchauffe trop, elle fondra et s’infiltrera à travers le filet, et vous ne voulez pas que ce soit le cas.

Lorsque vous avez terminé, faites-en sorte de maintenir le couvercle sur le seau. Vous voulez que le miel reste propre et vous ne voulez pas que l’odeur du miel attire les abeilles.

ANIMATEUR:
Y a-t-il quelque chose qu’on puisse faire avec l’alvéole que reste dans le filet?
CHERCHEUR AG:
Si. Débarrassez l’alvéole des traces de miel et utilisez la cire lorsque vous fabriquerez de nouvelles ruches. Rappelez-vous, nous avons dit qu’il fallait frotter l’intérieur et l’entrée des nouvelles ruches avec de la cire pour attirer un essaim d’abeilles. Vous disposez désormais de la cire dont vous avez besoin pour cela.
ANIMATEUR:
Bien, merci infiniment à, ___, qui se trouve ici à la Coopérative des producteurs de miel de Tabora, en Tanzanie.

Acknowledgements

Note : Le présent texte radiophonique est adapté des textes radiophoniques 4 et 5 de l’Ensemble 4 distribué en __. Les participants initiaux étaient George Atkins, fondateur de Radios Rurales Internationales, et Gordon Towsend, du département de Biologie de l’Université de Guelph, au Canada. Il a été révisé et modifié par Roy Dyche, chef de projet chez l’organisation caritative britannique, Bees Abroad.

Information Sources

gac-logoProjet réalisé avec l’appui financier du Gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada