English

Script 103.11

Script

Qu’est-ce qu’un micro-trottoir?

Un micro-trottoir est un ensemble d’entrevues courtes réalisées avec les membres du public, et qui révèlent leurs connaissances et leurs opinions concernant un sujet précis. Le but d’un micro-trottoir est de montrer à vos auditrices et auditeurs qu’il existe divers points de vue dans leur communauté en ce qui a trait à un thème particulier.

 

Dans le contexte de la radio agricole, un micro-trottoir est un format radiophonique généralement associé à d’autres formats (p. ex : entrevue avec des experts, entrevue visant à faire rendre compte, discussion de groupe, rapport de recherche) dans une émission qui traite d’un sujet précis.

 

En quoi le micro-trottoir peut-il m’aider à mieux servir mon auditoire?

  • Les auditrices et les auditeurs voudront s’informer davantage sur le sujet.
  • Les auditrices et les auditeurs entendront divers points de vue sur le sujet.
  • Les auditrices et les auditeurs vous admireront pour avoir interrogé des gens comme eux.
  • Les auditrices et les auditeurs auront le courage de s’exprimer.

Comment un micro-trottoir peut-il m’aider à réaliser de meilleures émissions?

– Il me donne un aperçu de la diversité de points de vue, et éventuellement la tendance des opinions sur un sujet précis.

– Il aiguisera la curiosité de mon auditoire et le conditionnera pour les autres informations que j’ai préparées sur ledit sujet.

– Il me permettra d’avoir des extraits dont je pourrai me servir pour soutirer des réponses aux autorités, aux experts ou aux membres d’associations paysannes.

– Il me permettra d’avoir un extrait que je pourrai utiliser dans un spot publicitaire diffusé dans le cadre de mon émission.

– Il pourrait me révéler le point de vue important d’une minorité.

– Cela apportera de la variété à mon émission.

– Les auditrices et les auditeurs apprécieront le fait que je veuille connaître leur avis sur des questions importantes.

 

Par quoi dois-je commencer? (En savoir davantage sur ces points et d’autres dans la section « Détails » ci-dessous.)

 

– Choisissez le thème général que doit aborder votre émission.

– Élaborez une question de micro-trottoir qui suscitera des réponses claires et intéressantes.

– Interviewer des gens pour recueillir diverses opinions sur le sujet.

– Restructurer les entrevues en un ensemble réduit représentatif de la diversité d’opinions que vous avez recueillies.

 

Détails

Choisissez le thème général que doit aborder votre émission.

Utilisez uniquement le micro-trottoir pour un sujet d’actualité, et présentant un intérêt pour votre auditoire . Ne réalisez pas, par exemple, un micro-trottoir sur un musée de la poste national, à moins que cela n’intéresse réellement vos auditrices et vos auditeurs. Sinon, si vous savez que les agricultrices et les agriculteurs locaux sont mécontents de la gestion des subventions que l’État accorde pour les engrais, alors le micro-trottoir constitue un bon moyen de donner le coup d’envoi de votre reportage sur ce problème. Par exemple : il se pourrait que vous eussiez déjà prévu d’interviewer une autorité, et que vous ayez prévu d’organiser une discussion de groupe avec les agricultrices et les agriculteurs concernés. En ce moment, vous pouvez décider d’ajouter un micro-trottoir afin d’aiguiser la curiosité de votre auditoire et de montrer à ladite autorité et aux membres du groupe de discussion l’intérêt que suscite la question et la diversité d’opinions y afférentes.

 

Élaborez une question de micro-trottoir que suscitera des réponses claires et intéressantes.

Si votre sujet porte simplement sur les mérites des engrais subventionnés par l’État, vous pourriez poser une question ouverte telle que : « Que pensez-vous de la gestion de la subvention accordée par l’État pour les engrais? » Cela devrait susciter diverses réponses que vous pouvez examiner avec l’autorité et le groupe d’agricultrices et d’agriculteurs. Par contre, si un nombre important de personnes pensent que la gestion de la subvention accordée pour les engrais n’est pas efficace, vous pouvez poser une question fermée comme «Est-ce que la distribution des engrais subventionnés par l’État est effectuée de façon équitable?» Cette question générera un simple «oui» ou un simple «non» et vous pourriez comptabiliser les «oui» et «non» comme s’il s’agissait d’un sondage informel. Puis, étant donné que vous avez déjà posé une question fermée, vous pouvez poser aux mêmes personnes la question ouverte suivante : «Comment le système peut-il être amélioré? Ceci vous donnera quelques idées qui vous serviront pour la couverture d’autres aspects du sujet»

 

Recueillez une variété d’opinions sur le sujet.

Les micros-trottoirs devraient fournir à vos auditeurs une variété d’opinions émises par diverses personnes. Faites tout pour que votre micro-trottoir soit représentatif du public que vous servez. Même si vous avez la possibilité de réaliser toutes les entrevues à un seul endroit, vous pourriez devoir vous rendre pour compléter l’éventail d’opinions. Par exemple si vous effectuez vos entrevues dans un marché fréquenté surtout par les femmes, vous pourriez devoir aller ailleurs afin d’obtenir des commentaires venant de la gent masculine.

 

Restructurez les entrevues en un ensemble réduit.

Le but du micro-trottoir est d’ aiguiser la curiosité de l’auditoire en lui montrant qu’il existe divers points de vue et commentaires sur un sujet précis. L’objectif d’un micro-trottoir n’est pas d’examiner la question ou résoudre un problème. Pour une question d’intérêt, raccourcissez les entrevues réalisées avec chaque intervenant à 10 ou 15 secondes dans la mesure du possible et groupez les entrevues. Si les personnes que vous interviewez s’expriment pendant trois minutes, dites-leur que vous disposez uniquement de 15 secondes, et demandez-leur si elles veulent reprendre leur entrevue. Il arrive parfois que les entrevues de micro-trottoir soient efficaces, surtout si vous posez des questions ouvertes. Cependant, chaque entrevue doit alors faire l’objet d’une introduction de la part de l’animateur. Commencez à utiliser les micros-trottoirs par de courtes entrevues pour maîtriser l’exercice!

 

Autres conseils pour réaliser des micros-trottoirs passionnants et utiles

 

Tenez compte de la longueur des entrevues.

La brièveté de chaque point de vue dépend des personnes que vous interrogez, ainsi que de vos auditrices et vos auditeurs. Les plus jeunes invités pourraient livrer leurs impressions en quinze secondes. Les agricultrices et les agriculteurs plus âgés qui passent le temps à discuter avec d’autres personnes pourraient avoir besoin de trente secondes, voire plus. Tenez compte du temps dont chaque personne a besoin pour s’exprimer clairement. Cependant, n’oubliez pas que le but du micro-trottoir est simplement d’exposer une variété d’opinions, et non d’analyser ces opinions en profondeur. De plus, vous voulez que vos auditrices et vos auditeurs gardent une impression de cette diversité en en faisant un ensemble réduit de commentaires relativement brefs.

 

Soyez accueillant et jouez franc jeu.

Lorsque vous abordez des répondants potentiels avec lesquels vous pouvez réaliser un micro-trottoir, ne leur tendez pas de piège ou ne les surprenez pas. Définissez également vos intentions clairement. Dirigez-vous vers la personne avec votre micro abaissé, et dites ceci : « Bonjour, je suis Georgia Kwabena de Charm FM. Nous recueillions l’avis de l’opinion publique concernant la subvention accordée pour les engrais. Puis-je vous poser quelques questions? »

 

Ne tirez aucune mauvaise conclusion!

Si vous interviewez dix personnes pour votre tranche consacrée au micro-trottoir, et que huit d’entre elles répondent que leurs récoltes de maïs ont été mauvaises cette année, n’en déduisez pas que huit personnes sur dix dans votre région ont eu de mauvaises récoltes de maïs. Ce que vous pouvez dire à l’antenne c’est que « huit des dix personnes que vous avez interrogées ont enregistré de mauvaises récoltes cette année. » Un micro-trottoir n’offre pas la même exactitude en termes de réponses comme c’est le cas par exemple avec un sondage aléatoire porte-à-porte.

 

Trouvez un cadre idéal pour réaliser vos micros-trottoirs.

Normalement, la tranche consacrée au micro-trottoir doit refléter les points de vue d’un large éventail de personnes, vieux et jeunes, hommes et femmes, riches et pauvres. Trouvez un cadre où vous pourrez rencontrer beaucoup de personnes, tel qu’un marché ou une gare routière. Si cela fonctionne, alors il vous sera facile d’avoir un endroit où vous pourrez toujours vous rendre pour réaliser des entrevues par le biais de micros-trottoirs.

 

Prêtez attention à l’opinion et aux tendances de la minorité.

Bien qu’il y ait des chances que les entrevues réalisées par le biais de micros-trottoirs vous fournissent une variété d’opinions prévisibles sur un sujet, elles pourraient également vous faire découvrir un commentaire que vous n’avez jamais entendu. Souvenez-vous de ces points de vue exprimés par la minorité et examinez-les pour voir si vous devez réaliser d’autres émissions à ce propos dans l’avenir. De plus, les entrevues réalisées lors de vos micros-trottoirs pourraient révéler une tendance que vous n’espériez pas observer. Par exemple, si vous interrogez dix agricultrices et agriculteurs et que huit d’entre eux affirment que l’initiative du gouvernement visant à subventionner les engrais est efficace, utilisez cette preuve pour voir ce qui a changé. Il se peut que le gouvernement ait rendu son système plus équitable et plus transparent cette année! Sinon, si neuf mères sur dix déclarent avoir peur lorsque leurs filles se rendent à l’école ou reviennent à la maison, alors, vous aurez là un problème majeur qui pourrait faire l’objet d’une émission.

 

Utilisez également les micros-trottoirs avec des groupes particuliers.

En général, un micro-trottoir sert à recueillir l’avis de diverses personnes, vieux et jeunes, hommes et femmes. Cependant, ce format peut s’avérer tout aussi pratique si vous désirez recueillir les avis d’un groupe particulier, tel que les élèves du secondaire, les productrices de manioc ou les agricultrices et les agriculteurs âgés. Choisissez un cadre d’entrevue où vous êtes susceptible de rencontrer le type de personnes que vous souhaitez interviewer. Vous pourriez par exemple : rencontrer des élèves du secondaire à l’extérieur de la cour de l’école en fin de la journée, ou des productrices de manioc lors du marché hebdomadaire.

 

Utilisez le contenu du micro-trottoir en guise de spot publicitaire pour une émission ultérieure.

Si vous devez diffuser une émission spéciale dans trois semaines, sur les questions de sécurité des filles qui se rendent à l’école, réalisez un micro-trottoir sur la question à l’avance. Faites passer le contenu du micro-trottoir sous forme de spot publicitaire pendant les trois semaines avant la diffusion de l’émission spéciale.

 

Utilisez le micro-trottoir pour mettre un jeune radiodiffuseur à l’essai.

Même si vous tenez à réaliser tout seul les micros-trottoirs, vous pouvez également vous en servir pour mettre un jeune radiodiffuseur ou un stagiaire à l’essai. Nous devons tous commencer quelque part! Cela permettra à la personne de bien se former et de vous démontrer de quoi elle est capable. Assurez-vous simplement d’élaborer la question du micro-trottoir ensemble!

 

Où puis-je trouver d’autres renseignements sur les micros-trottoirs?

 

Définitions

 

Un micro-trottoir est un ensemble d’entrevues informelles réalisées avec des représentants du public qui révèlent leurs connaissances et leurs points de vue sur un sujet particulier. Un micro-trottoir est un format radiophonique que l’on utilise généralement comme un élément dans une émission qui traite d’un thème particulier de diverses manières. On l’appelle parfois un streeter (témoignage des gens de la rue) , ce qui souligne qu’il est réalisé dans un cadre informel où on peut rencontrer toute sorte de personnes. Le terme « Vox pop » est un terme latin qui signifie « la voix du peuple. »

 

Un format est un moyen particulier qui permet d’assembler les sons et les paroles pour les utiliser dans une émission radiophonique.

 

Une question ouverte suscite une réponse détaillée. Par exemple : « Que pensez-vous de la subvention que le gouvernement accorde pour les engrais? »

 

Une question fermée suscite une réponse constituée d’un seul mot ou au moins une réponse brève. Par exemple : « La gestion de la subvention accordée par le gouvernement pour les engrais est-elle efficace? »

Acknowledgements

Rédaction : Doug Ward, président du Conseil d’administration de Radios Rurales Internationales (RRI). Il a été réalisateur d’émissions radiophoniques, directeur de station, directeur régional et vice-président de la Société Radio-Canada (SRC).

Révision : Liz Hughes, présentatrice à la retraite de CBC et membre du Conseil d’administration de Radios Rurales Internationales

 

gac-logoProjet réalisé avec l’appui financier du Gouvernement du Canada par l’entremise d’Affaires mondiales Canada